Familiers en pagaille 7

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour, j'ai des soucis de ménagerie :p

Mon groupe a obtenu qu'une famille de gnomes forgesort lui offre un familier mécanique. Celui-ci devant être "harmonisé" à l'un des membres, c'est mon Ensorceleur qui l'a adopté. Il se retrouve donc avec une caméléone mécanique qui suit la règle du familier mécanique (Rang 1 voie du mécanicien COF p104). Il ne s'agit ni plus ni moins qu'une extention sensorielle, un "gadget" qui retransmet ce qu'il perçoit à son propriétaire. Propriétaire qui le contrôle totalement à distance.

Mais mon ensorceleur a grandi maintenant et il a prit sa voie 1 de la voie de l'invocation : Familier (COF p43 mais infos complétées par Compagnon p26).

Etant donné que je n'autorise en principe pas les PJ a bénéficier des effets d'une même capacité en cumulatif, je n'applique qu'une seule fois le bonus à l'initiative même si les 2 familiers sont en vue.

Ma première erreur (je viens de m'en rendre compte) fut de donner des PV séparés à ce familier d'invocateur, lui donnant des PV comme on le fait pour le familier mécanique (je vais la corriger) au lieu de les partager avec le PJ. Ensuite, étant donné qu'il s'agit du rang 1 de la voie de l' invocation j'ai bien défini à mon PJ qu'il s'agissait d'une invocation. Qu'il pouvait donc le révoquer pour en invoquer un nouveau d'une nouvelle forme (et passer ainsi du corbeau au rat par exemple) comme je l'avais vu faire dans de récents épisodes de Role'n Play :p. Mais ne pouvait prendre aucune initiative / décision (comme pour le familier mécanique, il s'agit plutôt d'une extention des sens du lanceur du sort). Mais j'ai l'impression que pour beaucoup de MJ, ce familier est animal avec une volonté propre, un être à part entière qui serait comme adopté / amélioré par le personnage ?

Premières questions : pour vous le rang 1 de la voie de l'invocation consiste-t-il en un lien spécial entre un animal et l'ensorceleur ou en une invocation pure et dure d'une créature ? Et si c'est une invocation, autorisez-vous un changement de forme ou bien l'ensorceleur doit se fixer 1 fois pour toutes ? S'il change, c'est dans quelles conditions ? Si vous jouez avec la mana, comment cela se joue-t-il ?

Je pense rester sur mon idée d'invocation et donc d'une créature de pure magie mais ça m'intéresse.

Ensuite, mon PJ continue de grandir et bientôt, sera lvl 8. Avec les voies de prestige de sa classe, je lui ai proposé la voie du familier fantastique (COF p98) qui me semble tout indiquée à son cas. Mais me voici avec plusieurs soucis / questions.

On est d'accord que l'ensorceleur qui accède à cette voie remplace son familier du rang 1 voie de l'invocation par un familier fantastique ? Et donc, à nouveau, doit-il fixer son choix sur une seule créature qui serait celle avec laquelle il se lie ? Ou bien il s'agit d'une invocation ? ... Même questions qu'au dessus en fait...

Dans ce second cas, et à cause de la façon dont sont décrits les familiers (avec leurs comportements "naturels" en particulier), j'aurai tendance à changer mon fusil d'épaule et penser qu'il s'agit de créatures bien réelles / concrètes que l'ensorceleur lie à lui. Ou bien convoque depuis un autre plan / lieu. La créature possédant alors une volonté, une intelligence, un instinct... Il pourrait donc mourir définitivement ? Mais la règle précise que ces familiers sont régis par les mêmes règles que le familier non fantastiques. Et il peut donc être réinvoqué après 24h ? Nécessairement sous la même forme ? Bref, que décider ? Quels choix avez vous fait à vos tables s'il y a des familiers et familiers fantastiques ?

avatar
j'ai l'impression que pour beaucoup de MJ, ce familier est animal avec une volonté propre, un être à part entière qui serait comme adopté / amélioré par le personnage ?

Oui, un familier est théoriquement un animal hors norme, plus intelligent que la moyenne, avec lequel le magicien forme un lien magique pour toute la vie qui les avantage tous les deux. Par exemple à Pathfinder, le familier devient de plus en plus intelligent au fil des niveaux. A D&D 3.5, le magicien perd des XP quand le familier meurt. A Ars Magica, qui dispose des règles les plus complètes sur le sujet, on peut même enchanter le lien magique, et on déclare que le familier est le meilleur ami et allié qu'un mage aura jamais...mais même des amis se disputent à l'occasion. D'ailleurs, le mage gagne un trait de caractère en rapport avec son familier, je m'étais amusé à faire un mage avare avec un écureuil comme familier, qui amassait le maximum de pièces dans des planques mort de rire

Premières questions : pour vous le rang 1 de la voie de l'invocation consiste-t-il en un lien spécial entre un animal et l'ensorceleur ou en une invocation pure et dure d'une créature ? Et si c'est une invocation, autorisez-vous un changement de forme ou bien l'ensorceleur doit se fixer 1 fois pour toutes ? S'il change, c'est dans quelles conditions ? Si vous jouez avec la mana, comment cela se joue-t-il ?

Je pense rester sur mon idée d'invocation et donc d'une créature de pure magie mais ça m'intéresse.

Je n'aurais pas eu l'idée de considérer qu'on invoque le familier d'une autre dimension, et d'en invoquer un différent tous les jours, mais pourquoi pas après tout, ça marche aussi. COF est assez léger en règles pour le permettre clin d'oeil

Ensuite, mon PJ continue de grandir et bientôt, sera lvl 8. Avec les voies de prestige de sa classe, je lui ai proposé la voie du familier fantastique (COF p98) qui me semble tout indiquée à son cas. Mais me voici avec plusieurs soucis / questions.

On est d'accord que l'ensorceleur qui accède à cette voie remplace son familier du rang 1 voie de l'invocation par un familier fantastique ? Et donc, à nouveau, doit-il fixer son choix sur une seule créature qui serait celle avec laquelle il se lie ? Ou bien il s'agit d'une invocation ? ... Même questions qu'au dessus en fait...

Je pense que les règles COF ont été pensées pour qu'on améliore le familier vers un nouveau modèle - COF émule D&D 3.5 où on n'a qu'un seul familier possible (sauf dans un article perdu dans un Dragon magazine).

Pour ton cas de figure : je pense que pouvoir changer de familier fantastique chaque jour serait beaucoup trop puissant comme capacité, au vu des capacités spéciales de ceux-ci... Ca voudrait dire que le mage accède à tous les pouvoirs mineurs et supérieurs de tous les types de familiers fantastiques !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kyr
avatar
JyP

Je crains aussi que, pouvoir changer de familier fantastique "à volonté" soit trop puissant. Mais du coup quel choix donnes-tu au PJ pour le cas de la mort de son familier ?

avatar

Là encore, en cas de mort du familier on peut regarder ce qui se fait ailleurs :

- à D&D 3.5, un familier tué ou renvoyé ne peut être remplacé avant un an et un jour
- à Pathfinder, Si un personnage perd son familier, que celui-ci meurt ou est renvoyé, il peut le remplacer une semaine plus tard en accomplissant un rituel spécifique qui coûte 200 po par niveau du maître et prend huit heures.

On est dans la logique où le familier est le compagnon le plus proche du magicien, et que celui-ci a investi une partie de sa puissance en lui... heureusement que Sauron a choisi un anneau et pas une bestiole.

En tant que MJ : la recherche d'un nouveau familier est une très bonne occasion de faire du roleplay, de "négocier" avec un animal. On peut considérer que le rituel d'invocation du familier "appelle" les créatures potentielles, qui se rapprochent du magicien - ensuite à celui-ci de voir avec quelle bestiole il a le plus d'affinités. Dans un monde médiéval fantastique, il y sans doute bien plus de bêtes qui parlent le langage des humains qu'on ne le soupçonne...

avatar

Hello,
C'est moi le joueur en question clin d'oeil
Avant tout, merci à Kyr pour ta quête de réponses !
Merci également à JyP pour tes pistes !
Puisque rien n'est dit clairement dans COF, il va falloir proposer des choses comme un bon PJ qui ne fait pas que raler mort.
-
-

Si le familier est considéré comme une invocation :
Il est évident que l'invocateur ne peut pas changer de familier comme il changerait de chemise. Il est donc clair, que si le familier est une invocation, l'invocateur choisisse le type de créature lorsqu'il s'engage dans la voie et qu'il n'en change plus. (sauf peut être quête, longue quête par exemple, ...) Mais l'idée n'est en tout cas pas de changer en s'engagant sur ce terrain.
Si l'invocation meurt. Bah alors il n'a plus qu'à la réinvoquer. Le temps entre la disparition est alors fixé sous forme de règle OU à la discrétion du MJ. Je m'explique sur la discrétion du MJ. Si l'invocateur a mis en danger sa créature ou qu'il l'a envoyé au casse pipe, on peut considérer que la créature invoquer mettre plus de temps à se "laisser" réinvoquer. Elle boude du manque de considération...
-
-
Si le familier est considéré vivant/réél/sa propre conscience/ être vivant à part entière (pas invoqué quoi, hein ) :
Dans ce cas, je trouve ça intéressant et dommage à la fois.
S'il meurt, il est important de rappeler que avant tout, le choix d'une voie est un investissement d'XP, donc de temps et donc de capacités pour le PJ. Je ne pense pas me tromper en disant que si la créature meurt, bah c'est une perte sèche d'xp et de capacités. Je trouve donc ça dommage.
Il faudrait permettre au joueur, de pouvoir réapprivoiser un animal/créature en fonction de la faune et la flore ou il se situe par exemple ou autres...
Quoi qu'il en soit, je trouve ça très pénalisant si la créature meurt de manière définitive.
C'est une perte et une voie prestige qui ne sert plus à rien pendant un certain nombre de temps.
-
-
Après, vous me direz, oui mais tu n'as aucune obligation de t'embarquer dans cette voie !
Oui, c'est vrai !
C'est pour cette raison que nous soulevons ce sujet afin que je ne regrette pas mon choix!
-
-
Preneur de tous les points de vues. En espérant que ça puisse faire avancer les choses et aider d'autres Pj/MJ moqueur
Alpha Hibou

avatar

Invocation ou pas ?

Je dirais que ça peut influencer la nature du familier ! Si c'est une invocation, ce sera alors un être non naturel. Ce n'est pas le cas.

Et quelle est la différence entre incovation et conjuration ?
Les êtres extraordinaires sont conjurés, non invoqués. Regardez la voie de la conjuration de l'invocateur.

Finalement on voit qu'il faut la voie du Familier fantastique pour avoir un familer extraordinaire.

Séparation on non ?

Dans les règles c'est clair : 24 heures après avoir perdu le familier. La question est plutôt de savoir si on peut s'en défaire sans la mort du familier : "Je pars dans une contrée qui n'est pas faite pour toi, tu peux rester ici".
On peut certes ajouter des malus à chaque rupture si ontrouve qu'elles arrivent trop souvent et surtout sous forme de sacrifice (sauf un PJ ouvertement mauvais peut-être). Du genre : "tu te sens triste d'avoir perdu ton familier, ceci te perturbe, tu as un malus au lancement des sorts pendant 24 heures".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kyr
avatar
Troumad

Ah bah pour le coup, avec la voie de la conjuration, la/les créature est pour moi nécessairement faite de magie vu les limitations qui lui sont appliquées :

Au rang 1 : [...] L’animal apparaît au contact de l’invocateur et peut s’éloigner jusqu’à une distance de 50 mètres.

Au rang 5 : [...] l’invocateur peut invoquer...

D'autant qu'il peut s'agir de "fantassin" donc pas nécessairement de créatures fantastiques mais bien d'humains. En ce cas, ils seraient "apportés sur place" mais depuis où ? et ils auraient un instint / volonté propre ?

Si le familier est un être naturel, comment expliquer que les PV soient liés à l'ensorceleur ? Qu'il faille 24h pour le "réinvoquer" ?

Pour moi la création de lien avec une créature naturelle / réelle, c'est plutôt via les voies de compagnon animal / de dressage. La formulation entre les voies de lanceurs de sorts avec familier invoqués et celle des voies des autres profils qui "obtiennent / adoptent / dressent" est d'ailleurs un peu différente de l'invocateur qui "choisit".

Pour la voie du familier fantastique, on parle de la capacité "Familier" mais pas de la voie du familier complète. Et la capacité familier est d'ailleurs considérée comme dispensable (puisqu'elle est re-fournie en doublon au rang 1 pour un PJ qui ne l'aurait pas, les autres ayant "Choc" à la place).

En tout cas c'est très intéressant de vous lire, merci de prendre le temps de détailler vos points de vue ! Et merci aussi pour les sources provenant des autres systèmes JdR qui donnent de l'eau à la reflexion.