[Vengeance/autre] Préparation des scénarios: difficultés diverses 4

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées (boite d'initiation)

avatar

Bonjour à tous,

Je voudrais vous remonter une difficulté que je rencontre avec la campagne Vengeance (et plus généralement les campagnes CO, dont Anathazerin) : j’ai dû mal à traduire les scénarios en séance de jeu.

Je voulais prendre pour exemple la scène suivante (la sorcière): quand j’ai lu la scène, j’étais quasi perdu… jusqu’à ce que je trouve sur Youtube un groupe qui a joué cette scène de manière très fluide (ils ont visiblement beaucoup plus d'expérience que moi mort de rire)

En fait, je me rends compte que j’ai du mal à assembler les éléments structurants de manière cohérentes pour faire jouer la scène de manière fluide.

J’ai souligner en jaune ce qui me paraît à la fois important à retenir et difficile à organiser lors de la lecture (à mes yeux).

Par exemple, ma première question quand je lis le scénario, c’est comment la sorcière enlève Arthos si les joueurs discutent avec elle ?

Je vois l’option les « joueurs attaquent » vs « Arthos négocie », mais pas l’option « les joueurs négocient » alors que cela semble être l’alternative principale (« il est préférable que les PJ n’attaquent pas la sorcière et qu’Arthos se fasse enlever ») ?

Certes, mais comment ? Est-ce qu’Arthos finit par reprendre la main pour s’approcher du lac (« si vos joueurs laissent le chevalier négocier,…». C’est l’option que j’ai retenu après visionnage de la partie et qui semble la plus logique) ?

Pareil, est-ce qu’Arthos doit être enlevé à la fin de cette scène (« il est préférable que les PJ n’attaquent pas la sorcière et qu’Arthos se fasse enlever ») ? Il me semble que c’est précisé quelque part, mais à un autre endroit du scénario alors que je m’attendais plus à avoir l’information ici.

De même « les harpies interviennent dès que la sorcière a fui »… Bon, OK, mais alors il faut l'attaquer cette sorcière ou pas ? indécis

Bref, je suis souvent perdu dans les méandres des explications. Je précise que je suis plutôt débutant comme MJ, ce qui explique peut-être aussi cela.

Pour l’instant, le seul moyen que j’ai trouvé consiste à lire chaque scénario (ou mieux à les visionner) et de prendre des notes sous forme de frise temporelle où je signale pour chaque scène plus ou moins l’enchainement des évènements, les tests à faire, les conséquences, etc,… ce qui demande un sacré boulot (quasiment 3-4h de prépa pour 1 heure de jeu).

Avez-vous les mêmes difficultés ou suis-je le seul ? Est-ce que je me pose trop de questions ? content

De votre côté, comment préparez-vous ces scénarios ? Est-ce que vous avez des trucs et astuces qui vous aident à synthétiser les éléments importants sans y passer des heures carrés ?

Voilà, si vous avez des conseils, je suis preneur.... cool

PS: Bonne année à tous plaisantin

avatar

Archi je profite de ton poste pour remercier Kregon et toute l'équipe BBE et souhaiter à tous les Osgiliain une bonne année 21.

Malgré cette année pourrie, je suis retombé dans la marmite du JDR pour sortir mes enfants des écrans et nous venons de terminer Vengeance pendant ces vacances de Noël. Un an, jour pour jour après avoir débuté la Boite Bleue.

Pour répondre à ta question :

J'ai fait comme toi, en soulignant de différente couleur les points clefs et les tests, mais dans une seconde lecture.

J'avais fait une première lecture en diagonale des pdf et conceptualiser l'aventure dans les grandes lignes. Après je me débrouillais pour relire et souligner les bons moments quelques jours avant la séance de jeu.

Au jour J, il faut juste s'adapter suivant les actions des joueurs et lier l'histoire suivant l'ambiance autour de la table et l'état des PJ.

Ce n'est pas toujours parfait, on oublie peut-être des trucs ou d'autres scènes se passent suivant la logique des joueurs et la réaction appropriée des PNJ.

Si tu sais où tu veux aller et que tu connais les motivations des PNJ, le reste roule tout seul

avatar

Merci à toi Li Hop

@ Archi : Dans le scénario on te suggère des solutions parce que ça dépend aussi pas mal de la façon dont tes joueurs vont réagir : tu ne peux savor s'ils vont attaquer de suite, tenter de nécocier ou tenter un truc bizarre (les joueurs sont parfois... surprenants).

Mais en bref si tu veux une ligne simlple :

La sorcière apparait. Arthos tente de négocier en la flattant. La sorcière voit clair dans son petit jeu et l'emène sous l'eau où elle disparait avec lui. Puis les harpies attaquent. Voilà clin d'oeil

avatar

Merci pour vos retours.

@Li Hop : ok, première lecture sans se poser de question, puis relecture avec surlignage. Je vais essayer parce que refaire systématiquement le scénar sous forme de frise, c'est vraiment trop chronophage.

Tu n'as pas de difficultés particulières à articuler les éléements d'une scène/scénario à la (re-)lecture ?

En tout cas, merci pour ces conseils.

@Mr Laurent Kregon : Effectivement, ce que j'apprecie dans les scénarios COF, ce sont justement ces pistes (et les passages à lire). En général, c'est bien vu et ce sont de vraies aides (en tout cas pour moi).

C'est juste que j'ai parfois du mal à extraire à la fois "la ligne simple" et les éléments importants : ici, Arthos doit être enlevé et le plus simple c'est de le laisser négocier directement, mais s'il y a combat ce n'est pas un problème (cf conseils de papy donjon). Finalement que les PJ négocient ou pas, cela n'a pas d'importance, alors qu'à la lecture, j'ai l'impression que les conseils vont plutôt dans ce sens (laisser les PJ négocier, il est préférable de ne pas attaquer, etc,...).

J'ai pris cette scène comme exemple, mais je rencontre régulièrement ce genre problèmes.

Un autre exemple, peut-être plus lié à la mise en page du scénario, mais qui, il me semble, ne permet pas de voir au premier coup d'oeil "la ligne simple" du scénario: "l'ile aux Harpies".

Je n'ai pas compris comment les PJ pouvaient s'y rendre... (hormis en lévitant. Si c'est la cas, ce n'est pas forcement mis en évidence alors que c'est un point important et surtout ce n'est pas le premier reflexe qui vient à l'esprit....enfin pour moi en tout cas mort de rire).

Du coup c'est assez déconcertant car la scène est décrite comme pour quelqu'un qui débarque sur l'ile depuis le lac. C'est d'autant plus déconcertant que l'entrée de l'antre se trouve dans l'arbre !

Personnellement, ma première réaction a été "Diantre, mais comment on arrive sur cette Ile qui permet d'entrer dans l'antre de la Sorcière! J'ai du louper un élément important. je vais relire les pages précédentes...".

Car l'entrée "réelle" est bien décrite, mais après coup et la scène commence par l'intervention d'un lutin qui ne semble avoir aucun lien avec le reste (bon ok, faut lire jusqu'au bout, ça m'apprendra....content). Mais même une fois que le passage sous l'eau s'ouvre à la fin de la scène, je m'attendais à débarquer sur l'ile pour atteindre cette fichue entrée perchée dans l'arbre ! mort de rire

Bref, rien de grave, mais j'ai l'impression parfois d'être un peu perdu et de ne pas accéder facilement aux informations "esentielles" du scénario. Surement le manque de pratique content