Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Saboter un canon 6

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar

Bonsoir

Je voulais connaitre quelles étaient les différentes technique à l'époque pour saboter des canons, la discrétion et la complexité des dites méthode et combient de temps durait le sabotage.

La, comme ça je pense à :

  • enclouer la lumière : simple et efficace, mais c'est bruillant (coup de marteau) et il semblerai que quelques heure de travaille acharné suffise ;
  • scié les partie en bois (roue ou autre) mais je pense que c'est relativement facile a réparer
  • Versé de la poix dans le canon : j'ai entendus parler de cette technique comme étant un sabotage 'définitif' ; à priori, le canon ne serai plus du tout utilisable et une petite quantité de poix suffirai. Est-ce vraix ? (ça me semble bizarre, il suffirai de faire bruler la poix pour netoyer le canon...)
  • Autre auquel je ne pense pas.

Merci de vos idées.

avatar

Pour moi c'est toujours l'enclouage. Mais effectivement c'est temporaire - on rentre un clou ou une bayonette que l'on casse dans la lumière du canon, impossible à dégager sans prendre le temps.
La deux, ça permet effectivement d'empêcher le mouvement, mais pas convaincu que ça marche sur une batterie fixe terrestre, et comme tu le dis, ça se répare (en tout cas plus facilement qu'un enclouage). La méthode la plus simple étant de brûler l'affût. Une autre méthode est de faire peter les tourillons, je l'avais lu quelque part en anglais, mais aucune idée de comment ça se réalise... je suppose que la pièce est plus fragile et peut casser si on y applique suffisamment de force.
La poix, jamais entendu parler... mais vu qu'un canon devait être propre pour tirer, tout ce qui pouvait l'encrasser faisait l'affaire je pense.
Après ce sont des méthodes temporaires - avec le temps tu peux tout réparer. Mais si tu découvres ta piece d'artillerie sabotée de la sorte, tu ne pourras pas t'en servir de tout le combat. La meilleure méthode consistant à envoyer des canons par le fond si tu ne veux pas que l'ennemi s'en serve, ou d'arriver à le détruire en explosant ledit canon?

avatar

Si l'on dispose d'assez de bras et de quelques barres à mine, précipiter le canon en bas de la batterie. C'est lourd, ça fait du bruit mais le canon a toutes les chances de quitter son socle, il peut être endommagé et il faudra beaucoup de temps pour le remettre en place. Si la batterie surplombe la mer, la pièce est pratiquement irrécupérable et l'opération fait un peu moins de bruit.

Faire sauter la sainte barbe. Sans poudre, pas de canonnade. La méthode n'est bien entendu pas sans danger.

avatar

L'enclouage peut être silencieux si on entoure le marteau de tissu pour étouffer le bruit. Mais ça amorti aussi les coups du marteau, donc ça prend un peu plus de temps.

Balancer une grenade mèche allumée dans le fût d'un canon va l'endomager gravement. Mettre une ou deux charge de poudres en douce, qui vont s'ajouter à la charge normale, peut faire exploser le fût ou l'endomager gravement.

La poix ou de la mélasse dans la lumière fonctionne comme un enclouage. Mais c'est beaucoup plus discret à faire. Par contre ça se répare plus facilement qu'un enclouage classique.

Sur un navire on peut aussi saboter les amarres retenant le canon pour qu'elles cassent lors d'un tir. En conséquence le canon va partir en arrière et tout balayer sur sa trajectoire. Imaginez plusieur canons sur chaque bord qui ne sont plus retenus par leur amarres. Cela créérait un chaos sur le pont baterie avec beaucoup de blesser en perspective. Et un risque non négligeable d'avoir un ou plusieurs canons qui fracassent le bordage et tombent à l'eau. Entrainant probablement plusieurs marin avec eux.

Ama, c'est la méthode la plus discrète sur un navire.

avatar

Il me semble aussi qu'on peut mouiller les mêches de canons, les rendant ininflammables.

Sinon, au lieu de saboter les canons, tu peux aussi les retourner contre leurs premiers utilisateurs, c'est ce qu'a fait Surcouf lors de la prise du Kent mais c'est vachement "couillu".

avatar

Merci pour toutes ces idée plaisantin