Peut-on obtenir un enseignement par la torture 14

Forums > Jeux de rôle > Archéorôlie > Earthdawn

avatar
Ma question peut sembler étrange, je vais donc l'étoffer avec un exemple.
Supposons qu'un guerrier humain peu scrupuleux, que l'on nommera Badguy pour simplifier, décide d'apprendre le talent d'une autre discipline. Pour l'exemple on commencera par admettre que le talent en lui même est compatible avec la vision du nécromant guerrier de sa discipline.
Supposons que Badguy souhaite apprendre "Sang de feu", las d'approcher sans succès divers écumeurs du ciel qui considère que sa discipline et sa vision de cette dernière est à des années lumières de la leur, il décide de s'attaquer à un jeune écumeur, et le torture pour obtenir ce qu'il n'a pu avoir par la négociation.
Bon la victime est dans une cellule, Badguy entre et le passe à tabac pour observer le fonctionnement du talent. Ensuite la victime est enchaînée et arrivent les questions.
A votre avis cette méthode peut-elle déboucher sur un apprentissage de talent ?
Par extension, pensez-vous qu'il est possible d'acquérir un talent par chantage ?
avatar
C'est une approche intéressante à mon sens. La magie en tant que tel n'a pas d'éthique ou de morale, tous ses utilisateurs ne sont pas de nobles héros. Même si la méthode décrite est un peu rustre, on peut la rapprocher des expérimentations magiques effectuées par certaines puissances. Quelques limites que je vois dans l'exemple :
-un "jeune" écumeur n'aura peut être pas le recul nécessaire pour enseigner ses talents à quelqu'un
-ton humain met l'écumeur dans une situation où celui-ci a de grandes chances de subir une crise de discipline - être réduit à l'impuissance et à la merci d'un autre ne fait pas vraiment partie de la voie de l'écumeur...
Malgré tout, la condition nécessaire pour apprendre un talent par polyvalence est l'acceptation de l'élève par l'enseignant. Même s'il est préférable pour les deux parties que ça se passe dans une bonne entente pour des raisons évidentes, il n'y a pas vraiment de contre indication quand au fait d'employer n'importe quelle forme de contrainte. Tout dépend après de la couleur et de l'ambiance que tu veux donner à ton univers...
Supposons qu'un guerrier humain peu scrupuleux, que l'on nommera Badguy pour simplifier, décide d'apprendre le talent d'une autre discipline. Pour l'exemple on commencera par admettre que le talent en lui même est compatible avec la vision du nécromant de sa discipline.
Gné ?
avatar
Oui bon l'exemple était vraiment fait à l'arrache, au départ je pensais comparer deux adeptes de la magie (par exemple nécromant et illusionniste) et puis finalement je suis revenu à quelque chose de plus facile Smiley
Pour expliquer le sens de ma question, je planche sur un pnj à l'esprit torturé et je cherche à lui donner un peu de profondeur. Pour le moment il n'a ni discipline, ni cercle, il n'est que concept. Par contre il doit servir de grand méchant (ou pas).
avatar
si c'est de l'inspiration pour un pnj, tu peux en général ignorer les regles limitants les pj (histoire de ne pas voir tes propres pj torturer les méchants pour récuperer leurs talents...)
en inspiration pour ce mechant, j'aurai bien vu une histoire honteusement pompée sur les seigneurs des runes de david farland. Grace à des instruements (les forceps) fabriqués dans un métal magique, on peux transferer une qualité d'un donneur à un receveur (le seigneur des runes) tel la force, l'agilité, l'acuité visuelle ou auditive etc... le donneur en est privé jusqu'à la mort du seigneur qui a reçu son don. Normalement selon l'usage, c'est un don mais rien n'empeche de voler l'attribut en fait. Une légende parle d'un individu ayant reçu tellement de dons que ces derniers sont devenus permanents...
Alors pourquoi sur cette base ne pas envisager un individu qui serait tombé sur un laboratoire oublié, avec une reserve de métal argenté assez étrange, des grimoires compilant des résultats d'experiementations et le squelette du chercheur, bizarrement déformé (à cause d'une Horreur peut être ?). Avec de la patience, il a découvert qu'il pouvait forger des instruments de torture avec le métal argenté, et grace au lien crée par le sang et la douleur entre celui qui torture et le torturé, reussir à lui voler ses talents (une parenté avec la magie du sang ?). Il doit toutefois resoudre encore deux problemes: sa reserve de métal est limité, il doit trouver un moyen de la reconstituer (peut être grace aux notes d'un grimoire décrivant le processus pour créer ce metal, enfin s'il dispose des bonnes compétences Smiley ) et le nécessité de garder vivant le donneur pour continuer à profiter de ses talents.
qui sais s'il ne peut pas reussir à devenir un vrai dieu s'il accumule suffisement de talents ....
j'espere ne pas être trop hors sujet  Smiley
avatar

Pour expliquer le sens de ma question, je planche sur un pnj à l'esprit torturé et je cherche à lui donner un peu de profondeur. Pour le moment il n'a ni discipline, ni cercle, il n'est que concept. Par contre il doit servir de grand méchant (ou pas).
Escandil

j'adore cette idée.
J'imagine bien un bon gros méchant récurrent avec un pouvoir spécial type Sylar dans heroes, mais bien sur adapté aux particularités du monde d'earthdawn.
L'idée d'un lien avec la magie du sang est sympa. Les elfes du bois de sang ont montré que la magie pouvait être très dangereuse et conduire à certaines "déviances", ce PNJ pourrait d'ailleurs être un elfe du bois de sang gagnant en puissance régulièrement au cours de ces rencontres avec les PJs mais ayant aussi un côté misérable bien marqué.

j'espere ne pas être trop hors sujet  Smiley
invalys

mais c'est un bon hors sujet  Smiley
avatar
Dans l'absolu, oui c'est faisable. C'est proche de l'autodidacte et nous avons déjà des règles utilisant ces principes, donc autant les employer  Smiley
Surtout que même si une personne apprend un talent à un humain qui lui fait du chantage, il ne sera pas nécessairement de bonne composition et ce sera donc plus long et compliqué.
en terme de règle je dirais une journée pour monter polyvalence et deux semaine d'apprentissage avec un éventuel test de vision astrale ou de perception (par défaut) contre une Difficulté égale à celle de l'apprentissage d'un sort (p283)
Par contre, si ton PNJ est vraiment méchant, il ne va pas torturer. Il va faire du chantage, ou manipuler les écumeurs du ciel avec de si belles paroles qu'ils vont avoir l'impression de relever un défi et en être fier (et ensuite être déshonorer lorsqu'ils vont comprendre Smiley )
avatar
si c'est de l'inspiration pour un pnj, tu peux en général ignorer les regles limitants les pj (histoire de ne pas voir tes propres pj torturer les méchants pour récuperer leurs talents...)
invalys

En fait je préfère éviter de passer par ce genre de méthode. Je préfère que mes PNJs suivent les même règles que mes joueurs afin qu'on puisse les comprendre. De même je ne souhaite pas qu'il dispose de beaucoup de moyens, ou qu'il soit doué d'une intelligence hors norme. Il faut qu'il soit basique, commun, un peu monsieur-tout-le-monde des adeptes. Mais motivé, et dénoué de scrupules, détestable mais humain. Une sorte de psychopathe adepte.
A terme, les joueurs devront (bien entendu) s'associé à lui pour lutter contre une horreur. Le genre de dilemme que tout le monde adore Smiley
Je suis souvent bien plus méchant que mes PNJs.
avatar
Tu peux également créer une discipline pour ton Pnj...J'en avais vu une il s'agissait des Transformistes, il y en a plus beaucoup car ils ne croyaient pas au chatiment car ils étaient trop sur de leurs sciences de la magie et des éléments, quelques villages et villes ont péris à cause d'eux. Leurs philosophie ressembles à celle des elementalistes, ils étudient les  compositions d'éléments à fond, et ont des talents basées sur la transformation de leurs corps.
Ca leurs permets de ce caché, de ce changer en autre donneur de noms et également de transformer leurs chairs en métaux pour s'en servir commes armes...
C'est une voie occulte, à savoir qu'ils ont une grosse revanche à prendre sur les horreurs. Smiley
avatar
J'aime bien les principes de cette discipline Smiley
avatar
J'en avais vu une il s'agissait des Transformistes
Je me demande bien pourquoi cette discipline ne me donne pas trop envie ^^...
avatar
Je crois que les transformers dans earthdawn c'est des esprits qui anime des vehicules:"Y en a un caché dans une charrette qui ce transforme en élémentaire de bois, un autre dans une vedette thérane qui ce transforme en élémentaire de pierres..." Smiley
Ok je sort...
avatar
 Smiley
C'est largement faisable et plus crédible que la référence que vous faites.
Il est possible de lier un élémentaire à un objet pour le rendre magique ou pour augmenter la puissance magique d'un objet magique existant
Et il ne faut pas oublié qu'avec un illusionniste, vous obtenez ce que vous voulez  Smiley
avatar
C'est vrai que c'est possible, un MJ bien fumier peut faire ce coup là!... c'est une bonne idée.