#Spoilers# Les seigneurs de l'hiver - questions en vrac 6

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour,

j'avais une question à propos d'un passage précis du scénario les seigneurs de l'hiver. Mais j'ouvre ce sujet à toutes autres questions d'MJ qui passeraient par là.

Voici ma première question :

Mes PJs y arrivent bientôt à l'hermitage d'Harlan, et, j'étudie d'ores et déjà la suite du scénar, et tout particulièrement la rencontre sur le pont au dessus d'une Irénie déchainée. Et quand je lis ce passage : "Pour résister au courant puissant de la rivière déchaînée qui les entraîne vers le fond, les PJ doivent réussir un test de FOR ou de DEX, au choix, face à une difficulté de 15 pour les personnages équipés légèrement, de 20 pour les personnages portant des armures lourdes." Ouhaou ! Et s'ils loupent alors ? Ils meurent ?? La difficulté est très élevée, et c'est hyper punitif ! De quoi gâcher toute l'aventure. Je ne comprends pas les auteurs sur le coup là... confus Eventuellement, je me dis que je peux leur infliger quelques dégats (1d6) par tour, à chaque fois qu'ils ratent leur jet, pour leur donner plusieurs chances, en espérant qu'ils ne soient pas déjà trop affaiblis par le combat qu'ils étaient en train de livrer.

Vous en pensez quoi ? Comment vous l'avez géré ce passage ?

Ah, et deuxième question : Est-ce que vos PJs vous ont questionné à propos de Saint Harlan ? Aviez-vous préparé un petit historique à propos de Saint Harlan et son ermitage ? Qui était il ? Pourquoi cette construction ?

Merci d'avance

avatar

Mes PJs y arrivent bientôt à l'hermitage d'Harlan, et, j'étudie d'ores et déjà la suite du scénar, et tout particulièrement la rencontre sur le pont au dessus d'une Irénie déchainée. Et quand je lis ce passage : "Pour résister au courant puissant de la rivière déchaînée qui les entraîne vers le fond, les PJ doivent réussir un test de FOR ou de DEX, au choix, face à une difficulté de 15 pour les personnages équipés légèrement, de 20 pour les personnages portant des armures lourdes." Ouhaou ! Et s'ils loupent alors ? Ils meurent ?? La difficulté est très élevée, et c'est hyper punitif ! De quoi gâcher toute l'aventure. Je ne comprends pas les auteurs sur le coup là... confus Eventuellement, je me dis que je peux leur infliger quelques dégats (1d6) par tour, à chaque fois qu'ils ratent leur jet, pour leur donner plusieurs chances, en espérant qu'ils ne soient pas déjà trop affaiblis par le combat qu'ils étaient en train de livrer.

Vous en pensez quoi ? Comment vous l'avez géré ce passage ?

Paladin Quercussien

C'est au début de l'aventure, donc les personnages ont bien au moins un point de chance à dépenser pour survivre, non ? Sinon, j'ai aussi autorisé un personnage qui avait bien réussi son jet à aider un eptit camarade nain qui coulait. Et non, un jet raté ne siginifie pas la mort immédiate, mais la perte de PVs temporaires, puis l'inconscience, et enfin la mort si personne ne vient le chercher. Mais c'est vrai que juste après un combat, c'est assez chaud pour les PJs...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Paladin Quercussien
avatar
Ulti

C'est au début de l'Acte 3, alors on est bien bien avancé dans la partie. Mais il est vrai qu'ils leur restent un point de chance, je n'y pensais plus.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Paladin Quercussien

À chaque acte, ils devraient récupérer tous leurs points de chance, non ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Paladin Quercussien
avatar
Ulti

En effet, j viens de relire, et selon les règles, c'est récupération des PC à la fin de l'aventure, et/ou a chaque passage de niveau. Et à la fin de l'Acte 2, il y a passage de niveau. Mais en fait, au départ je n'utilisais pas les points de chance. Et puis j'ai commencé à en donner seulement pour récompenser un acte de roleplay notable.

Mais ton conseil est bon. Je vais leur donner un point de chance chacun à la fin de l'acte 2.

avatar

Sinon, plutôt que de les tuer ou de leur infliger des dégâts, on peut :
- Leur faire perdre de l'équipement ("afin de t'en sortir, tu es obligé d'abandonner ton plastron, le détachant avec difficulté pour finalement réussir à te frayer un chemin jusqu'à la berge, tu es épuisé, les poumons en feu !")
- Les faire émerger plus loin, perdus. Plus difficile peut-être, parce que potentiellement il faut gérer deux groupes en parrallèle (ceux qui ont été emportés et les autres), et ça peut être compliqué de bien jongler