[SPOILER] Volume 8 : objet et alignement 17

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder > Pathfinder les campagnes > La Malédiction du Trône écarlate

avatar
Bonjour à tous,
Je rajoute un SPOILER pour les PJs étourdis !
Voila, dans le volume 8, les PJs affrontent, entre autre, le Doc Davaulus et, s'ils réussissent à l'abattre, peuvent récupérer sa rapière tueuse (humain) +1.
C'est un objet puissant puisque les humains sont la race majoritaire...
Question 1 : cette capacité "tueuse" est-elle toujours active ou demande à être activer par l'utilisateur ?
Question 2 : Pensez-vous que l'utilisation de cette arme par une PJ d'alignement Bon peut poser un problème de moral ?
Merci d'avance pour vos avis.
avatar
Je te réponds du point de vue des règles (enfin telles que je les comprends)
Réponse 1 : cette capacité est toujours active.
Réponse 2 : dans les règles, on est d'accord que rien n'est mentionné à ce sujet.
Maintenant je réponds de mon point de vue perso :
Réponse 1 : si ça t'arrange de dire à tes joueurs que le pouvoir peut être désactivé pour en faire une +1 normal, moi ça ne me choque pas.
Réponse 2 : je ne suis pas sûr que ça puisse poser un problème de moral. Tout dépend de l'adversaire. Mais un personnage Bon qui se bat ne le fait généralement pas contre une autre personne Bonne.
Cela étant on peut aussi envisager qu'un perso Bon refuse d'avoir un avantage magique contre son adversaire et qu'il préfère vaincre "à la régulière". Dans ce cas, soit tu autorises à désactiver le pouvoir (cf Réponse 1), soit il change d'arme Smiley
Bref, j'ai pas de réponse très tranchée (...) en fait.
avatar
Merci
Pour moi, cette capacité était également permanente, je voulais en être sûr. Je ne changerais rien la-dessus car lui permettre d'être activée rend l'arme encore plus puissante, je trouve.
Au niveau moral, je ne suis pas très d'accord : imaginons un roublard Chaotique Bon qui est surpris la main dans le sac par de loyaux gardes (Loyal bon). Le roublard va tenter de se sauver et, s'il est bloqué, de défendre sa couanne. Même s'il croise le fer, son intention profonde n'est sûrement pas de tuer les gardes mais plutôt de les mettre hors de combat, non ? Avec une telle arme, c'est difficle car on ne maîtrise pas les dégats...
Par contre, je te rejoins, il n'est pas obligé de l'utiliser en fonction de l'adversaire !  Smiley
En tout cas merci et à bientôt.
avatar
Au contraire, il les maitrise autant que les normaux.
S'il décide de frapper avec un -4 pour faire des dégâts non léthaux, les dégâts additionnels seront aussi des dégâts non léthaux, ce qui permettra de rendre les gardes inconscients plus facilement.
avatar
Le principe même du jeu est lié à l'utilisation de moyens de réduire les adversaires à néant.
En ce sens, une épée tueuse permettant d'éliminer un nécromant humain mauvais n'est pas forcément une félonie pour un personnage d'alignement bon mais plutôt un moyen de mettre un terme à un risque plus grand pour l'humanité.
L'alignement est une règle éthique que le personnage applique dans les actes de sa vie quotidienne (sauf à jouer sans les alignements comme c'est le cas dans l'Arcana Evolved de Monte Cook pour les connaisseurs). C'est donc au personnage de déterminer comment il va se comporter au cas par cas et qui devra savoir s'il la sort pour se battre ou s'il préfère des moyens plus inoffensifs.
Autrement, interdire à un personnage, parce qu'il est d'alignement bon, de tuer un adversaire ne se cantonnerait pas à la faculté "tueuse" de l'épée mais à tout objet tranchant, pointu, contondant...
Par contre, une épée tueuse de la race majoritaire constitue, il est vrai, un sacré avantage dans cette campagne où bien des boss sont des humains. C'est à ne pas mettre entre toutes les mains car cela pourrait devenir une vraie boucherie. Pour l'éviter, rien n'empêche de réduire cet objet magique au besoin. Pour autant, même si tes PJ détectent la magie, ils peuvent n'y voir qu'une banale rapière magique et de ce fait l'écarter car c'est loin d'être l'arme la plus courante dans le jeu.
Et puis un fumble avec une telle rapière pourrait aussi conduire à des situations tragiques.
avatar
[spoiler]
sachant que le jeu du tourment de Zellara permet d'avoir 3 identifications par jour, je n'imagine pas une seconde mes joueurs passer à côté d'un tel objet Smiley
[/spoiler]
pour le reste, c'est pas mal d'avoir lancé cette discussion, comme ça je vais réfléchir à la possibilité de changer le pouvoir de la rapière pour un autre avant que le combat ait lieu
avatar
Tout à fait d'accord avec vous Rectulo et K. : mes PJs ont de la bouteille maintenant et, comme le dit K., il ne passeront à côté d'une arme aussi puissante.
Pour ma part, je vient de commencer le premier volume mais j'ai lu déjà les 3 premiers avant de commencer et cette arme m'avait fait tout de suite tiquer.
De plus, comme il s'agit d'une campagne citadine, je trouve que la rapière est une arme plutôt commune...
Question à l'assemblée qui aurait déjà fait jouer cette scène : avez-vous laisser vos joueurs acquérir cette arme sans la modifier ? Si oui, avez-vous l'impression qu'elle déstabilise vite le jeu ?
Notamment pendant la dernière scène de ce 2ème volume, contre une certaine prêtresse... Smiley
@ +
avatar
Notamment pendant la dernière scène de ce 2ème volume, contre une certaine prêtresse... Smiley fazak
On n'en est pas encore là, mais c'est bien une des raisons qui me ferait garder l'arme !
J'ai vraiment peur que ça finisse en boucherie ce combat, surtout la seconde partie (pendant laquelle la capacité de la rapière ne fonctionnera plus)
avatar
il y a toujours des moyens d'integrer des objets puissants même si ça gene un peu le MJ:
si c'est une arme puissante et donc un peu connue, je ne doute pas que certains pourrait s'y interesser et donc chercher à la récuperer donc plus d'em... de probleme pour son possesseur. (genre des tentatives d'assassinat frequentes, d'amateurs pathetiques ou de vrai pro ...)
sinon, c'est une occasion aussi de donner de la notoriété au pj qui l'utilise (en bien ou en mal, car cela peut lui fermer certaines portes ou en ouvrir d'autre) à tort ou à raison, on peut en venir à le craindre s'il y a des temoins de ses actes avec une arme aussi dangereuse car ces derniers ne sauront pas forcement que c'est l'arme qui lui permet d'éliminer plus facilment ses adversaires. on peut jouer sur le registre de la peur, de l'admiration (parfois malvenue) et de la déception (si on se rend compte que c'est l'arme qui fait le boulot), de la jalousie...
si le mj craint vraiment une mise en peril de la difficulté des rencontres, il peut aussi decider qu'une telle arme a forcement un but, bref qu'elle est intelligente et donc peut subtilment (ou non) s'opposer au porteur. la doter d'un alignement est alors possible. il peut être mauvais, rendant alors son utilisation plus risquée pour un personnage bon.
plus radicale, la faculté tueuse necessite peut être de satisfaire réguliairement une condition. (tuer un humain par mois, tremper la lame dans le sang d'un innocent une fois par mois, etc...)
plus vicieux, une malédiction insidueuse peut être à l'oeuvre...rendant le porteur tellement sur de lui qu'il va commettre des erreurs.
le plus simple sinon c'est de ne rien toucher mais d'anticiper les comportements des pnj selon ce qu'ils peuvent savoir ou déduire de leurs observations. en général, le porteur risque de devenir une cible prioritaire pour les attaques à distances Smiley
avatar

On n'en est pas encore là, mais c'est bien une des raisons qui me ferait garder l'arme !
J'ai vraiment peur que ça finisse en boucherie ce combat, surtout la seconde partie (pendant laquelle la capacité de la rapière ne fonctionnera plus)
[/quote]
J'avoue que cette scène me fait flipper également...
A ma table, j'ai un groupe constitué d'un prêtre de Sarenrae, d'une magicienne évocatrice, d'un guerrier et d'un roublard. C'est donc un groupe assez homogène mais j'ai peur que ça se passe mal et, comme tu le dis K., même avec cette rapière !
Après ces divers échanges,  je pense que je laisserai cette rapière tel quel et, comme proposé plus haut, je vais lui construire un petit historique qui engendrera de l'intérêt pour d'autres personnes, donc des soucis pour le porteur.
avatar
J'avoue que cette scène me fait flipper également...
A ma table, j'ai un groupe constitué d'un prêtre de Sarenrae, d'une magicienne évocatrice, d'un guerrier et d'un roublard. C'est donc un groupe assez homogène mais j'ai peur que ça se passe mal et, comme tu le dis K., même avec cette rapière ! fazak
Cela dit, tant qu'on est dans le hors-sujet, il y a toujours la possibilité de ne pas faire jouer la "résurrection" de la prêtresse. Ça a un côté fun et c'est un joli challenge pour les PJ, mais si je vois qu'à la fin du combat l'équipe est rincée, je pense que je ne ferai pas la seconde partie... On verra bien.
avatar
J'avoue que cette scène me fait flipper également...
A ma table, j'ai un groupe constitué d'un prêtre de Sarenrae, d'une magicienne évocatrice, d'un guerrier et d'un roublard. C'est donc un groupe assez homogène mais j'ai peur que ça se passe mal et, comme tu le dis K., même avec cette rapière ! fazak
Cela dit, tant qu'on est dans le hors-sujet, il y a toujours la possibilité de ne pas faire jouer la "résurrection" de la prêtresse. Ça a un côté fun et c'est un joli challenge pour les PJ, mais si je vois qu'à la fin du combat l'équipe est rincée, je pense que je ne ferai pas la seconde partie... On verra bien.
K.
Ce serait dommage de sacrifier le fun à cause des règles...  Smiley
Pour ma part, j'attends cette scène avec impatience. C'est un vrai boss avec du charisme, du punch, de l'originalité... que du bon ! (ou presque  Smiley)
Rien de vraiment réfléchi pour l'instant mais je pense intégrer des moyens pour les pjs de réduire la puissance de leur dernier adversaire (c'est dur d'en parler sans trop en dire) du genre détruire des objets religieux dans la salle pour saper l'énergie divine (un peu à la Tomb Raider Legend), intégrer un défi de compétence au combat (je joue en dd4), pourquoi pas faire intervenir une divinité de côté des pjs (à la ins/mv : tu appelles ton prince démon ? ... ok dis mon potos archange, tu peux venir voir stp ?) mais bon à manier avec précaution parce que les pjs doivent rester au centre de la scène...
avatar
Salut !
Je déterre un peu ce sujet car je me pose une autre question à propos de la capacité tueuse (d'humain) de cette rapière : est-ce que cette capacité fonctionne sur les demi-elfes, par exemple ?
Je sais, c'est pas vraiment des humains mais ils portent tous de même leur patrimoine... quand pensez-vous ?
avatar
Les règles disent :
Sang elfique. Les demi-elfes comptent à la fois comme humains et comme elfes pour les effets liés à la race.

Donc j'imagine qu'en effet, cela marche aussi contre eux.
avatar
Salut à tous !
Je déterre pour la seconde fois ce sujet car, ce soir, mes PJs vont investir l'Hospice des Saintes Demoiselles.
Je voudrais savoir si certains d'entre vous on déjà fait jouer cette épisode et ce qu'ils ont fait de cette fameuse rapière (voir les échanges plus haut) ?
Merci d'avance
avatar
On a passé ce scénar depuis un bout de temps maintenant, et je n'ai rien changé par rapport au bouquin.
Ils ont trouvé la rapière, l'ont identifiée pour ce qu'elle est et utilisée régulièrement. Je n'ai pas cherché à brider quoi que ce soit.
(HS)
A noter un twist assez sympa dans mon groupe : un des PJ a quitté le groupe (la joueuse n'était plus motivée) et son perso est parti avec la rapière.
Quelques temps après, les PJ ont recroisé la route de ce perso (devenu PNJ) toujours armée de la rapière et ont été amené à la combattre... La rapière a donc de nouveau servi. Smiley
Finalement ils l'ont récupérée une seconde fois et l'ont "offerte" à un autre PNJ pour acheter un gros service.
Je ne pense pas qu'ils la reverront cette fois Smiley
avatar
Salut K.,
Je reviens sur le sujet car nous avons cette partie : après coup, j'ai fait comme toi et rien changé.
Je sais, c'est HS, mais ils n'ont fait qu'une bouchée des Médecins et des Vierges... la rapière aidant également, vu qu'ils ont chopé le Docteur par surprise dans son bureau : vive le sort état gazeux !  Smiley
Bonne soirée