Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tous moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérer vos cookies ici.


INS/MV 1, 2, 3, 4, 5... C'est quoi les différences ? 26

Forums > Jeux de rôle

avatar

J'ai beaucoup joué à INS/MV 1 quand j'étais petit, mais j'ai pas suivi la suite. Y'a des grosses différences entre les règles des diverses éditions ?

avatar

Pas forcément de grosses modifications des règles mais des changements majeurs au niveau du background, notamment dans Génération Perdue où la Hiérarchie des 2 camps ne répond plus.

avatar

Les éditions et suppléments sont compatibles entre eux, à peu près ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • WolfRider4594
avatar
Boze

De la 1e à la 3e édition la compatibilité ne pose pas de problèmes. Juste quelques ajustements mineurs à faire. Par contre pour la 4e édition le système a été pas mal changé. C'est toujours compatible mais les modifications seront plus importantes.

Je n'ai jamais joué aux éditions après la 4e, donc je ne prononcerais pas sur leur compatibilité.

avatar

Il faut juste éviter la 5e qui n'a aucun intérêt.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Grand Strateger
avatar
alanthyr

... pour toi. Il y a des tas de gens qui en sont satisfait (ce qui n'est pas mon cas).

Sinon comme le dit Wolf' les 3 premières éditions partagent peu ou prou le même squelette.

1ere et 2eme sont totalement compatible, la 3eme modifie un peu le système mais il existe un doc pour adapter les persos et pnjs des précédentes éditions à celle-ci.

La 4eme refont totalement les règles, perso je n'ai pas aimé du tout.

La version apéro est une sorte de 4.5, allégée.

La dernière édition rase tout, règles et surtout background. Elle a ses adeptes, perso je fais jouer depuis tellement longtemps que je n'avais pas envie de mettre par terre tout'l'univers.

avatar

Comme dit plus tôt:

1ère Edition, tu connais , RAS.

2ème Edition: changements de règle mineur (la table des Relations entre Supérieur, limitation du nombre de colonnes de Malus qu'un Personnage peut se prendre...) et petite évolution du Background (plein de nouveaux Supérieur). Compatibilité totale avec la 1.

3ème Edition: plus de changements. Le jeu s'oriente vers du jeu "en Campagne", avec un ralentissement de la progression des personnages (un Pouvoir OU une Compétence OU un Point de Pouvoir...); changement progressif du Background dont on peu faire abstraction sans soucis (les Anges deveinnent progressivement des fachos pourris jusqu'à la moëlle, et les Démons des gentils révolutionnaires un peu naïfs). Reste adaptable, mais attention, le livre de base fournit un résumé des scénario et campagnes précédentes, les rendant quasiment injouables de fait.

4ème Edition: refonte des Règles; changement de la Table Unique Multiple; changement du système de Compétences (noté sur 6, comme les Pouvoirs et les Caractéristiques) et des évolutions des Personnages; profond changement du Background (les Anges et les Démons deviennent minoritaires dans le jeu, laissant la place aux factions dite "3ème Force" qui se multiplient). Adaptable, mais il y a du travail, et ça n'en vaut pas forcément la peine.

5ème Edition: ça n'a rien à voir. C'est un nouveau jeu, avec de nouvelles règles, de nouveaux concepts, sans aucun liens avec les précédants, juste "de vagues souvenirs occasionels" (dixit l'auteur). Pas les mêmes règles, pas de Supérieurs ni de Hiérarchie, pas même d'Enfer ou de Paradis, c'est un jeu "d'anges et de démons", mais sans anges ni démons, la référence (assumée de l'auteur), c'est le film de zombis ou les Personnages sont assiégés par les dit zombis, mais finissent par se faire bouffer par leurs potes assiégés avec eux. Avec l'humanité dans le rôle des zombis.

avatar

Cool, merci à tous pour les infos, c'est un bon résumé oui

avatar

Comme dit plus tôt:

1ère Edition, tu connais , RAS.

2ème Edition: changements de règle mineur (la table des Relations entre Supérieur, limitation du nombre de colonnes de Malus qu'un Personnage peut se prendre...) et petite évolution du Background (plein de nouveaux Supérieur). Compatibilité totale avec la 1.

3ème Edition: plus de changements. Le jeu s'oriente vers du jeu "en Campagne", avec un ralentissement de la progression des personnages (un Pouvoir OU une Compétence OU un Point de Pouvoir...); changement progressif du Background dont on peu faire abstraction sans soucis (les Anges deveinnent progressivement des fachos pourris jusqu'à la moëlle, et les Démons des gentils révolutionnaires un peu naïfs). Reste adaptable, mais attention, le livre de base fournit un résumé des scénario et campagnes précédentes, les rendant quasiment injouables de fait.

4ème Edition: refonte des Règles; changement de la Table Unique Multiple; changement du système de Compétences (noté sur 6, comme les Pouvoirs et les Caractéristiques) et des évolutions des Personnages; profond changement du Background (les Anges et les Démons deviennent minoritaires dans le jeu, laissant la place aux factions dite "3ème Force" qui se multiplient). Adaptable, mais il y a du travail, et ça n'en vaut pas forcément la peine.

5ème Edition: ça n'a rien à voir. C'est un nouveau jeu, avec de nouvelles règles, de nouveaux concepts, sans aucun liens avec les précédants, juste "de vagues souvenirs occasionels" (dixit l'auteur). Pas les mêmes règles, pas de Supérieurs ni de Hiérarchie, pas même d'Enfer ou de Paradis, c'est un jeu "d'anges et de démons", mais sans anges ni démons, la référence (assumée de l'auteur), c'est le film de zombis ou les Personnages sont assiégés par les dit zombis, mais finissent par se faire bouffer par leurs potes assiégés avec eux. Avec l'humanité dans le rôle des zombis.

Bruno LM

Je ne vois pas en quoi le résumé des précédentes éditions en termes de background dans la V3 rend les dits scénarii injouables...

Ensuite, le fait de la V4 qui comporte moins d'anges et démons au profit de la 3ème force est complètement faux, tout comme les compétence notées sur 6.

Juste en lisant ça, je me demande si tu as déjà lu le jeu.

Je ne clasche pas hein, mais ce que tu dit à propos de la V4 est faux.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • greuh
avatar

Si sur les 4 premières éditions, on rigole bien à les lire, sur la 5e nullement. Donc aucun intérêt à y jeter un coup d'oeil. Poubelle.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ragnar
avatar
alanthyr

Entièrement d'accord, la 5ème est peut-être jouable mais ce qui faisait aussi le sel de INS/MV, à savoir la lecture des livres avec un univers riche et surtout bourré d'humour et qu'on pouvait retranscrire à la table, à entièrement disparu donc INS/MV 5 n'a de nom que le titre.

Pour résumer : INS/MV s'est fait un nom grâce à l'originalité de son univers et la fameuse dualité Anges/Démons mais aussi et surtout pour son humour.

La v5 ne propose plus que la dualité, sans contexte et sans humour. On est désormais dans un jeu froid et sans âme.

avatar
Satya11402

En effet. Les compétences sur 6 sont dans la v3. La v4 va au-delà de 6. Le système de la v4 est pourri (remplacé avantageusement par INS/MV Apéro, du même auteur).

Le résumé n'a jamais rendu les scénarios injouables, ça sort d'où ?

C'est l'édition que je continue de faire jouer, mais avec des modifs qu'on peut trouver sur un site web (plus d'autres trucs par moizigue qui en fait une v3.7 qui me va bien).

J'ai toute la gamme sur mon étagère, y compris les éditions espagnoles, polonaises et l'adaptation américaine. Je préfère la v3. Le reste c'est pour le fluff et les scénarios.

Faut que je m'imprime les scénarios inédits de INS GP espagnols, tiens, pour les caler dans la boîte.

avatar

... pour toi. Il y a des tas de gens qui en sont satisfait (ce qui n'est pas mon cas).

(...)

Grand Strateger

Je t'avoue que j'en ai vu beaucoup moins que d'insatisfaits. Et ces insatisfaits ne sont pas uniquement des joueurs des éditions antérieures.

Le fait que la gamme n'ai sorti, au-delà de son foulancement, que 3 livrets lights et n'a rien annoncé à paraître depuis juillet 2019, c'est amha un (mauvais) signe.

Tout le truc sur les Réseaux c'est "trop peu, trop tard".

avatar

Bah moi j'aime bien la 4e, d'ailleurs c'est la seule que j'ai en entier. content

avatar

Et moi j'en ai aucune si ce n'est en pdf autorisé.
D'ailleurs, il faudra que je pense à m'y coller un jour à maîtriser ce JDR. J'ai toujours eu l'idée de maîtriser Fire and Ice mais je ne me suis jamais plongé dedans.
Peut être que si je trouve une édition papier un de ces jours, il se pourrait que je franchisse le pas.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • greuh
avatar
alanthyr

Fire & Ice est quand même plus intéressante pour les vieux joueurs. Moins que Rigor Mortis mais quand même.

Y'a aussi quelques changements à faire sur le final.

Les campagnes INS, en général, sont à utiliser après un ou deux one shots au minimum.

Vu que toute la gamme est dispo, je recommande aux groupes débutants le bon vieux Journées Mondiales de la Vieillesse dans le LdB de la v3. Il est super bien calibré.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • alanthyr
  • et
  • Sammy
avatar
greuh

Merci du conseil clin d'oeil

avatar

Tiens d'ailleurs, je profite de ton expertise si tu le permets clin d'oeil
Tu conseillerais quoi comme liste de scénarii à faire jouer avant Fire & Ice pour un groupe de démons ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • greuh
avatar
greuh

Sauf qu'il faut changer l'époque pour jouer le scénario ou adapter un max. Il n'y a plus vraiment de vétérans de la 2ème capables de faire un banquet ...

Je l'ai joué en version "moderne" avec Estrosi et Marion Maréchal dans la villa Eilenroc du cap d'Antibes.

avatar

Initiation avec le Maleficarum daemonis (scénarios de la V1, comprenant l'arrivée de Kronos et la promotion d'un nouveau Prince-Démon), si possible Baron Samedi (dont de nombreux éléments d'historiques sont repris dans Fire & Ice). Un peu de Heaven & Hell ne nuit pas, bien au contraire. Mors Ultima Ratio, pour comprendre ce qui arrive à Bifron.

Dans l'idéal, il faudrait avoir joué toute les gammes auparavant. Fire &Ice a été conçu comme une grosse campagne pour les vétérans, devant cloturer la 3ème edition et justifier le passage à la 4ème. Elle reprend tout, absolument tout, les éléments de background et d'intrigues secondaires des autres scénario.

Incompréhensible pour des joueurs n'ayant pas ce vécu. Et c'est bien dommage, d'ailleurs.