Bordel et autres lieux de prostitution 66

Forums > Créativité

avatar

Bonjour, j'écris ce message pour savoir comment vous (les MJs) gérez les scènes dans des bordels, ou quand vos Pjs recourrent aux services de prostituées, bref quand ils consomment du sexe tarifé en dehors de l'intirgue du scénario? Est ce que vous jetez un voile pudique sur cette scène? Est ce que vous la traitez dans sa réalité la plus crue? Est ce que vous la traitez de la manière fantasme masculin?A savoir une cohorte de femmes uniquement désireuse de donner du plaisir au mâle elles-mêmes étant comblées d'avoir assouvi le mâle?

Dans ma prochaine partie, il ne fait pas doute qu'un personnage ira fréquenter ce genre d'établissement. Je ne suis pas spécialement mal à l'aise avec cette scène, mais je ne sais pas comment je vais faire. La troisième proposition dans le paragraphe précédent ne me convient pas du tout, elle me semble trop immature. Les scènes de bordel comme dans le Pacte des Loups ou dans la série Nicolas Le Floch ou comme dans le jeu vidéo the Witcher 3 ne me plaisent pas du tout. Elles me paraissent bien irréelles, pleines de fantasmes...J'hésite entre les deux premières, à moins que vous ayez d'autres pistes à me proposer?

J'espère que ce sujet ne va pas dégénerer plaisantin

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Sammy
  • et
  • Jay
avatar

Ça dépend totalement de l'ambiance du jdr. La première question à se poser c'est est ce que ça fait avancer l'intrigue. Si oui il faut jouer ça comme une scéne d'intrigue, sinon, si ça peut permettre d'enrichir l'ambiance il est possible de jouer ça comme une scéne d'ambiance, et si ça ajoute rien tant pis.

Il n'y a pas une bonne manière de jouer ce genre de scéne, mais ce sera pas joué pareil si c'est du jdr érothique, du noir, de la Dark Fantasy. Même au sein d'un genre, c'est quoi les inspis? Il y a beaucoup de fan fic érotique dérivées des univers connus. Est ce que les joueurs les considérent comme une source pertinente à l'ambiance?

Si autour de la table les joueurs veullent s'érotiser avec ce genre de scène ils peuvent quel que soit l'univers, mais faut que ce soit un choix partagé par toute la table, discuté avant de jouer la scène.

avatar

Façon dragon quest/akira toriyama :

https://m.youtube.com/watch?v=BeilNrgWXDI

ou autre forme d'ellipses.

Pour une petite histoire amusante, la rue Marie Stuart à Paris s'appelle ainsi car Marie Stuart en passant par là demanda comment s'appelle la rue. Son entourage n'osant pas lui donner le nom véritable de la rue : tireboudin (comme son nom l'indique), changèrent le nom de la rue à cette occasion.

avatar

Truc drôle à faire ce serait des jet d'endurance ou autres pour calculer la "réussite" du personnage plus un test de maladie si il ne se protège pas.

Sinon comment géré la scène ça dépend de toi, de tes joueurs et l'ambiance du jeu.

A titre personnel je ferai une élipse courte disant juste que le perso à passer un bon moment avec la/le professionnel (le)

avatar

Pourquoi ne pas sortir une x card de mj? c'est tendance! content

avatar
Nicolas18601

Finalement, ça m'est arrivé rarement ...j'ai toujours réglé ça par une ellipse. Ça dépend beaucoup des attentes des joueurs et du type d'univers.

Si votre table souhaite aller plus loin, ça peut valoir la peine d'utiliser une X card. Idem si vous allez loin dans la description de la violence (tortures etc).

[Ninjate par AU!]

avatar

Egalement la possibilité ( car j'imagine que ce ne sera pas trop long ) de voir la scene avec le joueur à part ( pas plus de 10 minutes ) -Ou Moi souvent si je peux, je vois mon joueur en solo ( il arrive plus tôt ) on joue la scène avant et quand elle arrive dans la partie c'est déja fait

avatar

Pour les détails les plus crus, tu sembles d'ores et déjà mal à l'aise, donc tu fais comme tu le sens, n'oublie pas que tu es également là pour ton plaisir à toi. Après, pour ajouter du ludisme à la scène, voici quelques suggestions : un ou plusieurs jets de stats pour déterminer la "performance" de notre PJ. Côté mésaventures, n'oublie pas la MST/fille malhonnète. Dans ecryme il est question de prostituées farouchement antiétrangers qui vont jusqu'à contaminer volontairmeent des clients, voire pire! Sinon un larcin n'est pas à exclure. Après la consommation de prostitution ce n'est pas que du sexe tariffé, ca peut aussi inclure un moment de discussion, de laisser aller (plutôt en défaveur du client).

avatar

Entièrement d'accord avec Bankace. Il peut être beaucoup plus intéressant de jouer ce qu'il y a autour (recherche de la fille, risques divers et variés - dont celui de se faire arnaquer/voler). Ca peut même donner lieu à une mini-aventure, avec les copains obligés de venir tirer le PJ d'affaire...

Et entièrement d'accord avec tout ce qui a été dit ci-dessus pour l'acte lui-même : tout dépend de toi et de tes joueurs (et éventuelles joueuses), de l'envie que vous avez d'entrer dans les détails ou non... En sachant que comme pour les monstres dans les histoires d'épouvante, montrer (ou décrire en détails dans un jdr) n'est pas toujours le plus efficace, loin s'en faut.

avatar

En effet, c'est selon les attentes du(des) joueur(s). et ce que toi-même tu peux tolérer...

Mais au delà de la scéne "porno", tu peux jouer sur l'ambiance qui règne dans l'établissement, faire rencontrer des PNJ parmi les prostitué(e)s ou les autres client(e)s. C'est peut-être une bonne occasion de mettre des choses en place pour plus tard. Ou mettre en place une scène "amusante". Que ferais les PJs fasse à un adversaire PNJ, les deux camps dans le plus simple appareil ? content Ou leur commenditaire, supposé en plein travail harrassant ?

Et puis surtout il peut être amusant de penser aux conséquences. Maladie potentielle ? Paternité malencontreuse ? Jalousie d'un client dont le PJ aura profiter des services de sa favorite ? Des tas de trucs pour ajouter un peu de sel dans une quête déjà piquante !

Bon, en même temps, il ne faudrait pas que la visite d'un bordel devienne une descente aux enfers...

avatar

Géréralement ce genre de scènes ne dure que le temps de quelques phrases et éventuellement de rigolades bien grasses mais pas toute une séance sauf si ça sert l'intrigue, et encore dans ce cas cela veut dire qu'on est plus dans le feutré que le défouloir à proprement dit.

Si c'est un simple fantasmes de joueuses/joueurs, qu'elles/ils en profitent c'est du jdr, quelques minutes suffiront. Pour ce qui est de savoir comment gérer ce genre de scènes, tout dépend des joueurs (et joueuses !) à table. C'est toi qui connait ta table donc tu sais jusqu'ou aller sans que ça dérape et sans heurter les sensibilités ou convictions de chacun. Le JdR reste un jeu donc tout le monde doit s'amuser, mais le MJ à lui une certaine responsabilité sur la partie en cours et son déroulement, son contenu, etc, bref c'est lui qui cadre et qui rectifie le tir si ça dérape sans devenir un tortionnaire non plus, sinon ça ne s'appelle plus un jeu mais une secte avec un gourou mort de rire

avatar

Nous jouons dans les Dominions de Savage Worlds. Ambiance à la Fritz Leiber, de la sword and sorcery assez sombre donc. Ce n'est pas du tout du jdr érotique!

Je ne vais pas utiliser de X card. Le côté cul de ce genre de scène ne me choque pas. Les autres membres de la tablée ne le seront pas non plus. En revanche, ce que je ne veux pas montrer et je rejoins Athabaska quand il dit " ce que toi-même tu peux tolérer... ", je n'ai pas trop envie de montrer la prostitution comme un truc cool, sympa (sans vouloir du tout rentrer dans un débat c'est mal ou bien la prostitution). C'est pour ça que je parlais dans mon premier message de montrer la réalité la plus crue de ce genre de scène sans la fantasmer ( ce qui pourrait bien se prêter à l'ambiance du jeu.) d'autant plus que le joueur ne pourra pas aller dans une maison close de luxe. Genre un matelas défoncé, tâché et usé dans une chambre miteuse, un broc pour se laver....Effectivement faire cette scène en aparte est une bonne idée.

L'idée de la MST j'y avais pensé plaisantin En revanche, l'idée de la paternité malencontreuse, je la retiens puisque le personnage lui-même est né dans de telles conditions!

Pour inclure cette scène dans la partie et la rendre plus intéressante, j'ai prévu une rencontre entre un PNJ important et ce joueur. Le tenancier de ces établissements est un PNJ que le groupe rencontrera tôt ou tard. Je pense que le joueur croisera inopinément ce PNJ et il découvrira plus tard qui il est exactement.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sammy
avatar
Nicolas18601

Pour ma part, jamais d'aparte. Que font les autres joueurs pendant cette scène? Bien souvent, ils s'emmerdent ou parlent de leur WE en attendant le retour du MJ...

Pour la X card, je pense que c'est ironiquement utile pour voir jusqu'où aller. Avec ma table classique, pas besoin. On ne joue pas l'acte, point. On peut parler des lieux, PNJs mais pas du "je fais ceci " avec le mj qui répond "je fais cela".

La X card est utile pour couper court quand ça devient embarrassant...ou juste chiant. Genre le joueur qui confondrait la partie avec 3615 Ulla alors que tout le monde attend de passer à la scène suivante !

avatar

Comme rebondissement, tu peux aussi penser à une "descente" des forces de l'ordre lors de laquelle les PJ pourraient se faire ramasser et se retrouver derrière les barreaux.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nicolas18601
avatar

C’est peu probable, si on veut que l’affaire tourne il ne faut pas effrayer le client, le propriétaire du bordel a un accord avec les forces de l’ordre, ou bien tout simplement les forces de l’ordre n’ont pas les moyens de faire respecter l’ordre.

Mon conseil du jour : Deadwood (la série) pour voir une ville frontalière sans foi et une loi approximative, le Gem de Al Swearengen, et son concurrent le Bella Union de Cy Tolliver. Finalement, contrôler le jeu, l’alcool et le sexe c’est encore la meilleure façon de faire fortune.

clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Athabaska
avatar

Une idée toute bête mais qui, bizarement me fait beaucoup rire : Une bonne colonie de morpion dans les parties... ça ne doit pas aider à ce concentrer ça ! lol... clin d'oeil

avatar
Orian

L'endroit en question est peut-être clandestin. Auquel cas, une descente des forces de l'ordre est tout à fait envisageable.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar

Je jouerai surtout sur le côté vie en société du lieu :

- le pj va-t-il acquérir une réputation (le mou, l'obsédé, le rapide, le bizarre...)

- le fait de fréquenter le bordel va-t-il poser des problèmes au pj (par exemple pas d'accès aux sorts de soin des dieux qui réprouvent l'endroit) ou inversement lui ouvrir des portes

- le pj peut croiser des notables, caïds du coin voire le grand méchant du scénar

Bref ne pas en faire un lieu déconnecté du reste du monde

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nicolas18601
avatar

Pour ma part, jamais d'aparte. Que font les autres joueurs pendant cette scène? Bien souvent, ils s'emmerdent ou parlent de leur WE en attendant le retour du MJ...

Je comprends ton point de vue, mais les joueurs/euses restant à la table pendant une scène n'intéressant qu'une seule personne font ensuite assez souvent du métajeu.....ce qui est déplaisant.

avatar
Docdemers

Là où les joueurs/euses sont, la prostitution est légale tout comme l'esclavagisme.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers