[ECET] Résumé des capacités des religions 7

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar

Hello tout le monde !

Je souhaite faire découvrir à mes joueurs les pouvoirs des religions du supplément Entre ciel et terre. J'aimerais qu'ils crééent un personnage versé dans une religion, en sachant vers quoi il s'orientera au niveau "capacités" de son personnage. Pour être clair, j'aimerais leur résumer chaque possibilté offerte par religion pour qu'ils puissent piocher celle qui les intéresse, par exemple : la Cartomancie te permettra de lire l'avenir dans les cartes, le Vaudou sera + orienté illusions et te permettra de prendre possession de tes adversaires, etc.

Cependant, je ne veux pas perdre trop de temps à m'informer sur chaque religion, sachant qu'il n'y en a que deux qui seront choisies.

Existe t-il un résumé de ce que chaque religion permet à ses pratiquants ? Si non, est-ce qu'un MJ vétéran voudrait bien m'en faire un ? Merci d'avance

avatar

Lis Entre Ciel et Terre et tu aura ta réponse. Si tu veux maîtriser des PJs avec des capacités magiques, tu es obligé de le lire très attentivement pour comprendre son fonctionement.

avatar

Assez d'accord avec ça. Il n'y a pas vraiment de "sorts" à PN comme tu as pu t'en rendre compte. La démarche devrait plus d'avoir un perso venant d'une ethnie qui souhaite être un "prêtre" de sa foi. Ça veut dire que ton joueur va devoir se lire quelques pages de ECET généralement pour comprendre sa religion. Après il te dira juste ce qu'il souhaite, et ça sera à toi, MJ, de trouver à quoi ça correspond. Presque tout est possible. Enfin... en théorie. Et si on a les puissances avec soi. Donc il est inutile d'essayer de trop résumer les styles. C'est une réponse qui peut paraître frustrante mais qui en fait permet de faire vivre pleinement la culture religieuse et surnaturelle du personnage. En gros, tu pourras toujours plus ou moins faire la même chose d'une voie à l'autre, mais par des biais souvent très différents tenant à la conception religieuse.

avatar

Je vais rejoindre ce qui a déjà été dit le système ne se prête pas à choisir "ses sorts", il n'est pas construit de cette façon.

Je pense qu'il vaux mieux chercher une religion qui plaît par sa philosophie/background plutôt que d'essayer de choisir des pouvoirs.Ca donne plus de jeu et tu prends plus de plaisirs à rp avec le personnage si t'as une religion qui te plaît.

Et quand tu connais bien la religion tu peux deviner ce que tu peux demander à tes divinités.

Pour moi ECET c'est plus un livre de religion/foi que de magie.

Ca déjà été dit mais les pouvoirs ne sont pas limités à ce qu'il y a dans le bouquin et le mj peut en créer à tout moment, donc faire une liste n'a pas vraiment sens.

avatar

Plus, j'insiste l'ethnie. Si tu trouves la Khabbale sympa, pas de problème. Mais faut jouer le personnage derrière qui sera certainement ostracisé. De même pour le Vaudou etc. Donc l'ethnie pour moi est surtout déterminante. Que veut jouer ton personnage comme background, et le surnaturel se couplera par dessus.

avatar

Merci pour vos réponses.

J'aurais aimé être plus souple pour mes joueurs et leur permettre un peu plus de liberté quant à la gestion de leur personnage, quitte à avoir des européens vaudous par exemple. Nous avons décidé pour notre campagne de ne pas prendre le parti de rester collé à l'univers de PN mais de s'en détacher vers des univers que l'on apprécie, ou plutôt où on se sent plus à l'aise.

Cependant je comprends vos explications, même s'il me semblait tout de même que chaque religion avait son "style" en quelque sorte. Il ne me reste plus qu'à finir le bouquin et à l'adapter moi même content

avatar

Si tu ne veux pas coller à PN sur cela, rien n'empêche dans ECET de faire un PJ prêtre d'une religion ne correspondant pas à son ethnie. C'est juste une logique de background pour coller à l'aspect historique du JdR.

A la limite tes PJs versés dans les Arcanes (qui était le nom d'ECET quand PN n'était qu'un JdR amateur sur le web) peuvent ne pas être prêtresz. Le système fonctionne sur le principe que le PJ est prêtre. Mais il peut tout aussi bien fonctionner sur le même principe que le clerc de D&D : le PJ n'est pa sun prêtre mais a une relation personelle avec une divinité qui lui confère sa capacité à lancer des sorts.

Il ne faut pas sortir te sentir lié par la lettre du système. Il est beaucoup plus souple qu'il en l'air et permet des aproches différentes, si on le désire, de la mise en oeuvre du surnaturel. Par contre je recomande de garder l'usage mécanique du système. Il permet une très grande liberté dans les effets, laisse le PJ maître de ce qu'il veut faire tout en le confrontant à l'obligation de faire des choix.