[V1] Gérer les achats en ville 7

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder > Pathfinder Règles de jeu (PJ)

avatar

Bonjour à tous et à toutes,

Je joue une mini-campagne donjonesque avec des amis et la séance dernière a été une séance "achats dans la ville".

En préparation j'avais donc potassé les règles relatives à ce sujet dans le livre de base et le guide du MJ. Initialement je pensais pouvoir gérer ça en inter-séance mais je n'ai pas réussi ; seule une de mes joueuse s'est intéressé à la question en interséance.

Il y a quelque chose que je trouve un petit peu surprenant. Il existe des règles pour désigner les objets magiques disponibles en ville :
- La règle des 75 % de chances de trouver un objet inférieur à la "valeur de base" de la ville (j'ai oublié l'expression exacte) ;
- Les objets supplémentaire éventuellement indiqués, qu'on doit tirer et qui sont pour sûrs disponibles dans la ville.

Ma première question porte sur les objets supplémentaires dispos. Dans ma ville j'ai dû tirer 3d6 d'objets "faible", et j'ai fait une suite de 6, soit 12 objets.
Parmi ces objets, j'ai tiré à un moment donné une potion de soins.

Ma question est la suivante : ce tirage définit-il l'objet individuel, ou bien le type d'objet disponible ?

J'ai cru comprendre que parmi les objets tirés, si il n'y a qu'une potion de soins et que mes joueurs veulent l'acheter, 1 seule est disponible. Si ils veulent en acheter une seconde, il faut utiliser la règle des "75 %". En tous les cas, l'objet tiré était un objet individuel et non un type d'objet disponible.

Autre question : il y a des règles pour les objets magiques, mais pas pour les objets normaux. Venant de Starfinder, je suis donc parti du principe que par défaut tous les équipements non magiques sont dispo à l'achat, dans la réserve de ce qui est logique par rapport à l'histoire. Ainsi mes joueurs peuvent facilement trouver des objets "courants" genre une épée, mais si ils recherchent une épée incrustée de diamants taillés en forme de feuilles d'olivier là ça va être plus difficile ...

Troisième question : comment aidez-vous les joueurs pour mener leurs achats ? En effet le système du jeu est très ouvert en la matière et j'ai l'impression que pour faciliter la vie des joueurs il faudrait qu'ils aient accès à une liste d'objets, comme ça ils peuvent rechercher ce qui les intéresse. Mon problème c'est que la plupart des joueurs de mon groupe n'accepteront pas de devoir se plonger dans une liste d'objets.

avatar

1) Sans pouvoir répondre précisément à la 1ère question sans le bouquin sous les yeux, je n'ai jamais été vraiment convaincu par ce système de "tirage" d'objets magiques. Dans nos parties, les PJ peuvent acheter ce qu'ils veulent. On a deux pre-requis : que les PJ aient les finances (ce qui limite ce qu'ils peuvent acheter en fonction de leur niveau) et que ça soit logique. Les objets magiques ne se trouvent pas dans des trous perdus.

2) Pour les objets normaux pas besoin de restreindre la disponibilité (même pour les objets "de maitre") tant que là aussi ça reste logique. Le forgeron d'un tout petit village fait des fers à cheval et des outils agricoles, pas des harnois!

3) Si ils n'ont pas envie de se plonger dans des listes d'objets, c'est bien dommage. Tu peux essayer de leur proposer à chacun une short-list de quelques objets utiles et logiques pour leur classe? Il existe aussi sur le Net des guides par classe qui proposent des objets magiques utiles.

Autre possibilité : faire en sorte que les objets dont ils ont besoin soient présent sur les cadavres de leur adversaires (oh! Une cape de résistance +2! Comme ça tombe bien!). Mais certains joueurs et MJ détestent cette pratique (qui a dit "loot"?)

À ma table les PJ font leurs courses sur les sites comme pathfinder-fr qui recensent les objets et informent le MJ. Hors table, on gagne du temps! Pareil poir le craft. Mais je suppose que chaque groupe a ses habitudes.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • berolson
avatar
Poglon

Pour le point 1 soulevé par Poglon : c'est justement parce que les objets magiques ne se trouvent pas dans n'importe quel trou perdu qu'il existe la règle de la la "valeur de base" d'un(e) village/ville. Au delà de cette limite, les objets ne sont tout simplementpas disponible car trop cher pour le marché local. La règle du tirage des objets magiques permet de faire apparaitre dans les "boutiques" quelques objets (en nombres limités par les tirages de dés ) qui dépassent éventuellement la limite de la valeur de base.

Les tirages pour les objets supplémentaires désignent bien des objets individuellement. Si la référence de la ville indique Xd6 objets magiques intermédiaires, il faut tirer "résultat du tirage" objets différents. En allant dans les tables de tirages aléatoires pour savoir s'il s'agit d'un objet merveilleux, d'une arme, d'une armure....Pour chaque objet...ce qui peut être vite fastidieux pour les grandes villes. Et ça prend du temps, je conseille donc au MJ de le faire si possible avant la partie.

A noter qu'il existe aussi une "limite d'achat" qui va définir la prix maximum que les marchands de la bourgade pourront mettre dans le rachat d'un objet unique (magique ou non ). Le forgeron de "Trou-perdu-les-oies" ne va pas racheter ce magnifique harnois +3 que les PJs viennent de looter en combattant leur dernier adversaire...

avatar

Je me rend compte que je n'étais pas repassé sur ce message depuis que je l'ai posté !

Je vous remercie pour ces réponses.

Je n'apprécie pas non plus cette idée de "trouver des objets utiles", ça fait trop jeu vidéo et irréaliste donc je souhaiterais éviter.

Je pense que la prochaine fois je vais procéder de cette façon : ils font leurs emplettes sur Pathfinder-FR et se débrouillent pour acheter leurs objets normaux non-magiques.

Je suis rassuré quant au fait de savoir que les tirages d'objets supplémentaires concernent des objets individuels, ça veut dire que j'ai bien géré la chose comme il faut !

avatar

La question des objets magiques est un peu bancale à pathfinder. Quand les PJ atteignent un certain niveau ils trouvent des armes magiques sur le premier bandit venu. Je commence à voir le truc venir à ma table. Ils jouent à l'éveil des seigneurs des runes et ils sont niveaux 8. Ils affrontent des ogrelins / ogres dans le trou du cul de la varisie et récupèrent pas mal d'armes +1, voir +2. Armes qu'ils ne peuvent pas revendre dans le village local si on veut rester logique au niveau des richesses. Ils vont devoir affréter un bateau pour tout redescendre à Magnimar et espérer tout revendre à bon prix mort de rire

Et pareil les courses, la revente et le craft c'est en inter-séance. Le passage de niveau aussi d'ailleurs.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Plateo
avatar
YulFi

Comment procédez-vous pour les courses en interséance ? Pathfinder-FR ou un extrait du livre ? Avez-vous fait une liste customisée d'objets à vendre ?

Plus je réfléchis et plus je me dis que mes joueurs n'accepteraient même pas d'aller sur Pathfinder-FR (ils iraient mais laisseraient vite tomber comme des élèves face à leurs devoirs)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • YulFi
avatar
Plateo

Ils ne sont pas fan des courses sauf un qui est à fond et s'occupe de la bourse, des courses et de la bonne synergie des armes / armures à acheter / garder pour optimiser les persos. Les autres vivent juste l'aventure.

Et oui c'est surtout Pathfinder-FR même si je possède le livre Armes & Equipements que je feuillette de temps en temps. Lors de nos discussions je prends note de leurs remarques "j'aimerais faire plus de dégâts", "j'aimerais de la CA", "j'aimerais XXX" et je leur souffle des idées en hors séances sur tel ou tel objet qui irait bien avec leur perso. Mais je ne fais pas de liste custom. Au fur et à mesure des séances j'enlève tout ce qui est superflu et que je considère comme une perte de temps. Après ça c'est valable pour ma table et mes PJ clin d'oeil