(Débutant COF) : Questions sur l'équilibrage des combats PJ/PNJ à bas niveau 6

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour à tous !

J'écris pour la première fois sur ce forum. Je m'apprête, une fois que les conditions le permettront, à maitriser une partie de COF avec des amis. Toutefois, une question me taraude sur les combats qui s'annoncent. En lisant les monstres et créatures proposées dans le bestiaire (ou dans les scénarii du livre de base) j'ai peur que les joueurs les plus faibles se fasse très vite abattre !

Prenons un exemple. Si l'on prend Caliostro, un humain ensorceleur prétiré (p. 318). Il a 5 PV et 11 en DEF. Admettons qu'avec ses compagnons il soit pris en embuscade par des bandits, qui suivent l'archétype proposé dans le bestiaire (p. 235). Un bandit aura 9 PV et 14 en DEF. Admettons ensuite qu'un des bandits parvienne au corps-à-corps et lui assène un coup d'épée longue (+2, DM 1d8+1). Au vu des stats, notamment des DM de l'épée, j'ai bien peur que le PJ meure sur le coup (je sais qu'il existe un système d'inconscience etc. mais quand même, il pourrait être K.O. en un tour !)

Ces questions peuvent paraîtres dénués de sens pour les plus expérimentés d'entre vous. Justement, quel est votre avis sur cela ? Est-ce que j'interprète mal les stats, ne prend pas assez en compte l'aléatoire des dés, ou autre ? Comment ce sont passés vos premiers combats ? Je suis curieux d'avoir vos retours.

Merci à vous et surtout, prenez bien soin de vous et de vos proches !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ethariel
avatar

Au niveau 1, il vaut mieux rencontrer des gobs ou des kobolds ;-p

Les bandits en tout petit nombre... dans ce cas le guerrier du goupe doit les bloquer.

avatar
YannisH

Bonjour,

si tu suis à peu près les recommandations des rencontres (p.218 et alentours), pour un groupe de 4 PJs niveau 1, tu auras deux bandits. Potentiellement les joueurs peuvent se placer pour éviter le corps à corps l'ensorceleur du groupe.

Si le bandit parvient au corps à corps avec 1D20+2 il touche sur 9+, donc dans 60% des cas, et il fera des dommages moyens de 5,5 (mettant Calisto au sol en 1 coup).

Si les joueurs se positionnent, protègent les plus faibles d'entre eux, et utilisent bien leur pouvoir (Calisto a une INIT plus élevée que le bandit, il joue avant et peut faire 1d4+3 DM et peut l'atteindre à distance) ils devraient s'en sortir. Si Calisto tombe inconscient, cela permet aux joueurs de comprendre qu'il leur faudra être plus stratégiques dans leurs choix content

Les joueurs les plus faibles au corps à corps sont en principe doués dans d'autres domaines (combat à distance, magie, dialogue, enquête, renforcer les attaques des autres, soigner, etc.) et un des principes de l'équipe des PJ est justement de se compléter, chacun pouvant briller à tour de rôle.

Bonne partie à toi

avatar

Merci pour ces réponses claires, je vois un peu mieux comment aborder le sujet !

J'en prends bonne note et vous remercie à nouveau !

avatar

Si malgré tout ces bons conseils, un combat dérape et que tes PJ se trouvent trop vite dans une situation compliquée, il est également possible qu'il recoivent un "coup de pouce du destin" (un aventurier peut débarquer et les aider, les bandits peuvent prendre la fuite, ou marcher sur un piège à loup, si les bandits ont l'ascendant ils peuvent simplement prendre leur or et les laisser sans les tuer, les PJ peuvent eux même prendre la fuite...). Mieux vaut ça que faire mourir un personnage dès les premiers instants. L'important est que les PJ apprenne de cette erreur (et qu'ils sentent qu'ils ont été proche de la fin sur ce coup) pour s'améliorer ensuite.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • YannisH
avatar
ZoSo

Oui, c'est un bon conseil ! Et puis, je ne me fais pas trop d'illusions, je sais qu'il y aura des ajustements à faire progressivement en cours de partie, autant chez les PJ que de l'autre côté de l'écran !

Merci encore pour vos retours content