Death frost doom - MJ seulement 5

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Lamentations of the Flame Princess

avatar

Amis arbitre,

je m'apprête à faire jouer ce chef d'oeuvre a un groupe de 5 joueurs (niveau 2~3) , j'aurais voulu avoir des conseils parmis les gens qui l'avait fait jouer, ce qui a marché moins marché , etc ...

Malgré les conseils insistants de James R sur le fait de ne rien toucher au scénario d'un autre arbitre (c'est bon pour la maitrise, tout ça ...) certains trucs sont clairements au dessus de mes forces (l'humour relou qui vient plomber l'ambiance horreur, le piège qui réveille un géant qui se revéille mais qui en fait était sous la montagne = fin du monde, etc ...)

L'accroche pour aller risquer sa vie là bas est aussi un peu juste, je pense qu'il y'a pas mal de boulot aussi pour que leurs persos aient une raison suffisament valable pour rester après le premier piège/malédiction/etc.. déclenchée.

Gérer les conséquences de leur échec aussi ça doit être un peu sport quand on joue en campagne (17eme siècle en Angleterre low-fantasy setting).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Derle
avatar
jeanclume

Alors, je dirais pas que c'est un chef d'½uvre, ce scénario souffre de plein de problème. Le donjon est construit à l'envers, le tout repose sur un énorme TPK...

Ce qu'on a fait c'est qu'on a joué une bande de cambriolleurs un peu con qui se sont dit qu'il y avait un giga pactole à se faire si on allait piller ce culte que personne n'avait pillé parce qu'il était maudit. Ça a très bien marché, on a amené une charette pour pouvoir partir avec les meubles et on a revendu pas mal du mobilier du culte.

On a finalement détruits avec un baril de poudre le monstre gélatineux et on est partie se faire oublier dans une autre province après avoir reveiller les zombies. Tant pis, on reviendra pas dans la province, de toute façon, l'invasion de zombie en fait pas un endroit très agréable.


L'Angleterre au XVIIe siécle c'est pas un état ultra fonctionnel non plus donc ça passe.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • jeanclume
avatar

Je pense que ces scénarios ne sont pas fait pour être joués en campagne mais pour faire du One Shot. Pour créer une histoire à part entière en une ou deux soirées avec un final qui ne permet pas de rejouer avec le personnage qui a joué l'aventure (ou alors rarement). Du coup que tout le monde meurt ou que la face du monde soit changée à jamais n'est pas dérangeant. Au prochain scénario les joueueuses et les joueurs joueront d'autres personnage dans un monde à nouveau tout neuf. Après on peut continué à joueur dans un monde bancal cela peut-être drôle dans un autre genre c'est un peu ce que fait Mad Max I et Mad Max II.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • jeanclume
avatar
Derle

Le donjon est construit à l'envers, le tout repose sur un énorme TPK...

OK oui c'est vrai que les joueurs peuvent se faire occir à mainte occasions et la fin se termine (probablement) en apocalypse.

Par contre pourquoi le donjon est il construit à l'envers d'après toi?

On a finalement détruits avec un baril de poudre le monstre gélatineux et on est partie se faire oublier dans une autre province après avoir reveiller les zombies.

Quand tu dis "on" tu parles de tes joueurs?

Dans ce cas vous avez été chanceux ou rapides, c'est plutôt coriace de pouvoir semer les zombies une fois qu'ils sont réveillés (qui plus est se barrer avec une charette remplis de mobilier).

L'Angleterre au XVIIe siécle c'est pas un état ultra fonctionnel non plus donc ça passe.

LOL!

avatar
Emeric

Je pense que ces scénarios ne sont pas fait pour être joués en campagne mais pour faire du One Shot. Pour créer une histoire à part entière en une ou deux soirées avec un final qui ne permet pas de rejouer avec le personnage qui a joué l'aventure (ou alors rarement).

C'est plutôt vrai (que les scénarios de LOFTP et celui là en particulier ne sont pas forcément fait pour jouer en campagne) mais je m'en arrange bien j'arrive plutôt bien a faire des relations entre des scénarios qui a première vue n'ont pas grand chose à voir (j'ai beaucoup maitrisé de campagne de Ravenloft et bien souvent aussi ces scénarios là était plutôt vu comme des scénars "weekends en enfer" pour des persos venant d'autres plans, mais avec un peu de bidouille on peut très bien jouer ça en campagne).

Par contre la mort d'un (ou des tous) les persos ne compromet en rien le déroulement de ma campagne, si les zombies sortent et cassent tout ben ça permettra de réécrire l'histoire de l'Angleterre (pour punir les infidèles/cathos/lutheriens/whatever Dieu ressucita les morts, mais heureusement l'armée du roi/pape/pirate célèbre/Empereur du St-Empire/vaillants geux , réussirent a en venir à bout ...)