Musique Maestro 13

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Lamentations of the Flame Princess

avatar

Un des avantages de Lamentations of the flame princess c'est que - entre deux morceaux de métal - tu vas dépoussiérer les disques (ou les chaînes you tube) de musique baroque.

Commençons par un trésor inéstimable, le disque consacré à Stefano Landi par L'Arpeggiata.

avatar

Autre indispensable pour Lamentations of the flame princess, le compositeur Tobias Humes qui pourrait bien devenir un Personnage Non Joueur dans un scénario...

avatar

Nous avons joué Une étrange tempête (le scénario du Guide de l'arbitre) avec quelques musiques. parmi les morceaux joués celui de Johann Sebastian Bach une Partita pour flute seule en La Mineur à fait son effet (moment où les joueuses et les joueurs arrivent au Vicaire Incontinent et qu'ils voient Gribouille, seul, s'activer dans l'auberge à travers les vitres).

avatar

Baroque, au bas mot!

Merci pour le partage.

avatar

Du sang dans le chocolat

Quel terrible et singulier spectacle ! Son visage, ses mains, ses jambes et son cou, en fait, toute sa peau, sans oublier sa chevelure bouclée, tout était d’un bleu-violet éclatant, exactement comme du jus de myrtille ! [...] Son corps s’arrondissait toujours, changeant d’aspect avec une rapidité telle qu’au bout d’une minute il fut transformé en énorme boule bleue – une gigantesque myrtille.

avatar

Oui pas mal de baroque et de metal pour Lamentations of the flame princess (mais comme le dit Bibye le classique peut fonctionner). Derniérement The Watchers de Mayhem a fait son effet. Le morceau est efficace quand la menace gronde et que les joueuses et les joueurs se sentent submergés.

avatar

Lorsqu'un des Pj décède pour rendre la scène dramatique, vous pouvez lancer ça : https://youtu.be/8OPDjcZdEEw

avatar

Quelques mots sur la musique durant les parties de Jeu de Rôle.

avatar

Excellent article .oui

avatar

Pour Du sang dans le chocolat, j'avais utilisé 4 musiques de Incompetech (site de musique libre de droits):

avatar

Excellent cela Magic Kilarn ! Voilà qui a du donner une bonne ambiance à la fois pas trop pregnante et légérement décalée. J'aime bien comme avec Danse of questionnable attacher un PNJ a une musique précise, cela devient un leitmotiv. Rien que de lancer le morceau... tu vois la réaction autour de la table.

avatar

Le dernier album de Roland Becker (Musique bretonne aux confins du 18 ème siécle) propose des ambiances sonores fort appréciables. Même si c'est un siècle après la plupart des aventures de Lamentations of the flame princess quelques titres comme Er hastell (Au château) pourront sans doute servir.

avatar

Le Canon super fa mi a 7 post tempus musicum BMV 1078* de Jean-Sebastien Bach a quelque chose à voir avec Lamentations of the flame princess ; et peut-être bien, aussi, avec le nouvelle de Lovecraft qui met en scène la musique d'Eric Zann.

(* ça c'est du titre de scénario).