[COF] Création d'un nouvel hybride 42

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour à tous,

Une de mes joueuses souhaite créer un profil triple :

- Moine

- Psionique

- Ensorceleur

Elle recherche encore le nom, mais elle veut déjà s'orienter attaque mentale + Combat à mains nues

Elle pense donc utiliser ces voies-ci :

- Voie du Poing

- Voie de la Maîtrise

- Voie de la Méditation

- Voie de l'Attaque Mentale

- Voie de l'Envoûteur

Et, comme nous jouons avec la Règle de Mana, je ne sais pas quelle quantité de PM il faudrait lui donner ?

Je pense, que, Moine n'utilisant pas de sorts, je lui attibuerai uniquement [Niveau + Mod. de ???] PM. D'ailleurs, j'utilise le Mod. de SAG ou de CHA pour les attaques ? Celui de SAG, qui est plus important pour un Moine ?

Merci de vos réponses,

Ce message a reçu 1 réponse de
  • NekoTenshi
avatar
Thranduil

Psionique est à [niveau + Mod.] PM donc pareil pour ce profil hybride.

Et la magie serait basé sur le mod de l'ensorceleur ou du psionique, qui sont tous les deux sur le CHA donc Mod. CHA pour la magie content

avatar

Oops... J'ai confondu avec l'Invocateur ^^

avatar

Ça dépend du perso, est-ce un pouvoir inné comme le psionique ou l'ensorceleur (CHA) ou plutôt un pouvoir tiré d'un aspect divin du genre méditation ou du travail sur soi et son esprit (SAG) ... Au vu des voies, je dirais arbitrairement SAG qui va mieux avec la voie de la méditation.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • NekoTenshi
avatar
DarkScyklone

Non, c'est bien CHA ici. Les règles de création des profils hybride précise bien que si une voie donne accès à la magie, alors les restrictions de ce profil s'applique. Donc c'est bien le mod. magie du psionique et ensorceleur qu'il faut prendre, soit CHA. D'autant plus que leur magie est innée, comme tu le dis, et non divine.

.

Et attention pour ta joueuse Thranduil, elle n'aura que 1d4 PV, ce qui est faible pour du combat au contact (voie du moine). D'autant que son équipement de départ et les règles sur l'équipement qu'elle peut porter sera celui du profil principal, moine, donc elle n'aura pas d'armure.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thranduil
avatar
NekoTenshi

Et attention pour ta joueuse Thranduil, elle n'aura que 1d4 PV, ce qui est faible pour du combat au contact (voie du moine).

J'utilise une règle maison, ne trouvant pas de raison au passage au d4. Elle aura donc 1d6 PV (la moyenne : 1d8 ; 1d6 ; 1d4).

D'autant que son équipement de départ et les règles sur l'équipement qu'elle peut porter sera celui du profil principal, moine, donc elle n'aura pas d'armure.

Oui, mais de toutes façons, l'ensorceleur n'en a pas non plus, et elle compte sur la Voie du Poing le plus vite possible.

Merci de vos retours !

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ulti
  • et
  • Christophe12004
avatar
Thranduil

Pourquoi ne pas prendre la Voie de la télépathie, au lieu de la Voie de l'envouteur ? Je trouve que ces deux voies ont beaucoup en commun, et comme ça, ça reste un simple profil hybride moine/psi, donc peuut-être mieux équilibré, sans besoin de tordre les règles ?

avatar

Peut être... Je vais lui en parler

avatar
Thranduil

Il y a une raison simple: co est très équilibré, les classes ont des voies de combat et des voies utilitaires remplacant les dons et compétences..

La plupart des voies hybrides vont se former surtout sur des voies orientées combat..

Le chevalier est balaise en défense, tu lui ajoute qqes sorts et les soins (paladin) il est encore plus balaise!

Donc pr équilibrer tt ça, il perd en carac et en pv..

avatar

Hello, pour répondre à la demande d'un joueur, j'essaie de créer un hybride qui réponde à ses attentes, il voulait un personnage combattant ayant la capacité de convoquer des "créatures/monstres" pour l'aider au combat (mais pas que).

Je lui ai proposé le maître des bêtes mais le côté rôdeur avec ménagerie ne le bottait pas, je suis donc parti du profil de guerrier avec les voies du bouclier, du combat et du soldat auquel j'ai ajouté des voies d'invocateur : entité et conjuration.

Ce "convocateur" a pour DV le D8, je lui aurai conservé l'équipement ainsi que les maîtrises d'armes et armures du guerrier. La difficulté sera de jeter des sorts en étant armuré.

Qu'en pensez-vous ? Est-il équilibré ? D'autres idées ?

Merci d'avance.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Rork

Il est aussi tout à fait possible de jouer un invocateur avec de la FOR et de la CON, le CHA étant marginalement utile, donc pas forcément besoin d'utiliser un hybride ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rork
avatar
Ulti

Le souci c'est que l'invocateur ne correspond pas à un combattant ; il utilise le baton, la dague et l'arbalète légère, porte une armure de cuir et a juste le D6 en PV. Lui voudrait un perso de première ligne avec arme et armure "lourdes". Du coup j'essaie de lui composer un hybride.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • JyP
  • et
  • JyP
avatar
Rork

On peut un peu tout faire avec le bon background. Imaginons qu'il s'agisse d'un barbare qui a eu un accident lors de la révélation de son animal totem : au lieu d'acquérir des pouvoirs de Berserk, son animal totem se manifeste vraiment - donc au lieu de la voie du berserk je lui donnerais la voie de l'entité.

Je ne pense pas donner une seconde voie d'invocateur dans ce cas cependant - juste remplacer une voie me paraît suffisant.

avatar
Rork

Ah, il veut un personnage avec une armure lourde... On peut se la jouer Iron Man alors : un scientifique qui a bricolé une armure qui se retrouve téléporté dans un monde étrange médiéval. Profil de Chevalier, remplacer la voie du cavalier avec la voie du golem du forgesort, et la voie du meneur d'hommes par la voie des runes.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rork
avatar
JyP

Quand je dis arme et armure "lourde" c'est par opposition à dague et armure de cuir, ça n'a rien à voir avec un perso à la Iron Man. Juste un perso qui aie les attributs du guerrier en terme de matos.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • JyP
avatar
Rork

Dans ce cas, ce que je propose ci dessus fonctionne - si je récapitule :

Chevalier Runique* : d8, chevalier (guerre, héros, noblesse), forgesort (golem, runes)

C'est un fabricant d'armures sophistiquées, gravées de runes, qui peut même animer une armure pour qu'elle le suive. À l'instar du chevalier classique, il peut porter une armure de plates, et dédaigne les attaques à distance - il compte sur son armure pour vaincre en mêlée.

Édit : par contre, je ne connais effectivement pas de profil ou de classe qui soit à la fois capable de combattre en mêlée et d'invoquer un tas de combattants...

avatar

C'est pas mal du tout ... perso c'est toujours l'équilibrage qui me fait peur avec des hybrides.

Je retiens cet option en tous cas.

ps : est-ce que la rune de défense sur un Chevalier qui est déjà un profil avec une haute DEF ça risque pas d'être too much ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • JyP
avatar

Hello, pour répondre à la demande d'un joueur, j'essaie de créer un hybride qui réponde à ses attentes, il voulait un personnage combattant ayant la capacité de convoquer des "créatures/monstres" pour l'aider au combat (mais pas que).

Je lui ai proposé le maître des bêtes mais le côté rôdeur avec ménagerie ne le bottait pas, je suis donc parti du profil de guerrier avec les voies du bouclier, du combat et du soldat auquel j'ai ajouté des voies d'invocateur : entité et conjuration.

Ce "convocateur" a pour DV le D8, je lui aurai conservé l'équipement ainsi que les maîtrises d'armes et armures du guerrier. La difficulté sera de jeter des sorts en étant armuré.

Qu'en pensez-vous ? Est-il équilibré ? D'autres idées ?

Merci d'avance.

Rork

Pour revenir à la proposition de départ, il faut faire un peu attention : la voie de l'entité peut apporter un gros boost de DM, ce qui me semble un peu déséquilibré pour un guerrier...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Alaric
avatar
Ulti

Déjà il devra optimiser force, constitution, dextérité et charisme.

Ensuite, il devra subir la règle de magie en armure, soit le test d'intelligence, ou charisme, soit le surcoût en point de Mana.

Il devrait avoir moins de points de Mana. C'est un hybride après tout...

Et enfin, c'est aussi au MJ d'optimiser les rencontres...

Car si ce n'est que pour rencontrer 3 malheureux gobs ou kobolds, il ny aura jamais de challenge pour les joueurs.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Rork

Effectivement, si le chevalier Runique combine sa grosse armure de base (DEF +6) avec le rang 2 de la voie de la noblesse, même nerfé (+ mod de CHA DEF) et avec la voie des runes (+ rang DEF) ça fait gros.

Dans ce cas, j'aurais tendance à échanger les pouvoirs de rang 1 entre la voie des runes et la voie du golem : le bonus de DEF ne vaudra que pour le golem, au lieu du personnage.

A noter que son score d'attaque magique n'est pas important : il ne sait que graver des runes par des rituels d'au moins 5 minutes...