[Shadowrun 5] Hacking & Rigging 17

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Shadowrun

avatar

A raison d'une séance de jeu par semaine... et quelques questions par séance...

Vous n'avez pas fini d'entendre parler de moi plaisantin

La situation hier était la suivante... ma deckeuse/riggeuse planquée... et l'hélicoptère ennemi qui cerclait au dessus du groupe suffisament haut pour pas se faire canarder... en attendant les renforts.

Elle passe en RV Hot Sim et s'aperçoit que la matrice dans ce trou de bouseux est loin de ce qu'elle connaissait en ville... je lui colle 2 dés de malus en équivalent de bruit. Néanmoins elle réussit ses jets de perception matricielle et identifie parmis les quatre icones inconnues, celle de la console de rig de l'hélico.

Sans se préoccuper des autres icones, elle décide de prendre le contrôle de l'hélico...

Elle attaque, pose ses marks malgrès la vaine tentative du rigger d'en face de la contrer... et parvient à prendre le contrôle...

Questions :

* Est ce que c'est bien possible et de cette façon ?

* Que devient le rigger adverse ? Est ce qu'il est éjecté ? le passage des règles sur "se faire virer" ne mentionne pas ce cas... Est ce qu'il reste là en "spectateur"... avec la possibilité de tenter de reprendre le contrôle de son véhicule...

J'ai bien relu les règles mais j'ai du rater ce type d'interaction entre hacking et rigging...

Merci une fois de plus de vos lumières...

avatar

Le propriétaire restera tjrs proprietaire, cad avec 4 marks sur l'appareil, donc il pourra tjrs donner des ordres à l'helico. Le hacker lui est au max à 3 marks. Donc pour prendre le controle de l'helico, il faut mettre le rigger hors d'etat de donner des ordres. Sinon la situation va etre une suite d'ordre du rigger et du hacker.

avatar

Deux pilotes dans un hélico, c'est peut être pas vraiment une bonne nouvelle. Surtout en vol...

avatar

Rhaaa pas mes bouquins sous la main... mais est ce qu'il y a moyen de mettre le Rigger adverse hors d'état (si possible en le stunnant) sans bricker l'interface de rigging ?

Parceque oui... il est possible de griller la console et le rigger avec... mais après... pour s'en servir... c'est... carmé plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kromtiger
avatar
David1575

Après je pense que si l’hélicoptère est en vol et que sa console est briquée, il ne pourra plus faire grand chose, même pas sûr qu’il puisse les reprendre en manuel...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • David1575
avatar
Kromtiger

Justement !

Ma question était bien... comment éjecter le rigger ennemi sans briker la console...

Et le tout... à distance bien entendu.

En théorie, je ne vois pas ce qui l'empecherait... en pratique... je vois rien dans les règles qui le permette.

avatar

Un rigger peut se faire éjecter de 3 manières différentes, listées p. 271 (SR5). Aucune n'est une bonne nouvelle pour ton decker.

A sa place, j'utiliserais du biofeedback létal pour tenter d'intimider le rigger : se faire éjecter est une chose, se faire fondre le cerveau en est une autre. Si le rigger est pas un fanatique, et a fortiori s'il n'est pas physiquement dans l'hélico, il préférera se déco.

Maintenant, si le decker brick la console, il ne brick pas l'hélico. Il peut toujours tenter d'en prendre le contrôle. Si le rigger est dans l'hélico et branché directement, alors oui, ça va être tendu.

avatar

Personnellement, j'aurais tendance dans ce genre de cas à permettre l'éjection du rigger si on arrive à rebooter l'appareil (action matricielle p 244).

Normalement on le fait sur les commlink ou deck pour éjecter la personne, mais rien ne dit que ça ne peut se faire sur un véhicule.

Par contre, je suppose que pendant le temps du reboot l'hélico va arreter d'être piloté, selon l'intertie de son rotor et sa hauteur, ça pourrait provoquer un crash de l'appareil

avatar

Petite question connexe sur l'action 'Imiter un ordre' (p. 241). Cette action nécessite 1 mark sur l'icône imitée.

Dans le cas d'un decker voulant "prendre le contrôle" d'un drone adverse mais n'ayant pas de CCR lui-même mais "juste" son deck, il faut bien qu'il pose sa mark sur la CCR du rigger à laquelle le drone est abonné et non sur le drone lui-même ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Streetsamurai
avatar

Si on considère que le drone est l’esclave de la CCR alors toute marque posée sur le drone l’est également sur la console, si mes souvenirs sont exacts

avatar
Enkidou

C'est ça il faut une mark sur l'appareil qui donne la commande. D'ailleurs ça paraît un peu cheaté puisqu'il ne suffit que d'une seule mark pour donner n'importe quel ordre alors que contrôler un appareil demande de 1 à 3 mark en fonction de l'action que l'on veut faire faire (gratuite, simple ou complexe).

Quelqu'un pourrait m'expliquer où est la subtilité qui m'échappe ? En quoi cela est il intéressant d'utiliser l'action "contrôler un appareil " par rapport à " imiter un ordre " y a til des cas ou c'est plus intéressant, les avantages/inconvénients de l'une et l'autre méthode?

Merci d'avance

avatar

Si on considère que le drone est l’esclave de la CCR alors toute marque posée sur le drone l’est également sur la console, si mes souvenirs sont exacts

Kromtiger

Oui, je suis d'accord. Mais alors, le drone utilise le firewall de la CCR pour résister.

C'est ça il faut une mark sur l'appareil qui donne la commande. D'ailleurs ça paraît un peu cheaté puisqu'il ne suffit que d'une seule mark pour donner n'importe quel ordre alors que contrôler un appareil demande de 1 à 3 mark en fonction de l'action que l'on veut faire faire (gratuite, simple ou complexe).

Quelqu'un pourrait m'expliquer où est la subtilité qui m'échappe ? En quoi cela est il intéressant d'utiliser l'action "contrôler un appareil " par rapport à " imiter un ordre " y a til des cas ou c'est plus intéressant, les avantages/inconvénients de l'une et l'autre méthode?

Merci d'avance

Streetsamurai

De mon point de vue, il faut regarde comment fait le rigger.

Imiter un ordre, c'est demander au drone de faire qqch en autonomie. Il agira donc avec son indice d'appareil et son autosoft.

Contrôler un appareil, c'est effectuer l'action soi-même, avec ses propres compétences. Et donc, cela nécessitera plus ou moins de marks, selon l'action.

Enfin, imiter un ordre à destination d'un drone dans lequel le rigger est plongé n'aura pas d'effet (cf. les priorités de contrôle p.267).

avatar
  • Imiter un ordre : "fais une pirouette", "tires sur ce véhicule", "pose-toi". Nécessite que l'appareil soit autonome ou piloté à distance, pas quand un rigger est plongé dedans (le cas dans l'exemple initial de l'hélicoptère). Et attention à la priorité de contrôle (p. 267)
  • Contrôler un appareil : faire soi-même la pirouette, tirer soi-même sur ce véhicule, poser soi-même l'hélico. Pour moi, équivalent du contrôle à distance du rigger, mais hacké. Attention encore à la priorité de contrôle (p. 267)

PS : dans le post initial, il me semble qu'il manque un malus de bruit supplémentaire dû à la distance entre le decker et sa cible (qui survole assez haut pour éviter d'être la cible de tirs, donc largement plus de 100 m). On peut imaginer aussi que le rigger et l'hélico sont en mode silencieux, nécessitant un repérage matriciel préalable.

A noter qu'un rigger voyant qu'il va être éjecté ou sa CCR rebootée, peut avoir le temps (surtout en cas de reboot) de passer en contrôle à distance via un autre appareil (commlink ? 2e CCR ?) pour éviter de perdre le contrôle de l'hélico. Et sa première action risque d'être de s'éloigner, de faire du brouillage et d'être sur la défensive, ce qui peut être une situation satisfaisante pour le decker (qui "raye" temporairement l'hélico de l'équation). Mais le decker a intérêt à ne pas se faire localiser, sinon, l'hélico a des chances de pouvoir l'abattre (lintérêt d'un hélico armé est d'avoir des armes de portée supérieure à ses cibles) ou a minima envoyer ses camarades sur lui.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Streetsamurai
avatar
Ghislain Bonnotte

Ok je vois la nuance entre les deux.

D'après ce que je comprends de ta remarque sur les priorités de contrôle: il n'y a moyen ni d'imiter un ordre , ni de contrôler un appareil dans le lequel un rigger est plongé . On ne peut le faire que sur les appareils en pilote automatique, en pilotage manuel ou en contrôle à distance , ce qui est déjà pas mal du tout.

Je rebondis sur ce que tu as dis plus haut par rapport au fait d'infliger du biofeedback létal au rigger, j'ai cherché dans le ldb mais je nai rien trouver a part infliger des dégâts physique à l'hélicoptère et encore faudrait il que le rigger soit en plongée hot sim. Est ce que j'ai manqué qqchose? On est bien d'accord qu'infliger des dommages matriciels au véhicule ou à la CCR ne cause aucun biofeedback au rigger ?

Edit: j'ai trouvé le programme de hacking Biofeedback qui permet d'infliger du BF en cas de dommages matriciels. Tu devais sûrement te référer à cela

avatar

Je rebondis sur le sujet car je suis dans les règles de rigging aussi :

Dans l'équation initiale, le PJ est Decker/Rigger. Dans le cas de deux personnes différentes, un Decker et un rigger, comment le Decker pourrait-il aider son pote le rigger à prendre le contrôle de l'hélico?

Au début je voyais bien l'action "Inviter au markage" mais il faut 4 marks donc propriétaire, et l'action pour devenir propriétaire prend 1h (test étendu) avec Matériel électronique... Donc pas possible dans le feu de l'action.

--> Il ne reste donc que les deux possibilités évoquées en haut, à savoir bricker la (les?) CCR ou griller le cerveau du rigger adverse pour l'empêcher de plonger?

Question bonus : quand on créé un Rigger, vous conseillez d'attribuer des compétences de hacking du coup?

avatar

De mémoire, il faut envisager d'avoir un équipement avec un attribut "attaque" ou "corruption" pour utiliser la compétence hacking.

Avec le ldb, il te faut un cyberdeck

Avec data trail, y'a un matos qui permet d'avoir cet ajout sur un comlink

avatar

Très juste! Donc ça ferait du matos en plus... et pas le moins cher.