Comment jouer avec un seul PJ ? 15

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Bonjour, voilà par souci de disponibilité j'ai décidé avec mon groupe de lancer une espèce de campagne avec un concept : Chaque joueur incarnera un héros qu'il jouera chacun de son côté (Inspiré de Rising of th Shield Hero). Le souci étant que je ne sais pas gérer un seul PJ pour les chroniques oubliées.

Je pensais partir sur la création de PNJ compagnons mais j'aimerais éviter d'avoir à passer par la création complète de PJ pour créer un groupe équilibré sachant que si je dois en créer 3 par joueurs j'en aurais 12 donc pas opti...

Quelqu'un a-t-il déjà eu ce genre d'expérience dans ce type de partie ? Si oui comment vous y prenez vous ?

avatar

Si je comprends bien ton concept, c'est une même campagne joué par divers protagonistes chacun de leur côté et donc s'il y a 4 perso, il y aura 4 parties solo. Pourquoi ne pas proposer à 3 joueurs de jouer les compagnons PNJ pour accompagner le héros, et ce, à tour de rôle ?
Et pour finir par un final réunissant les 4 héros ?

avatar

Sur aidedd, tu as une traduction de règles arcana DD5 pour gérer les compagnons d'arme d'un PJ.

Ces compagnons sont une version simplifiée d'un PJ et je pense que tu peux t'inspirer de ce système pour COF.

avatar

Oui justement j'ai vu les règles de compagnons d'armes et je voulais partir sur quelque chose du genre mais j'arrive soit à la solution de créer des PNJ comme un PJ et gérer par le MJ mais je trouve ça beaucoup trop encombrant et j'ai essayé de créer des PNJ mais c'est le Niveau de Créature des PNJ qui me bloque au niveau de l'équilibrage des rencontres.

Et oui le concept est qu'il y a 4 héros qui vivent des aventures de leur côté et petit à petit ils vont se rencontrer alors que la campagne avance pour donner un final avec les 4 héros. En fait niveau dispo je n'arrive à avoir qu'un ou deux joueur sur la même plage horaire c'est pour ça que je voudrais pouvoir gérer un PJ entouré de plusieurs PNJ.

avatar

Je t'aiderai bien sauf que je ne connais pas COF.
Est-ce tes joueurs seraient prêt à gérer un ou deux PNJ en plus de leur perso ? Cela pourrait solutionner au moins une partie du problème.
ou peut être une idée saugrenue qui me vient ; pourquoi ceux accompagnant chaque PJ serait obligatoirement des PNJ ? ce pourrait être des objets magiques intelligents ? un mage enfermé dans un bâton, un barde prisonnier d'une harpe, etc ... avec des capacités utiles pour ta campagne solo... du coup, le joueur gère l'objet comme si c'était le sien et toi tu les fais intervenir en RP.

avatar

Justement l'idée c'est de leur faire contrôler des PNJ mais j'aimerais éviter d'avoir des blocs de stats énormes de façon à ne pas les perdre.

J'aime bien l'idée des objets magiques mais j'avoue ne pas avoir assez d'expérience MJ pour gérer ça ^^" et niveau équilibre des rencontres c un peu plus compliqué, mes joueurs adorent tous le côté tactique et combat du jdr (moi aussi adorant Divinity Original Sin) donc ils vont en avoir pour leur argent.

avatar

quand je te parle d'OM intelligents, je veux dire surtout qu'ils ont une personnalité et peuvent être prétexte à discussion. Pas besoin d'appliquer des règles particulière.

avatar

Pour avoir gérer un cas similaire mais dans un monde totalement différent , j'ai toujours choisis d'adapter le scénario plutot que de mettre une équipe de pnj "suiveur" . Bien sur il arrivait ( meme ne team complète ) qu'un ou 2 pnj les suivent tout au long d'un scénar .

L'idée était de faire ( rapporté à de l'HF ):

- scénario solo : accomplissement perso liée a son baground ou ses motivations : chercher son frere , enqueter sur un lieu l'emplacement d'un objet rechercher , se faire un peu de sous , chasser qques gobelins autour de son village....

- scénario duo : mission un plus important , tout en restant dans le "soft"

- scénario avec tout le monde : évenements épiques de la chroniques , boss , évenement majeur dans le monde ou la cité ...

avatar

Et dans le cas où tes joueurs étaient tout seul, comment tu t'arrangeais pour équilibrer les combats notamment dans les premiers niveau ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Cion
avatar

Pour gérer les combats avec un seul PJ, tu pourrais commencer avec un PJ déjà expérimenté de plusieurs niveaux, qui pourrait ainsi affronter deux ou plusieurs PNJ de niveau moindre. Sans quoi, ajouter des PNJ alliés est nécessaire ou un temps seulement rendre plus faibles les PNJ adversaires, au prix peut-être de la cohérence. On ne peut pas non plus, sous prétexte d'équilibrer les combats, rendre des gardes ou des mercenaires plus mauvais qu'ils ne devraient être, une fois oui ça passe, mais à terme, de la même façon qu'un PJ n'appréciera sans doute pas affronter des paysans, "parce qu'il n'a pas le niveau" pour de véritables adversaires. Augmenter le niveau de départ du PJ me paraît une solution appropriée, quite à ralentir la progression du PJ à court terme, le temps qu'il rencontre d'autres PJ.

Les jeux de rôle utilisant des systèmes avec niveaux sont peu faits pour n'être joués qu'avec un seul PJ à mon humble avis. C'est la cohésion du groupe qui fait sa puissance face à des groupes d'ennemis ou des grosses créatures.

PS : C'est bien un jdr à niveau, non? Je ne connais pas bien Chroniques Oubliées, excusez-moi.

avatar
Zafele

Effectivement c'était sur du monde des ténèbres , donc moins de combats.

Sur du combat , plusieurs solutions : soit ennemies faibles ( genre 2 gobelins ) , soit pour le coup des pnjs ou mercenaires mais sur un moment court . Typiquement chasser des gobelins autours du villages tu fais appel à des alliées , mercenaires ,habitants du village... Mais , enqueter les attaques , repérer le campement tu peux le faire seule , avec p-e un éclaireur gobelin à tuer en solo.

Après les lvls aides bien aussi , donc pouvoir commencer avec tout le monde pour offrir le level 2 des la première scéance. ou même commencer lvl 2-3 . Ca peut aider.

Après c'est clair que combiner héroisme et partie solo , c'est très compliquer , mais mes joeurs appréciaient d'avoir ces séances pour construire leur background , faire des choses qu'ils n'avaient jamais le temps de faire en partie normal ( ou que je refusais de faire pour pas couper la partie avec des appartés ).

avatar

Super merci à tous pour vos réponses ^^.

Je vais sûrement testé la solution des PJ à un niveau plus élevé au début et tester deux ou trois combats en solo pour voir je vous ferais part de mes découvertes plus tard.

avatar

Je n’ai pas testé les parties solo avec CO, mais c’est pareil pour pas mal d’autres jeux.

Dans le principe le niveau de l’adversité reste le même. Je ne change pas le nombre ou niveaux des adversaires en fonction des PJ. Un garde reste un garde. Mais c’est parce que je tiens à la cohérence de l’univers de jeu.

Ensuite, au moins dans les premiers niveaux, c’est au joueur d’être intelligent pour se mettre dans des positions de terrain favorables afin de ne pas avoir à faire face à trop d’ennemis à la fois. Même Conan n’affronte pas toute une troupe armée de front.

Et si l’adversaire reste trop fort malgré tout. La ruse pour les affaiblir, les contourner ou recruter des alliés temporaires sont aussi des solutions. Quand on est seul et faible, on ne charge pas une troupe d’orques.

avatar

@Sigfrid Tout à fait d'accord, c'est l'occasion de jouer autrement.

Il faut aussi prendre en compte la gestion du scénario, notamment la fréquence des combats instaurée par le MJ. Avec un seul PJ, celle-ci ne devrait pas être très importante. Un scénario d'enquête ou d'intrigues politiques avec un seul PJ roublard par exemple ne devrait pas poser problème. À l'inverse, un scénario "nettoyage de donjon" avec un seul PJ risque d'être très compliqué. Adapter le scénario comme l'écrit Cion. Reste la chance aux dés, d'expérience je sais qu'un gobelin peut tuer en un coup un PJ sur un critique à D&D dans les premiers niveaux, alors qu'on pourrait penser qu'un gobelin isolé n'est qu'une menace dérisoire. Dans la gestion du scénario, il y a aussi l'idée selon laquelle la défaite lors d'un combat n'a pas forcément à entraîner la mort du PJ. Ce dernier inconscient, du moins grièvement blessé, pourrait être recueilli et soigné, fait prisonnier, etc. Bref, la défaite constitue aussi un rebondissement dans l'intrigue, pas nécessairement la fin de l'aventure.

De son côté, le PJ seul doit se montrer plus prudent, plus humble, éviter de foncer dans le tas, user de la ruse (Crôm!), les compétences sociales seront plus mises en avant, et c'est normal puisque le joueur est seul face au MJ.

C'est aussi un format de jeu qui demande au MJ d'être constamment à l'écoute du PJ, car n'étant que deux à jouer, c'est du tac au tac, le MJ est en permanence sollicité*, alors qu'avec plusieurs PJ, il y a des instants de discussions entre les PJ pendant lesquels le MJ peut se reposer un peu. Je sais pour ma part qu'une partie avec un seul PJ m'épuise autant qu'une partie avec 4 ou 5 PJ, et donc m'épuise plus qu'avec 2 ou 3 PJ.

*c'est pourquoi je ne pense pas qu'il soit bon d'ajouter des PNJ, compagnons du PJ, à la charge du MJ.

avatar

En préparant ma future session de jeu avec ma compagne, je suis tombé sur ce site : dndduet.com

C'est un blog pour ceux qui veulent jouer avec 1 MJ et 1 PJ.

Regarde si tu peux trouver ton bonheur là-bas.