Le Clerc en Alarian 18

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Bonjour à tous.

Je ne trouve pas d'infos particulières sur le Clerc en Alarian d'où ce sujet.

Hormis jouer un clerc du Noir-Sceau, je suppose qu'il est possible de jouer un clerc "frrelance", totalement indépendant du Noir-Sceau.

Comment créer un tel clerc? Ce clerc devra suivre les restrictions des Influences divines, restriction que n'a pas le clerc du Noir-Sceau.

Dans l'attente de vous lire.

avatar

Pour compléter ma première question, les cultes devront intégrer plusieur domaines. Combien par culte?

avatar

le clerc d'alarian si il n'est pas du noir-sceau est comme dans le manuel des regles, à part que (si le mj le fait jouer évidemment, pas d'obligation à ce niveau-là) le clerc prépare ses sorts en suivant le tableau p238 du cadre de campagne.

pour les domaines, dans le manuel des règles p414 tu as différents dieux indiqués, chacun a un ou 2 domaines, le clerc prend ceux-la comme indiqué dans la création de perso ^^

avatar

Super, merci. J'etait complètement passé ç côté de cette liste complète des dieux.

Grand merci.

avatar

encore une fois aucune obligation de prendre ceux la, surtout qu'alarian on recrée le panthéon donc chaque table fait ce qu'elle veut ^^

avatar

Il y a deux religions majeures en Alarian : le Noir-sceau et le Lindo. Mais il existe aussi des cultes indépendants vénérant des anciens dieux ou des éléments tels que la nature, les cultures, la mer... Les membres sont peu nombreux mais peuvent exister.

Aussi, il ne faut pas oublier un détail, c'est la magie en Alarian. Elle est rare (mais elle existe). Le Noir-sceau en a fait un combat avec son tribunal d'orthodoxie qui agit plus ou moins comme une inquisition contre les choses peu orthodoxes (soit la magie).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Andre
avatar
Eric Martzloff

Toutefois le Lindo semble plus à un ordre monastique que clérical, un peu, voire beaucoup, dans le style des temples bouddhistes. Ce qui pourrait expliquer pourquoi il n'y a pas d'encart comme pour le Noir-Sceau, les rares clercs (je vois bien la Voie du Guide Spirituel être privilégiée) suivent les mêmes règles que les autres clercs.

L'avantage est que: leur philosophie est assez bien connue en Alarian, donc peu de chance d'avoir l'effet "inexistant" sur le tableau mentionnée par Lumpawaroo ci-haut et moins de travail pour convaincre ou convertir les gens.

avatar

Je n'ai pas du tout la même compréhension des suivants du Noir-Sceau ou du Lindo. Pour ce que j'en comprends ni les suivants du Noir-Sceau ni les suivants du Lindo ne sont automatiquement des clercs au sens classe de personnage.

Les deux philosophies visent au retour des dieux en Alarian, les premiers en expiant les fautes du passé, les autres en recherchant la perfection. Mais dans les deux cas ces philosophies cherchent à faire revenir les dieux, pas à les remplacer. Et donc je ne pense pas que les suivants de ces philosophies aient accès à des pouvoirs divin (des sorts). Du moins pas tant qu'une divinité n'ai commencé à repondre à leurs appels. Et c'est seulement une fois qu'une divinité a commencé à répondre à leur appel qu'ils ont accès à des sorts, et dans la foulée qu'ils doivent propager sa sainte parole.

Faire partie d'un des deux "cultes" peut ensuite aider à propager cette parole, ou au contraire la freiner s'ils considèrent que c'est de la sorcellerie, mais je ne pense pas qu'en soit ils remplacent un vrai dieu.

avatar

Ce sont 2 ordres religieux donc il y a toutes sortes de personnes religieuses dans leur rangs clercs et paladins par exemple mais aussi simple dévots, curés/soeurs, artisans, soldats,... tant qu'ils adhèrent à la philosophie du culte

un clerc du Lindo devra choisir un dieu et faire revivre la foi en celui-ci pour augmenter ses pouvoirs, mais une fois que la foi envers son dieu sera bien présente, il sera bien plus fort que ce que peuvent obtenir ceux du noir-sceaux

celui du Noir-sceau par contre :

Les clercs du Noir-Sceau ne vénèrent pas une divinité en particulier. Toutefois, tout comme l’archétype
de prêtre, ils choisissent deux domaines. L’un de ces deux domaines doit être la mort, l’autre
un élément parmi air, eau, feu et terre. Un clerc du Noir-Sceau dispose des particularités suivantes :
»» En plus de leurs capacités usuelles, les clercs du Noir-Sceau ont accès à la capacité de puissance
élémentaire de l’élémentaliste, liée au domaine élémentaire choisi. Le clerc doit utiliser une canalisation
divine pour faire usage de cette capacité.
»» Un clerc du Noir-Sceau n’est pas affecté par la présence de croyants ou non dans la région où il
se trouve (voir ci-contre).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Lumpawaroo

J'avais oublié ce passage... Donc les clercs du noir sceau tirent leurs pouvoirs de quoi ? De la foi du peuple en leur crédo ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lumpawaroo
avatar

De mon coté, je n'ai pas intégré la notion de Lindo et de Noir-Sceau. Je ne sais pas comment ça se passe à votre table, mais je trouve déjà assez dur de donner des infos aux joueurs sur le monde d'Alarian (même en commençant par une région, avec des personnages qui ne viennent pas forcément d'Alarian) sans les noyer d'info.

Géographie, géopolitique, histoire, religion.... Ca fait beaucoup ! Du coup à ma table, on est parti sur quelque chose de "simple" :

Le peuple d'Alarian ne pris presque plus les dieux. Ce sont les déités d'Osgild qui étaient priés, et on trouve quelques temples ou quelques personnes qui croient encore fortement aux dieux, sinon la population a gardé quelques croyances. Du coup, le clerc a bas niveau doit commencer à faire du prosélétisme pour évoluer. À terme, j'aimerais qu'elle construise un temple ou ce genre de chose pour augmenter la puissance de son dieu (et donc la sienne).

C'est donc tout à fait "classique", mais tout de même moins prise de tête que de faire un exposé sur une "religion" visiblement pas très claire, car ici, même en ayant lu le cadre de campagne, chacun y voit quelque chose de différent !

avatar
Ombreloup

De leur crédo et l'influence qu'ils ont depuis des siècles je dirais, ils n'ont acces qu'aux domaines de la mort et des 4 éléménts. Il y a un passage qui dit ceci

l’organisation des temples Noir-Sceau n’est pas sans rappeler le culte des éléments, l’élémentisme, se pratiquant en la lointaine cité de Laelith…

Donc à mon avis dans leur "défaitisme" et à force de combattre des morts-vivants ils ont trouvés une autre puissance comme carburant pour leur pouvoir ^^

avatar

L'un de me joueurs incarne un clerc freelance, n'appartenant ni au Noir Sceau, ni au Lindo.

Comment les membres du Noir Sceau perçoivent ils les clercs freelances?

avatar

Indifférents tant qu'ils n'interfèrent pas avec les activités du Noir-Sceau je dirais

avatar

je dirais que ca dépend du Dieu et de la façon de s'y prendre, un clerc de Bhaal le dieu du meurtre serait peu apprécié par le Lindo qui prone la vie ^^, le Noir-sceau lui s'en battrait les ..... tant qu'on vient pas foutre la merde chez eux ^^

avatar

Ok, je visialise mieux. Merci.

avatar

En ce qui me concerne, à ma table, le Noir-Sceau est une organisation en pleine mutation. Le retour progressif des dieux est vu comme une bonne chose, bien qu'il entraine des questionnements sur le devenir du culte du Noir-Sceau au sein même du clergé.

Du coup, comment sont perçus les clercs freelances ? Cela va dépendre. Les clercs qui sont un danger pour le royaume ou qui favorisent la nécromancie seront traqués (car le Noir-Sceau a été pendant longtemps un protecteur des populations, et donc cela risque de continuer). Pour les autres, ils seront en général vus avec bienveillance, les églises du Noir-Sceau leur étant ouvertes pour qu'ils officient si besoin.

Après, j'ai intégré plusieurs mouvances au sein du Noir-Sceau :

  • Les prêtres qui prônent un contrôle des nouveaux cultes pour éviter les dérives, ce qui inféoderait tous les nouveaux clergés au Noir-Sceau lui-même (courant de pensé suivit par certains Paladins, mais aussi par les prêtres les plus versés dans les arcanes de la politique)
  • Ceux qui pensent que petit à petit, le Noir-Sceau va disparaître, sa seule mission étant de s'assurer que les dieux reviennent. Ils servent donc de "tuteurs" aux nouveaux clergés, en attendant avec patience la fin programmée de leur propre culte
  • Ceux qui adaptent petit à petit le dogme du Noir-Sceau qui devient une entité psychopompe
  • Les très nombreux indécis

Voilà pour l'état actuel de ma campagne, cela risque d'évoluer en fonction de mes idées/des idées de mes joueurs (j'ai un prêtre du Noir-Sceau dans l'équipe) content

avatar

C'est bien ça ! 😆

Un développement s'impose amtha 😎