[COF]Ombre mortelle du Nécromancien 17

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Bonjour

Voici la description du sort qui pose problème :

Ombre mortelle (L) * : L’ombre de la cible du Nécromancien attaque son propriétaire pendant [3 + Mod. d’INT] tours (portée 20 m). L’ombre poursuit sa cible partout où elle se réfugie.Ombre : 1 attaque par tour, att = att de la cible, DM = DM de la cible divisés par 2.

1) Comment faire pour tuer l'ombre ? On doit attendre que le sort disparaisse ou elle est intengible ?
2) Le sort perdure t'il si lnécromentien moeurt ?
3) Si la victime se déplace sans arrêt (fuir par exemple), Est-ce que l'ombre peut le frapper continuellement ? C'est à dire que si elle fait une attaque et un mouvement, elle ne peut suivre son "propriétaire".

avatar

Tuer le magicien met fin au sort. C'est d'ailleurs la seule solution ^^

Après si tu trouves le sort trop balaise (et il est balaise), tu peux toujours considérer qu'une double action de mouvement permet d'échapper à l'attaque. Mais si on part du principe que c'est sa propre ombre qui attaque la vicitme... elle se déplace avec elle.

avatar

Donc, dans ton second cas, on ne peut rien faire contre cette ombre si ce n'est attendre 3+ Mod. int de tour ou la mort du nécro.

C'est vraiment très mortelle car il n'y a aucun jet à faire. le sort marche à coup sûr. Un nécromancien du niveau 4 peut en envoyer 4 par jour sans compter ses bonus... C'est très méchant.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Troumad

À bas niveau, je ne sais pas si c'est tellement plus puissant que l'asphyxie du magicien...

avatar

Donc, dans ton second cas, on ne peut rien faire contre cette ombre si ce n'est attendre 3+ Mod. int de tour ou la mort du nécro.

Troumad

Il ne faut pas attendre la mort du mago, il faut le tuer, et vite encore ^^

avatar

Une zone d'obscurité magique, donc sans ombre possible, ferait-elle disparaitre l'ombre ?

avatar

Moi je serais pour. J'ai aussi permis une fois à un joueur d'affaiblir l'ombre d'un compagnon avec un sort de lumière.

(par ce que oui, je m'en suis servi en tant que MJ, il n'y a pas de raison que seuls les joueurs s'amusent)

avatar

Il faudrait sûrement un érrata à ce sujet. Sinon, on va se retrouver comme à AD&D1.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Troumad

Un errata à quel propos?

avatar

Dire comment gérer l'ombre.

Si un sort de lumière ou d'ombre agit sur elle.

Et pourquoi l'ombre arrêterai d'agir à la mort du lanceur du sort ?

avatar

Dans COF, il y a pas mal de sorts ou même d'autres capacités pour lesquels il reste des zones de flou et où le jugement du MJ fait loi.

C'est une volonté de ma part pour ne pas partir sur des descriptions de capacités à rallonge et par ce que cela permet aussi des capacités plus ouvertes et originales (et par ce que c'est ma façon d'être MJ sans doute). Et par ce que le but c'est de récompenser l'originalité et la créativité des joueurs.

Où est la créativité si le joueur se débrouille pour avoir un sort de lumière disponible au cas où il est confronté à ce sort, juste par ce qu'il a lu dans les règles que c'est une option possible ?

Je trouve cela dommage, mais à refaire, je ne sais pas si je le ferais, car je m'aperçois que des MJ viennent ici poser des questions pour lesquelles il attendent des réponses par la règle. Je m'interroge, mais je crois qu'on ne pourra jamais anticiper toutes les questions et cas particuliers et que c'est sans fin.

A minima, je pense que j'aurais dû mettre un avertissement clair à ce sujet afin d'éviter un malentendu : apropriez-vous les règles.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar

OK !

Et merci... je vois que j'ai affaire à un concepteur du jeu. J'en suis tout hooré !

avatar

J'ai corrigé le titre du fil qui piquait les yeux.

avatar

OK !

Et merci... je vois que j'ai affaire à un concepteur du jeu. J'en suis tout hooré !

Troumad

Ah mais moi je suis honoré de recevoir ici un ami de Kerlaft, qui est le grand maître de l'académie de magie de Ferrance, capitale de la Principauté d'Arly (c'est vrai en plus !).content Passe lui le bonjour !

avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Je fais partie de ceux qui ont posé beaucoup de questions, mais au final, je crois que ton approche est la meilleure. Et si je continue parfois à poser des question, c'est simplement pour avoir des avis et inspirations d'autres MJs (et bien sûr du concepteur), pas forcément parce qu'il y a besoin de graver une règle dans le marbre...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Boze
avatar
Ulti

Je dirait un peu comme toi pour mon cas.

Ça dépend aussi de la mentalité de la table. J'ai un groupe de joueurs qui vient de DD3/DD4, hyper-optimisateurs (mais hyper de chez hyper ! ), du coup ça pinaille, alors que moi j'ai pas trop envie de me prendre la tête et que derrière mon écran je résoud un paquet de trucs au doigt mouillé. Je pense qu'avec des débutants et des gens moins technique ça se passe plus souplement.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • GoOz
avatar
Boze

Je pense aussi que pour les MJ débutants, et COF est aussi bien pour MJ que PJ débutants, avoir des règles bien ficelées rassurent. Quand j'ai commencé j'avais peur de mal interpréter une règle qui pourrait s'avérer néfaste pour l'équilibre du jeu.


Aujourd'hui, je vais mieux. content J'hésite pas à adapter des règles, changer des choses mais je le fais parce que je commence à avoir assez d'expérience pour me permettre de le faire ou tout du moins me sentir légitime de le faire.


Rétrospectivement, je pense que c'est mieux comme c'est actuellement mais c'est vrai qu'un petit disclaimer pour les MJ débutants n'auraient pas été de trop, juste pour "rassurer". Franchement, COF est très très très bien pour débutant tout simplement. Il a quelques zones d'ombre mais y en a toujours un peu et je pense pas qu'il faille lui en tenir rigueur.
Et puis moi j'aime bien ces zones d'ombres, quand on vient en discuter sur le forum et que je vois les idées d'autres MJ, je trouve que ça enrichie encore plus le jeu. content