COF - Les chemins de la mémoire - Adaptation de Pathfinder 8

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Bonjour à toutes et à tous,

Je me suis lancé dans l'adaptation de de la campagne Pathfinder "Les chemins de la mémoire" publiée dans les Casus Belli 13, 14, 15.

J'ai vraiment apprécié l'ambiance du départ, ce côté urbain où les PJs doivent remonter leurs propres traces.

Bon je ne suis pas totalement accroché au final et je verrais comment peut-être modifier cela.

Pour tout ce qui est rencontres, je n'ai pas trop de difficultés à adapter. Mes joueurs sont niveau 1, même s'ils ont sorti des bêtes de caractéristiques avec la méthode aléatoire, je m'en sors à peu près.

Cependant c'est pour tout ce qui est équipement et surtout pour la conversion des trésors. Dans Pathfinder (que je ne connais pas) j'ai la sensation que les récompenses pullulent en comparaison à Chroniques Oubliées Fantasy.

J'ai cru comprendre que la règle était de passer les pièces d'or en pièce d'argent, ou bien de divisé par 10 les gains.

En passant de po à pa, j'ai régulièrement des sommes colossales... J'ai alors envie d'en plus diviser par 10. Est-ce une méthode que vous avez déjà employé ?

Aussi, avez vous déjà fait jouer cette campagne, et notamment avec CO ? Si oui, avez vous des conseils particuliers ?

Merci par avance pour vos retours.

avatar

Salut, j’ai fait jouer cette campagne, que j’ai beaucoup apprécié

de mémoire (ha ha ha)

j’ai utilisé un autre système de jeu, convertion à la volée ou presque (j’ai quand même préparé les rencontres). Pour les butins, je ne me suis pas cassé le bol, j’ai pris les prix Path pour tout. C’était bien plus compliqué pour les objets magiques qu’il a fallu adapter / recréer

avatar

Merci pour ton message. ^^

Hmm, le souci pour les prix Path est que je ne dispose pas de ces informations.

Je crois que je vais appliquer cette règle po => pa divisé par 10.

Avais-tu fais des modifications dans le scénar ou bien tu as suivi sans trop varier ?

[SPOILER]J'ai l'impression que l'on parle beaucoup des "faiseurs d'oubli" pour au final créer une sorte de némésis de derrière les fagots [/SPOILER]

avatar

La règle de conversion pour les sous, c'est 1 PO pathfinder = 1 PA Chroniques Oubliées.
Les PJ trouvent 100PO ? ils trouvent 100PA à la place.
Mais du coup le prix de tous les objets est aussi divisé par 10

Pour les objets magiques, ton souci c'est leur puissance ou leur prix ?
Si c'est leur prix, tu dois aussi le diviser par 10, et ne pas oublier que "pour vendre un objet magique, c'est maximum 50% de sa valeur, voire moins si jets pourris pour trouver le receleur en ville".
Si c'est leur puissance, tant qu'ils sont utilisés dans un scénar pathfinder, ça ne devrait pas poser de problèmes particuliers (je ne connais pas cette campagne). En revanche, si ensuite tu gardes les mêmes PJ pour jouer des scénars COF, ils risquent d'être un peu trop puissants : il faudra faire jouer des scénar pour 1 niveau (voire 2) supplémentaires... Ou leur retirer leus objets content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Babuil
avatar

Avais-tu fais des modifications dans le scénar ou bien tu as suivi sans trop varier ?

[SPOILER]J'ai l'impression que l'on parle beaucoup des "faiseurs d'oubli" pour au final créer une sorte de némésis de derrière les fagots [/SPOILER]

Babuil

J’ai modifié certains points, improvisé en fonction des joueurs... C’est normal dans une citée. Mais j’ai gardé l’essentiel, il y a pas mal de tiroirs (je crois que l’on dit comme cela lorsque plusieurs points d’enquête se croisent).

J’ai un peu chamboulé la fin pour qu’elle colle à une suite... suite qui n’est pas finie...

avatar
Romje

Romje =>

Exemple dans une partie du scénario :

"Il contient divers objets emballés : des vêtements de rechange, une boîte où sont bien classés des ustensiles d’empoisonneurs, différentes fléchettes, une réserve de poison (2 doses de venin d’araignée), un livre sur les techniques de conception des pièges (2 po) et une bourse avec 30 po en pièces diverses et 600 po en gemmes."

Ces sommes me semblent vraiment importantes.

Mon problème est vraiment sur le prix et non pas sur la puissance. En tout cas ta réponse me donne un coup de main.

Hephaistos => Encore une fois merci pour ce retour. Je compte aussi adapter en fonction des joueurs. Dans les PJ j'ai un nécromancien gnome, un frouïn moine, un elfe noir forgesort et une chevalière humaine. Une équipe que je trouve assez sombre globalement et en plus ils se comportent comme de vrais malandrins. Je pense que la milice va leur tomber dessus à un moment. ^^

C'est ce côté pas fini qui ne me plait que moyennement. Mais je me demande si je ne pourrais pas lier tout cela avec des persos qu'ils ont exploité précédemment. Ils ont mené Krush et le reste de la bande jusqu'au niveau 12, et j'avais mélangé du Lovrecraft dans différents scénarii de CB ou bien du recueil.

avatar

Bonjour

de mon coté j'ai été joueur dans cette partie. je ne me souviens pas que nous avions bcp d'argent au démarrage car les composantes de la potion sont assez cheres et du coup l'argent partait vite. Nous avons même travaillé pour en gagner plus.

Pour le senar notre MJ a eu une idée géniale : la ville symbolisait l'esprit d'un prince et les ennemis une maladie mentale que nous devions combattre pour le sauver (mais bien sur nous ne le savions pas).

plus le temps avancait plus il devenait fou et plus un brouillard corrossif nous contraignait et plus les morts se relevaient ... (le coeur de la maladie etant dans le sanatorium (caustique non)

nous avions perdu la mémoire car on nous avait envoyé dans ce corps et à chaque mort nous avions l'impresssion qu'une deesee et son pere (nous pensions tous à desna) nous renvoyait combattre la maladie (c'etait la soeur du prince et le roi).

le debut de la partie commencait apres notre premier echec.

en revanche nous l'avons joué low power : pas de sorts de soins (donc pas de pretre dans le groupe) et certains dons pathfinder interdits (genre attaque en puissance)

PJ faits par le MJ suite à un questionnaire.

avatar

Babuil, si tu as déjà mis du Lovecraft dans des scénarios, fonce. C’est une campagne que je trouve assez malléable sur l’ambiance. Si tu as envie de faire de l'étrange un peu noir, c’est idéal. Justement la fin qui n’est pas claire du tout (je me souvient de plusieurs fin possibles esquissées par l’auteur) permet de colorer ta campagne comme tu le souhaites, et d’enchainer facilement sur une suite.

La campagne n’est pas complètement dark non plus, c’est très varié, comme les (excellentes) productions CB/BBE. J’ai souvenir d’une course poursuite sur un chariot mémorable !