Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

INTO THE DARK, la SF pour tous ! 25

Forums > Jeux de rôle

avatar

Hello, c'est encore Kobayashi.

Vous êtes fans de The Expanse de James S.A. Corey ? De Carbone Modifié de Richard Morgan ? du cycle de la Culture de Iain M. Banks ? de celui du Commonwealth de Peter F. Hamilton ?

Ça tombe bien: moi aussi mort de rire

Mais j'avais besoin d'un système léger (mais pas simpliste) pour me lancer à l'aventure sans risquer la migraine. Alors du coup j'ai écrit INTO THE DARK.

Donc INTO THE DARK c'est un système simple et efficace (2D6, seuls les joueurs lancent les dés) et pleins de conseils pour vous lancer dans une campagne SF sitôt le livre refermé.

C'est dispo en PDF pour l'instant et la version imprimée dés que j'aurais reçu mon exemplaire de vérification.

Bonne lecture et bonnes parties !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • kyin
avatar

Argh, je ne parviens pas à voir les immages en plus grand confus

C'est quel univers exactement dans le jeu? content

avatar

Je me permets de citer le livre:

INTO THE DARK est un jeu de rôle de science-fiction qui repose sur les postulats suivants :
La conscience humaine peut-être sauvegardée et injectée dans de nouvelles enveloppes corporelles.
L’Humanité s’est répandue au-delà du système solaire grâce à des portails d’origine extra-terrestre.
Des traces de civilisations extra-terrestres ont été découvertes mais aucun contact n’a été établi.
En dehors de ces trois points, INTO THE DARK ne développe pas un univers spécifique mais propose au Meneur de nombreux éléments pour l’aider à créer « son » univers avec ses joueurs.


Quelle approche ?
Par défaut ce jeu cherche à aider Meneur et joueurs à explorer les changements de la société humaine, ceux qu’elle crée elle-même et ceux qui pourraient venir d’ailleurs. Ce n’est pas un jeu de Space Opera ou de Space Fantasy. Ses protagonistes sont des êtres humains compétents mais « normaux », ce ne sont pas des super-héros bardés de matériels et de modifications génétiques qui les placent au-dessus de la population. INTO THE DARK n’est pas un jeu flamboyant. Il se contente de placer des êtres humains dans des situations complexes. La capacité à prendre des décisions difficiles et en accepter les conséquences est ce qui va différencier les personnages du reste de l’Humanité, pas leurs implants de combat.


Quel système ?
Le système de jeu fait appel à des jets d’attributs pour les joueurs (le Meneur ne lance pas les dés) : on lance 2D6 et on ajoute le score d’un attribut, un résultat de 7+ est une réussite, un résultat de 6- donne toute latitude au Meneur pour compliquer la vie du personnage.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sanlioc59
avatar
Kobayashi

Merci pour le détail plaisantin

ça semble très intéressant content

avatar
Kobayashi

INSTABUY ! (D'ailleurs j'ai toujours Into the Shadow pour Shadowrun à faire tester de manière plus soutenue...)

Mais, passage à 2D6 ?? Faut que je vois ça ^^

En tout cas ça fait plaisir de voir ce projet passer au stade supérieur clin d'oeil

avatar

Survol de la chose fait et je dois avouer que c'est malin et bien fait.

Le système est à la fois classique (2d6 + mod. un peu à la Traveler) avec une touche d'interprétation à la AW, sans que le MJ ai besoin de lancer quoi que ce soit. Les éléments d'univers fournis permettent de bâtir aisément un contexte de jeu très complet avec ses problématiques et les évolutions (révolutions ?) qui vont avec.

Enfin, un bon jeu de SF accessible en 15min pour les plus pressés comme moi et une base permettant de motoriser de vieux jeux tels qu’Empire Galactique par exemple sans prises de tête excessives.

Merci l'ours !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kobayashi
avatar

Par contre j'attendrai la version imprimée :p

(puis pourquoi pas un écran un jour en PoD? joyeux

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kobayashi
avatar
Zeylion

Merci à toi pour le retour, ce sont les objectifs que je souhaitais atteindre avec le jeu !

L'ours est content mort de rire

avatar
Sanlioc59

Logiquement d'ici une dizaine de jours ! Et sinon, les écrans en POD je pense qu'on est nombreux à en rêver...

avatar

Je ne me pose même plus la question : un jeu de l'ours ? Tac ! Je prends ! La qualitay est toujours au rendez-vous gringo ! Et j'attends les scénarios avec impatience.

avatar

Alors je lis petit à petit, mais une première remarque (si ça peut jouer sur l'impression du livre) : les Talents coupés sur deux pages (nom d'un côté, description de l'autre) c'est pas du tout esthétique...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kobayashi
avatar

Je prends donc mon élan avec une dizaine de jours d'avance pour mieux sauter INTO THE DARK.

Merci Kobayashi !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kobayashi
avatar
kyin

Désolé mais je ne vois pas à quoi tu fais référence. Pages 28 et 29 ? Il n'y a pas la séparation que tu évoques (si c'est bien ça). EDIT : ah je vois pages 6 et 7 ? Je vais voir ce que je peux faire, merci !

EDIT2: c'est corrigé !

avatar
Sauriak

Merci à toi !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kobayashi
avatar
Kobayashi

La version imprimée d'INTO THE DARK est disponible sur Lulu !

Frais de port gratuit avec le code ONESHIP jusqu'au 16 juillet.

avatar

Après lecture et digestion de cette version, je suis assez sceptique. J'ai vraiment très apprécié la version bêta, et je trouve que les changements apportés ici vont à contre-courant de ce qui m'attire dans la bêta :

-> le passage d20/2d6 n'est pas gênant en soi, mais j'aime bien les extrêmes du d20.

-> le passage aux attributs, là je ne comprends pas. Les qualités étaient tellement plus classes !

-> le jet de dé player only. En général j'apprécie, mais là je ne sais pas, ça ne colle pas...

C'est les principaux mais il y a plein d'autres détails (les enveloppes qui n'influencent que le Corps, l'absence de modulation de la difficulté, les PNJ qui manquent de "granularité", le système de combat) que je trouve plus efficace dans la bêta que j'aimerais vraiment lire une note d'intention de ta part, Koba, pour comprendre ces choix...

Note : ce que je dis ici c'est "la bêta correspond plus à mes attentes", mais cette version reste du bon taf qui vaut le coup d'œil et qui conviendra à tout ceux qui cherchent à faire de la SF sans prise de tête clin d'oeil

avatar

Je me doutais bien que les changements n'allaient pas plaire à tout le monde mort de rire

1. Les résultats extrêmes du D20 c'est ce que je voulais éviter, ce n'est pas l'ambiance que je voulais pour Into the Dark. Ce n'est pas du space-op avec des persos plus grand que nature.

2. Les qualités avaient peut-être l'air "plus classes" sur le papier mais une fois en jeu... Il y en avait trop, ça créait de la confusion chez les joueurs pour un bénéfice (la customisation du perso) très minime. Tu as joué à la béta ou juste lue ?

3. Pour les dés lancer côté joueur uniquement, je renvoie au point n°1. Cela colle en fait très bien à l'ambiance que je voulais pour le jeu mais bien évidemment c'est un choix personnel et je comprends bien que ça ne cause pas à tout le monde.

Merci pour ton retour !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • kyin
avatar
Kobayashi

Oui oui j'ai joué plusieurs fois à la bêta, surtout à ma version Shadowrun (j'utilise le système d'enveloppe dans la matrice...) Je n'ai pas eu de blocage de la part de mes joueurs, et au contraire certains ont même voulu proposer des qualités pour mieux correspondre à la manière dont ils voyaient leurs persos.

Par contre je ne suis pas d'accord avec le lien que tu fais entre d20 et persos larger than life. La plus grande plage de résultat met en avant l'aléatoire par rapport aux compétences du perso, c'est-à-dire qu'il y a une plus grande part laissée au hasard et à la chance ; pour moi c'est compatible avec une ambiance gritty (le contre-exemple étant Fate, un système à la réputation Pulp qui a pourtant des résultats très "immobiles" qui sont en général le reflet des compétences des persos).

La plage resserrée dans la médiane et les jets de dés côté joueurs c'est une manière de mieux maîtriser la part de hasard, mais tu peux autant émuler du Street Level que du Super héroīque en positionnant le curseur via la narration. Par contre en donnant autant de chance de berner un marchand qu'un passant lambda, tu te positionnes sur une échelle de puissance qui est plus proche du Super héroïque (les deux représentent le même challenge, en grossissant le trait c'est comme si briser un mur de pierre d'un coup de poing et enfoncer une fine porte de bois représentait le même obstacle pour le héros).

avatar
La plage resserrée dans la médiane et les jets de dés côté joueurs c'est une manière de mieux maîtriser la part de hasard, mais tu peux autant émuler du Street Level que du Super héroīque en positionnant le curseur via la narration.

ok avec ça

Par contre en donnant autant de chance de berner un marchand qu'un passant lambda, tu te positionnes sur une échelle de puissance qui est plus proche du Super héroïque (les deux représentent le même challenge, en grossissant le trait c'est comme si briser un mur de pierre d'un coup de poing et enfoncer une fine porte de bois représentait le même obstacle pour le héros).kyin

hmmm.. dans la plupart des jeux PbtA il n'y a pas non plus de niveau de difficulté, et pourtant il permettent d'émuler autant du Street Level que du Super héroīque...là encore c'est la fiction qui prime. Dans un jeu Street Level PbtA si un héros essaye de briser un mur en pierre ou une fine porte de bois, une réussite ne sera pas interprètée de la même façon.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • kyin
avatar
Hiver

C'est bien ce que je reproche aux jeux PbtA moqueur

Une réussite reste une réussite, peu importe la couleur que tu mets derrière. Si tu prends deux PNJ marchands, l'un est très bon dans son domaine et l'autre est un manche qui se fait arnaquer en permanence. Tu as autant de chance d'arnaquer le manche que l'expert. Alors certes, peut-être que tu auras 90% de réduction d'un côté quand l'autre te fera une remise de 20% (parce que les enjeux auront été déterminés au préalable) mais ça ne change rien, tu auras toujours techniquement autant de chances d'échouer...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar