[STARFINDER] Grosse preview... à l'assaut de la galaxie ! 14/04/2019


Vous étiez nombreux à attendre le suivi pour la gamme Starfinder et c'est avec un plaisir certain que nous vous proposons une nouvelle preview.

Après celle du bestiaire intitulé Xéno-Archive, intéressons-nous à Incident à la station Absalom, le premier volume de la campagne Soleils morts, également disponible en Pack Préco (précommande + PDF offert immédiatement).

Comme vous le savez, chaque volume de campagne Starfinder contient plusieurs chapitres.

Le plus gros est évidemment celui de la campagne elle-même, dont nous vous proposons ici quelques plans et illustrations pour vous mettre en appétit, sans trop spoiler ! Vient ensuite un chapitre de présentation de la station Absalom, un article passionnant sur les reliques de Golarion, un bestiaire, la description en une page d'une planète océanique et un vaisseau spatial.

Incident à Absalom

Les plans sont magnifiques !

Station Absalom

Dans ce chapitre, les différents quartiers de la station d'Absalom sont décrits, accompagnés d'informations sur les lieux et PNJ remarquables de chacun d'entre eux. Idéal pour ancrer le background des PJ dans la vie de la station par exemple.

Les reliques de Golarion

Même si les informations relatives à la construction de la Station Absalom ont été perdues au cours de la Faille, les liens entre la station et le monde perdu de Golarion sont évidents. Nombre de groupes qui occupent aujourd’hui la station partagent la même conviction : ce qui faisait autrefois partie de Golarion revient de droit à ceux dont la lignée remonte jusqu’aux habitants qui vivaient dans la station à la fin de la Faille. Les reliques magiques de Golarion sont parmi les objets les plus recherchés par ceux qui ont les moyens de se les procurer et de les protéger. Les plus puissantes de ces reliques, notamment l’antique arme Ungarato, sont recherchées pour les pouvoirs magiques qu’elles accordent immédiatement, mais même les objets magiques plus simples qui proviennent de la Golarion pré-Faille font souvent office de symboles d’influence sociale et de portée politique. Ces antiquités ne sont pas uniquement appréciées pour leur ancienneté ou leur rareté ; nombre d’habitants de la Station Absalom estiment que ces reliques magiques contiennent une partie de l’énergie de Golarion elle-même.

La plus importante collection connue de reliques de Golarion est stockée dans les laboratoires secrets de l’Arcanamirium et seuls les plus talentueux ésotéristes, les invités influents et les érudits en visite peuvent y accéder. On trouve d’autres grandes collections de reliques dans le Coffre d’or, l’Université de Kémanis et le Complexe du Savoir. Silek Odegard, le syndic du quartier d’Olensa dans l’Anneau, possède une petite collection, qui ne cesse de s’agrandir, de reliques liées aux cultures humaines de Golarion exclusivement. Certains habitants d’Olensa utilisent des images de certaines reliques de la collection d’Odegard pour indiquer leur soutien au mouvement Force Absalom sans pour autant déclarer ouvertement leur allégeance.

UNGARATO

Ungarato est l’une des reliques connues les plus puissantes de la Golarion disparue, même si des artefacts plus puissants encore font de temps à autre leur apparition au fil de l’histoire de la Station Absalom. Ungarato, également appelée la Tueuse dévorante ou le Fusil glouton, est connue pour être l’une des Alara’hais, les sept armes aux pouvoirs magiques presque divins et auxquelles on faisait également référence par les termes de Sept lames de la condamnation ou de Sept épées du péché*. Personne ne sait ce que sont devenues les six autres Alara’hais, mais ces qualificatifs insinuent qu’Ungarato était autrefois une sorte d’épée. Toutefois, l’un des plus grands mystères de cette relique, c’est que personne ne sait quand, comment, ni pourquoi cette lame a été reforgée en puissante mitrailleuse ornée d’une baïonnette.

* les joueurs de Pathfinder apprécieront la référence au lore et à un module publié en VF !

Xéno-Archive : Zombie du néant

Lorsqu’un humanoïde affronte des akatas [décrits également dans ce volume], il peut se faire contaminer par les larves microscopiques de ces créatures et endurer les souffrances et les ravages de la mort du néant. Ceux qui succombent à cette mort deviennent des zombies du néant. Un zombie du néant a l’aspect d’un cadavre pourrissant mais capable de marcher, souvent avec une « langue » gris bleuté boursouflée – la queue crochue de la larve parasitaire lovée à l’intérieur –, qui pend de son crâne fracassé là où se trouvait auparavant sa mâchoire inférieure...

Codex des mondes : Heicoron IV

Heicoron IV est un joyau de saphir dans un système de l’Espace proche sinon vide et dénué de vie. Planète dont la surface est à 98 % de l’eau, Heicoron est la planète natale d’une espèce d’humanoïdes appelés les woiokos. Au fil des milliards d’années de leur indicible passé, ces individus ont évolué : d’une race aquatique, ils sont devenus des créatures terrestres amphibies – des documents pré-Faille montrent de vastes archipels et une civilisation proche de l’unité planétaire. À un moment donné pendant la Faille, le soleil d’Heicoron a augmenté de volume, réchauffant considérablement la planète. Les calottes de glace ont fondu, le niveau de l’eau est monté et la plupart des îles de la planète ont été submergées par le déluge...

Vaisseau spatial

La Vierge du Soleil levant jouera sans doute un rôle majeure dans la campagne des Soleils morts...

toto11016
le 15/04/2019 à 08h41
Un vaisseau aux couleurs de la France ? ^^
Belgarath
le 15/04/2019 à 10h17
Ou des US ou des Pays-Bas ou du Luxembourg ou ... smiley
Il n'y a pas que la France qui utilise c'est couleur.
Khomenor
le 15/04/2019 à 10h39
Allons allons Belgarath, un peu de chauvinisme ne fait pas de mal :p
Damien C BBE
le 15/04/2019 à 11h40
De la France évidemment ! On connaît l'amour que portent nos amis de Paizo pour notre doux pays^^
BabaBobo
le 15/04/2019 à 16h25
c'est bien beau toutes ces previews, mais c'est pour quand la sortie du livre physique !!
MRick
le 17/04/2019 à 12h37
Ah ?
Moi je croyais que c'était les couleurs d'une célèbre marque de dentifrice qui avait sponsorisé le vaisseau ! smiley
Zarovitch
le 24/04/2019 à 19h46
J'aime bien le zombie !
Zarovitch
le 27/04/2019 à 00h46
Moins fan du vaisseau Colgate !

Ajouter un commentaire