BBE approved

Pathfinder 2e édition et en français ! 06/03/2018


Bonsoir à tous,

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous annonçons aujourd’hui que nous serons l'éditeur de la version française de la nouvelle édition du jeu de rôle PATHFINDER, œuvre de notre partenaire Paizo qui vient d'annoncer la grande nouvelle sur son nouveau site Internet à travers le lancement d'un grand playtest public.

Après dix ans de loyaux services et, au final, la gamme la plus importante dont a bénéficié un JdR au cours de ces 35 dernières années en France, il était temps de faire peau neuve.

Avec vous, nous avons parcouru l’univers incroyable de Golarion, riche de ses nombreuses campagnes qui ont fait la force de la gamme, et de ses nombreux suppléments de contexte, de la Varisie à l’Ustalav en passant par les royaumes Brigands

Les gobelins et autres Seigneurs des runes n’ont pas fini d’en découdre avec vos aventuriers !

A très vite pour des infos sur le grand playtest lancé pour cette nouvelle version de Pathfinder et un planning des sorties à paraître dans la langue de Molière !

- David Burckle et toute l’équipe BBE

Pour les anglophone, la vidéo de l'annonce en compagnie de Erik Mona et Jason Bulmahn

Commentaires 40

Ludovic4417
le 02/05/2018 à 23h58
Hello Chask, tu n'as pas été chiant si ça peut te rassurer. J'avais tilté aussi sur D&D décrit comme simulationiste mais je n'ai pas pris la peine de publier pour autant; puisque que pour s'exprimer il fallait forcément plusieurs paragraphes et "introduire" la théorie LNS qui est une proposition de typologie de notre passion. Je trouve que tu as bien résumé le tout (mais je connais déjà) et je suis d'accord sur la perspective principalement ludiste de D&D. Je précise juste qu'elle a été proposée en 1998 par Ron Edwards sur le site The Forge. Le site français Place to go, People to be (PTGPTB) offre des traductions, entre autre, de ses textes ou des réponses qu'ils ont suscités. Je ne saurais trop conseiller à ceux qui aiment réfléchir sur notre loisir à parcourir cette merveilleuse collection en ligne de réflexions et témoignages sur tous les JDR, fort bien organisés par ces bénévoles.
Je suppose que Lagor utilisait des termes "maison" (ou élaborés par des membres de ce forum peut-être?) pour tenter d'éclaircir les différences entre ces variantes d&desques.
Précisons que la théorie LNS n'est pas "impérative", mais nous sommes sans doute un certain nombre à la trouver opératoire pour décrire les systèmes des JDR ou les préférences de style des rôlistes.
Chask
le 28/04/2018 à 19h23
J'arrive longtemps après la bataille et même si ça fait plus d'un mois que ce commentaire a été rédigé mais je voudrais néanmoins réagir au commentaire de Lagor pour que d'éventuels débutants ne soient pas induits en erreur par son message. Je m'étonne d'ailleurs que personne ne l'ait fait avant. Je ne suis pas du tout d'accord avec ce qu'il affirme en gras (et ressort du coup du lot) aussi bien sur DD4, DD5 que sur le jdr sur table en général. Je vais décortiquer ses assertions qui me font tant tiquer et y répondre :
"il y a généralement deux types de JDR sur table : le "simulationiste" et le "MMORPG papier". Chacun des deux a son style, ses avantages et ses inconvénients. Mais le JDR sur table parfait n'existe pas. Il faut faire son choix entre les deux types en acceptant les inconvénients qui vont avec."
Réponse : Faux, il existe des tas de types de jdr (avec meneur de jeu, sans, avec des mj tournants, de la narration partagé, etc.) émulant toute une série d'univers et de genres. Il existe également autant de systèmes de jeux permettent de motoriser ces genres et univers, les enjeux de l'histoire pouvant être résolus par de nombreuses mécaniques allant du jet de dé (le plus classique et répandu) à de la tour de jenga en passant par des cartes ou autre. L'idée (même si ce n'est pas toujours le cas) est que le système colle et à l'univers et serve la proposition ludique du jeu.
On retrouve dans tous ces jeux trois grandes tendance (je ne sais plus qui sur ce forum ou sur Casus No utilisait ce terme qui me semble très juste) en tension : le simulationnisme (émuler un univers le plus fidèlement possible), le ludisme (importance donnée au système en lui-même comme pour un jdp) et le narrativisme (créer ensemble une histoire). Certains jeux mettant beaucoup plus l'accent sur une deux voire même sur les trois tendances. Chaque table en fait ce qu'elle veut aussi, moi je fais du DD5 (un jeu à tendance plutôt ludiste) en metant le curseur de mes histoires d'abord sur le narrativisme puis sur le ludisme (on résout des enquête, rencontre des gens, négocie, on ment, on manipule, on explore, on combat peu mais on aime quand ça arrive smiley le système soutient plus le combat et l'exploration que les interactions sociales, pourtant ça nous convient très très bien comme ça pour fair de la fantasy comme on aime).
"Le 3.5 et Pathfinder sont des jeux "simulationistes" et D&D4 et 5 sont des "MMORPG papier"."
Réponse : faux et archi faux. Je ne comprends même pas ce que ça veut dire. D&D en général, aussi bien la 3.5 (+ Pathfinder) que la 4 et la 5, est un jeu à tendance ludiste. C'est avant tout un système pas lié à un univers précis mais à un genre de fantasy. Il permet (et encourage), l'optimisation de personnage en plus d'utiliser ce système de résolution de tensions permettant de nous aider à vivre/faire vivre des aventures de ce style. Il est aussi un peu simulationniste (si on prend en compte l'encombrement par exemple) et même un peu narrativiste avec certaines propositions de sa 5ème édition => les trois tendances sont en tensions en allant plus vers le ludisme.
Sans rentrer dans les détails, la grande différence entre DD3.5/Pathfinder (qui simule du combat plus complexe et réaliste) et DD5 étant que la mécanique de jeu a été grandement simplifiée dans la 5. Je comprends qu’on adore l’un ou l’autre en fonction de ses préférences (simplicité vs complexité).
Je ne suis pas théoricien du jdr donc désolé pour les éventuelles approximations dans mes propos mais je veux juste faire comprendre que notre loisir est plus large que du simulationisme et du « MMORPG papier » (même si j’aimerais comprendre ce que ça veut dire). Il y a de nombreux jeux émulant de nombreux univers et de nombreuses approches permettant de les aborder smiley Je voulais être clair, précis et court mais je me rends compte que je me suis emballé et que j'ai été un peu long et chiant, ah ah, redésolé

samuel
le 17/04/2018 à 09h06
Pathfinder c'est juste une gamme exceptionnelle d'aventures. Pour moi ce jeu, même s'il est parfois un peu lourd, a largement surpassé le maître. Les nouveautés de la version 2 sont déjà prometteuses. Et puis on peut le dire haut et fort : il y a Mr Wayne Reynolds aux illustrations !!!! Ce mec est un demi-dieu !
Totu
le 16/04/2018 à 04h20
Si j ai bien compris dans l édition de pré-commande serait que en VO pour l instant donc attendre il faut attendre après la sortie une traduction ?
Lagor
le 10/03/2018 à 14h05
Plageman, il y a généralement deux types de JDR sur table : le "simulationiste" et le "MMORPG papier". Chacun des deux a son style, ses avantages et ses inconvénients. Mais le JDR sur table parfait n'existe pas. Il faut faire son choix entre les deux types en acceptant les inconvénients qui vont avec. Le 3.5 et Pathfinder sont des jeux "simulationistes" et D&D4 et 5 sont des "MMORPG papier". On ne peut pas avoir un JDR sur table qui fasse les deux, cela engendrerait trop de contradictions dans la mécanique. Pathfinder restera toujours un jeu "simulationiste" s'il veut garder ses fans, dont ceux qui mettent en avant les compétences (dans toute leur diversité) avant la baston.

La mécanique de Starfinder me semble un compromis acceptable.... et encore on sait maintenant que la compétence Athlétisme (fusionnant la Natation et l'Escalade) fonctionne très mal (un dauphin devient soudainement un champion de l'escalade et un caméléon un nageur hors-pair) et qu'il y a une limite à ne surtout pas dépasser dans la simplification des compétences.
SATAN666
le 08/03/2018 à 10h40
les bouquins en vf ce serait trop bien !!
Plageman
le 08/03/2018 à 07h23
Personnellement j'ai arrêté de jouer à la 3.x à cause de sa lourdeur administrative, surtout côté MJ, et malheureusement PF1 à été une déception sur ce point. Je suis revenu au "D20" avec D&D5 mais je trouve que sur certains points il ont fait trop machine arrière. Peut être que PF2 sera un bon compromis. Wait and see.
PyF
le 07/03/2018 à 23h14
@Pierre B : ils vont se démarquer en mettant les titres des ouvrages en français...
MASTER
le 07/03/2018 à 19h20
@Pierre B : je pense qu'ils se démarqueront au niveau de l'arborescence des dons (ils ne seront pas optionnel, c'est officiel), des compétences, la base des bonus magiques ( principalement basé sur une armure et une arme) , en exemple est cité une épée+1 avec propiété mystérieuse ( évolution des OM dès le LdB?), certaines règles, un 10è niveau de sort (?) annoncerait une intégration d évolution légendaire dès le LdB.
bleuandroid
le 07/03/2018 à 18h42
si la v2 est retro compatible avec la v1 et ses supplements se sera tres bien
le manuel des joueurs est une isine à gaz et merite une refonte facon starfinder

Ajouter un commentaire

Fil d'infos CASUS

News des projets participatifs

24/9ColonialGothic News
21/9WULIN Réception de la carte en tissu
14/9CO Contemporain Deux nouveaux PDF dispos !
13/9Héros & Dragons Début des envois, Bâtisses et dernières photos
27/8ecryme Vacances studieuses

Boutique Boutique PDF Annuaire des associations

.

Paiement
Expédition

SAV

.

En direct du forum

Questions sur les Ames Forgées

25/09/2018 23:57, Rork a écrit : Le -3 c'est le mod de Force d'un aigle puisque le druide en prend les caracs ... et c'est peu.D'où le souci pour voler, de même si le druide ame forgée prend une forme animale aquatiqu

Fiche de personnage

25/09/2018 23:55, Fabien4927 a écrit : Je n'en suis pas encore là pour ma part mais j'apprécie d'avoir un errata avant la lecture si les erreurs sont connues.Ah ! si seulement il avait suffit... Mais non, en fait. Pas grave, de

Réimpression Reloaded livre de base

25/09/2018 23:51, Patrick a écrit : Ma foi, je ne suis pas dans leur comptes, mais au final c'est une affaire de qui touche combien.Ils seront tjr plus competitif avec une impression de qualité que l'impressio n à la demande, do

Je m'en vais....

25/09/2018 23:47, berolson a écrit : De mon côté, je crois que c'est la première et dernière fois que j'achète un jeu en "dématérialisé" . Sur Steam en tout cas.Impossible de jouer, le jeu se lance mais il lag complètement. Une m

Le Cercle Fantastique

25/09/2018 23:36, Le Cercle Fantastique a écrit : Bonjour ou Bonsoir,Il était grand temps que l'on s'inscrive et que l'on sabonne à Casus !On ? En fait, nous sommes l'associati on du Cercle Fantastique et nous organisons des parties d