CASUS BELLI

Aux sources du beholder [CB#23] 14/09/2017


Le bouclage du 23e numéro de Casus Belli vient de commencer. Cela prend toujours un certain temps, mais avec lui, débute également nos previews.
N'oubliez pas de vous abonner (ou réabonner) sur cette page !

Une de nos vieilles liches adorées, Pierre Balandier, a activé sa boule de cristal - à moins que ce ne soit son portail multi-dimensionnel - et nous a ramené une interview assez folle dans sa besace +3. Celle de Terry Kuntz, dit Theron, frère de Rob Kuntz.

Terry a été l'un des premiers employés de TSR, la première entreprise fondée par Gary Gygax, le père de tous les rôlistes, en 1975 soit deux ans avant la première mouture de D&D. Il a donc été aux premières loges de cette aventure et nous raconte des choses passionnantes.

D'ailleurs, cet employé qui n'était pas au départ un créatif ni un auteur mais un passionné de jeux, est également le père d'une créature mythique de D&D... le célèbre et indémodable beholder.

Voici deux extraits :

CB : Le jeu de rôle dans tout ça ?

TK : Il faut bien comprendre que le terme RPG (JdR) n’existait pas à l’époque. Il n’a été reconnu comme tel que bien plus tard. Lorsque M. Gygax nous a parlé de son univers de Greyhawk, Robert et moi avons créé nos premiers personnages pour la campagne de playtest. Des membres de la famille Gygax se sont joins à nous, comme Ernest Gygax, ainsi que d’autres habitant de Lake Geneva et quelques non locaux. Le développement de ce jeu de société fantastique, dans lequel il y avait des recherches, des découvertes, une progression et de la survie était une période très palpitante.

L’univers de Greyhawk n’était rien de plus qu’un tas de papiers représentant des grandes lignes, des règles, des cartes et des plans. Nous utilisions le terme « aventure » pour désigner ce nouveau style de jeu qui différait des jeux habituels parrainés par la Lake Geneva Tactical Studies Association, principalement des wargames et des jeux de plateau de stratégie et tactiques. Le supplément Chainmail Fantasy était sans doute la petite exception car il permettait de faire des combats individuels avec des règles très basiques, mais suffisantes pour en faire un jeu fantastique utilisant des figurines, et même des jouets que nous achetions au bazar et qui étaient utilisés ou transformés en créatures fantastiques.

CB : Et donc quel est le meilleur moyen de combattre un beholder ?

TK : Le meilleur moyen de vaincre un beholder de haut niveau c’est de l’attaquer par surprise. Si cela n’est pas possible, le mieux est que les aventuriers se séparent pour éviter de se faire piéger dans le rayon d’anti-magie puis d’effectuer une approche progressive avec par exemple des archers en appui à l’arrière.

Il est important d’être bien équipé de protections magiques (armures, anneaux, etc.) afin de bénéficier de bonus aux sauvegardes contre les effets des yeux du beholder. Si l’espace est dégagé, des attaques simultanées peuvent être efficaces... si les résultats des dés sont bons. Avec deux combattants et deux lanceurs de sorts par exemple. Cela permet à ceux qui restent en arrière d’attaquer lorsque le beholder lévite au-dessus des combattants. Des sorts destructeurs de haut niveau peuvent alors bien réduire ses points de vie. Mais tout ceci doit être fait dans un laps de temps très court. Alors soyez prudent !

Le reste de l'interview est à découvrir dans Casus Belli #23, à paraître prochainement.

Madrigal
le 16/09/2017 à 15h23
Pour combattre un beholder, voici une stratégie qui a déjà fait ses preuves : il faut d'abord s'assurer qu'il ne soit pas illettré, ensuite vous laissez traîner un recueil de commentaires des fans de Maître Gims sur son chemin habituel et vous attendez qu'il saigne des yeux pour monter à l'assaut. Victoire garantie. smiley
Pierre B
le 15/09/2017 à 15h33
Ouais j'ai vu ça Rag,
Y'a moyen de te contacter sur le site Retroclone à ce sujet ?
Rag
le 15/09/2017 à 14h04
J'aime bien les vieilles histoires smiley
pour les ceusses qui ne l'aurait pas lu/vu, on a fait, il y a quelques mois, l'interview de son frére Robert - la famille Kuntz en force :
http://retroclone.fr/index.php/2016/12/16/interview-robert-j-kuntz/
Grand_Ancien
le 15/09/2017 à 11h01
Monstre mythique s'il en ait smiley
En voilà un qui m'a provoqués de nombreuses sueurs froides et où il a fallut être fin tacticien avec le reste du groupe pour pouvoir l'affronter. smiley Mais il est vrai que la plupart du temps cela fini par un bain de sang, surtout qu'en je suis MJ smiley
Helicon38
le 14/09/2017 à 21h28
Aaaahh les beholders !! Quelle merveilleuse invention pour les MJ désireux de faire un TPK smiley
Evensnalgonel
le 14/09/2017 à 20h15
hum... pas moi, à chaque fois que j'en ai utilisé un, j'ai à chaque fois exterminé tout le groupe de joueurs...smiley
MRick
le 14/09/2017 à 18h35
Oh ! Ça me donne envie de sortir le beholder de D&D5 et de l'envoyer dans la tête de mes joueurs...
Hum, leurs persos sont encore niveau 3, ça va etre chaud je crois !

Ajouter un commentaire

Fil d'infos CASUS

Boutique Boutique PDF Annuaire des associations

.

Paiement
Expédition

SAV

Mongol et Gota

.

En direct du forum

Nouvelle directive de WotC convernat les noms propres

16/12/2017 05:37, Thanos17 a écrit : Si ce ne sont que des noms propres et le titre du bouquin ou est le probleme ? ce n'est pas non plus comme si on avait jamais lu de titre en Anglais ou bien des noms anglais ont le fait toute l

16/12/2017 05:12, bleuandroid a écrit : je ne suis pas joueur de dd5,mais de l’exterie ur ca ne donne pas vraiment envie de soutenir le jeu, aussi bon soit il.la politique de wotc est pas terrible, je comprend pas leurs choix,rien que

Livraison réelle (ou retards réels) des PP

16/12/2017 03:26, Zagig Yragerne a écrit : Ouaip, là, on passe à 4 mois de retard....

lancement sorts de combat de zone. au secours!

16/12/2017 02:12, Ash a écrit : bonjour a tous Après avoir passé une bonne partie de la soirée a essayer de comprendre comment lancer un sort de zone en combat, je viens vous demander de l'aide avant de m'arracher les cheveu

Necessary Evil

16/12/2017 00:44, Merlyn a écrit : Hello gentlemenMon expérience mitigée dont je parle ailleurs sur ce forum ne m'a pas cependant vacciné contre Savage Worlds.D'ai lleurs, je vous donne une info que je n'ai pas encore donné