Beasts & Barbarians dispo le 19 mai 12/05/2017


Beasts & Barbarians, le jeu 100% Sword & Sorcery motorisé en Savage Worlds est disponible depuis le samedi 15 avril dans toutes les bonnes boutiques qui ont participé à la précommande participative spéciale que nous avons faite en leur compagnie (pour retrouver la liste des boutiques participantes, cliquez ici).

Mais, ô joie et muscles d'acier, le coffret Beasts & Barbarians sera disponible dans toutes les boutiques de France, de Belgique et au Québec à partir de vendredi 19 mai. Une bonne occasion de se lancer dans une campagne Sword & Sorcery où barbares et monstres indicibles s'affronteront sans merci.

Evidemment, vous pouvez à tout moment acquérir le coffret (ou les ouvrages en séparés !) sur la boutique en ligne, en version papier et/ou PDF.

Le spécialiste jeu de rôle de Philibert (le barbu du jeu de rôle !) s'est par ailleurs fendu d'une critique du livre de base B&B sur Facebook qui permet de bien cerner le jeu. Une très chouette critique à lire en cliquant ici !

Rendez-vous la semaine prochaine pour la sortie... et des informations sur le suivi de la gamme !

XO de Vorcen
le 12/05/2017 à 14h59
Désolé pour la présentation de mon précédent message. Je ne comprends pas pourquoi Rippers et le commentaires sont remontés au dessus de Achtung! Cthulhu et Interface Zero.
XO de Vorcen
le 12/05/2017 à 14h57
En dehors de Deadlands incluant les règles de Savage Worlds qui est une exclusivité française, la politique de l'éditeur d'origine est les règles d'un côté, les settings de l'autre. Et c'est ce qui se fait maintenant en vf depuis que l'on a la traduction de la version Deluxe.

Avec elle tu peux jouer en vf à :
- Beasts & Barbarians (sword & sorcery façon Conan)
- Lankhmar (sword & sorcery principalement urbaine)
- Rippers est annoncé pour cette année (horreur victorienne)
Tout ceci sans compter la production amatrice et les nombreux courts scénarios gratuits disponible. Donc oui, il faut le livre de Savage Worlds mais si tu accroches, tu l'amortiras sans trop de souci.
- Achtung! Cthulhu (Cthulhu et seconde guerre mondiale)
- Interface Zero prochainement (cyberpunk)

SmirnovV
le 12/05/2017 à 12h30
flûte...
Diego
le 12/05/2017 à 12h28
Il faut posséder le livre de base SW.
SmirnovV
le 12/05/2017 à 12h05
faut le livre de règle Savage ou B&B se suffit à lui même?
jayjay37
le 12/05/2017 à 11h03
Du suivi !!! Il faut absolument que je dégomme tous mes joueurs à l'appel de Cthulhu ce soir pour lancer ma campagne B&B smileysmileysmiley
Ragnar
le 12/05/2017 à 10h36
Un suivi de gamme ? Ooh yes ! smiley

Ajouter un commentaire

Fil d'infos CASUS

News des projets participatifs

23/9ColonialGothic News !
21/9Héros & Dragons Artbook et making of
21/9ecryme Remerciements
20/9Shadowrun Du numérique au physique
19/9L'¼il noir Manifestation céleste et article sur les sorcières

Boutique Boutique PDF Annuaire des associations

.

Paiement
Expédition

SAV

Mongol et Gota

.

En direct du forum

Barbarians of Lemuria

25/09/2017 03:51, nerghull G a écrit : Par contre, pourquoi traduire Chronique Lémuriennes (pffr) et pas Barbarians of Lemuria ? Décidez vous ^^

Nolife tv

25/09/2017 03:00, Soma a écrit : Il me semblait que noco détectait les appareils mobiles afin d'utiliser le lecteur HTML5 sur ceux-ci.De plus, le lecteur HTML5 est devenu le lecteur par défaut depuis peu.Étrange. EDIT : Il existe

CF et PP addict ... c'est grave docteur ?

25/09/2017 02:54, Flex a écrit : Attends de voir les PP pour fin d'année... On va tous reprendre nos casquettes de jeunes effarouchés pour les pledges

Annoncer les conséquences d'un échec au joueur avant qu'il ne lance les dés ?

25/09/2017 02:33, Flex a écrit : Ah mince, c'est vrai ? J'ai pas le droit de me servir de toi comme souffre-douleur ? DohnarPfeuh n'importe quoi ! JAMAIS !(Juste la laisse et le fouet... )

Boîte d'initiation chroniques oubliées version Ségur

25/09/2017 01:42, Mahar a écrit : Et moi qui venait de me faire reprendre par GS qui ne voulait pas que ce fil dérape comme celui de PN2... Je reviens aussi et je découvre ces pages de débat stérile : je compatis pour le modérateur.