Rolemaster 322

Forums > Jeux de rôle > Archéorôlie

avatar

Je n'ai pas directement joué à Rolemaster. J'ai joué au premier JRTM (une boite rouge) que mon MJ avait complété de matos Rolemaster supplémentaire. Je me souviens d'avoir flipé avant chaque critique (le mythique 66 si je me souviens bien...).

avatar

Au risque de me faire détester, je crois que je n'ai jamais autant haï un jeu que celui-ci. Une création de perso qui prends trop de temps. Tout ça pour mourir d'un banal coup de poing... avec le mj qui égrène les jets et les tables. Quand on m'a demandé de refaire un perso j'ai dis non.

Il y a des jeux que je n’ai pas aimé pour leurs thèmes comme Bloodlust mais Rolemaster c'est bien le système.

Dans mon cercle de jeu de l'époque, la blague récurrente sur ce jeu était " d'après ta fiche de perso tu peux parer au bouclier de la main droite mais pas de la main gauche et tu a mis ton bouclier à gauche. Tu peux pas parer..."

Vrai ou pas c'est l'impression que nous avions.

Alors désolé pour les fans du jeu mais pour le coup, je pense qu'avoir un autre ressenti n'est pas mauvais.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Sigfrid
  • et
  • alanthyr
avatar

Je n’ai pas beaucoup de persos à moi à Rolemaster (ou peu développés), j’y ai surtout été MJ.

Je ne désespère pas y remaitriser sous Fantasy Grounds un jour. J’ai commencé à me plonger dans mes anciens suppléments Shadow World (pas lus à l’epoque, je n’avais pas vraiment le niveau en anglais pour les suppléments d’univers) et ça m’a sacrément donné l’envie de m’y remettre. Cet univers est d’une richesse dingue.

avatar
Tiramisu Rex

Mourir bêtement au combat, il y a eu, mais pas tellement à cause de 2 ou 3 jets de folie. En gros, la “faute à pas de chance” venait souvent des joueurs qui n’avaient pas fait les bons choix tactiques. Le sort de déflexion qu’on ne lance pas avant d’arriver au contact des archers par exemple. Mais bien trop souvent, les joueurs oublient que le bonus offensif est fait pour se répartir entre l’attaque et la parade. Du coup la plupart attaquent full BO et ne reste que 10 ou 20 de défense naturelle. Alors forcément quand l’attaque des ennemis passe un peu fort, ça fait du critique très haut et souvent mortel.

A Rolemaster, un joueur qui ne met pas une bonne moitié de son BO en BD est juste suicidaire. Mais le choix est chez lui. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Tiramisu Rex
avatar
Sigfrid

Non non je dis bien banal coup de poing. Le contexte 5 mn dans le jeu bagarre d'auberge. Je prends un coup alors que je ne participe pas à la bagarre.

Donc non première partie de Rolemaster et dernière. Ce n’est pas une question d'erreur tactique mais une connerie de critique e table 11 ou un truc du genre. Ca remonte à trop longtemps pour me souvenir de la mécanique.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Sigfrid
  • et
  • NoObiwan
avatar
Tiramisu Rex

ah ben tu vois, moi j'ai adoré la création de perso à Rolemaster clin d'oeil

concernant les critiques, notre MD ne les jouait pas stricto sensu quand on prenait des baffes, il modulait souvent.
Je peux comprendre l'aversion pour le système, j'ai moi même quelques avis similaires sur d'autres systèmes de jeu.
Après ce MD, je ne joue plus avec lui désormais (parce que nos points de vue sur le JDR en général sont trop éloignés), mais je garde un excellent souvenir de l'époque.
Peut être que si on devait se remettre à RM aujourd'hui, je ne serais peut être pas aussi enthousiaste qu'avant. Mais ça je ne le saurai sans doute jamais.

avatar
Tiramisu Rex

Personne n’est à l’abri des MJ qui ne maîtrisent pas leur système non plus.

Même dans ton cas, tu avais le droit à une défense (et basculer ton BO en BD) et même être en défense intégrale, ce qui aurait réduit, voire empeché le critique. Ensuite, si j’ai bonne mémoire, avec la table des combats de bar (brawling table), c’est quand même difficile d’aller choper du critique “E”. A tous les coups, il a prit la table des arts martiaux et là ce n‘est plus la même histoire.

Après, chacun ses goûts et on ne force personne ici. content Mais ce n’est pas forcément la mécanique qui est en cause, mais aussi la façon de l’appliquer (le taf du MJ). Dans tous les cas, à Rolemaster le combat est risqué, et c’est aussi fait pour que les joueurs y réfléchissent à deux fois avant de déclencher des hostilités. Et si c’est le MJ qui déclenche ça (genre ta bagarre de bar où tu debarques sans rien demander), c’est à lui d’avoir l’intelligence de ne pas rendre ça mortel. Mais c’est vrai pour tous les jeux.

avatar

Dommage les MJ qui utilisait les tables à tout va, aucun intérêt ! Ça ralentit le jeu et dégoûte les joueurs (et ça marche). Perso j’avais pris le,partit de ne pas pénaliser les joueurs sur le seul pas de bol aux dés. Comme dans tous les jeux il y a un facteur aléatoire mais sortir les tables à tout moment n’apporte rien car à un moment le hasard va faire des malheurs ‘dans un sens ou l’autre).

Rolemaster reste un jeu où les combats sont mortels, ou dangereux au moins, et ça obligeait les joueurs à chercher d’autres solutions que l’affrontement pur. Mais si tu veux pouvoir customiser ton perso à mort, ça reste un des meilleurs système dont les possibilités sont infinies.

Bon c’est malin, j’ai envie d’y jouer maintenant.

edit : sur le « pas de bol aux dés » j’entends les évènements qui tombent sur les joueurs où ils n’ont aucun contrôle, les mauvais tirages pendant un combat ou sur une action ou le joueur connaît le risque sont appliqués.

avatar

pour moi c'est que d'excellents souvenirs mais j'étais joueur mort de rire

Galère je pense pour le MJ quand je le voyais potasser à fond derrière l'écran et pourtant c'était le mec méga organisé - façon je crois que si tu es pas organisé tu te tires une balle quand tu es MJ

ce que j'appréciais surtout c'était qu'en fait on pouvait quasi tout créer et pas possible comme j'ai lu plus haut de créer un doublon - ca c TOP

après le système reste le système je crois qu'on aime ou on déteste

avatar
alanthyr

On repérait les vrai experts en armes "abusées" aux armes avec un critique de Stress additionnel - sur le même jet. Moitié moins cher à enchanter qu'un critique additionnel sur jet séparé, mais comme le critique de stress était le seul à avoir une table inversée, soit tu ouvrais la gorge de l'adversaire et le stress bénéfique lui permettait de contempler le round d'agonie avant la mort avec joie et un +5 aux caracs, ou bien tu l'égratinais et il en tombait raide mort d'une crise cardiaque ...

Blague à part, le système avait ses lourdeurs (mais à mon opinion pas les tables d'armes - si chaque joueur avait les tables nécessaires, cet aspect des combats était relativement fluide - pour l'époque en tout cas) mais il offrait énormément d'options et de variétés pour les personnages.

Je n'y jouerais sans doute plus, mais je lui dois des années de fun.

avatar
Tiramisu Rex

Une critique E sur un coup de poing, de mémoire, il ny'a qu'une poignée de classes qui peuvent faire ça ! Je n'ai pas les tables sous les yeux, mais il me semble qu'il n'y a que les frappes 4 qui permettaient ça.

Donc.. ça confirme que c'est un système de jeu qui ne pardonne pas les erreurs : aller se battre contre un high warrior monk dans une bagarre d'ivrogne à mains nues, c'est effectivement du suicide. mort de rire

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Tiramisu Rex
  • et
  • Ramentu
avatar
NoObiwan

Non non je dis bien banal coup de poing. Le contexte 5 mn dans le jeu bagarre d'auberge. Je prends un coup alors que je ne participe pas à la bagarre.

Je le remets parce que c'est visiblement pas clair pour tous. Je n'ai pas chargé un moine. La partie a eu lieu en 1995? Je me souviens très bien des mots du MJ... Critique E.et oui bien la table des combats de bar.

Alors je sais pas si c'est la malchance ultime ou une méconnaissance ou incompétence du mj. Mais critique E, 24 ans après je m'en souviens encore!

avatar
NoObiwan

J'ai souvenance d'un MJ qui, las de voir un des perso caractériel massacrer les PNJ pour un oui ou un non, avait envoyé un High Warrior monk de haut niveau vendre les navets du monastère à la foire ... Le combat fut bref.

avatar

Je le remets parce que c'est visiblement pas clair pour tous. Je n'ai pas chargé un moine. La partie a eu lieu en 1995? Je me souviens très bien des mots du MJ... Critique E. et oui bien la table des combats de bar.

Alors je sais pas si c'est la malchance ultime ou une méconnaissance ou incompétence du mj. Mais critique E, 24 ans après je m'en souviens encore!

Tiramisu Rex

La table des combats de bar est dans le companion V, mais pas de critique E possible. Ceci dit, le C est possible sur un 100 naturel, et un deuxième 100 au critique serait mortel... Si c'est ce qui c'est passé, c'est effectivement la malchance ultime.

J'ai perdu un perso à Rolemaster dans le même style. Un serviteur qui a lancé un couteau à fromage ... il était à quelque chose comme moins 250 pour toucher, mais il a fait 467 au jet de dés et un critique mortel, je m'en souviens encore.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Tiramisu Rex
avatar
Ramentu

Je vais répondre une dernière fois parce que je vais sinon polluer le sujet. Je n’ai pas maitrisé le jeu. J'ai joué mon perso 5 mn et c'est tout. Donc le critique E, c'est bien ce que le MJ a dit. Je pars du principe que le MJ fait son boulot et je n’ai pas à l'époque lu la table. Peut être s'est il trompé, je ne sais pas mais ne connaissant pas les règles le critique E je ne le sors pas de nul part.

Bon ce système à ses fans et je respecte cela. Continuez à aimer ce jeu, il a surement des points forts.

avatar

Alors je sais pas si c'est la malchance ultime ou une méconnaissance ou incompétence du mj. Mais critique E, 24 ans après je m'en souviens encore!

Tiramisu Rex

Clairement, c'est l'incompétence du MJ. Ce n'est pas la faute du système de jeu. Je pense qu'il se passe la même chose à donjon et dragon par exemple si un personnage de niveau 1 se prend un coup de hache d'un barbare niveau 10 : one shot, au suivant.

Le jeu en lui même n'y est pas pour grand chose, à ceci près que dans ROlemaster, le niveau a lui aussi une chance, infime certes, de 'one shot" le niveau 10.

avatar
La table des combats de bar est dans le companion V, mais pas de critique E possible.
Ramentu

Le compagnon 5 n'avait pas été traduit je crois. Quand je pense que je suis passé à côté de ça ! Il est énorme ce jeu... une table de critique spécifique aux bagarres de bar (bon.. il y a aussi une table pour les coups critiques à l'entraînement, donc c'est cohérent)

avatar

Ce jeu est l'antithèse exact de ce que je recherche dans le jeu de rôle. Une fausse impréssion de simulation de la réalitée par une prépondérence éhontée du hasard. Pour être un poil caricatural, le 421 est plus réaliste que ce système ou vous perdez 10 mn à définir le troisième effet d'un coup critique ayant transformé votre personnage en tas de cendre dès le premier jet de dé. Bref, j'aime pas.

Ceci dit sans animosité envers ceux qui aprécie le système. Mais je n'en ai que de mauvais souvenir.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar
Marc de Grincomanoir

Cela dit, vu le premier post, c’est surtout un fil pour ceux qui aiment Rolemaster. clin d'oeil

Pour le hasard, ni plus ni moins que n’importe quel jeu à pourcentage ou à base de d20 dans la lignée de D&D . Et le jeux en lui même ne s’est jamais vendu comme simultionniste de mémoire, c’est surtout des joueurs qui lui collent cette étiquette.

C’est surtout une mécanique de jeu qui permet tout plein de diversité sur la création et le développement des personnages. Qui permet de jouer à très hauts niveaux (avec des sorts qui vont avec) et qui rend humble vu que même niveau 50 on peut mourir sous les coups d’un niveau 1. Et rien que ça c’est bête, mais ça ne rend pas obsolète la moitié ou les trois quarts du bestiaire passé certain stade et ça évite que les joueurs tapent à tout va pour n’importe quelle raison.

Alors oui il a des défauts (surtout la gestion des tables côté MJ, et la durée pour créer un PJ), mais aussi plein d’avantages. Et pour ma part (et celle de mes joueurs), un feeling que l’on n’arrive pas à retrouver dans les mécaniques récentes.

avatar

J'ai pas mal joué également à rolemaster (la boite bleue) en tant que joueur. Un monde à la Conan avec juste deux trois joueurs. Comme c'est un système bac à sable avec tout à base de D100 il était facile de garder la mécanique et simplifier les tables... En tout cas au niveau du MJ il ne se prennait pas tant que ça la tête. J'en garde de bon souvenir et c'est vrai que rien que le fait des jet cumulables en plus ou en moins rend le jeu très risqué pour celui qui veut faire le fanfaron.

Archéorôlie

Parce que les jeux sont éternels et que même 30 ans après on peut encore y jouer. Venez nous raconter comme c'était mieux avant ! clin d'oeil