Warhammer : et de 4 ! 2015

Forums > Jeux de rôle

avatar

Je ne vois pas le jeu de fig et le jeu rôle comme séparés. Juste le même univers sous différente perspectives. Il y a indéniablement des éléments de high fantasy dans Warhammer, mais ça ne veut pas dire que c'est comme D&D. Ca ne veut pas non plus dire que les personnages commencent au "niveau" high fantasy, mais les règles devraient être capable de réprésenter cette part de l'univers.

avatar

Je ne vois pas le jeu de fig et le jeu rôle comme séparés. Juste le même univers sous différente perspectives. Il y a indéniablement des éléments de high fantasy dans Warhammer, mais ça ne veut pas dire que c'est comme D&D. Ca ne veut pas non plus dire que les personnages commencent au "niveau" high fantasy, mais les règles devraient être capable de réprésenter cette part de l'univers.

Decarcassor

Dans D&D non plus tu ne commences pas du "niveau" d'un héros du jeu de fig Warhammer. plaisantin

Mais dans les faits, les deux univers étaient assez séparés, et assez différents d'ailleurs. Le traitement du JDR est bien moins High Fantasy dans ses origines et c'est aussi ce qui a accroché pas mal de monde (et qui a fait aussi que beaucoup de gens aimaient les règles débuggées de la V2 en utilisant l'univers de la V1, bien plus crade et moins manichéen que le jeu de fig auquel la V2 s'alignait.).

A mon humble avis, c'est d'ailleurs une bonne chose. Et je le redis, quand même, un perso en quatrième ou cinquième carrière n'est pas vraiment low fantasy... enfin pas low power (parce que low fantasy et low power ne sont pas synonyme en réalité). Prends un magicien en quatrième carrière, il en fera des dégâts. Il n'aura rien à envier au mage de bataille du jeu de figurines.

avatar

On peut quand même se dire que jouer à 4 ou 5 carrières, c'est pas la pratique la plus courante non plus...

avatar

Sinon il vous reste les règles de Brigandyne cool

Grand Strateger

Je ne saurais être plus d'accord. o/
(Mon coup de coeur rôliste.)

avatar

On peut quand même se dire que jouer à 4 ou 5 carrières, c'est pas la pratique la plus courante non plus...

nerghull G

Et donc ? Ca veut juste le dire que le jeu le permet (et comme on peut commencer une campagne niveau 15 à D&D, on peut commencer une campagne en seconde ou troisième carrière à WH si on souhaite jouer à haut niveau plaisantin )

avatar

L'univers est seulment manichéen si tu fait jouer des aventures manichéennes. On peut avoir un univers High Fantasy (des monstres un peu partout, de la magie pas subtile, des races non humaines visibles, etc...) et avoir des histoires sombres, crades et à la moralité ambigue.

L'univers dépeint dans Warhammer battle ce n'est pas le bien contre le mal. C'est la civilisation contre le Chaos et la ruine. Ce qu'on retient de Warhammer Battle ce sont les grosses batailles où les peuples civilisés s'unissent pour repousser une invasion massive de force destructrices, mais on oublie toujours les "petits" conflicts mesquins et intéressés entre les différentes nations, voir même au sein d'une même nation.

Pour moi la v1 avait aussi un côté brouillon avec des choses mal dégrossies et caricaturales. Je n'y suis pas attaché plus que ça.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MASTER
avatar

L'univers est seulment manichéen s tu fait jouer des scénar manichéens.

L'approche d'un univers est aussi déterminée par la manière dont il est abordé dans les livres. Le jeu de figurine et la V2 avaient clairement fait un bond de ce côté. C'est pas un drame. plaisantin

Je sais bien ce qu'est censé représenter de Chaos. Mais dans les faits, dans le jeu de fig, tu as les peuples gentils et les peuples méchants. Quoiqu'on en dise, le traitement du jeu de figurine est très manichéen. Les morts vivants sont bien méchants, le chaos a des crânes de partout et est tout dégueulasse (et les dieux du chaos... maladie, guerre, changement/magie et luxure, je crois qu'on est quand même dans des valeurs clairement identifiées), les elfes noirs mangent les zenfants (je caricature volontairement) et les skavens certainement aussi... Les orcs et gobelins sont la brutalité sauvage (face à la force civilisatrice occidentale... euh... impériale)... sérieusement j'adore ce que l'on peut faire de cet univers mais le traitement du jeu de igurine n'est adapté qu'à un jeu de conflits clairement identifiables. Et normal, il est fait pour ça.

On peut avoir un univers High Fantasy (des monstres un peu partout, de la magie pas subtile, des races non humaines visibles, etc...) et avoir des aventures sombres, crades et à la moralité ambigue.

Oui. mais et alors ? Warhammer en l'état ne l'empêche absolument pas, ni en V1, ni en V2, ni en V3.

Pour moi la v1 avait aussi un côté brouillon avec des choses mal dégrossies et caricaturales. Je n'y suis pas attaché plus que ça.

Decarcassor

Toutes les versions ont leur lot de caricatures. Mais comme je disais, là, rien ne t'empêche :

- de jouer high fantasy, que ce soit en V1, en V2 ou en V3 à l'heure actuelle

- de jouer high power, quelle que soit la version aussi.

Rien ne dit que tu as l'obligation de commencer en début de première carrière toute campagne.

Maintenant si on en vient à la profusion d'objets magiques d'autres jeux, on y perd. Et vu qu'un mago arrivé à haut niveau dépote... en fait je ne vois pas trop où est le soucis dans les itérations actuelles. (et pourtant je déteste le d100 plaisantin )

avatar

J'espère que ce sera un peu plus qu'une v2 révisée. Je suis pas super attaché au d100 avec des personnages qui commencent leur carrière avec grosso modo 2 chances sur 3 de rater leurs actions en moyenne.

Et côté fluff j'espère quelque chose qui assume le côté high fantasy de l'univers. Les héros qui vont au combat bardé d'objets magique monté sur des créature fantastiques, ça en fait partie. Ça n'empêche pas de jouer un attrapeur de rats qui commence les deux pieds dans la merde. Peu être que si l'attrapeur de rat est très chanceux, il arrivera un jour au niveau héroïque, mais il y a de grande chances qu'il rencontre une mort affreuse avant, ou pire.

Decarcassor

Une V2 révisée pourquoi pas .. tout dépend de ce qui sera révisée. Garder le système de carrière, révision de la magie , en tenant compte de la corruption qui mène à la mutation, un système de folie progressif, des mages de guerre, des Magisters Noirs, des autres pays (pas uniquement l'empire).

Appronfondir le système de soins , dévelloper les plantes, l'alchimie, l'artillerie, les rituels, ...

Comme dans tous les jeux un perso débutant fait des actions très facile et facile ( bonus) , comme être en surnombre , derrière , viser , être discret en vue d'une embuscade, obtenir un équipement qui donne des bonus, ... utiliser la réflection et son envirronement pour facilité l'action et non uniquement les chiffres de son perso.

Les débutants sont héroiques , il peuvent refaire des jets et survivre à la mort pour le commun des mortels .. grâce aux points de fortune et de destin.

avatar
Même si complémentaire, Warhammer JDR est le total opposé de Warhammer Battle, juste deux faces d'une même pièce. Dans Battle il s'agit de la lutte physique contre le chaos avec son cortège de monstres, de magie, de héros, d'armées gigantesques qui s'affrontent aux confins du monde (à la fin du monde ? Battle sonne surtout comme un échec global des populations de Warhammer JDR). Warhammer JDR s'inscrit bien avant cette échéance, lorsque que la ruine et le chaos, la corruption sont une menace insidieuse, qui avance cachée des hommes, car nichée en leur sein, ce fameux ennemi de l'intérieur. Et cela passe par une vision du commun des mortels, comment monsieur tout le monde lutte, à son échelle, lutte contre cette menace, bien avant que tout héros bardé d'objets magiques arrive monté sur un griffon géant. C'est un monde où 99% de la population n'a encore jamais vu un elfe, où les skavens sont une légende urbaine (et ceux qui colportent le contraire risquent l’internement voire le bûcher), où la magie rime au mieux avec alchimie, voire quelques tours de prestidigitation pour le quidam moyen. Les collèges de magies sont connus de la population urbaine, dans les campagnes c'est le règne de la superstition.
Dans la campagne l'ennemi de l'intérieur, le dernier tome est High Fantasy. La High Fantasy à Warhammer est un supplément final (la V3 a fait aussi la même chose), pas la base, un moyen de gérer les hauts personnages mais aussi de vérifier les conséquences de leurs actes passés. L'ADN de Warhammer ce sont les carrières du commun, la rue et les tracas du quotidien du Vieux Monde, reflet déformé du nôtre. Et comment le chaos et la corruption s'infiltrent dans chaque strate de la société avant d'en arriver aux champs de bataille.
avatar
Decarcassor

Il faut remonter à l'époque ... années 80. Warhammer , en france, était l'un des rare à avoir son univers et tout tenait en un seul livre.

W1 JDRF était basé sur les premières versions de Battle, univers peu décrit qui s'est étoffé au fil des versions du jeux de figs.

Lorsque la magie des couleurs a fait son apparition en Battle , elle a été intégré dans "Les Royaumes de la Sorcellerie" . Hogshead à l'époque avait développé le vieux monde à sa sauce et ils avaient carte blanche ( un KF malade, des mutants victimes, marienbourg, des prêtres et sorciers nains, la tilée, la bretonnie, les fimirs,..) , jusqu'au jour où GW a décider le contraire.

avatar

W1 JDRF était basé sur les premières versions de Battle, univers peu décrit qui s'est étoffé au fil des versions du jeux de figs.

MASTER

Et contenait des races de monstres désormais disparues du jeu de fig et du JDR (RIP les Fimirs)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MASTER
avatar
Julien Dutel

Oui .. l'Albion est maintenant déserte.

Une aide " Lost in Translation" de A. Nunes les a reconverti en W2, tout comme les Druides et la Foi Antique, l'élémentalisme, la magie de bataille, les autres écoles de magie, les Prêtres nains, la Haute magie et les Slanns .

avatar

Dans la campagne l'ennemi de l'intérieur, le dernier tome est High Fantasy. La High Fantasy à Warhammer est un supplément final (la V3 a fait aussi la même chose), pas la base, un moyen de gérer les hauts personnages mais aussi de vérifier les conséquences de leurs actes passés. L'ADN de Warhammer ce sont les carrières du commun, la rue et les tracas du quotidien du Vieux Monde, reflet déformé du nôtre. Et comment le chaos et la corruption s'infiltrent dans chaque strate de la société avant d'en arriver aux champs de bataille.jayjay37

Mais si toutes les aventures sont calquées sur le même thème "au niveau de la rue" .. les joueurs vont se lasser .

C'était un des énormes atout de la Campagne de l'Ennemi Intérieur W1 .. la diversité.. les PJs commençaient petits et finissaient dans le gratin, sans qu'il soient particulièrement bardés d'objets magiques.

MJs et PJs découvraient les rouages de l'empire.. et l'ennemi n'était pas forcément celui que nous croyons.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • jayjay37
avatar
MASTER
Ben oui, c'est ce que je dis, qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les b½ufs. Il y a toujours du High level en Warhammer JDR, mais rarement intégré au livre de base, plutôt comme un supplément de fin de gamme ou de campagne.
Ce message a reçu 1 réponse de
  • MASTER
avatar
jayjay37

Je ne ressents pas l'aspect "High Fantasy" dans Warhammer , ou j'ai une perception différente de "High Fantasy" .

A partir du moment où il y a de la magie et du chaos , c'est de la Fantasy.

Le final de la CEI W1 ( officiel ou alternatif) n'est pas High Fantasy.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • jayjay37
avatar
MASTER

C'est High Fantasy POUR du Warhammer clin d'oeil

avatar

Ah Warhammer, on y a joué énormément en même temps que ADD2 et c'était totalement différent !

Warhammer pour moi c'était :

- dur et violent. Il y avait une ambiance deséspéré avec ce chaos qui pervertit tout, l'ennemi que l'on peut croiser dans la rue sans se douter qu'il s'agit d'un mutant ou d'un cultiste fanatique.

- des persos qui avait un métier basique, qui souffrait, qui subbisait des coups critiques qui les marquaient à vie, qui échouaient souvent. On était loin du chevalier en armure rutilante qui tuait des palanqués de gobs en un seul coup d'épée vorpale, ou du mage qui ravageait tout à coup de nuée de météores.

- Le Reik que l'on a remonté et descendu des dizaines de fois pour échanger des marchandises le long de son cours. Mort sur le Reik introduisait un système économique d'échanges de marchandises et c'est la première et dernière fois dans un jdr qu'on a introduit une composante économique dans le jeu.

- Middenheim la Cité du Loup Blanc, un supplément de ville formidable qui en plus associait des intrigues et des aventures urbaines épiques, Le Pouvoir derrière le Trône. Un très très grand moment de jdr.

Ce jeu évoque énormément de souvenirs pour moi, peut-être plus même que DD qu'on a pourtant joué beaucoup plus au final.

Tant et si bien qu'aujourd'hui j'ai peur de voir ce que peut donner une nouvelle itération de ce jeu qui m'a tant marqué, sachant que j'ai cru comprendre que la dernière v3, n'était pas forcément une réussite.

avatar

Excellente nouvelle que cette nouvelle édition de Warhammer avec un retour aux souces avec tout le charme du vieux monde : les Skavens qui rodent et font des manigances sous les cités des Humains et des Nains, le Chaos aux portes de l'Empire au Nord, les pillages en mer des Elfes noirs et leurs luttes avec leurs cousins Hauts Elfes, les raids Orques et Gobelins dans le Sud, les Hommes Bêtes dans les fôrets, les Comptes Vampires et leurs royaumes de désespoir, le continent oublié habité par les Hommes Lezards à l'Ouest, etc.

Il était temps car le jeu de fig' Age of Sigmar a tout pété niveau background et perso j'aime pas du tout le virage AoS, reste quand même une interrogation : comment combiner les deux désormais ? Le JdR qui se passerai "avant" et le jeu de fig' qui se passerai "après" ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Ragnar

Un vrai retour au sources ferait que les skavens sont tout au plus une légende, que les elfes noirs sont loin chez eux, que le chaos n'est pas encore aux portes de l'empire même s'il s'y insinue, que les comtes vampires seraient... bah pas vraiment là, etc...

Là, déjà, pour moi, ta description c'est l'univers dans sa version moitié/fin des années 90, c'est à dire déjà dévié des sources.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ragnar
avatar
Julien Dutel

Pas faux clin d'oeil

en tout cas tant qu'on ne sera pas dans le "badaboum" de Age of Sigmar ça ne pourra que m'aller.