Questions techniques de règles - H&D / D&D 5 - aka les conseils des sages 1761

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar
Laurent Kegron Bernasconi

J'aime bien cette solution, qui est celle que j'aurais appliqué d'instinct, mais c'est vrai que ce n'est pas tout à fait la même chose. (en particulier dans l'utilisation standard du sort, c'est à dire dans un slot de niveau 1).

La moitié de 2d6, ça n'est pas pareil que 1d6 :

Sur 1d6, le 1 a autant de chance de sortir que le 3, le 4 ou le 6. (1 chance sur 6 pour chaque)

Par contre sur 2d6 divisés par deux*, le 3 va être très fréquent, alors que les 1 et surtout 6 seront rarrissimes !

Pour ceux que ça intéresse, voici les probas :

1 --> 1 chance sur 12 (3 chances sur 36)

2 --> 7 chances sur 36

3 --> 11 chances sur 36

4 --> 1 chance sur 4 (9 chances sur 36)

5 --> 5 chances sur 36

6 --> 1 chance sur 36

* : je rappelle qu'on arrondi à l'inférieur, ce qui fait qu'un tirage de 3 et 4 sur les d6 donnent au final 3 après la division.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Mephidross
avatar
Thomas Robert

J'aime beaucoup cette table personnellement. Elle accélère un peu la montée dans les premiers niveaux et donc amène plus rapidement vers des personnages plus spécifiques et intéressants à jouer. Je suis assez mauvais sur la "technique", mais à part la problématique que soulève Thomas (réutilisation de perso), est-ce que son utilisation peut causer des déséquilibres ? Je pense notamment à l'équilibrage des rencontres en fonction du niveau des PJ et des xp rapportés.

avatar
MRick

Intuitivement, je trouve justement cela pas mal. On arrive à des sorts qui en cas d'échec vont sortir quelque chose d'assez faible mais constant. Très peu de chance de réussir un bon coup (ça reste un échec), mais on peut être assez confiant dans le fait qu'il y aura un minimum d'effet, ce qui évite de gâcher un emplacement de sort pour rien.

avatar

Bonjour,

Le don "Impitoyable" indique

Lorsqu’un adversaire rate une attaque de corps-à-corps contre vous, vous pouvez utiliser votre réaction pour faire porter cette attaque contre un autre adversaire à moins de 1,50 mètres de vous. Cet adversaire doit effectuer un jet de sauvegarde de Dextérité. En cas d’échec, il subit la moitié des dégâts habituels de l’attaque initiale.

Quel est le DD du jet de dextirité ? S'agit-il du score d'attaque qui a raté le personnage (et qui a déclenché le don) ?

EDIT : pour ceux qui se pose la question, voici la réposne :

Alors, après vérification, je pense que tu as une version pas à jour du PDF.

De mon côté, j'ai ça dans le don Impitoyable (PDF v0.6b) :

Cet adversaire doit faire une sauvegarde de Dextérité DD (8 + votre bonus de maîtrise + votre modificateur de Dextérité). En cas d’échec, il subit la moitié des dégâts habituels de l’attaque initiale.

Thomas Robert

avatar

Hello,

Vis-à-vis du paladin, quand il prend le style de combat "arme à deux mains", il est écrit qu'il peut relancer tous les dés qui font 1 ou 2, est-ce que par extension ça s'applique aussi au châtiment divin qu'il peut combiner à son attaque physique ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zagig Yragerne
avatar
Ekaradon

D'après ce qu'on peut lire ici:

If you use Great Weapon Fighting with a feature like Divine Smite or a spell like hex, do you get to reroll any 1 or 2 you roll for the extra damage? The Great Weapon Fighting feature—which is shared by fighters and paladins—is meant to benefit only the damage roll of the weapon used with the feature. For example, if you use a greatsword with the feature, you can reroll any 1 or 2 you roll on the weapon’s 2d6. If you’re a paladin and use Divine Smite with the greatsword, Great Weapon Fighting doesn’t let you reroll a 1 or 2 that you roll for the damage of Divine Smite.

The main purpose of this limitation is to prevent the tedium of excessive rerolls. Many of the limits in the game are aimed at inhibiting slowdowns. Having no limit would also leave the door open for Great Weapon Fighting to grant more of a damage boost than we intended, although the potential for that is minimal compared to the likelihood that numerous rerolls would bog the game down.

Donc ça ne s'applique qu'aux dés de dégâts de l'arme.

avatar

Rapide ! Merci @Zagig Yragerne ! content

avatar

Bien le Bonjour,

Concernant, le don Ambidextre (page 246), un des choix possible est celui-là :

"Lorsqu’un adversaire rate une attaque au corps-à corps contre vous, vous obtenez une attaque d’opportunité contre lui avec votre seconde arme. Vous ne pouvez plus utiliser cette aptitude contre le même adversaire avant d’avoir terminé un repos court."

J'ai un petit doute sur sa compréhension ; cette attaque d'opportunité utilisera bien la Réaction du personnage ?

Merci par avance

Un Orc qui vous veut que du bien…troll

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thomas Robert
avatar
Morkheer

Tout à fait, les dons qui permettent de porter une attaque d'opportunité ne remettent pas en cause le fait qu'une réaction est nécessaire pour porter ladite attaque.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Morkheer
avatar
Thomas Robert

Merci content !

avatar

Une question sur un autre sujet : est-ce les regles autour des repos courts et longs sont applicables aux PNJ et monstres divers et variés? En parcourant les regles je ne crois pas avoir trouvé de quoi dire oui ou non... est ce quelqu'un s'est retrouvé dans une situation où la question se pose? Exemple si les PJ fuient un combat et reviennent plus tard.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Xandrae
  • et
  • Thomas Robert
avatar
Adrahil

Tu pourrais, ca depend encore et toujours de ta table et de la situation.

A toi de juger si il veulent abuser du systeme ou pas en faisant ca.

avatar
Adrahil

Oui, ces règles sont applicables. Cela dit, elles sont en grande partie intégrées aux stats blocks des adversaires. Cf. Créatures & Opposition page 15, Utilisations limitées. Tu as des capacités de PNJ ou de monstres qui se rechargent après un repos court ou long. De la même manière, ils peuvent récupérer des PV sur la même base que les PJ, en fonction de leurs dés de vie.

avatar

Je n'ai pas précisé mais effectivement ma question portait essentiellement sur la récup des pv. Pour les pouvoirs c'est généralement précisé.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Zagig Yragerne
  • et
  • Thomas Robert
avatar
Adrahil

Dans D&D5, il a été précisé dans un errata que les repos marchaient pour toute créature. Pas de raison que ce soit différent en H&D.

avatar
Adrahil

Exact, mais le sens de mon intervention était que si le concept de repos court ou long existe pour les capacités, il n'y a aucune raison qu'il ne s'applique pas entièrement (et donc aussi pour les PV). À partir du moment où rien ne stipule que les créatures ou les adversaires ne peuvent pas profiter de ces repos, alors il faut partir du principe que cela fonctionne pour eux de la même manière que pour les PJ.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Adrahil
avatar

Cela permet de voir revenir un dragon au maximum de ses points de vie rapidement démon

avatar
Thomas Robert

Ok merci cela correspond à ce que je pensais.

avatar

À part dans le descriptif, qui pour moi est juste un descriptif, y-t-il la moindre contrainte sur le type d'armure que peut porter un bretteur ?

J'ai l'impression que les compétences demandent des armées avec finesse, mais pour l'armure je ne vois rien, ou je saute une ligne ?

avatar

Au moment du playtest, la capacité de niveau 3 du bretteur exigeait une armure légère. Et puis on a changé cette capacité, et on ne l'a pas remis pour la nouvelle (save de DEX).

Je ne pense pas que ce soit necessaire. De fait, pour être efficace le bretteur utilisera une arme doté de la propriété finesse, basée sur la DEX et avec une haute DEX, il aura intérêt à utiliser une armure légère (ou à la limite intermédiaire).