Questions techniques de règles - H&D / D&D 5 - aka les conseils des sages 2299

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar
formol

Alors dans l'ordre :

  • Oui les animaux, à l'exception de son totem, peuvent lui être hostile. Donc le T-Rex pouvait l'être.
  • L'état charme implique plus ou moins une forme d'amitié, même artificielle.
  • A mes yeux si, je vois mal ce qu'on pourrait faire de plus social vis à vis d'un animal.
  • Je pense que son utilisation de dressage restait dans l'idée de la compétence. Pour moi il n'y a de limite que le temps, et la complexité de ce qu'on veut apprendre à un animal. Envoyer un prédateur chasser est plutôt simple à mes yeux.

Du coup, à l'exception du premier point, la scène a été bien gérée à mes yeux. Dans Role'N Play Leowen avait fait la même avec des loups dans l'un des deux premiers épisodes je crois.

avatar

Pour l'hostilité des bêtes, peut-être ton joueur faisait-il référence à l'historique Gardien tribal (variante du Primitif) ? Celui-ci dispose de l'aptitude Esprit protecteur. J'y pense car un de mes joueurs a choisi cet historique et je sens qu'il va me poser problème.

Vous avez un gardien spirituel qui vous suit, invisible, et vous aide parfois. Il incarne la puissance naturelle et animale. Les animaux vous sont rarement hostiles, à moins que vous les menaciez. Au pire ils préfèrent vous éviter. Quand un animal sauvage se présente, il ne prend que rarement la peine de s'enfuir et ne vous agresse que dans des cas extrêmes. De plus, vous êtes toujours capable de retrouver votre chemin en pleine nature.

En revanche s'il pensait simplement à sa voie des esprits, alors oui, cela ne concerne que son animal totem.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • formol
avatar
Blynhelb

Oui je crois que tu as raison et qu'il doit avoir cet historique. Je trouve cela assez génant à vrai dire, car on écarte pas mal de combat avec les bêtes. De mon point de vue, la faim prédomine tout de même sur cette capacité.

Je suis végétarien, si je venais à mourir de faim, je mangerais un steak pour pas crever. Ben le carnivore, c'est la même chose non, mais s'il n'est pas hostile, si il a faim ... ^^

@ombreloup pour le dressage, si on se fit aux règles, ca reste assez limité (et donc pas forcément intéressant à maitriser je trouve).

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ombreloup
  • et
  • MRick
avatar
formol

Les exemples donnés ne sont pas exhaustif. Regarde l'athlétisme, tu n'as pas la course, et pourtant ce serait logique.

avatar

Je ne sais pas si la question a sa place ici, j'espère que oui.

Quelle classe de personnage utiliseriez-vous pour un personnage médecin non religieux ?

PS. Je suppose qu'un médecin dans D&D est nécessairement lanceur de sorts, sinon personne ne ferait appel à lui, mais irait voir un qui est lanceur de sorts.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Jay

Un roublard, historique érudit variante médecin, avec l'expertise en médecine. Et pourquoi il sait faire des attaques sournoises ? Car il connait vachement bien l'anatomie.

Sinon un barde collègue du savoir, avec le même historique, et l'expertise en médecine également.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jay
avatar
formol

Je fais mon petit retour sur le sujet. Alors d'abord quelques précisions : je suis joueur sur cette table. Je ne joue pas le Barbare, mais un autre perso de l'équipe.

En tant que joueur, en vrai j'étais un peu frustré, j'aurais bien aimé voir ce dont notre groupe aurait été capable face à un T-Rex. En vrai peut-être qu'on se serait fait défoncer ? mort de rire

Après en prenant un peu de recul, je trouve ça chouette de pouvoir gérer les rencontres autrement que par une grosse baston. Et en plus on était parfaitement dans le role-play, au moins la moitié de l'équipe n'avait aucune envie de tuer inutilement un animal sauvage (ce qui est un peu bizarre c'est qu'on traite différemment un T-Rex d'un Hibours cependant).

Enfin en tant que MJ, je comprends que c'est frustrant pour Formol parce que grosso-modo ça veut dire que si le barbare/clerc de Mélénna est suffisamment vigilant et rapide, on peut éviter toute rencontre avec des bêtes...

avatar

Si je veux vraiment qu'une rencontre ai lieu (j'essaye d'éviter de forcer ce genre de choses mais ça arrive), la façon dont j'ai prévu de contrecarrer cette aptitude à ma table est de rendre les bêtes dangereuses pour d'autres personnes dans les environs.
C'est bien si le T-Rex est d'accord pour épargner votre barbare, mais si c'est pour aller dévorer les habitants d'un petit village à côté...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Blynhelb

S'il réussi à lancer son sort, puis le dressage derrière, ça ne change rien. C'est comme dans les films où le "sauvage" viens détourner l'attention de la bête sauvage qui attaque les "civilisés" pour leur sauver la vie.

Si la bête a faim, est en colère, ou autre, on peut toujours mettre un désavantage sur le jet de dresse, qui annulera l'avantage du charme. Et/ou une difficulté haute au dressage, compensée par l'utilisation d'un éventuel appat.

Concernant les rencontres avec des bêtes, il faut aussi voir que le T-Rex c'est la plus grosse de bêtes avec son FP8. En dessous on descend très vite, une bête fp 7, une 6, et ensutie on passe très vite à 5 et inférieur. Donc de base pour un groupe de votre niveau ce sera des groupes de bêtes, et là amitié avec les animaux va vite montrer ses limites.

Mais oui, le MJ doit bien connaître ses joueurs en choisissant l'oposition qu'il veut leur faire rencontrer, et comment ils pourraient la gérer. Avec comme effet pervers le MJ qui voyait des stratégies bien plus efficaces pour gérer un conflit que ce qu'on trouvait les joueurs, et les effets désastreux qui peuvent en résulter troublé

avatar
Ombreloup

Bonne idée que celle du barde du savoir, merci. J'avais exclu d'emblée le barde car n'imaginant pas ce médecin "chantant ou jouant d'un instrument pour soigner une blessure" (je force un peu le trait, mais vous aurez compris le concept). Merci pour l'idée.

avatar

Salut à tous,

Petite question concernant le paladin. Sauf erreur de ma part, à aucun moment il n'est indiqué que le paladin doit être loyal bon dans le livre de règle.

Je pensais pourtant jusqu'alors (à tord peut être ?) qu'il s'agissait d'une des spécificités du paladin.

Alors à votre avis, un paladin chaotique bon, ça peut le faire ? Si oui, y a-t-il un serment plus adapté à cet alignement qu'un autre ?

Merci d'avance pour votre aide et votre point de vue content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Super Palouf
avatar

Tout dépend du serment, en effet.

Quelques pistes ici : forums.php?topic_id=15396&tid=361181#msg361181

avatar

À mon tour des poser de questions... C'est plus pour avoir un avis d'autres MJ, car tout ce que je vais poser je l'ai géré au cours d'une partie ce WE.

On a joué entre autre avec une roublarde ayant la capacité de voler, un cube de force, et un vampire !

1°) Alors premier problème :

Le cube de force avec la face 3 (matière vivante) permet-il de bloquer un mort-vivant tangible ? Ou bien est-ce qu'il faut utiliser la face 2 (matière non-vivante) pour celà ?

La question se pose aussi pour les créatures artificielles.

J'ai accepté l'utilisation de la face 3, considérant que le vampire est une créature, donc plus vivante que morte. La première fois, ça a sauvé la vie de la roublarde qui était seule face au vampire (bloqué à l'extérieur du cube du coup). Mais plus tard dans le scénario, elle a réutilisé le cube pour bloquer le vampire à l'intérieur du cube avec son pote le paladin. Donc le vampire s'est fait dézinguer à l'intérieur du cube. Il se transforme donc automatiquement en brume.

2°) Du coup deuxième problème : à ce moment la roublarde passe le cube en mode 1 (gaz, le vent et le brouillard) pour bloquer le vampire sous forme de brume à l'intérieur du cube avec elle et libérer le paladin par la même occasion.

Comme elle vole avec la brume-vampire à l'intérieur du cube, elle a vite fait de sortir à l'extérieur de l'antre du vampire où il fait jour. Est-ce que ça vous semble correct de pouvoir emmener la brume comme ça ?

3°) Dernière question : le vampire sous forme de brume avec 0 pv est-il instantanément tué si il est exposé à la lumière du jour ? (la description du vampire n'est pas claire à ce sujet, différents cas sont envisagés, mais pas celui où la brume sera capturée d'une manière ou d'une autre).

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Nome
  • et
  • Ombreloup
avatar

Hier, un T-rex apparait. Donc la bête bien ennervée, affamée. Il me dit que par son profil, les animaux ne lui sont jamais hostile (je viens de vérifier, en fait c'est que pour son animal totem il me semble, je continue à cherche !).

Ne cherche pas plus, c'est que son animal totem

  • Je pense qu'il y'a une incompréhension de la règle. Pour moi les animaux peuvent être hostile auprès de lui (sauf son animal totam) mais j'en suis pas sur. Est-on d'accord ?

C'est écrit noir sur blanc : "L'animal qui correspond à votre alter ego spirituel ne vous est jamais hostile "

  • L'amitié avec les animaux, contrairement à ce que le nom du sort indique, ne les rends pas copain, mais applique juste l'état "charmé" ?

OUi

  • Un test de dressage n'est pas un avantage social ?

C'est... je ne suis pas sûr que ça soit en tous cas compris comme tel dans les règles.

  • Quels sont les limites du dressage. Je viens de relire, et c'est plus pour calmer un animal, deviner ses intentions, etc.

Concrétement, ce genre de combot permet-il d'éviter un combat avec une bête ?

formol

Rien qu'amitié avec les animaux le permet, en fait. Le T Rex charmé se retrouve à ne pas pouvoir attaquer. Le test de dressage sera là pour aller plus loin... mais rien que le sort empêche en soi le combat, à moins que quelqu'un l'ait attaqué.

avatar
MRick

Je ne suis pas du tout spécialiste, mais rien que pour l'inventivité de la joueuse, je trouve ça vraiment malin, j'aurais tout accepté !mort de rire Par contre ça fait mal à ton vampire que tu avais chouchouté avant la partie...A relire le vampire, il ne semble pas détruit s'il est déjà sous forme de brume exposé au soleil, il peut rejoindre son antre. Il n'est détruit qu'au moment où il passe à zéro et qu'il est exposé au soleil en même temps.

avatar

Bonne idée que celle du barde du savoir, merci. J'avais exclu d'emblée le barde car n'imaginant pas ce médecin "chantant ou jouant d'un instrument pour soigner une blessure" (je force un peu le trait, mais vous aurez compris le concept). Merci pour l'idée.

Jay

En plus de l'érudit médecin, tu as aussi le villageois rebouteux et le primitif homme-médecine, la médecine demandant de la sagesse, tu peux partir aussi sur le druide ou rodeur mais tu n'auras pas l'expertise

avatar

Puisque je suis le barbare dont on a parlé un peu plus haut, je me limiterai à signaler que j'ai bien la variante gardien tribal, j'ai eu l'intiative (en cas d'attaque d'un de mes comparses la tentative eu été inutile), j'ai réussi mon sort d'amitié avec les animaux et enfin j'ai réussi également mon test de dressage. Il eut suffit de rater un de ces paramètres pour que cette tentative n'ai jamais lieu d'être.Les combats contre les animaux ont donc de beaux jours devant eux...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • formol
avatar
MRick

Alors là c'est du très très beau jeu, j'admire.

Pour tes questions, un mort vivant est de la matière non vivante. Du coup je pense que ça s'applique aussi aux créatures artificielles (bon, pour ton cas tu as été plus sévère que nécessaire, donc pas grave).

Par contre le vampire aurait pu rejoindre son repère une fois le cube déchargé, vu qu'il est invulnérable sous cette forme. Mais bon, en une demi heure (suivant la charge du cube), il y avait surement moyen d'exposer son repère à la lumière du soleil pour le détruire au moment où il reprenait forme.

@Legrosnain , pour les paladins en effet plus d'obligation à être loyal bon. Par contre du fait du principe de devoir suivre un serment j'imposerai le côté loyal à ma table, à voir avec ton MJ et son univers.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar
malatesta

Enfin en tant que MJ, je comprends que c'est frustrant pour Formol parce que grosso-modo ça veut dire que si le barbare/clerc de Mélénna est suffisamment vigilant et rapide, on peut éviter toute rencontre avec des bêtes...

MRick

En vrai, je trouve ca vraiment cool d'avoir des joueurs qui ne font pas que foncer bêtement dans une "rencontre" et qui la gèrent autrement. Pour un MJ, c'est vraiment appréciable de varier les rencontres, un coup les " c'est mon ennemi juré je le tape " et ensuite un " le touchez pas, je vais l'éloigner " c'est ce qui fait le charme d'un bon groupe : les différentes manières d'apréhender une rencontre et de varier.

En partie, là où j'ai un peu tiqué (et où vous avez du voir que ca m'embéttait), c'est que je me suis tout de suite demandé "mais du coup, je pourrais plus jamais mettre de bête ? ". Ex. un "boss" qui serait accompagné d'un animal.

En l'occurence ma question est également "comment rendre innévitable le combat" si c'est essentiel pour le scénario (bon, en vrai il devrait pas y avoir de combat essentiel mais sait-on jamais).

@malatesta, effectivement, j'avais complétement oublié l'historique en jeu ! Méa Culpa. Mais comme je le disais à Mrick, mon questionnenement était plus lié au fait que ca empêche l'ensemble des combats contre les animaux. En l'occurence, comme tu l'a expliqué, ca n'arrivera pas souvent cet enchainement.

Bon à vrai dire à votre niveau, les bêtes ne devraient pas être votre plus grande crainte d'ici quelques temps démon

avatar
En partie, là où j'ai un peu tiqué (et où vous avez du voir que ca m'embéttait), c'est que je me suis tout de suite demandé "mais du coup, je pourrais plus jamais mettre de bête ? ". Ex. un "boss" qui serait accompagné d'un animal.
formol

N'oublions que dans de nombreux cas, ledit animal accompagnateur de boss n'est pas un animal, par exemple quand il s'agit d'un familier, d'une monture invoquée par un sort, etc.