Et on abandonna le déterminisme dans D&D5... 288

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

La corrélation est un indicateur statistique, pas une évaluation au doigt mouillé sur préconception de phénomènes de bord réels ou supposés. Or une corrélation (strictement) positive entre éducation et intelligence est observée depuis des recherches des années 50, et est non démentie depuis (les études sont renouvelées régulièrement). Reste qu'on a le droit de ne pas y croire, si tant est que la croyance ait quelque chose à voir avec des études statistiques.

Etude récente : https://www.researchgate.net/publication/325832102_How_Much_Does_Education_Improve_Intelligence_A_Meta-Analysis

[HS off]

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Gollum
  • et
  • Fytzounet
avatar
Jay

Tu me fait penser au fait que j'ai lu un article (je ne sais plus où, il va vraiment falloir que je commence à noter les références de ce que je lis) qui expliquait que, statistiquement, ceux qui subissait le moins les affres des guerres sur le plan psychologique étaient ceux qui avaient le plus de connaissances (scolaires et universitaires ce coup-ci).

Par contre, il ne disait pas si c'était dû à une plus grande adaptabilité ou simplement à la capacité de s'évader des situtations traumatisantes en pensant à autre chose (en lisant, en écrivant, en se remémorant qu'ils avaient appris, etc.).

En tout cas, je ne crois pas que nous sommes hors sujet, parce que nous parlons bien du déterminisme de D&D. Nous avons juste quitté la force (dont nous avons suffisamment débattu) pour passer à l'intelligence.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV5312
avatar

Intéressant, en effet. Merci. content

avatar

Entiérement d'accord avec toi, c'est fatigant tout ces trolls on s'en sort plus!!!
SmirnovV5312

Et puis, quelle idée ont les gens de polluer les forums de discussion en y venant pour discuter entre eux. Ils sont vraiment indécrottables !

avatar
Jay

Ouais, enfin le QI est un test biaisé comme tout test d'intelligence ...

avatar
Plateo

Hors toute considération du jeu duquel nous parlons - puisque D&D permet de jouer des "super-personnages" -, je trouve cette pensée particulièrement dangereuse.

Il ne faudrait pas frustrer les joueurs ? Leur personnage ne devrait pas avoir de malus ni de désavantage ni de faiblesse ? Faut-il que leur personnage soit parfait pour qu'ils acceptent de jouer ? Le "je veux des bonus, mais aucun malus" est-il désirable ?

Personnellement, je trouve déjà les personnages de D&D suffisamment lisses et inintéressants - pur avis personnel - pour ne pas en plus supprimer les malus de caractéristiques à la création. Je pense du reste qu'une solution serait d'imposer soit un malus de 2 soit deux malus de 1 dans une ou deux caractéristiques à la création de personnage, tout en laissant le joueur décider quelles caractéristiques seraient ainsi diminuées, de même pour les bonus. Je n'écris pas que ce serait idéal ni même bénéfique, mais peut-être plus intéressant que simplement supprimer les malus pour supprimer les malus.

avatar

Ouais, enfin le QI est un test biaisé comme tout test d'intelligence ...

Fytzounet

Donc quand tu dis "il y a des gens très intelligents qui..." je suppose que tu disposes d'un critère d'évaluation de l'intelligence qui est plus fiable que ceux qu'utilisent, interrogent et affinent tous les chercheurs en cognition qui sont publiés dans les revues internationales les plus prestigieuses. Je propose donc que tu le leur fournisses, afin de faire avancer la recherche internationale de pointe sur le sujet.

Je veux bien qu'on ait envie de jeter toute recherche scientifique aux orties dès qu'elle met à mal ses propres préconceptions. Mais je crois plus intéressant d'avoir la posture de questionner ces préconceptions-là. Tu me diras que c'est une posture personnelle. Je le concède volontiers, et je te concède volontiers aussi que c'est une posture qui me plait parce qu'elle s'appuie sur l'idée de Hume selon laquelle pour bien des idées que nous défendons, nous les défendons bien davantage parce que ce sont les nôtres plutôt que parce que nous les pensons vraies.

Mais enfin, nous voilà bien loin du sujet initial, pardon. Bon appétit à toutes celles et tous ceux qui sont en train de manger ou qui vont le faire.

avatar

Plus tu réfléchis, plus tu fais des efforts de réflexion, de compréhenssion, plus ta carac INT augmente... d'où le fait que les érudits ont plus de chance d'être en plus intelligents vu qu'ils ont du emmagsiner une montagne de connaissances dans des domaines variés et souvent tisser des passerelles entre ces domaines par eux-mêmes.

Un mage qui passe sa vie a apprendre, à rechercher les savoirs et connaissances a naturellement une INT plus élevée.

Maintenant, si en plus il fait partie d'un peuple qui place la connaissance, l'érudition au-dessus de tout (les gnomes), normal qu'il ait un bonus, à l'inverse un peuple guerrier qui n'a plus le temps d'instruire son peuple (orc), aurait plus naturellement un malus en INT.

Historiquement d'ailleurs, cela s'est observé plusieurs fois quand une civilisation qui était le firmament des sciences et de la connaissance s'est lancée dans des conquêtes, à chaque fois elle fut rapidement dépassée par d'autres.