Ed Greewood : le pire écrivain de Fantasy de l’univers ? 137

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar
Lyle

Si j'ai accroché au premier livre c'est plus pour la description de la société des elfes noirs que pour Drizzt lui même. Il est un peu comme le héros de l'assassin royal, toujours à se plaindre et c'est assez saoulant.

La société des elfes noirs, ses matriarches, ses coups dans le dos, ses intrigues, la reine araignée,... C'est ça qui fait le charme des aventures de Drizzt, non?

A la limite comme personnages je préfère Jarlaxle et Artemis Entreri, ils sont plus funs.

Enfin au bout de 10 tomes ça commence à tourner en rond...

Mais bon on parlait de Ed Greenwood au départ, non?

avatar

Mais bon on parlait de Ed Greenwood au départ, non?

Dyvim

Oui, my bad, donc Eddie est vraiment, mais vraiment, mauvais comme auteur de roman ? En fait j'ai aucun mal a le croire, à la base c'est pas du tout son métier d'écrire des romans car quoi qu'on en dise un auteur de jdr et un auteur de romans ça à pas grand chose en commun.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Lyle

Clairement il ne fait pas partie des auteurs d'Heroic Fantasy à recommander. Il y a beaucoup mieux à lire.

Après un fan des royaumes oubliés peut beaucoup tolérer ou pardonner j'imagine.

Son style d'écriture et/ou sa traduction n'aide pas à le lire mais j'ai quand même fini chaque fois ses bouquins (quoi que je crois que j'en ai en cours depuis bien trop longtemps...:) )

avatar

Sur babelio ses notes ne volent pas très haut...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lyle
avatar
Dyvim

Et en plus elles sont en partie compensées par les fan des RO qui viennent mettre 5 étoiles juste parceque ça parle du Munster.

Note pour moi même, je devrais peut être essayer d'être plus bienveillant avec les RO.

avatar

Dans les critiques de babelio je retiendrais celle là sur Elminster la jeunesse d'un mage qui correspond bien à mon souvenir.

S'il fallait trouver des points négatifs à ce roman, il est vrai que les fréquentes ellipses n'aident pas à la compréhension immédiate. Il faudra parfois relire un passage plusieurs fois pour se rendre compte qu'il y a plusieurs années d'écart entre les deux phrases séparées par un petit retour chariot…

D'après les critiques de ses oeuvres plus récentes (genre "La fille d'Elminster") il se pourrait que son style se soit amélioré avec le temps...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lyle
avatar
Dyvim

Comme quoi il ne faut désespérer de rien.

Alors par curiosité je me suis procuré un ebook (Spellfire) en anglais pour voir si c'était une question de traduction... ben non en fait.

Alors on peut dire que c'est pas très aimable de ma part car c'est un vieil ouvrage (1988) mais même en prenant ça en compte c'est horriblement mauvais.

PS : Il est évidemment établi que je n'ai pas pris la peine de lire tout le livre, on est bien d'accord la dessus.

avatar

Je veux pas faire mon troll, mais sincèrement, j'ai beau retourner la question dans tous les sens, je suis bien en peine de vous citer un roman de commande tiré d'un jeu de rôle qui soit de bonne qualité, quel que soit l'auteur à la barre.

J'ai beau chercher... Non, je ne vois pas.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Nonobub
  • et
  • Ragnar
avatar

Sauf que pour Ed Greenwood, ce n'est pas une commande. C'est lui le créateur de l'univers des Royaumes Oubliés.

Alors, il n'a pas eu à se forcer. Bien au contraire, je pense.

Mais il aurait sûrement dû...

avatar
Sherinford

Tu m'as retiré les mots de la bouche...

Weis & Hickman ont écrit des bons bouquins mais après je suis pas objectif j'adore Dragonlance...

Bien que ce ne soient pas forcement les livres sur Dragonlance leurs meilleurs.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar

Tu m'as retiré les mots de la bouche...

Weis & Hickman ont écrit des bons bouquins mais après je suis pas objectif j'adore Dragonlance...

Bien que ce ne soient pas forcement les livres sur Dragonlance leurs meilleurs.

Oui, de Weis & Hickman, j'ai apprécié particulièrement la série de la "Rose du prophète"...

Dragonlance, j'ai pas lu grand chose, et ce que j'ai lu ne m'a pas impressionné.

Idem pour les quelques romans Ravenloft et Dark Sun qui me sont tombé dans les mains. J'aimerais pouvoir accuser les traductions, mais j'en ai lu un certain nombre en V.O.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nonobub
avatar

Je veux pas faire mon troll, mais sincèrement, j'ai beau retourner la question dans tous les sens, je suis bien en peine de vous citer un roman de commande tiré d'un jeu de rôle qui soit de bonne qualité, quel que soit l'auteur à la barre.

J'ai beau chercher... Non, je ne vois pas.

Sherinford

Bonjour,

Si l'on sort des Royaumes Oubliés, je trouve que certains romans Warhammer ou Warhammer 40 000 ne sont pas mal du tout. Toutefois, je pense qu'avoir quelques connaissances de l'Univers reste un préalable recommandé.

PS : je sais que Warhammer 40 000 était un jeu de figurines avant d'être un jeu de rôle. Toutefois, l'univers y est tellement développé que l'on est proche de certains jeux de rôle.

Bonne journée.

avatar

Un truc que je n'ai pas aimé sur la jeunesse d'Elminster c'est que l'on n'arrive pas vraiment à situer où ça se passe. Les noms des royaumes ne sont pas dans les bouquins de jeu de rôle. Après comme ça se passait 2000 ans plus tôt ce n'est guère étonnant mais du coup on est un peu perdu.

avatar
Sherinford

La "Rose du prophète" est à mes yeux un vrai bijou et le cycle des Portes de la mort ou de l'Epée noire vraiment dignes d'interêt.

Mais ce ne sont pas des livres concernant un quelconque Jdr.

avatar
Nonobub

Les trois premiers romans, la trilogie de la lance je crois, sont assez horribles à lire. Il y a de grosses ellipses dans la narration. A priori les ellipses correspondent aux modules de scenarios mais c'est assez frustrant quand tu ne les as pas...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nonobub
avatar
Dyvim

Comme je disais je ne suis pas objectif sur Dragonlance , j'ai presque commencé le jdr avec la Campagne Dragonlance à sa sortie en vo... et pour le coup je comprend aussi qu'un mj ou un joueur qui adore les RO puisse aussi apprecier (pas forcement adorer) les bouquins sur les RO mêmes médiocres...

avatar

Je veux pas faire mon troll, mais sincèrement, j'ai beau retourner la question dans tous les sens, je suis bien en peine de vous citer un roman de commande tiré d'un jeu de rôle qui soit de bonne qualité, quel que soit l'auteur à la barre.

J'ai beau chercher... Non, je ne vois pas.

Sherinford

Exactement, c'est le point que je défend un peu plus haut. Mais il faut quand même bien admettre que les oeuvres de Greenwood sont particulièrement exécrables.

Même pour des romans de jdr.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Lyle

Il y a des romans Warhammer ou Warhammer 40K qui se laissent vraiment bien lire. Certains tomes sur l'hérésie d'Horus notamment

La trilogie de la mort rouge pour Vampire est pas mal du tout (mais pas canonique).

De mémoire certains romans pour Shadowrun se lisaient bien aussi.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nonobub
avatar
Dyvim

Ceux de polaris aussi sont bien.

avatar

ça pourrait être pire, imagine un roman de fantasy signé par terry Goodkind....ah merde c'est déjà fait joyeux

Otha

Un ami m'a tanné pendant plusieurs années (je ne lis, presque, plus de fantasy, c'est à 90% écrit en tapotant le clavier avec un pénis j'ai l'impression) pour que je lise "l'épée de vérité". Non seulement c'est mal écrit, mais en plus on a l'idée de génie de "l'élu", pire thématique possible pour une fiction puisque tout suspens disparait, le gentil va gagner, le méchant va perdre (CF harry potter, Matrix).

Quand aux romans Forgotten realms, j'en ai lu dans ma jeunesse (je ne saurais plus dire de quels auteurs aujourd'hui) et ils ont, en grande partie, contribué à mon dégoût du genre (attention, si on me anne qq années je peut céder et découvrir quelques perles genre Terry Pratchett (merci l'ami qui a insisté patiemment :p ) ou Robin Hobbs, enfin juste les aventuriers de la mer, je trouve l'assassin royal mal écrit).

Dragonlance conserve une place particulière dans mon coeur, mais uniquement parce que c'est le premier livre héroïc fantasy que j'ai lu. Et c'était mal écrit, en plus de ça, mal traduit, et l'éditeur français avait eu la bonne idée de suprimer dans paragraphes voire chapitres entiers ...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim