Dix kobolds contre un géant des collines, qui gagne en fonction de l'édition de Donj ? 32

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

Suite à la discussion sur la Bounded Accuracy de D&D5, avec MRick, on s'est posé la question de comparer des monstres existant dans chaque édition, qui se combattent, et voir si le vainqueur est le même.

Je me suis penché sur la chose, et je vais simuler le combat d'un géant des collines contre 10 kobolds, en utilisant les valeurs moyennes de points de vie et de dégâts par attaque, et le pourcentage de chances que chaque attaque touche. Je vais ignorer l'initiative pour le moment (qui aurait beaucoup plus d'importances en BECMI/AD&D1/2 qu'en D&D3.5/5).
Le fait d'utiliser des moyennes a évidemment un certain nombre de conséquences, mais je vais m'en contenter pour une première estimation.
Avertissement : si vous ne connaissez pas les anciennes éditions de donj, vous risquez de ne pas tout comprendre. ^^

Voilà les différentes stats qui nous intéressent (pas de 4ème édition que je ne possède pas):

Hebergeur d'image


Commençons par le BECMI.
Les dégâts moyens du géant des collines sont très supérieurs aux PV moyens du kobold, donc, je vais partir du principe que chaque coup résulte en un kobold mort. Donc la probabilité de toucher sera le nombre de kobolds tués en un round.
Avec un THAC0 de 12, le géant des collines touche un kobold sur 5+ sur le d20, soit 80% de toucher, soit 0.8 kobold mort par attaque. Comme il n'attaque qu'une fois par round, il va donc tuer 0.8 kobold par round.
Il va lui falloir donc 13 rounds pour tuer les 10 kobolds (10/0.8, arrondi au supérieur).

Pendant ce temps, les kobolds le touhent sur 15+, soit 30% du temps.
Leur moyenne de dégâts est donc de 2.5*0.3=0,75 par attaque.
Le premier round, 10 kobolds attaquent et infligent 10*0.75 points de dégâts, soit 7.5.
Il reste au géant 36-7.5=28.5 pv.

Le deuxième round, 1.6 kobolds sont morts, donc, leurs dégâts sont de 9*0.75=6.75

Il reste au géant 28.5-6.75=21.25 pv.

Troisième round, 2,4 kobolds sont morts, leur dégâts sont donc de 8*0.75 et il reste 15.25 pv au géant.

Quatrième round, 3.2 kobolds sont morts, les dégâts tombent à 7*0.75 et le géant n'a donc plus que 10 pv.

Cinquième round, 4 kobolds mortts, dégâts 6*0.75 et le géant n'a plus que 5.5 pv.

Sixième round, 4.8 kobolds morts, dégâts 6*0.75 et le géant n'a plus qu'1 pv.

Septième round, 5.6 kobolds sont morts, mais les derniers achèvent le géant.

Évidemment, ici, en prenant des moyennes, le géant ne tue aucun kobold le premier round par exemple, ce qui augmente les dégâts qu'il va prendre, mais de toute façon, vu qu'il reste 4/5 kobolds au moment où il meurt, il est raisonnable d'affirmer qu'il ne pourra pas tous les tuer de toute façon.

En AD&D1:
Pour le géant qui attaque les kobolds, pas de changement. Il va en tuer 0.8 par round.
Pour les kobolds, leur THAC0 est moins bon, leur chance de toucher tombent à 20%, ce qui se ressent sur les dégâts moyens: 0.5 par attaque.

Premier round, le géant perd 10*0.5 soit 5 de dégâts, il tombe à 32.5.

Deuxième round, le géant perd 9*0.5 (1.6 kobolds sont morts), il tombe à 28 pv.

Troisième round, le géant perd 8*0.5 (2.4 pertes chez les kobolds), ses pv tombent à 24.

Quatrième round, lé géant perd 7*0.5 (3.2 morts), soit 20.5.

Cinquième round, le géant perd 6*0.5 (4 morts), 17.5.

Sixième round, le géant perd 6*0.5 (4.8 morts), 14.5.

Septième round, le géant perd 5*0.5 (5.6 morts), 12.

Huitème round, le géant perd 4*0.5 (6.4 morts), 10.

Neuvième round, le géant perd 3*0.5 (7.2 morts), 8.5.

Dixième round, le géant perd 2*0.5 (8 morts), 7.5.

Onzième round, le géant perd 2*0.5 (8.8 morts), 6.5.

Douzième round, le géant perd 1*0.5 (9.6 morts), 6.

Treizième round, le géant tue le dernier kobold, et tombe à 5.5 pv. Il gagne !

Ici, c'est clairement la perte de THAC0 des kobolds qui change la donne. Le géant perd toutefois 85% des ses pv.

En AD&D2:
Les géants, comme les dragons et les démons et diables, ont été boostés en AD&D2.
Le kobold a peu changé, un THAC0 intermédiraire entre les deux précédents, et des dégâts un peu supérieur (ils peuvent faire 1d4 ou 1D6 de dégâts, j'ai pris le meilleur).

Le THAC0 du géant est bien meilleur, il touche les kobolds sur 2+, soit 95% du temps. Les dégâts moyens sont toujours suffisants pour tuer un kobold en un coup, donc, il va tuer 0.95 kobolds par round.

Les kobolds touchent le géant (qui a une meilleure CA) sur 17+, soit 20%. Donc les dégâts moyens par attaque sont de 3.5*0.2=0.7.

Premier round, le géant perd 10*0.7 pv, il lui en reste 48.

Deuxième round, le géant perd 9*0.7 (1.9 kobolds morts), il tombe à 41.7.

Troisième round, lé géant perd 8*0.7 (2.85), plus que 36.1.

Quatrième round, le géant perd 7*0.7 (3.8), 31.2.

Cinquième round, le géant perd 6*0.7 (4.75), 27.

Sixième round, le géant perd 5*0.7 (5.7), 23.5.

Septième round, le géant perd 4*0.7 (6.65), 20.7.

Huitième round, le géant perd 3*0.7 (7.6), 18.6.

Neuvième round, le géant perd 2*0.7 (8.55), 17.2.

Dixième round, le géant perd 1*0.7 (9.5), 16.5.

Onzième round, le géant tue le dernier kobold, et tombe à 15.8 pv.

Ici, l'augmentation de PV du géant est bien notable, mais il prend quand même assez mal. Il perd 71% de ses pv toutefois.

D&D3.5:
Bon, là, avec l'apparition des bonus de Constitution, ça se ressent beaucoup sur les PV du géant. De plus, il peut taper deux fois.

Sa première attaque touche 95% du temps, et la seconde 85%. Il tue 0.95+0.85=1.8 kobolds par round.

Les pauvres kobolds lui infligent 2.5*0.1=0.25 points de dégâts par attaque. Ça sent vraiment mauvais pour eux. (à partir de cette édition, il y a des critiques, mais je vais les prendre en compte pour une première estimation).

Premier round, le géant perd 10*0.25 pv, il tombe à 99.5. (je considère malgré tout que tous les kobolds ont pu attaquer une fois).

Deuxième round, le géant perd 7*0.25 pv (3.6 kobolds morts), il tombe à 97.75.

Troisième round, le géant perd 5*0.25 (5.4 morts), 96.5.

Quatrième round, le géant perd 3*0.25 (7.2), 95.75.

Cinquième round, le géant perd 1*0.25 (9 morts), 95.5.

Sixième round, le géant tue le pauvre dernier kobold, et tombe à 95.25 pv.

Bon, là, c'est une différence phémonénable par rapport aux éditions précédentes. Il n'a perdu que 7pv, moins de 7%...

D&D5:
Le géant touche sur 4+ (85%), et tue automatiquement un kobold par attaque, soit 2*0.85=1.7 kobolds par round.

Les kobolds, touchent sur 9+ (60%), mais on va estimer qu'ils ont chaque fois l'avantage au jet d'attaque avec leur tactique de meute, soit 84% de chances de toucher. Ils infligent donc 0.84*4.5=3.78.

Premier round, le géant perd 10*3.78 pv (là aussi, je considère que tous les kobolds ont pu attaquer au moins une fois), il tombe à 67.2.

Deuxième round, lé géant perd 7*3.78 pv (3.4), 40.74.

Troisième round, le géant perd 5*3.78 (5.1 morts), 21.84.

Quatrième round, le géant perd 4*3.78 (6.8), 6.72.

Cinquième round, le géant perd 2*3.78 (8.5), et meurt face aux deux derniers kobolds.

Ici les dégâts supérieurs combinés à la tactique de meute permettent clairement aux kobolds de remverser la vapeur, malgré les PV du géant et ses deux attaques.

Il faut noter que changer les dégâts du kobolds, en AD&D1 ou 2 pourrait avoir des différences notables. Je suis par exemple parti sur du 1D4 en AD&D1 qui est le standard, mais cela pourrait être plus en mettant une meilleure arme.

Ça me donne envie de me pencher sur comment automatiser tout ça sous un tableur....

avatar

excellent ! Et très révélateur. Merci.

avatar

Merci. plaisantin

Une petite variante pour D&D5:

À la lumière du jour (en extérieur par exemple), les kobolds n'auraient pas avantage, mais un jet normal car désavantage à cause de la lumière.
dégâts moyens 4.5*0.6=2.7

Premier round, le géant perd 10*2.7, tombe à 78 et tue 1.7 kobold.

Deuxième round, le géant perd 7*2.7, 59.1, et a tué 3.4 kobolds.

Troisième round, le géant perd 5*2.7, 45.6 pv restants, 5.1 morts.

Quatrième round, le géant perd 4*2.7, 34.8, 6.8 morts.

Cinquième round, il perd 2*2.7, reste 29.4, 8.5 morts.

Sixième round, il tue les deux derniers kobolds. Le géant gagne.

À noter que dans l'exemple précédent, en prenant le critique en compte qui sera beaucoup plus présent avec l'avantage, cela pourrait se passer encore plus mal pour le géant.

avatar

Joli travail ! Merci ! ça souligne parfaitement mon ressenti sur une des grandes qualité de DD5. J'apprécie beaucoup que des pj de moyen niveau ne puisse pas se sentir intouchable lorsque les créatures sont faibles mais qu'elles sont en nombres.

avatar

Tu sous évalues un peu les kobbold: en Add ils ont des bonus pour l’attaque de dos comme tout le monde (je sais plus pour les attaques de flanc hormis l’absence possible de bouclier comme un paladin l’avait appris à ses dépends), en DD3 le bonus de flanking va aussi bien les aider plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zagig Yragerne
avatar
Fenris

C'est vrai, mais c'est une première estimation. Cela me permet d'utiliser le même score pour tous les kobolds. Le bonus d'attaque dans le dos ne sera pas valable pour tous les kobolds, et là, ça complexifie énormément les calculs ! Calculer x attaques sans l'attaque de dos, et y attaques avec l'attaque de dos. Au secours.

En AD&D1/2, c'était un bonus de +2. En BECMI, certainement aussi.

Pour la tenaille en D&D3, ça serait peut être plus simple en prendre en compte (on pourrait partir du fait qu'ils vont tous en bénéficier, sachant qu'ils peuvent être jusqu'à 12 autour du géant en même temps), jusqu'à ce que le géant ait tué tous les kobolds d'un même côté, et du coup, plus de tenaille pour le côté opposé. Donc là, ça redevient compliqué.

Pas de problème d'attaques de flanc, qui annulent simplement le bouclier, mais le géant ici n'en a pas.

Mais ça changerait je pense rien au résultat final. ^^

De la même façon, ici, je ne me soucie pas des distances. Imaginons que les kobolds attaquent à distance, et que le géant doive se déplacer, ça change beaucoup de choses. Surtout en BECMI/AD&D1/2 où on ne peut se déplacer et tirer/attaquer en même temps (en D&D3, il ne pourrait faire qu'une attaque, il n'y a qu'en D&D5 où il pourrait faire toujours deux attaques, mais peut être devrait il parfois Se précipiter, et donc pas d'attaques). Reste la charge (pas en D&D5) qui a ses limitations (et complexifie encore car elle modifie le toucher et la CA de la créature qui charge). Donc si on part par là, ça change beaucoup de choses.

Si on met des arcs aux kobolds en AD&D1/2, ils peuvent tirer deux fois par round, et là, ça change encore beaucoup de choses par exemple aussi. Mais c'est sans fin après. ^^

avatar

Aussi si 12 Kobolts font 20 naturel en même temps....moqueursplashépée

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zagig Yragerne
avatar

et n'oublie pas le shaman qui lance sa petite bénédiction :p

un combat simulator pour DD5 pour t'aider un peu dans ta tâche plaisantin

un autre pour DD3.0

un autre pour OD&D

avatar
SmirnovV5312

C'est bien pour cela que je disais que je parlais de moyenne et que je ne prenais pas le critique en compte qui n'apparait officiellement qu'à partir de D&D3. Après, je peux facilement le calculer et le prendre en compte, mais toujours de façon moyenne, sinon, c'est juste trop particulier. Ça pourrait tout changer aussi, de la même façon que le géant en D&D3 qui ferait douze 1 naturel à ses jets d'attaques.

Pour donner un exemple, en D&D5, le dégâts moyens du kobold passent de 2.7 à 2.825 en prenant en compte les critiques, et s'il a l'avantage, ça passe alors de 3.78 à 4.02 ce qui sur le nombre d'attaques devient assez significatif.

@Fenris: ah merci, je vais jeter un oeil à ça.

avatar

Allez, un peu plus fort, 10 orques contre un géant des collines:

Les stats de l'orque suivant les éditions:

Hebergeur d'image

BECMi:
Les orques touchent le géant sur 15+ (30%), donc une moyenne de dégâts de 4.5*0.3=1.35 par attaque.

Le géant touche les orques sur 6+ (75%).
Avec 2d8 de dégâts, il 90% de chances de tuer un orque au pv moyen en un seul coup. Pour une première estimation, on va considérer qu'il tue sa cible dès la première attaque qui touche. Il va donc tuer 0.75 orque par attaque.

Premier round, le géant perd 10*1.35, 22.5, 0.75 morts (je vais arrondir à 1 pour le round suivant)

Deuxième round, le géant perd 9*1.35 pv, soit 10.35 restants, et 1.5 orques sont morts.

Troisième round, le géant perd 8*1.35 pv, et meurt en tuant un second orque. Une sacrée rouste !

AD&D1
C'est la même chose qu'en BECMI ici, le petit plus de PV, lui permet de tenir un round de plus, de tuer 3 orques avant de mourir. Ça reste une belle fessée.

AD&D2
Il a un peu plus de PV et ses dégâts minimum sont supérieurs aux PV max de l'orque, donc chaque attaque qui touche est certaine de tuer la cible.
Il touche mieux aussi, sur 3+ (90%), donc il tue 0.9 orque par round.

Les orques touchent ici sur 16+ (25%), ce qui fait des dégâts moyens de 4.5*0.25=1.125

Premier round, le géant perd 10*1.125 pv, reste 43.75, il tue 0.9 orque (que je vais arrondir à 1 pour le round suivant).

Deuxième round, le géant perd 9*1.125, 33.625, et a tué 1.8 orques

Troisième round, le géant perd 8*1.125, 24.625, et a tué 2.7 orques.

Quatrième round, le géant perd 7*1.125, 16.75, et a tué 3.6 orques.

Cinquième round, le géant perd 6*1.125, 10, 4.5

Sixième round, le géant perd 5*1.125, 4.375, 5.4

Septième round, le géant perd 4*1.125, et meurt en tuant un sixième orque.


D&D3.5:
Le géant touche sur 2+ pour chacune des attaques, donc 95%, il tue 2*0.95 orques par round, soit 1.9

Les orques touchent le géant sur 16+, et avec critiques font une moyenne de 2.59.

Premier round, le géant perd 10*2.59 pv, il tombe à 76.1 (1.9)

Deuxième round, il perd 7*2.59, 57.97, (3.8).

Troisième round, il perd 5*2.59, 45.02, (5.7)

Quatrième round, il perd 3*2.59, 37.25, (7.6)

Cinquième round, il perd 1*2.59, 34.66, (9.5)

Sixième round, il perd 2.59, 32.07, et tue le dernier orque.

D&D5
Les orques touchent le géant sur 8+ (65%), avec critique ils font une moyenne de 6.5.

Le géant touche les orques sur 5+ (80%), avec une moyenne de dégât avec critique de 15.475, ce qui est suffisant pour tuer un orque en moyenne, mais dans certains cas, cela ne suffira pas, et il pourrait y avoir un orque nécessitant une deuxième attaque pour le tuer, et donc qui pourrait attaquer une autre fois avant de mourir. Dans un premier temps, on va considérer qu'il tue un orque à chaque attaque, donc il tue 0.8x2=1.6 orques par round

Premier round, le géant perd 10*6.5, il lui en reste 40.Il a tué 1.6 orques.

Deuxième round, il perd, 7*6.5, et meurt en ayant tué 3 orques.

Les orques, ben c'est des orques quoi... Deux rounds le géant... Et suivant l'initiative, il pourrait n'en tuer que deux. ^^

Il est fort probable, à part en 3.5, que le géant tombe avec même moins de 10 orques, il pourrait avoir une petite chance en AD&D2.

Un truc que je n'ai pas considéré en D&D3, c'est le don Cleave (Enchainement), qui pourrait énormément accéler la défaite des orques (ou des kobolds d'ailleurs)...

avatar

[Mode "je ne comprends pas", ou tout ce que vous voulez... ] C'est moi, ou bien... Pourquoi quand je vois un comparatif des éditions de D&D, D&D4 est toujours celui qui est oublié ? Les "vrais" et "vieux" rôlistes détestent vraiment autant cette édition pour l'oublier, pour ne pas le compter comme un "vrai D&D" ? Pauvre D&D4, qui est un peu comme le gamin qu'on ne choisit jamais dans son équipe pour une partie de foot dans les cours de récré (ou bien qu'on prend une fille à la place, ou au mieux, qu'on prend en dernier, par défaut... ). Il est certes différent et original, mais comme pour un individu, quelqu'un d'original est tout aussi intéressant... enfin, je pense que vous comprenez, en tant que geek, sur le fait d'être différent et original... [Fin du mode "je ne comprends pas", passons... ]

(Je vais vraiment passer pour une sorte de paladin/croisé défenseur de D&D4... Au passage, je le précise, ne prenez pas ce mode "je ne comprends pas" au sérieux non plus, je préfère préciser, au cas où... )

Bon, soyons sérieux !

Je vais ajouter ma pierre à l'édifice pour D&D4 pour le combat 10 kobolds versus 1 géant des collines. Quelques petits points cependant. Dans D&D4, on ne raisonne pas en DV ni en FP, mais en niveaux. Les PV sont fixées. Et les monstres ont des rôles et des scripts bien définis (pour faciliter la tâche de MJ, chose que l'on retrouve d'ailleurs dans les campagnes Pathfinder), mais je n'en tiendrai pas compte ici. Pour le reste, bah c'est pareil. Voici les stats résumées, et qui vaut également pour D&D Essentials (tiens, on a tendance à l'oublier aussi, celui-là, je suis sûr que pas mal de rôlistes ne connaissent même pas son existence, et pourtant, c'est un excellent D&D, même meilleur que D&D4 à mes yeux), vu qu'il n'y a aucune différence pour les monstres par rapport à D&D4.

Géant des collines

  • Niveau : 13
  • PV : 159
  • CA : 25
  • Score d'attaque : +15 (allonge 2)
  • # attaques : 1
  • Dégâts : 2d10+7
  • Dégâts moyens : 13,5

Franc-tireur kobold

(j'ai choisi celui-là car c'est un peu le kobold de base)

  • Niveau : 1
  • PV : 27
  • CA : 15
  • Score d'attaque : +6 (bonus de +1 par allié kobold adjacent à la cible, donc +10 au total car il faut 12 kobolds au total pour encercler un géant des collines, donc 10 c'est suffisant, donnant au total un score de +16).
  • # attaques : 1
  • Dégâts : 1d8
  • Dégâts moyens : 4

Et maintenant, prêt au combat !

1er round : Etant donné que le score d'attaque du géant des collines est de +15, et que la CA des kobolds est de 15, son attaque les touche automatiquement. De plus, étant donné les dégâts moyen du géant, il lui faut deux coups pour en tuer un. De l'autre côté, pour ce round, il faut aux kobolds un jet d'attaque de 9 pour atteindre le géant, mais si un kobold meurt, ce score augment d'1. En se basant sur des jets d'attaque de 10, pour ce round, les kobolds touchent le géant. Un kobold perd 13,5 PV (pile poil la moitié de ses PV), et de l'autre côté, au total, le géant perd 40 PV. Il ne lui en reste plus que 119 PV.

2e round : Le géant tue finalement 1 kobold. Il n'en reste donc plus que 9. Leur bonus d'attaque est donc réduit de 1, qui passe donc à +15. Pour une moyenne d'attaque de 10, ça reste suffisant pour toucher le géant, qui perd donc 36 PV. Il ne lui reste plus que 83 PV.

3e round : Le géant frappe un autre kobold, qui perd la moitié de ses PV. Vu qu'il n'y a aucun kobold de mort, leur bonus d'attaque reste le même, donc ils touchent le géant. Les dégâts qu'ils infligent restent donc les mêmes. Le géant perd à nouveau 36 PV. Il n'en a plus que 47.

4e round : Là, ça se complique pour résumer le combat. Tout dépend de l'initiative, que je n'ai pas pris en compte ici. Mais admettons qu'ils se frappent en même temps. Là, un kobold meurt par l'attaque du géant. Ils sont donc plus que 8, et donc, par extention, leur bonus d'attaque passe à +14. Avec un jet d'attaque de 10, là, c'est clair, ils ne peuvent plus atteindre la CA de 25 du géant. On se trouve ici dans le cas où le géant à l'initiative. Dans le cas contraire, les kobolds sont toujours 9, et donc atteignent le géant, qui perd de nouveau 36 PV. Ici, on va dire que c'est ce qui s'est passé. Il n'a plus que 11 PV. De l'autre côté, un kobold est mort.

5e round : Je ne vais pas aller plus loin et ne pas raconter la suite, parce que ce sera exactement identique. Bien sûr, on restera sur des valeurs moyennes. C'est un véritable carnage ! Le géant, à partir de ce round, décime entièrement les kobolds. Il finira par gagner le combat.

Conclusion : Bon, ça reste très très théorique. Dans tout D&D, le facteur chance a sa place. Les kobolds peuvent s'en sortir, certes pas facilement, mais pas non plus avec énormément de difficultés. Mais en restant dans le combat que je viens de décrire, même avec des valeurs moyennes, bien que le géant ait gagné son combat, ça n'a pas été aussi simple que ça pour lui. En effet, au final, il n'a plus que 11 PV, ce qui est bien en-dessous de ses 159 PV.

De plus, je n'ai tenu compte que des attaques normales. Je n'ai pas tenu compte des capacités spéciales de chacun (sauf pour celle des kobolds encerclant le géant), ni même des avantages de combats, qui permettent d'avoir un bonus de +2 en attaque. Associé à une capacité des kobolds, qui peuvent se décaler d'1 case (donc sans provoquer d'attaque d'opportunité), cet avantage de combat leur est favorable.

Il y a aussi l'initiative à prendre en compte, qui a aussi son rôle à jouer et qui peut déterminer l'issue du combat.

Enfin, pour terminer, je n'ai pas non plus tenu compte des portées d'attaques. Le géant a une portée de 2 case, il peut donc toucher un kobold avant qu'ils ne l'atteignent. De plus, il possède aussi une attaque à distance. S'ils étaient éloignés au début du combat, le temps que les kobolds s'approchent du géant, celui-ci est avantagé.

Voilà, en gros, pour ce gros pavé, et pour apporter ma pierre à l'édifice pour D&D4 et D&D Essentials, qu'on oublie un peu trop souvent à mes yeux quand il s'agit de comparer les différents D&D.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Chal
avatar

Pour COF et H&D, on considère que tes calculs (*) sont valables en prenant D&D3.5 et D&D5 ?

(* J'ai une haute considération égotique pour les gens qui passent du temps sur excel à titre de loisir, et ma femme aussi sans doute sinon elle s'est trompée de maricool. Il est possible que cela cache quelque chose de pathologique.)

avatar

(Je vais vraiment passer pour une sorte de paladin/croisé défenseur de D&D4... Au passage, je le précise, ne prenez pas ce mode "je ne comprends pas" au sérieux non plus, je préfère préciser, au cas où... )

Alors, je préfère repréciser moi aussi. Comme je le dis au-dessus, je n'ai pas D&D4, donc je ne pouvais pas faire de comparaison, c'est tout. Pas de jugement de valeur dans ce topic.

Mais je te remercie d'avoir apporté cette comparaison, c'est très instructif, et ça m'intéresse beaucoup !

Juste une chose:

Géant des collines
  • Niveau : 13
  • PV : 159
  • CA : 25
  • Score d'attaque : +15 (allonge 2)
  • # attaques : 1
  • Dégâts : 2d10+7
  • Dégâts moyens : 13,5

2d10+7, c'est une moyenne de 18, pas 13.5.

En tout cas, merci à toi pour cette contribution.

@Rilax: H&D, ce sera pareil que D&D5, c'est le même corpus de règles, et ces monstres sont SRD, donc doivent être indentiques.

Pour COF par contre, là comme pour D&D4, je ne saurai dire. Mais il ne faut pas hésiter à venir rajouter la simulation pour étendre la comparaison entre les différents systèmes. N'hésite pas à le faire si tu veux et peux. plaisantin

Autre petite chose, il y a une règle optionnelle dans le DMG D&D5 qui permet de faire du cleave. Avec cette règle, ça avantagerait beaucoup le géant qui pourrait tuer les kobolds par trois facilement.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rilax
avatar

Juste une chose:

Géant des collines
  • Niveau : 13
  • PV : 159
  • CA : 25
  • Score d'attaque : +15 (allonge 2)
  • # attaques : 1
  • Dégâts : 2d10+7
  • Dégâts moyens : 13,5

2d10+7, c'est une moyenne de 18, pas 13.5.

Zagig Yragerne

Oh la bourde de calcul ! On me l'a dit plusieurs fois : le calcul mental le soir, ce n'est pas bon, ça ne donne pas de bons résultats. Mais bon, heureusement que ça ne change rien : même avec des dégâts moyens de 18, il faut toujours pour le géant deux coups pour tuer un kobold (ouf, sauvé, ça aurait pu flinguer mon raisonnement... ).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sauriak
avatar
Kendar Varnor

Oui, j’ai vu passer un jeu de plateau appelé d&d4 il y a qq années. Pas grand chose à voir avec le jeux de rôle, mais sûrement rigolo à jouer.

(Évidemment gros troll inside, mais correspond quand même un peu à mon ressenti tout personnel sur ce jeu, trop éloigné pour moi de l’esprit originel de d&d, mais ce n’est que l’avis d’un vieux dinosaure tout desséché du jdr, donc peace !!).

merci pour ce rajout à ce comparatif très instructif.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV5312
avatar
Kendar Varnor

La moyenne du D8 c'est 4.5.

Le géant perd 45 PV au premier round, puis 40 PV au second round (s'il a l'initiative ce qui me semble peu probable), et encore 40 PV au troisième round et 36 PV au round 4.

D'ailleurs, pour tenir compte du 0.5, appliquer 41 puis 40 serait plus juste. Bref, le géant est à 162 PV perdu à la fin du round 4, donc mort.

avatar

27 pv le kobold de base? ah oui quand même content

pour DD4 il faut aussi préciser si on prend les profils à 1 pv ou pas, à mon avis on est plutôt dans ce cas de figure: de la piétaille en nombre, mais qui vole facilement plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Decarcassor
avatar
Chal

Bah D&D est un wargame avec plateau à la base....moqueur

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Chal
avatar
SmirnovV5312

... et en grandissant il s’en est très bien sorti ! mort de rire

avatar
Fenris

Les monstes sont géré très differement en 4ème édition. Les kobolds de base ce seraient les sbires à 1 pv. Les autres kobolds ont des rôles spéciaux (franc-tireur, leader, soldat, etc...). En fait tout les méchants génériques sans rôle particulier sont des sbires à 1 pv destinés à être combattus en groupes. Du plus humble kobold au diable légionnaire.

Le géant a aussi une attaque spéciale de rencontre qui à été oubliée dans le calcul il me semble. Mais je ne pense pas que ça change grand chose. Les Kobolds en 4e sont mortels si ils peuvent exploiter leur surnombre. Le géant lui est une simple brute, qui n'est pas fait pour être combattue seul, il n'a qu'un pouvoir spécial de rencontre et acun effet lorsqu'il est en péril. Si c'était une brute solo ce serait une autre histoire.

Sinon j'aime beacoup certains aspect du design de la 4eme édition nottament pour les combats et les monstres. Côté joueur je trouve que le système a des aspects lourdingues et la pléthore de capacités, dons et autres est trop intimidante et lourdingues à gérer.

Mon édition idéale de D&D ce serait le manuel des joueurs de la 5ème avec les manuels des monstres de la 4ème. moqueur