Ekmule 4

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder > Pathfinder les campagnes > L'Éveil des Seigneurs des runes

avatar
Résumé partie 1 Pathfinder #1 :Les offrandes calcinées
Joueurs :
Nardog Vekkers Nain Rodeur
Rurik Vekkers Nain Prêtre de Torag
Calisten elfe Rodeur
Dimble Nikel dit le touche à tout, le blaireau, langue bien pendu Gnome Eclaireur
Lok thar Demi orc Druide
Varlek Humain Voleur
Sira humain tourmenteur
Attention : l’histoire est pas totalement identique à celle proposé dans la campgane car chaque personnage à en effet une histoire bien à lui qui influençe l’histoire même de la campagne
Alors que la nuit tombe sur la petite ville de PointeSable qui préparait son festival, un étrange rassemblement se réalise au chaton de la pixie. Des étrangers liés par le "hasard" se retrouve à discuter dans ce lieu de débauche.
un étrange groupe composé de deux nains qui venait de se retrouver après plusieurs années de séparation, un gnome turbulent qui apparemment ne comprend rien à ce qu'on lui dit, un elfe antipathique et un humain cheliaxien bien étrange. Tous rassemblé pour rencontrer Grayst qui ne comprend pas pourquoi on veut le rencontrer en particulier. mais ils se rendirent compte qu'un sujet en particulier les lient tous. un symbole à sept branches qui apportent bien des malheurs lorsqu'on le rencontre. Après des recherches sur l'île du découpeur et prêt du phare, il sont décidé de rencontrer le prévôt pour tenter d'avoir plus d'information à au sujet d'ancien meurtre et sur ce fameux incendie.
Le lendemain la fête apporte son lot du surprise mais lorsqu'il pense pouvoir enfin parler au prévôt à la fin de la cérémonie des hurlements se font entendre et des étranges chants. les gobelins attaquent !!
Pauvre gobelins hélas. Le petit groupe qui avait poiroté toute la journée avait une humeur des plus noires et les gobelins comprirent que ce n’était pas le bon jour. L'elfe maniait une chaine des plus meurtrières massacrant les pauvres gobelins sans qu'ils aient la moindre chance d'atteindre le groupe en colère. Sans compter que le reste du groupe était des plus efficace au combat car ils étaient tous très agiles (le plus bas à 17 en CA ... pauvres gobelins) Le gnome tiré de nombreuses fléches mortelles tout en courant. Le prêtre s'enuyait et baillait. L'humain regardait le carnage et le nain rodeur sortit une hache massacrant les survivants.
Arrivant devant un gobelin monté sur un chien, ils décidèrent d'en finir avec ce qui semblait être le chef. Un homme criait à l'aide et vit son fidèle chien mourir. Mais les nouveaux "héro" s'occupèrent de la garde du fameux chef en deux trois mouvements mais le chef était différent d'une charge sur le terrible elfe qui déchiquetait tout les gobelins, il lui mit un coup dévastateur de coupe-cheval l'envoyant directe dans le coma. Le groupe fonça sur lui et fut surpris de sa résistance, Nardog tomba à son tour, l'humain fut blessé grièvement. Le prêtre fut sonné et le petit gnome resta le plus loin possible. Mais d'un coup magistral l'humain acheva le "chef" gobelin.
La foule hurla de joie devant l'exploit et remit sur pied par les soins du prêtre. La population regarda avec des yeux de joie le petit groupe de "héro". L'homme Sauvé (Aldern) par les étrangers les congratula et surtout l'elfe qui massacra tant de gobelin.
Un gobelin survivant fut cependant pris à l'écart par le prêtre et le gnome (qui savait parler le gobelin) pour l'interroger tandis que le reste du groupe alla à la rencontre du prévôt pour faire un rapport (et avoir un remerciement)
Le gobelin lâcha le terrible secret de cette attaque. C'était qu'une simple diversion pour qu'une équipe s'occupe du cimeterre. Mais la discussion fut rude car le gobelin était un peu débile (comme tous les gobelins, je joue les gobelins comme les lapins crétins Smiley)
A la réunion avec le prévôt et le maire, ils reçurent la reconnaissance de la ville et refusèrent l'argent (oui oui vous ne rêvez pas). En agissant ainsi, le ton fut des plus amicaux de la part de la maire et du prévôt. Ils allaient enfin avoir de l'aide à propos de ce symbole et des meurtres.
Ce rassemblant à leur auberge préférée le dragon rouillé, ils décidèrent d'aller voir en douce le cimetière. Sur place, ils rencontrèrent les autorités surpris de les voirs déjà au courant. Ils apprirent que le corp de l’ancien prêtre du temple de Desna fut récupéré. Ils suivirent les traces de leurs ennemis et ils suivirent les traces jusqu’à la forêt aux orties mais mystèrieusement les traces furent effacer par une étrange magie. (Impossible c’est des gobelins !! Et commençèrent à soupçonner fortement que leur affaire avait un lien possible avec les gobelins qui était surement aidé par des humanoïdes. En effet leur recherche sur ce symbole et des meurtres atroces réalisés à magnimmar qui ressemble étrangement à ceux qui ont été fait à PointeSable.
Revenant à PointeSable pour obtenir des informations, ils découvrirent que certains gobelins avaient le symbole à 7 branches inscrit dans leur peau. Leur intuition était bonne et ne présageait rien de bon. Mais une bonne nuit de repos les attendait. Nardog partit chez son protecteur le fameux sérurier de PointeSable son frère Rurik lu idevait aider à l’auberge du dragon rouillé car il avait une dette envers la belle tenancière.
Après avoir eu un repos bien mérité, ils virent que la ville n’avait des yeux que pour eux. Jeune fille en chaleur, les gens applaudissant à leur passage et de nombreux fans s’aglutinant autour d’eux. Aldern leur proposa même de leur acheter une monture à chacun s’ils venaient avec lui chasser le sanglier pour les remercier de l’avoir sauvé.
Mais avant tout ils voulaient retrouver la trace des gobelins. Fouillant la région, ils eurent beaucoup de mal à arrêter Calisten qui voulait tuer des villages entiers de gobelins. (l’elfe est un peu rancunier) Et ils se trouvèrent dans la forêt aux orties où manque de chance ils firent une mauvaise rencontre. Un puissant Ours hibou les prit en embuscade. Le combat fit rage et Calisten faillit y perdre la vie si un papillon bleu n’avait pas perturbé la bête. (Il se prit un malheureux coup de patte dans les parties intimes)
Revenant à la ville après n’avoir trouvé aucune trace des gobelins. Ils continuèrent leur recherche sur les meurtres et apprit bien des choses grâce au père Zantus qui est apparement très estimé par Calisten.
Suite une autre fois Smiley
avatar
Je m'excuse d'avance des fautes mais j'écrois toujours en une seule fois. Donc désolé. Smiley Smiley Smiley
Ils font connaissance avec un des fans de Calisten, Aldern Ganrenard qui leur paye des montures pour une chase aux sangliers dans le bois aux tiques. Ce fan les avait harcelés pour cette chasse. Mais biensur, ça se déroule mal. Après avoir tué un gros sanglier, ils décidèrent d’aller à la rencontre d’un village gobelin car Calisten voulait les exterminer (un peu rancunier cet elf) en emmenant le pauvre Aldern. Passant la journée dans la région pour choper des gobelins débiles et stupides mais Calisten tombe très étrangement sur un rocher et s’assoma. Revenant lentement vers la ville mais la région est difficile pour des novices en survie. Perdu, ils tombèrent nez à nez avec 3 goules. Le combat effroyable fut terrifiant pour le pauvre Aldern qui fut envoyé avec Calisten vers la ville. Nardog le nain rodeur et le petit gnome Dimble combattirent vaillamment.  Rejoint par Calisten dont l’esprit était revenu, il envoya Aldern cherché de l’aide. Mais le combat fut rude et Nardog tomba inconscient.
Calisten et Dimble se regardèrent et tentèrent de faire les premiers secours mais ces idiots se trompèrent dans les baumes et les fioles. Ils mirent le feu au visage du pauvre Nardog. Ces incompétents défigurèrent le pauvre nain qui n’était pas bien beau d’ailleurs. Aldern arriva avec le frère de Nardog. Rurik le prêtre de Torag qui était resté en ville et soigna son pauvre frère pensant que les goules étaient les auteurs de cette défiguration atroce.
Au retour dans la ville, ils se reposèrent au dragon rouillé, d’un coup d’un seul le groupe fit l’éloge d’Aldern devant les clients pour son courage. Au point qu’il se débarassère de lui en faisant en sorte que la petit … soit à son bras. Débarrassé de ce fan un peu encombrant, ils prirent un peu de repos.
La semaine continua et ils continuèrent à rechercher des indices sur l’origine de leur venu en cette petite ville. Ils firent connaissance de Brodert Quink un homme à la culture développée à propos de ce symbole étrange formé de 7 branches. Apparemment, ce symbole était très important pour une ancienne civilisation longtemps disparu qui était dirigé par 7 vertus.
Calisten et Dimble intéressés par un symbole d’un double éclair apprirent qu’il représentait la juste colère. Mais malgré tout, un problème survient alors que le village commençait à être en paix. Une femme bien connu du groupe (car elle était serveuse à la belle auberge du dragon rouillé dirigé par l’artiste de renom Aymeko) vient les chercher en pleure et totalement paniqué avec son fils.
Baragouinant une histoire un peu folle de son fils voyant des gobelins sortir la nuit mais ce matin une catastrophe était arrivé à son fils. Celui-ci avait été mordu et la morsure ressemblait vraiment à celle d’un gobelin d’après Calisten un spécialiste de la boucherie de gobelin.
Le gobelin fou s’était terré sous une armoire et l’équipe eu bien du mal à le faire sortir. Hélas le mari qui avait tenté d’occire ce gobelin fut une victime de plus à compter pour le cimetierre de Pointe sable.
La triste nouvelle emplit de rage les natifs de pointe sable. Le père Zantus eu bien du mal à contenir la colère qui grimpait chaque jour. Le groupe de valeureux avait fait beaucoup de recherche et en accord avec les autorités de la ville, ils apprirent bien des choses. Il y avait un traite qui avait permit de voler le corps de l’ancien prêtre. Pire encore les gens évitaient de parler du drame qui eu lieu il y a 5 ans. Nualia fut un nom qui résonna bientôt au bout de leurs lèvres. Enceinte et humilié, elle avait un compagnon qui avait disparu. Mais le cœur de cette personne même si il s’était enfui de ces responsabilités de père a pu changer lorsqu’il a appris comment elle fut traité suite à son départ. Sentant qu’une vengeance terrible grandissait contre pointesable et que l’assaut gobelin n’était qu’un début. Mais ce n’était pas tout, il y a 5 ans un autre drame moins important aux yeux des gens étaient aussi intervenu. Tsuto, le jeune fils de la famille kanjitsu, avait été exilé de la ville pour ses accusations envers son père pour avoir assassiner son père.
Ils firent connaissance d’une certain shaélu Andossana. Une elfe très respectée par les autorités pour son savoir sur les gobelins et ses efforts pour que ces bestioles restent tranquilles. Cependant elle arriva la mine grave. 
En effet, leur agitation était des plus élevé loin au nord et lorsque les petites tribus proches de pointesable lance une attaque coordonnée sur pointe sable, il y a anguille sous roche. Une chaman gobeline étrange couverte de tatouage semble excité les gobelins surtout que cette gobeline parait être l’auteur du meurtre du frère de Calisten. Le symbole d’un double éclair sur son front semble que des choses terribles tournent autour de cette petite ville.
Les informations de Shaélu sont vitale mais elle doit hélas partir et tenter de confiner les gobelins plus au nord et plus puissante pour gagner du temps et trouver la cause des problèmes.
Leur ami Grayst fait apparemment équipe avec des gens motivés pour contenir une menace venait du nord est qui est lié à cette gobeline.
Mais bon avant tout, le groupe décide de revoir ça plus tard et Dimble, Calisten et Rurik Vekkers décident d’aller voir le chef de la famille Kajitsu. Arriver la bas, il semble qu’il soit partie. Décider à le voir au plus vite, ils veulent aller voir à la verrerie pour voir si il est présent.
Arriver à la verrerie, ils se rendent compte qu’elle est fermé mais que les cheminé marche encore. Ceci est étrange et demande à Rurik d’aller chercher de l’aide. Ils décident de s’infiltrer à deux. (Dimble et Calisten). Discrètement, ilis firent le tour pour trouver une entrée mais les deux spécialistes du pistage remarquèrent bien vite des traces dans le sable de la plage proche de la verrerie. Et des traces de gobelins !!
Utilisant un chemin bien caché qui monte vers la verrerie, ils se faufilèrent dans les sous soul du bâtiment. Une pièce illuminé attira leur attention entendant une voix non gobeline en haut, ils en profitèrent pour jeter un œil.
Un bureau avec de nombreuses paperasses était présent avec une bonne bouteille d’alcool qui n’était pas encore ouverte.
Prenant les documents, ils explorèrent les sous sols mais hélas l’homme qui dirigeait apparemment les gobelins entendit les deux espions. Ils décidèrent de réaliser une embuscade à l’extèrieur. Le combat fit rage sur la plage mais le demi elfe qui commandait les gobelins prit la fuite. Malgré leur agilité, ils avaient en face d’eux un expert en fuite et cet inconnu s’enfuya dans les ruelles de la petite ville endormie.
Ils découvrirent Ameiko dans le sous sol inconsciente et attachée. De toute évidence, c’était Tsuto qui était à l’origine de ces problèmes.
La suite une prochaine fois Smiley
avatar
Revenu à la verrerie avec la milice, ils découvrirent le corps englué de verre du maitre de la maison Kajitsu. Tsuto était venu assassiner son propre père. Tout ça pour une simple histoire de vengeance ?
Ces évènements cachés quelques choses de bien plus grand. Calisten et Dimble fut rejoint par leur ami Rurik vekkers ainsi que Nardog son frère. Les doutes s’insinuaient dans l’équipe lorsque à la lecture du document de Tsuto parlant d’un mal entéré sous la petite ville sans compter d’un assaut prévu d’une force gobeline de plusieurs centaines individus. Calisten pas inquiet du tout car ce sont seulement de gobelin fut vite convaincu lorsqu’il découvrit qu’un démon était sous la petite ville et qu’une créature bien plus puissante était entrain d’être délivrer par Nualia. La fille soi disant morte lors de l’incendie du temple.
En discutant avec Shaelu, celle-ci présenta un druide qui arriva avec aussi des tristes nouvelles. Lok’thar était son nom et ce demi-orc avait suivit une activité importante chez les gobelins mais pas seulement une puissance jusque la endormi apparement troublé la nature.
Shaelu proposa que Lok’thar les aide dans leur mission et que celui-ci était capable de l’informer de la situation à Pointesable.
Décider à entrer dans les sous sol de la ville pour s’occuper de cette ennemi perfide, ils demandèrent aux gardes de les attendre à l’entrée du complexe souterrain. Les aventuriers s’avançèrent dans les grottes. Mais hélas Rurik le prêtre de Torag n’était pas spécialement discret. (Voir complètement nul faisant des commentaires à voix haute sur la roche autour de lui)
Et bien entendu un garde hideux à l’aspect humain mais tout déformé s’attaqua au groupe. La pauvre créature n’avait pas vraiment le temps de dire quoi que ce soit qu’il fut déchiqueter, cramer et trancher en un petit tas de chair informe.
Leur visite continua et ils arrivèrent rapidement en un lieu dédié à une divinité à tête de chacal pourvu de 3 yeux. Ouvrant la lourde porte, ils s’avançèrent dans un lieu d’une divinité surement maléfique. En ce lieu, une étrange créature humanïde ailé pestifiera des insultes envers les intrus annonçant leur mort prochaine tout en faisant apparaitre une nouvelle atrocité en versant du sang dans un bassin au liquide orange.
Le combat fut rude. Invoquant de nombreux alliés et cette créature évitait toutes leurs attaques qui semblait en plus sacrément résistante. Les combatants de Pointesable tombaient sous les coups au fur à mesure. Le demi-orc sombra dans l’inconscience après avoir été eventré par un mille-patte géant. Et c’est d’ailleurs le druide demi orc qui fut la première victime éventrée par une araignée. Un nuage orange s’infiltra dans le corps du druide le faisant convulser laisant des cicatrices sur son ventre. La créature épuisée et voyant son puit se tarir après que les héro versèrent de leur sang plusieurs fois dans le bassin, s’enfuya jurant que ce n’était que partie remise.
Mais malgré la fuite de la démone, ils avaient malheureusement fait apparaître des créatures du bassin en « s’amusant » à laisser du sang tomber dedans. Au final tous les héros étaient KO et seul Calisten était debout et sacrément amoché. Difficilement il ramena le groupe à la sortie grace à l’aide des gardes stationnés devant les catacombes.
Décider à chasser ce monstre ils y retournèrent. Explorant les catacombes, ils tombèrent dans une embuscade réalisée par un monstre difforme avec 3 bras armés et sa maitresse. Nardog Vekkers eu une chance insolente alors que la hache du monstre le rata de peu et lui brisa seulement les dents ainsi que son hache favorite. Le combat fut terrible pour les nains car le frère de nardog vit sa jambe brisée par une terrible araignée invoquée par ce démon ailé.
Mais la victoire fut du coté des héros de pointesable. Les catacombes nétoyés, ils demandèrent de l’aide à Gandethus pour analyser les lieux. Ils s’informèrent sur les gobelins. Et ils planifièrent une attaque sur la base ennemie avant qu’elle délivre la créature qui va rassembler une véritable armée.
avatar
la suite des aventures de ce groupe aux destins étranges :
Désolé pour les fautes, il n'a pas été relu. J'espère que vous aurez quand même plaisir à lire ce petit texte :
Leur expédition attendait au dragon rouillé mais deux personnes manquaient à l’appel. Nardog Vekkers et le demi-orc Lok’thar. Les 3 compagnons furent rejoints par une âme charitable proche d’un prêtre de Desna. Son nom était Varlek. Un gardien de caravane qui était décidé à protéger la cité au nom de Desna.
Partant en direction de la forêt proche du pic des chardons. Arriver à la forêt, ils s’y introduisent et …. Ils passèrent des heures dans ce bois aux ronces et aux plantes vénéneuses. Pourtant ils étaient habitués aux forêts mais eu lieu de passer une heure, ils passèrent toute la matinée.
Arrivant devant un mur de ronce haut de 4 mètre, le rugissement des vagues se faisaient entendre. L’odeur de la mer se mélangeait à une odeur forte qui leur indiquait qu’ils étaient surement devant la base ennemi. Après une recherche minutieuse, ils découvrirent assez facilement l’entrée. Laissant leur monture, ils s’engagèrent discrètement (autant que possible car le frère rurik avait du mal à ne pas faire de bruit ou des remarques sur tout et n’importe quoi). Dimble fut le premier à y entrer. Le gnome fut suivit par Calisten sur le qui vive. Ils entendirent le grognement des chiens. Décider à profiter de l’effet de surprise, ils tentent d’empoisonner les chiens avec des baies récupérer en forêt mélangées avec de la viande. Commençant à manger les viandes, le gnome se fit remarquer. Les chiens excités par la prescence de chair fraiche aboyèrent en se libérant de leur laisse de piètre qualité. Le groupe s’organisa prêt du trou non loin de la tanière des chiens. Un trou qui d’ailleurs d’où provenait le tonnerre du bruit de vague s’engoufrant dans une caverne. Le combat débuta dans les aboiements mais qui fut rapidement rejoint par les cris de guerre et les réactions débiles de gobelins enragés. La chaine de Calisten tournoya déchiquetant gobelins et chien mais pourtant un adversaire de taille les prit à rêver.
Un chaman gobelin fit balancer la balance du coté des alliés de Nualia. Un puissant sort d’enchevètrement ainsi que l’utilisation du baguette crachant des flammes mit à mal le groupe. Le druide malin disparaissait dans les ronces sans que personne ne puisse le poursuivre. Combattant avec l’energie du désespoir, varlek tomba dans l’inconscience en premier puis se fut le tour du père Rurik. Dimble et Calistent qui sont habitués maintenant a toujours être les derniers à rester debout se batirent tous les deux contre le chaman. Mais le chaman utilisa le terrain a son avantage et gagna la bataille.
Les 4 héros de pointesable (eux seulement 3 car varlek n’était qu’un étranger qui pensait que l’aventure était sans danger) fut emmené dans les geôles de l’antre ténébreux de la prêtresse de la déesse des monstres.
Cependant tout n’était pas perdu !! En effet, les deux retardataires composés du rodeur nain Nardog et du druide Lok’thar suivirent leurs traces. L’espoir d’un retournement de situation existait mais au final ils se firent prendre très facilement. Le groupe se retrouva finalement tous ensemble dans des cages. Ils firent connaissance des maîtres des gobelins. Nualia était d’une beauté divine mais leurs yeux s’équarquillèrent devant le bras monstrueux rattaché à son corps. A coté d’elle, une femme à la peau sombre avec une moue qui gâchait sa beauté discutait avec elle dont le ton transpirait le dégout. Silencieux, un gobelin en armure et un gobelours massif regardaient avec un sourire carnassier les imbéciles qui avaient osé les défier. Un demi-elf ainsi qu’un homme en armure entra dans la pièce qui attira l’attention du groupe qui conversait au sujet de leur sort. Le demi elfe était Tsuto et certain grimacèrent lorsque celui-ci se ria d’eux en les voyant à la place ou il a failli être si il s’était fait attraper à la verrerie.
Leur discussion confirma leurs peurs. Ils étaient destinés à être sacrifié à Lamashtu. Un avenir qui était pas celui qu’il esperait. Attendant de retrouver des forces, les deux gobelins d’élite les avaient à l’œil. Astucieux, Dimble parlant le gobelin les attira prêt de leur cage pour les assommer. Ce perrieux plan fonctionna et ils se libèrent de leur lien.
Récupérant leur équipement dans une pièce de torture, ils soignèrent quelques une de leurs blessures avec les potions. Mais ils étaient très mal en point cependant leurs courages (ou leurs témérités), ils décidèrent d’imiter les gobelins pour faire en sorte d’alerter de leur évasion les habitants de ce complexe. Préparer à les recevoir, ils attirèrent seulement le gobelour armé de son terrible fléau. Il amocha bien des héros pour enfin succomber. Mais les dames gobelines regardaient le combat pour ensuite s’enfuir paniquer en voyant leur terrible amant s’écroulé sur le sol infecte de la prison.
Les voyant s’enfuir en hurlant pour signaler leur évasion, les héros décidèrent …. De rester et attendre les soldats de Nualia. Les gobelins arrivèrent avec le chaman. Un humain en armure lourde arriva aussi. Les troupes gobelines restèrent à distance. Utilisant leurs arcs et la terrible baguette du chaman. Encore une fois l’enchevetrement et les flèches affaiblirent rapidement les héros déjà blessés. Ils succombèrent une nouvelle fois mais deux d’entre eux sortirent du complexe. Calisten l’elfe et Dimble le gnome bavard fut les rescapés. Laissant leurs alliés aux mains de ces êtres malfaisants.
Courant jusqu’à ne plus avoir de souffle, ils furent recueilli par leur ami Grayst.