Cerbère 1

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder > Pathfinder les campagnes > L'Éveil des Seigneurs des runes

avatar
Bonne rencontre,
Oh ? on peut faire ça ? Smiley
En avant alors !
Résumé de la partie du 2 nov. 08
Jäl Disgalem : Varisien, Barde de Magnimar
Marilyse : Varisienne et druidesse du bois-moussu
Targarsh : shoantis et prêtre de Gorum
Kyara bevaniky : Varisienne et rodeuse d’origine de PointeSable
Les joueurs sont arrivés chacun de lors côté à PointeSable chacun avec des buts différents. Jäl Disgalem avec l’intention d’apprendre quelques histoires sur la région et notamment sur le grand Phare. Marilyse et son compagnon animal Couros pour le festival de machaon et pour prendre des nouvelles de Niska Myashti. Celle-ci lui a prédit un avenir lié à d’autres personnes pour protéger la région d’un mal. Targarsh prête de Gorum accompagnait une caravane de marchand et profite de la fête du Machaon pour aider les autres prêtres de la ville. Kyara bevaniky quant à elle est originaire de la ville dont sa mère Savah Bevaniky tient l’armurerie de la ville. Celle-ci a rencontré Marilyse chez Niska alors que Kyara lui rendait visite.
Les personnages ont visité la ville et plus particulièrement Jäl qui a fait la connaissance d’Ameiko Kaijitsu la propriétaire du dragon rouillé. Il s’est représenté lors d’une soirée dans cet établissement dans le but de gagner le gite et le couvert. Une amitié naissante et peut être plus est en train de s’installer entre lui et Ameiko.
Le groupe a fait la « connaissance » d’une petite partie des personnes influentes de la ville. Le prêtre Abstalar Zantus, La maire Kendra Déverin, le prévôt Ciguë et Cyrdak Drokkus. Ameiko pour Jäl.
Un peu plus tard lors du festival de la Machaon le groupe fait connaissance de force lors de l’attaque des gobelins. Les joueurs sont se montré prompte à éliminer une premier groupe de trois gobelins et ensuite un groupe de quatre gobelins accompagné d’une chanteguerre. Marilyse a été gravement blessé lors de ce combat (un critique) mais celle-ci s’en sort bien grâce à l’intervention de Targarsh.
http://www.kutchuk.com/vacances/Machaon.jpg
Résumé de la partie du 22 nov. 08
Le combat semble s’être déplacé dans d’autres parties de la ville. Suite à plusieurs cris, le groupe nouvellement formé se dirige vers le nord en direction de l’auberge du cerf blanc. Les appels à l’aide sont poussés par un noble du nom de Aldern Ganrenard. Il s’est caché derrière des caisses pendant que son chien est en prise avec un groupe de gobelin dont un qui est monté sur une sorte de chien. Celui-ci ressemble à un mélange de rat et de chien qui a attrapé la gale. Une odeur très forte et incommodante s’échappe de lui mais ça n’a pas l’air de déranger les gobelins. Au moment ou le groupe arrive, le chien se fait égorger par le champion gobelin armé d’un TrancheCheval. Quatre autres gobelins sort de leur cachette criant de joie suite a cet exploit. Après un combat bien mené, le groupe arrive facilement à se débarrasser du groupe de gobelins. Aldern remercie grandement le groupe et leur propose de venir boire un verre un peu plus tard. Celui-ci semble s’intéressé surtout aux personnes qui sortent du lot. Les joueurs continuent à explorer la ville a la recherche de gobelins. Ceux-ci sont en déroute et beaucoup n’hésite pas à sauter de la falaise plutôt que de ce faire prendre vivant. Pourtant, ils arrivent quand même à capturer un gobelin qui après un court interrogatoire révèlera que leur chef avait une mission secrète et qu’ils venaient du pic-Chardon. Celle-ci dit qu’ils sont une trentaine avant de trouver la mort promptement donné par Targarsh… un peu trop peut être ? ( Un point de colère pour toi Targash niak !)
Après avoir croisé un garde, ils apprennent que le prévôt désire les rencontrer dans quelques heures et qu’il a déjà eu vent de leur exploit grâce à ses hommes. Targarsh continue pendant ce temps à tourner dans la ville à la recherche de personnes blessées pour ensuite se rendre à la garnison. Kyara quant à elle s’assure que sa mère va bien et Marilyse en fait de même avec Niska. Quelques heures plus tard, le groupe se retrouve dans la salle d’attente de la garnison et ils font plus ample connaissances. Pour finir, le prévôt arrive à trouver un peu de temps pour les recevoir et les remercies via une recommence (40 Po) pour leur efficacité à repousser les gobelins. Il est clair qu’il y aurait eu plus de mort si le groupe n’avait pas été là. Il leur apprend également que cette attaque était en fait une diversion car le corps de l’ancien prêtre Ezakien Tobyn a été exhumé lors de cet assaut. Celui-ci est mort, il y a cinq ans avec sa fille adoptive dont on n’a pas retrouvé le corps lors de l’incendie de la chapelle. Le prévôt leur demande d’être discrets concernant cette profanation et leur demande d’ouvrir l’œil car il est clair que les gobelins ont été aidés depuis l’intérieur.
Les joueurs décident d’aller voir Aldern car vu sa position dans la ville au moment de l’attaque, il aurait très bien pu aider les gobelins à rentrer. Il les accueils a bras ouvert et n’arrête pas de faire des éloges sur leur combat avec les gobelins. D’ailleurs, il les remercie avec une bourse de 50Po par personne et couvre Targash de compliment. Aldern semble beaucoup apprécier Targash qui vient de gagner le titre de seigneur Targash à ses yeux. Suite a une série de questions, les joueurs sont convaincus qu’Aldern n’a pas aidé les gobelins lors de leur attaque. C’est simplement un noble qui possède un manoir un peu plus au sud et qui venait passer un bon de bon temps à PointeSable lors du festival de la machaon. Il les invite à venir chasser avec lui le sanglier demain matin dans le but de faire un festin à l’auberge du dragon rouillé.
Le lendemain matin comme convenu, le groupe et Aldern se rassemble à la porte nord de la ville. Non sans passer par l’écurie où Aldern achète un cheval à tout le monde. Jäl qui l’accompagne fait donc la connaissance de l’écurie du gobelin écrabouillé tenu par le palefrenier Daviren Hosk. Celui-ci accroche des oreilles de gobelins sur une des poutres de la grange. Le nom du gobelin est brulé dans le cuir de l’oreille. Un peu macabre ?
Le groupe part donc en direction du bois aux tiques avec la ferme intention de chasser du sanglier sauf Kyara qui décide de saboter la chasse. Sur le chemin, Aldern n’arrête pas de parler et de faire des compliments à Targash. Aldern et les autres finissent par se rendre compte des agissements de Kyara. Il s’en suit une longue discutions sur l’intérêt de chasser le sanglier alors qu’il y a moyen d’en acheter à l’auberge. Personne ne semble de l’avis de Kyara et même pas Marilyse qui estime qu’il est normal de chasser tant qu’on consomme le produit de sa chasse. Aldern trouve tout ceci fort ennuyant et décide de rentrer. C’est à ce moment là que Targash propose de pousser une pointe vers le Pic-Chardon dans le but de faire une reconnaissance des lieux. Le groupe accepte la proposition et ils se dirigent donc vers les bois aux orties. Celui-ci porte très bien son nom car il est rempli d’orties et de ronces qui rendent la progression très difficile. Heureusement que Marilyse est présente pour les guider dans ce labyrinthe de végétation. Ils finissent par tomber sur une piste de gobelins qui conduit à une sorte de mur de bruyère haut de plusieurs mètres de haut. La piste s’arrête là et Jäl après un examen du mur de végétation tombe sur une sorte de porte. Celle-ci dévoile un tunnel d’un mètre vingt de haut menant aux cœurs de la végétation. Le groupe décide d’avancer dans ce tunnel pour ensuite tomber sur un carrefour. Comprenant qu’ils risquaient de se faire prendre en tenaille et surtout qu’ils n’étaient absolument pas discret, le groupe rebroussa chemin. Ce qui a été un très sage jugement car peu de temps après, ils ont pu apercevoir une forme gobelinoïde disparaître dans un des murs de végétation. Quelques secondes plus tard, un bruit de cor les alerta qu’ils étaient découvert. Marilyse et Targash menèrent rapidement le groupe en dehors de foret pour ensuite fuir vers PointeSable avec en tête une pensée de remerciement pour Aldern qui leurs avait acheté des chevaux. Pratique pour une fuir…
Il n'y a pas eu de suite le mois de décembre et janvier pour cause de fêtes, examens, projets, etc. La prochaine partie aura lieu le 8 février.