La noblesse carinsil 6

Forums > Jeux de rôle > Archéorôlie > Midnight

avatar
J'ai devellopé le début d'une aide de jeu (que j'ai deja posté sur le forum de Cerbére) il s'agit de décrire les familles & clans nobles carinsils. J'ai pour l'instant détaillé les deux familles royales et un clan.
Tout d'abord voici les deux famillles royales dont est issue la reine Aradil.
La famille Arcana, puissant magicien dont issue le pire des traitres
La famille Feloris, "LA" famille noble elfique par exellence, patriote voir trop parfois
Bonne lecture
avatar
Les « Arcana » :
   Descendant de la mère des rois elfique, la branche des « Arcana » a mis au monde les plus grand magicien du peuple elfique. Ils sont les membres fondateurs de la première école de magie de Eredane, l'académie de la reine. Ils mirent aux point de nombreuses techniques métamagiques et découvrit de nombreux berceaux de pouvoir. Ils sont les premiers à avoir domestiqué les puissances magiques. Au cours de l'invasion Dorn, ils mirent au point avec la reine de puissant rituel de bataille et nombreux sont les « Arcana » à être entré dans l'antique armée de la lumière, pour mettre leur magie au service des guerriers elfiques. Les « Arcana » se sont toujours aussi intéresse à la politique, et ce depuis l'époque des grands rois. Ils ont d'ailleurs défait plus d'un seigneur qui n'ont pas contribué à l'effort de recherche sur les arcanes.
   De nos jours, nombreux sont ceux qui croient que les « Arcana » sont opposé à la reine comme le reste des familles de la haute noblesse. Mais la vérité est tout autre. En effet, Ardherin le fléau d'Erethor est née Arcana, si les elfes apprennent la vérité sur le sorcier de l'ombre, la famille royal Arcana risquerai beaucoup. Ils ont donc échangé un soutient sans faille à la reine en échange de son silence. Même si, ils ne le savent pas, Aradil n'avait pas l'intention de dévoiler à son peuple se terrible secret.
Membre de la famille :
Lioril :
Historique :
Patriarche de la famille Arcana, Lioril est un vénérable elfe dont les derniers jours sont un supplice. Il est le malheureux père de Ardherin, le sorcier de l'ombre. Il fut pendant longtemps le maitre instructeur de l'académie de la reine et le plus grand convocateur après son fils. Il lui tout apprit de la magie d'invocation, mais quant son fils exprima le souhait d'approfondir sa connaissance de la démonologie il l'envoya auprès des Danisils.
Quant Lioril apprit que son fils aimé était devenue l'esclave d'Izrador, il rentra dans une dépression violente, il vit rapidement qu'il n'était plus apte à dirigé son clan ni à prodigué ses enseignement, alors il laissa cette charge à son talentueux neveu Durelion. Son dernier acte politique fut de convaincre la reine de garder le silence sur son fils maudit. Lioril c'est retiré en Hermite dans le bois des veilles mousses ou il à disparut pour tous.
Description physique :
Lioril est un Arcana type, visage fin à l'extrême, yeux bleu azur doté d'une peau légèrement dorée. Ses conditions de vie dans le bois des vielles mousses font que Lioril à un aspect quelque peu négligé, il a de grande cernes, des cheveux en bataille, la mine hirsute et une hygiène discutable. Il est vêtue d'une grande tunique en laine noir avec sur son dos un grande pèlerine verte délavé par les pluies abondantes dans cette partie de la foret.
Psychologie :
Lioril vit en Hermite, la trahison de son fils la rendu cynique, et avare en parole. Lioril fut jadis un grand orateur doué en intrigue comme en magie et surtout respectueux des traditions elfiques. Mais les jours sombres du dernier age ont rendu l 'elfe fataliste. Pour lui l'ombre vaincra et il n'y a plus rien à faire. Et il impute cela en partie au peuple elfe, notamment à ses traditions stupides de la noblesses qui cultive la trahison dans ses mœurs. Le vieux magicien est un Hermite et n'accorde son attention à personne et fera fuir n'importe quel intrus de peur que cela interfère avec ses sombres convocations. Néanmoins il aura toujours une oreille pour celui qui lui apportera une information sur son fils
Objectifs :
Le père du sorcier de l'ombre n'est pas dans un ermitage contemplatif et il n'a pas choisi ce bois maudit par hasard. Dans l'ombre de cette triste foret, Lioril développe une grande magie ayant pour but d'en finir avec son fils maudit. Lioril joue un jeu dangereux, Ardherin à était pendant des siècles était le pire ennemies des démons et compte utilisé la haine que certain démon éprouve envers son fils pour l'éliminer. Pour l'instant ses convocations prudentes joue en sa faveur et il a obtenue certaine informations très intéressante sur les manipulation de son fils. Lioril est intelligent, il marchande avec des démons et connais les risques, c'est pour cela qu'il a quitté toute fonction à Caradul ce qui permet à Lioril de ne pas craindre pour ses congénères et sait que la puissance de son fils est incommensurable et cherche donc pas à convoqué le plus puissant des démons pour le tué, il se souvient que c'est un diablotin qui à fait tomber le fléau des démons d'Erethor.
Durelion :
historique
   Il est le représentant de sa famille, mais également de Caradul au sein du conseil de la reine et c'est également le maitre instructeur de l'académie de la reine. C'est l'un des plus grand magicien d'Erethor, si ce n'est le meilleur après la reine. Durelion est un habile politicien, rusé, il a appliqué les conseils de son oncle et c'est fait passer pour un ennemie de la reine auprès des autres familles de la haute noblesse de Caradul pour ce faire élire au siège de haut conseillé. Durelion est avide de pouvoir magique, les gens le juge, à tord, d'avoir de l'amour que pour la puissance magique. Mais la vérité c'est qui veux terrasser son terrible cousin et souhaite qu'une chose devenir l'avatar de la reine. Il est le mal aimé du conseil mais il n'en a cure il a une mission pour le bien de la reine, de Caradul, d'Erethor et de son clan.
Description physique :
Durelion est grand le trait raffiné, une peau doré, et des yeux de couleur bleu azur comme il sied à un Arcana digne de ce nom. Il porte de long cheveux fin et noir coiffé avec minutie. Portant de nombreux bijoux, il est vêtue d'une grande robe magique d'un blanc immaculé et porte un grand bâton en ivoire tout deux symbole de la famille. Durelion s'exprime toujours avec une voix douce mais contrasté par une grande conviction dans ses propos.
Psychologie :
Durelion est ambitieux et sur de lui, trop pour certain..Durelion donne au premier abord l'aspect de quelqu'un de prétentieux et imbu de sa personne, mais c'est en le connaissant plus intimement qu'on découvre quelqu'un habité par le doute et d'une sensibilité rare.
Objectif :
Durelion est le magicien le plus accompli de son peuple mais il reste, et il le sais, ridicule à coté de son sombre cousin dont il souhaite la perte. Il pense qu'en devenant l'avatar de la reine il serai en mesure de lui tenir tête et même de le vaincre. En attendant il siège au haut conseil ou il n'est interrogé que pour les questions d'ordre magique ceux qui le rend en colère. Durelion supervise la stratégie magique des forces elfiques il l'investigateur de cette nouvelle politique qui consiste à faire progresser les arts magiques dans tout les peuples d'Eren. Il encourage tous les réfugies à se former magiquement et à rentrer dans leur contrée natal. C'est sous impulsion que les 5 tours sont devenu un grand centre de formation pour humain permettant les grandes académies de la capital de se consacré uniquement à la formation de mage utile à l'effort de guerre.
   Milena :
Historique :
Milena est une jeune courtisane de la famille Arcana, peut doué en magie elle est considéré comme inutile par Durelion comme le reste de sa famille. Milena est une noble hautaine, peste à souhait. Sa beauté est troublante mais nombreux sont ceux qui se méfie d'elle, après tout c'est une Arcana. Mais la vérité est tout autre. Milena est un avatar de Aradil. C'est Lioril qui l'a amené à Aradil. A l'époque Milena était bien ce que les gens s'imagine d'elle, et ne caché pas sa jalousie envers la beauté figé de la reine. Après une après midi avec elle dans son sanctuaire secret, le cœur de Milena changea à tout jamais. Et lorsqu'elle lui proposa de devenir son avatar celle ci pleura des larmes de cristal. La mission de Milena est d'infiltrer le culte de la sorcière ses talents de courtisane et ses nouveaux pouvoirs magiques l'ont beaucoup aidé. Elle pour mission de « gangréné » le culte avec d'autre agents et de récolté un maximum d'information.
Milena à pour autorité tutélaire la « perfide » Syldara Altherion avec qui elle partage une complicité hors du commun lorsqu'elle n'est pas habité par l'esprit de la reine. Plus que n'importe qui, Milena à compris la douleur qui habite l'esprit de la vipère de Caradul et est la seul à qui elle se confie. Même si en publique elles affichent une haine qui paraît plus que réelle.
Description physique :
Milena est une jeune et belle elfe, sa beauté est féerique, en effet, sa ligné est issue des antiques nymphes qui peuplé les vallons et les clairières d'Erethor bien avant l'arrivée des Elthedars dans l'antique foret. Elle a des yeux vert pailleté d'or, un visage fin et une démarche lente et lascive. Milena s'habille de grande robe aux couleurs vive avec des tissus peu épais. Ses tenues sont réputées pour être outrageante auprès de la cour.
Psychologie :
Milena est une elfe doué d'une grande force de persuasion. Elle sais manipuler autrui avec le talent d'une petite fille. Capricieuse, éternellement insatisfaite voir même colérique, Milena reste une jeune elfe assez volage malgré c'est trait de caractère elle dispose de la confiance qu'on Syldara et Aradil envers elle,
Objectif :
La mission de Milena est simple elle doit formé un groupe de surveillance autour et dans le culte de la sorcière. C'est une mission crucial pour Aradil car elle sais que le pire danger et celui qui vient de ses congénères. La reine aurait aimé placé quelqu'un de plus mure mais l'effort de guerre draine tout les talents que le peuple elfique dispose. Milena sais qu'une grande responsabilité pèse sur ses épaules et fait son maximum pour accomplir sa tache. Le but de Milena et devenir la futur chef du culte pour pouvoir influencé durablement la secte. Mais une prise de pouvoir dans cette sombre confrérie demande une immersion dont elle n'est pas sur de revenir indemne.
Dorelis:
Dorelis Arcana est le frère cadet de Lioril et le père de Milena et surtout l'un des maitre enchanteur de l'école du saule dans la cité de Ensera. Ses absences longues et répétés on laissé sa fille Milena seul pendant toute sa jeune vie. Dorelis en est conscient depuis la mort de son épouse pendant l'attaque de trolls en maraude lors d'un voyage pour venir le voir. Dorelis en garde une grande amertume envers lui même et rêve de revenir sur Caradul malgré son poste à responsabilité. Car c'est un brillant professeur et un grand enchanteur d'objet. Il cherche quelqu'un pour le remplacer et retrouver sa fille adoré.
   Aradil l'a chargé de crée un puissant objet de divination qui pourrait aidé la reine à retrouver les éventuelles dragons qui n'ont pas courbé l'échine devant l'ombre du nord. Dorelis à grandement avancé dans la création d'un puissant item mais n'a plus l'envie de continuer cette recherche, le vieux elfe rêve de sa tendre fille.
Description physique :
   Dorelis est un elfes d'age mur, et ressemble trait pour trait à son frère Lioril les effets de l'age en moins. Il possède des yeux bleu azur et la peau légèrement doré. Il s'habille modestement pour un Arcana et préféré les robes simple et pratique pour ses expérimentations et travaux d'atelier que les tenues alambiqué qu'apprécie les siens. Il parle peu et quant il le fait il s'exprime d'un ton las
Psychologie :
   Dorelis est un elfe abattue il ne crois plus au chance de son peuple et pense que l'ombre vaincra, ce n'est plus qu'une question de temps. Il a fait ce lourd constat le jour de la mort de son épouse et a aussi vu que son projet la éloigné de sa fille pendant le dernier siècle. Dorelis et devenue quelqu'un de nostalgique et de renfermé en proie à l'obsession de rattraper le temps passé avec sa fille.
Objectifs :
   Dorelis recherche un elfe qui pourrai prendre sa place et fait le tour dans académie à la recherche d'un remplaçant. Malheureusement il n'y à personne de sa trempe pour assuré la création d'un telle artefact et de surcroit le temps qui passe à chercher un apprentie c'est du temps qu'il ne passe pas à terminer son œuvre. Son but et de revenir prés de sa fille Milena mais elle même est engagé dans l'effort de guerre à sa manière.
   Natia :
   Natia et la mère de Dorelion, soeur de Dorelis et Lioril. Natia est une puissante magicienne qui fait partie du sept de l'eau dans la citadelle des cataractes prés de son nouveau mari Feyran qui est le chef du sept. Le nouveau mariage a choqué de nombreux nobles à la cour dont son propre fils. Mais elle n'en a cure et ne veux plus entendre parler de sa famille. Elle demanda sa mutation à la reine de la ligne de feu pour remplacer un membre du sept de la rivière qui fut assassiné par un puissant démon et se rapprocher de son nouveau amour. Et c'est elle même qui a accepté pour la remercier d'un étrange service dont personne connais la nature. Natia est une puissante magicienne spécialisé dans la magie élémentaire de l'eau qu'elle a apprit auprès des miransils. Depuis son départ du front elle est conspué autant par la cour de Caradul que par les soldats de la ligne de front et de tout le clan Eadas à qui elle fournissez une aide précieuse contre le feu dévastateur des orques.
Description physique :
Natia est une elfe à la peau tannée par le soleil et l'iode de la cote Miraleen ou elle à passé beaucoup de temps à apprendre la magie. Elle a de grand yeux bleu azur et une grande chevelure noir. Natia présente un air sévère et autoritaire qui s'évapore à la vue de son nouvelle amour
Psychologie :
Natia à tout les attitudes d'une Arcana en plus de cela elle est indépendante, autoritaire, caractériel sont les mots qui caractérise le mieux « la maitresse de l'eau » comme on la surnomme. Des siècles de pression familial et un mariage d'intérêt ont fait du caractère de cette femme une lame encore plus solide que l'épée de Jahzir au dire de certain. Et au coté de son nouvelle amour Natia ce sent enfin prés à s'attaquer pleinement aux forces de l'ombres
Objectif :
Maintenant posté au prés du sept du ciel de la citadelle des cataractes, Natia œuvre au plan secret de Feyran qui redoutant un repli des forces elfique vers la citadelle cherche par un moyen magique de fortifier le puissant élémentaire des cataractes pour qu'ils soit assez puissant pour contré l'infernal Maugrim qui dévaste la foret de son feu démoniaque.
Les « Feloris » :
   Cette lignée de la haute noblesse descend de l'elfe portant le même nom qui fut le père du premier grand roi elfe. Les Feloris sont traditionnellement de grand militaire ce sont d'ailleurs les défenseurs officiels de Caradul. Feloris fut le premier d'une longue ligné de gardien. Les Feloris furent les premiers à s'enrôler dans l'armée de la lumière à sa création au début de premier age. Et ont engendré de grand héros tel que Maudre, le créateur de l'art de la guerre elfique.
   La majorité des membres de la famille ont un grade dans le maudre de l'été dont ils sont les maitres. La majorité sont sur le front et une part non négligeable sont affecté à l'instruction des troupes sur le site de Harancara tandis que le reste supervise les défenses de Caradul dont ils sont les gardiens.
   Le nom de Feloris est synonyme d'excellence et de rigueur dans la Caraheen mais notamment d'orgueil et de conservatisme. Les mœurs de la famille sont strict, et on aime guère les non-elfes. Certain d'entre eux sont carrément xénophobe.
   Salorin :
   Le guide de guerre comme certain l'appelle est sans conteste le général le plus expérimenté du peuple carinsil. D'un age considérable, Salorin à connue l'invasion de l'ombre et à même combattue lors de la dernière grande bataille en qualité de général en chef des forces armées elfique, dans son fort intérieur, il ne sais jamais remis de cette défaite. Après cela il devint le patriarche de son clan et détenteur du titre de défenseur de Caradul et donc forcé de rentré à la capital et de se placer dans la politique de la ville. Aussi doué à la joute oratoire qu'au maniement de l'épée, Salorin devint très vite un des favoris de la reine et devint même le premier Feloris depuis Maudre à devenir chef du conseil en ses temps de guerre.
   Malheureusement, le vieux elfe vit la majorité de ses enfants et petits enfants mourir au front, pendant que lui essayé de rendre l'administration plus performante pour l'effort de guerre. Salorin a fait de grande chose dont la plus grande et sans conteste d'avoir réunis tout les familles nobles sous la bannière de la reine malgré certaines résistances au lendemain de la défaite de la dernière bataille. Il a également renforcé et mis au point la défense de Caradul et il est l'elfe qui a inspiré la reine pour la réhabilitation de la ville de Harancara en cite militaire. Il dut même affronter en duel certain de ses détracteurs les plus vindicatifs ou usé de complot politique pour faire disparaître de la scène certain adversaire qui s'obstinait à faire cavalier seul et nuire à l'effort de guerre.
Description physique :
Salorin est un veille elfe au trait tiré et aux muscles aussi sec que sont regard et son ton. Salorin porte une armure de mitral et d'or et une Lorthelion (lame esprit de maudrial) nommé Italtoris-doon « Soleil triomphant » prenant la forme d'une double lame au manche en maudrial et en or fusionné.
Psychologie :
Salorin est un veille elfe dur, sec voir même méprisant. C'est un instructeur redoutable est ses subordonnée le craignent plus que l'aime. Mais tous reconnaissent son grand et incomparable savoir militaire. plus tolérant qu'il ne le laisse transparaitre il est par contre très à cheval avec les traditions elfiques ainsi qu'avec l'éthique. Sa défaite il y a un siècle fasse à Jahzir lui ont donné une rage qui ne s'éteindra qu'une fois mort. Et il voue un amour pour la reine qui n'avouera jamais.
Objectif :
   Mais Salorin veut revenir au champ de bataille. Et la colère de l'ombre en l'an 99 DA lui donnera l'opportunité de retourner à la guerre. Après avoir prévenue la reine et formé un remplaçant. Salorin arrive au village Kaelorin sur le front du Gamaril avec un Eretha. En fin connaisseur, il a deviné que le front ou l'ombre était en plus grande difficultés étais celui ci. Il compte réhabilitées les veilles routes et les utilisés comme outils de guerre. Son deuxième objectif et de reconquérir le delta du Gamaril pour pouvoir récupérer un accès à la mer. Salorin est un stratège hors paire et son retour sur le terrain à remplie de joie tout les guerriers carinsils.
   
Valiria
   Nièce de Salorin, Valiria à hérité du titre de défendeur de Caradul. C'est la première fois qu'une femme Feloris obtient se titre. En d'autre temps cela aurait fait scandale mais les manœuvre de Salorin et la situation on fait taire les critiques. Valiria c'est illustré sur les front du sud de la foret. Intégré au maudre de l'automne (au combien déshonorant pour un Feloris) Valiria à développé le sens du piège en menant des trolls, Ogres et bande d'orques dans des bourbiers mortelles. Salorin voulais quelqu'un de malicieux pour amélioré le système de défense de la ville mais surtout ne pas laissé ce titre de protecteur échoir à une autre famille. Cette lointaine nièce tomba à pique. Elle fut nominé par la reine, sous conseil de son oncle qui en même temps la dénigré publiquement pour gardé le blason du clan lustré. Salorin à expliqué cela à la jeune femme mais au fond d'elle l'affront n'est jamais passé. C'est une Feloris...
   Valiria prépare une nouvelle ligne de défense en englobant le site de Harancara comme faisant partie de la défense caradurienne et nom comme un site indépendant.
Description physique :
N'ayant jamais supporté les désaveux publique de son illustre oncle au sujet de son appartenance au maudre de l'automne Valiria c'est fait un point d'honneur à ne pas apparaître dans Caradul sans sa tenue d'officier du maudre auquel elle appartiens.
Valiria et une elfe d'une grande beauté portant les cheveux long contrairement à la tradition familial et fait preuve d'une grande féminité malgré ses accoutrement martiaux. Valiria parle d'une voix douce et suave
Psychologie :
Valiria est un esprit pratique elle n'aime guère les choses futile ou superflue. Cette mentalité l'aide beaucoup dans sa tache de protection de la capital. Mais n'étant point rompue à l'art de la courtisanerie, Valiria risque de vite se retrouver à l'écart dans le centre du pouvoir elfe, son oncle à charger Madia, son conseillé personnelle, de « protéger » Valiria des coups politique dont elle pourrait être la cible.
Objectif :
Valiria n'a qu'un objectifs rendre Caradul imprenable. La ville a en un siècle eu le temps de se préparer a un siège long et violent de ce faite il est pratiquement impossible de rajouté des défenses de quelque nature que ce soit à la ville. Valiria veux donc ajouter une nouvelle ligne de défense en faisant du site de formation de Harancara la ceinture de feu de Caradul. De plus, la jeune guerrière réfléchie au meilleurs moyen d'utiliser les protections déjà installer contre les ennemies de l'ombre. Elle envoie de nombreux agent étudier les techniques de sièges utilisé par l'ombre au cours de l'histoire pour pouvoir au mieux répondre à une agression des troupes d'Izrador.
   Solity
   Solity est le dernier fils de Salorin et donc son successeur. Il est le nouveau patriarche du clan même si tout le monde parle encore de Salorin, chose que Solity vit mal, non pas qui soit jaloux de son père qu'il adore, mais il aimerais prouver sa valeur à ses congénères. Solity est un elfe souffrant d'une étrange maladie respiratoire dont personne n'arrive à soigner, pas même les grands guérisseurs Danisils.
   Mais il semble que Solity par la méditation est réussie à faire stagné la maladie. Ce fut long et dur pour cette elfe terriblement caractériel. Mais face à la maladie il a développé une technique de combat « spirituelle »qu'il enseigne à de nombreux malades dont les jours sont compté . Nombreux son ceux qui continue à vivre sans traitement juste avec les exercices de méditation de Solity.
   Quant Salorin partira vers le Gamaril, Solity deviendra le patriarche référent d'une famille orgueilleuse, combattante et ancré dans ses privilèges. Alors que lui à cause de sa maladie aura une vision du monde totalement différentes.
   En secret, Aradil observe les prouesses du jeune Solity nom pas dans la politique mais dans son combat contre la maladie. La reine connait le remède qui soignerai l'elfe mais elle observe avec attention les efforts déployé par Solity et compte faire faire des recherches sur cette techniques de combat spirituelle qui pourrait rendre l'utilisation de médicament obsolète.
Description physique :
Solity est marqué par la maladie. La peau pale et d'une extrême maigreur, ses veines sont saillantes et ses pupilles sont injecté de sang. Il porte de large toge à l'allure martial finement brodé et porte l'imposante bague en or qui porte les armes de son clan. Solity à une démarche très lente et s'exprime avec une voix enroué entre deux quinte de toux
Psychologie :
Solity, malgré sont état physique, à l'esprit plus que clair. En guerre permanente par la maladie qui le ronge. Solity est posé, réfléchie, et a beaucoup apprit de sa lutte qui lui a apprit la ténacité. Il est également très sensible à la souffrance d'autrui.
Objectifs :
Solity à presque vaincu la maladie néanmoins la mort le guette toujours. Il compte le plus tôt possible donner ses responsabilité de patriarche à sa lointaine cousine Valiria quant il la jugera prête. Il se moque du taules que sa va faire mais lui veux développer sa méthode de méditation curative en fondant une école. Pour l'instant il développe sa méthodologie avec quelques patient mais ce qu'il en sais pas c'est que la reine et regarde avec intérêt son activité et pourrait bien le soutenir.
   
Lothidar :
   Le prestigieux seigneur maudre Lothidar est en charge du commandement du maudre de l'été. Cette charge hérité de ses ancêtres et son destin pour laquelle il fut préparé depuis sa naissance. Lothidar est le pur produit du sang Feloris. Il a hérité de ce poste au décès de son père il y a 100 ans à la dernière bataille alors qui mené lui même une charge héroïque pour défier le puissant Jahzir en duel. Lothidar à gardé de cette événement une grande amertume envers son oncle Salorin ainsi qu'en vers les allier humains. De ce faite la haine qu'il éprouve envers son oncle et connue de tous comme les d'ailleurs celle qu'il éprouve pour les humains.
   Malgré ses travers, Lothidar est un grand général, il a recomposé le commandement de sa légion et repris les fondamentaux de la stratégie mise en exergue par son ancêtre Maudre.
   Lothidar est partisan d'un affrontement massif, pour lui reculer dans la foret ne sert à rien. Il souhaite une bataille au cours de laquelle il compte infliger une grande défaite aux forces de l'ombre. Il utilise les ressources qu'il possède pour influencer les décisions du conseil à ce sujet, jusqu'à refuser d'envoyer certaine troupe dans des missions qu'il juge sans intérêt stratégique comme l'escorte de réfugié.
   Lothidar réside dans la cité de Harancara, de là, il gère les actions de son maudre avec les autres Seigneur Maudre.
Description physique :
Lothidar est un elfe de grande taille les cheveux noir coupé court. Très musclé pour un membres de sa race, il a impressionné plus d'un ennemie part sa carrure. Il porte une immense cuirasse faite sur mesure dans le plus pur style elfique.
Psychologie :
Lothiadar est un elfe autoritaire et suffisant mais surtout extrêmement raciste contre tous ce qui n'est pas elfique. De plus il considéré tout elfe de basse naissance avec la respect qui lui est dut en gros aucun...
Objectif :
Lothiadar a pour rêve de diriger la dernière grande bataille qui scellera la défaite des troupes de l'ombres. Lothiadar à beaucoup étudiez les arts militaires et à montez un plan de bataille contre l'armé de l'ombre qu'il juge infaillible si les forces elfes ne cessent pas d'être décimais aux quatre coins de la foret. Tout les autres grands généraux ne soutiennent pas Liothadar, ni les membres du conseil du moins ouvertement. Liothiadar est néanmoins l'elfe le mieux renseigné sur les troupes de l'ombre et leur technique de combat, information qu'il refuse de communiqué à sa cousine Valiria qui a pour lui à déshonorerai le clan en entrant dans le maudre de l'automne.
avatar
La famille noble et fourbe des Alsathion libéré par la reine pour contribuer à l'effort de guerre
avatar
Les « Alsathion »
   La famille des Alsathion est appelé la famille de l'ombre et doit se surnom à la tradition de trahison que cette famille entretien depuis de nombreuses décennies. Les lames des Alsathions furent les meilleurs du peuple carinsil, combattant hors pair, leur école d'escrime et d'archerie furent les meilleurs de tout Erethor et les héros qui portèrent leur prestigieux nom sauvèrent plusieurs fois la couronne elfique si bien qu'ils furent anoblie par la reine. Leur réussite tourna la tête aux enfants de ce clan et l'argent et la réussite devint une obsession qui engendra des guerriers intéressé et des courtisans fourbes.
    C'est au cour du Deuxième age que le pire se produisis ou on retrouva les Alsathions dans les rangs des conquérants sarcosars, aprés avoir reçut des humains l'assurance d'être placer à la tête du royaume une fois conquis ce qui jeta le discrédite sur la famille et furent condamné à l'exil. C'est à cette époque qu'ils fondèrent une grande compagnie de mercenaire « la compagnie du bois » toujours mise aux services du plus riches et c'est ainsi qu'ils survécurent lors de leur périple sur les terres humaines. Mais la deuxième invasions des troupes de Izrador permis aux Alsathion de redorer leur blason et se racheter un conduite quant l'ensemble de la famille déboula sur un important champs de bataille et se sacrifièrent pour laver leur nom.
   Mais la famille retomba vite dans ses travers au début de la troisième attaque de l'ombre du nord. En effet, l'ensemble de la troupe mercenaire déserta les champs de bataille lors de la dernière bataille après avoir reçut une promesse de réédition de Jahzir. Beaucoup rejoignirent la nouvelle compagnie du bois noir mais la plus part furent capturé par les quelques troupes de cavaliers libres Sarcosars survivantes de la terrible bataille et les livrèrent au troupe de la reine Aradil.
   Tous les membres furent condamné à mort par un tribunal spécial présidé par le haut conseil. La peine fut commué en prison à perpétuité par la reine. Pire châtiment pour un elfe que de passer les nombreux siècles de sa vie en cage.
   Récemment la matriarche du clan, Syladaria, eu droit à une audience spécial à la reine Aradil après un siècle de captivité. Suite à cette entrevue, Aradil gracia l'ensemble du clan détenue dans les geôles de Caradul et redonna son titre et tous ses privilèges aux Alsathion. Ce qui souleva un véritable taulé auprès de la noblesse et du peuple. Seul l'ordre prononcé de la voix de la reine calma le bon peuple de Caradul.
   Depuis leur remise en liberté certain Alsathion ont décidé de partir de Caradul ne supportant plus les comportements de haine de leur congénères mais beaucoup restèrent à la cour jouant de leur don pour l'intrigue, fuit par tous mais courtisé par les même dans l'ombre en raison de leur précieux conseils.
   La vérité est tout autre, Aradil à confié son réseaux d'espion à la personne la plus apte en la personne de Syladaria pour pouvoir ce plonger encore plus dans le murmure. Et tout les jeunes Alsathion sont partie espionner les troupes de l'ombre.
   Syldaria :
   Belle elfe, âgé de plusieurs siècles, Syldaria est l'elfe la plus déteste de Caradul. Matriarche d'une des plus grande famille noble carinsils. Comploteuse hors paire et magicien émérite, elle à accédé au matriarcat de son clan après avoir fait tomber en disgrâce son frère ainé, elle a payé les pots cassés de l'attitude de son amant et cousin Axidril lors de la dernière bataille au cour de la quelle il choisi de basculer dans le camps de l'ombre emportant avec lui la majorité des mercenaires sous les ordres de la famille Alsathion. Bien qu'elle sut avant la bataille des tractations de son amour avec l'épée de l'ombre, elle ne le dénonça pas par amour lui qui lui promit de venir la rejoindre à la fin de la bataille. Mais celui ci ne vint jamais et elle fut capturé et violenté par un noble Sarcosar et ses sujets bien décidé à faire payer aux Alsathion leur traitrise.
   Elle fut remis elle est ses hommes aux autorités elfiques qui la condamna à l'enfermement à perpétuité. Pendant un siècle elle eut pour seul loisir de haire le visage de son tendre aimé dans une cellule. Mais grâce à son talent pour le charme et la manipulation elle réussit depuis sa cellule à savoir ce qui se passé dans tout Eredane même mieux que certain elfe libre dans Caradul et appris ainsi la situation actuel.
   A ce moment la reine décida de s'investir encore plus dans le murmure mais devais délégué la supervision de son réseau d'espionnage. Et quant un geôlier ce fit prendre avec des informations inconnue du conseil même en destination de la veille prisonnière. La personne était toute trouvé...
   Depuis, Syldaria supervise les activités les espions aux services de Aradil en ce faisant passer pour une dame de la cour intrigante et vicieuse comme il sied à sa réputation et remet toute les informations au conseils par l'intermédiaire de ses émissaires et garde les grandes informations pour la reine en personne qui garde un œil grâce à ses avatars à tous ceux qui se passe. Néanmoins la libération de son clan ainsi que la conservation de son titre à un coup que la reine lui réclamera le moment opportun. La nature de cette requête est inconnue de tous sauf de Aradil.
Description physique :
   Syldaria est une elfe entre deux age, plantureuse comme une humaine, sa beauté trouble les elfes qui croise ses yeux marron en amande. Sa longue chevelure blonde ultra sophistiqué mets en valeur ses magnifiques robes. Elle s'exprime toujours avec une incroyable sensualité.
Psychologie :
   Syldaria est une manipulatrice sans scrupule prêt à tout pour arrivez à ses fins. Les siècles d'enfermement n'ont fait que la rendre encore plus dur. Pour éliminé sont ancien amant, elle est prête à tout même donnez sa vie. Mais la grande discution qu'elle a eu avec la reine Aradil ont rendu Syldaria plus sensible au monde qui l'entoure et sa commence à se ressentir dans ses actions au grand étonnement de son clan.
Objectif :
   Syldaria à pris la tète du réseau d'espionnage de la reine Aradil qui peux de ce faite plus se plonger dans le murmure. Syldaria veux faire évoluer le réseaux en faisant passer les espions de sa majesté à l'action quant cela est possible elle soutien l'idée de Durelion de permettre aux humains de se rapproprié la magie. Et prépare une campagne dans ce sens en collaboration avec Durelion. Le deuxième but de Sylderia et de retrouver l'amour de son frère qu'elle à trahis jadis et le protégé à distance grâce à un agent spécial le gnome Abracoristis
   Boyalir
   Frère ainé de Syldaria il fut trahis par sa sœur et son cousin alors qui devait hériter de la charge patriarcale de défunt père tombé au début de la troisième guerre après la chute du grand rempart. Brillant militaire, c'était un homme de terrain envoyé par son père partout ou la compagnie du bois avait un contrat à honoré. La mort subite de son père le rappela à Caradul ou il tomba en disgrâce par les manipulations de son cousin et de sa sœur qui l'accusa de viol.
   Condamné à l'exil il parti avec une poignée de fidèle combattre l'ombre dans les plaines de l'Eren le long de la route du roi au coté des dernières troupes du grande roi. Allant de défaite en défaite sa troupe se sépara après l'annonce de la victoire de Jahzir lors de la dernière bataille. Il rentra en Erethor déchu de ses titres en tant que simple soldat dans un eretha du maudre de l'hiver ou il survécut dans des assaut suicidaire pour noyer son chagrin.
   Arrive au stade de seigneur-eretha sur le long de la ligne de feu, il fut rappeler à Caradul par sa sœur à sa libération pour lui rendre son titre qu'il refusa. Même l'injonction de Aradil ne fit rien et il décida de quitter à nouveau Erethor. Depuis il parcourt Eredane tentant de recomposé l'ancienne compagnie du bois et de laver l'affront de sa famille en éliminant la compagnie du bois noir de son cousin Axidril.
   Boyalir est aidé par un gnome dénommé Abracoristis dans sa tache. Le petit homme est un espion à la solde de Syladaria et Aradil qui à pour but de protéger Boyalir et de l'aider dans son but.
Description physique :
   Boyalir est un elfe marqué par son vécu, il a de grandes cernes et nombreuses sont les cicatrices qui parcourent son corps. Il lui manque également deux doigt à la main gauche. Boyalir est vêtue de brais usé. Ses cheveux sont longs, sales et emmêlés et s'exprime avec une insulte orque à chaque fin de phrase
Psychologie :
Boyalir à cessé d'être un sujet de la reine voir même d'être un elfe. Le temps passé avec le maudre de l'hiver la rendu aussi froid qu'un Erunsils et son contact prolongé avec ses hommes dont des gobelins et des orques lui on apprit la loi du plus fort. Mais dans son fort intérieur Boyalir aime son peuple et son clan mais il pense que une fois de plus il va devoir se sacrifié pour les siens.
Boyalir est sans pitié ni compassion, la frontière avec les méthodes de l'ombre et mince. Mais pour lui il y a une grande différence ce qu'il le fait il le fait pour la liberté.
Objectif :
   Boyalir est actuellement dans la marche verdoyante entrain de recruter des hommes parmi les réfugiés certain elfe de communauté isolé et même des déserteurs gobelins et orques ne sachant ou aller. Sa troupe d'une cinquantaine d'hommes et pour l'instant très discrète autant pour l'ombre que pour les troupes elfes de la region et s'entraine dans un village fortifié. La vie au sein de la communauté et violente mais loyal tous son uni par la haine envers leur ennemie commun, l'ombre.
   Axidril :
   Si l'ombre avait un visage carinsil il aurait celui du terrible Ardherin, sinon il aurait celui de Axidril. Félon, traitre, chien, les termes dans la bouche d'un elfe ne manque pas pour parler de celui qui mena le clan Alsathion à sa perte. Axidril est le cousin de Syldaria et de Boyalir dont il était le frère de sang au sein de la compagnie mercenaire du bois.
   Très tôt habitué au jeu de la cour, Axidril s'entendait naturellement avec sa cousine et cette attirance devint avec l'age physique plus que malsaine.
   Quant la guerre éclata pour la troisième fois, les roi Dorn passèrent contrat avec la compagnie du bois et Axidril partie avec ses hommes dans le nord au siégé de haute muraille. Celui-ci fut capturé par les légats soldat qui forment la garde personnelle de Jahzir; alors que Axidril tenta d'aller vaincre en duel le puissant chef des armée d'Izrador.
   Une fois en captivité, il remarquèrent la haine qui habité en lui. Axidril avait de la haine pour son cousin qui à ses yeux ne mérité pas le faite de diriger le clan et la compagnie du bois. Jahzir ce chargea de retourné Axidril et le renvoya en Erethor avec ordre de saper les forces elfiques de l'intérieur chose qui fit en destituant Boyalir avec l'aide de sa cousine devenant ainsi le chef de la compagnie du bois.
   Le jour de la dernière bataille, Axidril et ses hommes ce placèrent sur le champs de bataille me n'allèrent pas combattre avec leur frère préfèrent servir l'ombre il massacrèrent leur frère en attaquant par derrière les archer elfes. Privé d'une de ses puissantes armes les allié perdirent la bataille. Et la compagnie fut reçut à Theros Obsidia avec les honneurs et avec un nouveau nom. La compagnie du bois noir
   Axidril s'occupa de la compagnie avec dévouement jusqu'à l'asservissement complet des humains au règne de l'ombre. Une fois le royaume de l'Eren dompté Jahzir ordonna à la compagnie de prendre quartier à Theros Obsidia pour officiellement les récompensé, la vérité et que il a peur que Aradil réussisse à les retourné contre lui si il s'engage sur le front d'Erethor.
Description physique :
Axidril est un elfe les cheveux entièrement rasé, une des oreilles à étais coupé tandis que l'autre et couverte de boucle d'oreille rouillé. Vêtue des robes et de l'armure des légat martial il ne ressemble guerre à ses frères de sang
Psychologie :
Axilir est maniacodépressive, sa cousine Syldaria est son obsession suprême. Il veux la récupéré par tout les moyens. Même en petit morceau. De plus son nouveau soutien politique lui à assuré qu'il pourrai bénéficié de sa victime Ad eternam si il ramener l'ordre du bois noir dans le giron de Sunuael
Objectif :
Lassé de rien faire dans les couloirs de la forteresse de l'ombre, Axidril devint un légat martial il vient de terminé sa formation est compte partir à l'assaut de trois chêne dans les troupes de Sunuael son nouveau maitre celui qui lui à donner à nouveau la possibilité de ce battre. Il est devenue un fervent légat du dévot.
avatar
meme question que pour les 5 tours qu'elle sont les choses que vous aimerais voir develloper autour de la noblesse elfique ?
esque ça vous plait ?
avez vous des attentes en particulier autour de ce sujet ?
avatar
edit