Métissage et changement de voie. 4

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Terres d'Arran (Chroniques Oubliées)

avatar

Les règles de base du jeu prévoient le métissage entre les races. Outre les questions morales liés à ce genre de pratique démon, j'aimerai discuter de la gestion des capacités pour ce type de personnage.

Pour un métis, il est possible de prendre les capacités dans les voies de peuple de ses parents jusqu'au rang 3. Ma première question est la suivante : Doit-il respecter les règles classique pour obtenir les capacités ? C'est à dire doit-il avoir débloquer les rangs inférieurs dans la voie pour obtenir une capacité de rang supérieur ?

Deuxième point, dans certains cas il pourrait être justifié qu'un PJ change une voie de profil suite à événement tragique par exemple. J'envisage alors plusieurs façon de faire :

  1. La voie est remplacée et l'avancement dans la voie antérieure est reporté sur la nouvelle. Cela implique un changement des capacités du PJ.
  2. Les capacités débloquées restent, mais le joueur progresse maintenant dans la nouvelle voie à partir des rangs restants à débloquer.
  3. Ou alors on adapte la règle du métissage sur les deux voies de profil.

Qu'en pensez vous ?

avatar

Alors j'imagine que tu parles de sang-mêlée - le métissage est un terme utilisé pour parler des unions entre différentes cultures elfiques.

Ma première question est la suivante : Doit-il respecter les règles classique pour obtenir les capacités ? C'est à dire doit-il avoir débloquer les rangs inférieurs dans la voie pour obtenir une capacité de rang supérieur ?

Tout à fait: un sang mêlé suit les règles classiques pour l'obtention des capacités. L'intérêt principal du sang-mêlée, c'est qu'il peut avoir potentiellement plus de capacités et une plus grande polyvalence via la maîtrise de tradition. Par contre il n'a pas accès aux capacités les plus puissantes de ses peuples parents (donc rang 4 et 5).

Deuxième point, dans certains cas il pourrait être justifié qu'un PJ change une voie de profil suite à événement tragique par exemple.

J'imagine que c'est possible mais il faut que l'évènement soit suffisamment tragique pour justifier la "perte des connaissances" liés à une voie, et pas simplement une "réorientation de carrière". En effet, dans le cadre d'un changement de mode de vie qui justifierait l'acquisition d'une nouvelle voie, il est possible de simuler ce fait par la voie de prestige, ou bien remplacer purement et simplement une voie par une autre sous deux conditions:

1°) il ne faut pas que ce changement modifie la famille du profil

2°) il ne faut pas que ce changement touche une voie dans laquelle le PJ a déjà acquis des capacités.

Si malgré tout, tu souhaites quand même donner accès à une voie supplémentaire complète, alors le plus simple je pense serait d'ouvrir l'accès à une nouvelle voie en respectant la règle selon laquel les voies de la famille ne doivent pas être minoritaires - mais pour être équitable autour de la table il faudrait le faire pour tout le monde.

J'envisage alors plusieurs façon de faire :

  1. La voie est remplacée et l'avancement dans la voie antérieure est reporté sur la nouvelle. Cela implique un changement des capacités du PJ.
  2. Les capacités débloquées restent, mais le joueur progresse maintenant dans la nouvelle voie à partir des rangs restants à débloquer.
  3. Ou alors on adapte la règle du métissage sur les deux voies de profil.

Qu'en pensez vous ?

Agasiel

Toutes ces solutions sont intéressantes mais il faudra prendre garde à l'équilibre global.

En terme de philosophie de jeu, la progression dans une voie représente la progression du personnage dans un domaine précis. Le fait qu'il devienne de plus en plus doué dans ce domaine de compétence. Il faudrait une sérieuse justification pour "fusionner" deux domaines et expliquer que l'expérience amassée initialement pour un domaine de compétences servent de point de départ au développement d'un autre domaine.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Agasiel
avatar
LeoDanto

Merci pour ta réponse LeoDanto. Toujours rapide et enclin à philosopher sur les règles. Grâce à toi mon expérience de MJ et celle de mes joueurs est sûrement bien meilleure !

Alors j'imagine que tu parles de sang-mêlée

Oui c'est tout à fait ça. Désolé pour l'imprécision.

L'intérêt principal du sang-mêlée, c'est qu'il peut avoir potentiellement plus de capacités et une plus grande polyvalence via la maîtrise de tradition.

Est-ce à dire que que les sang-mêlés peuvent obtenir six capacités par leurs voies de peuples ? Je pensais qu'il en choisissait cinq parmi les six accessibles.

En effet, dans le cadre d'un changement de mode de vie qui justifierait l'acquisition d'une nouvelle voie, il est possible de simuler ce fait par la voie de prestige, [...].

C'est vrai que je n'avais envisagé la voie de prestige. Mais mais joueurs n'ont pas assez d'expérience pour en obtenir. Et puis j'imaginais plus ça comme un domaine d'expertise obtenu au fil des aventures.

Si malgré tout, tu souhaites quand même donner accès à une voie supplémentaire complète [...].

Dans mon cas, il s'agirait d'un changement de comportement de personnage. Le personnage quitterai la voie de la bravoure pour celle de la furie à la suite d'une perte tragique. Cela traduirai son désarroi et sa colère face à cette situation. Je ne compte pas utiliser cette situation comme mécanique de jeu réccurente. Il n'est donc pas question d'offrir cette posssiblité aux autres joueurs de ma table (sauf si ça venait à se justifier par le RP).

Il faudrait une sérieuse justification pour "fusionner" deux domaines et expliquer que l'expérience amassée initialement pour un domaine de compétences servent de point de départ au développement d'un autre domaine.

En effet, ça parait compliqué de le justifier. Du coup la meilleur des solutions est sûrement d'appliquer la règles des sangs-mêlés tant que le PJ n'a pas dépasser le rang 3 dans la voie à remplacer.

avatar

Est-ce à dire que que les sang-mêlés peuvent obtenir six capacités par leurs voies de peuples ? Je pensais qu'il en choisissait cinq parmi les six accessibles.

Le sang-mêlée peut monter ses voies de peuple parentale jusqu'au rang 3 chacune. Donc oui, ça veut dire un potentiel de 6 capacités (là où une voie de peuple c'est 5). content

Dans mon cas, il s'agirait d'un changement de comportement de personnage. Le personnage quitterai la voie de la bravoure pour celle de la furie à la suite d'une perte tragique. Cela traduirai son désarroi et sa colère face à cette situation. Je ne compte pas utiliser cette situation comme mécanique de jeu réccurente. Il n'est donc pas question d'offrir cette posssiblité aux autres joueurs de ma table (sauf si ça venait à se justifier par le RP).

Je pense que tu veux parler de la voie de la férocité?

Tu as tout à fait le droit de considérer que cet événement pourrait se traduire par l'acquisition de cette voie mais ce n'est pas obligatoire. En effet, la voie de la férocité c'est un style de combat/de vie à part entière: le personnage utilise sa colère, sa rage, sa fureur pour combattre. Il devient un "barbare" au sens "DD" du terme.

Ca peut coller avec ce que tu décrits. Mais cette rage ou cette colère peut juste être un élément de role play, sans pour autant se traduire par des notions de capacité. Le personnage peut devenir sombre, taciturne, impitoyable. La voie de la bravoure reste en accord avec ce type de profil, en ce sens qu'il n'est plus "brave" pour des raisons héroïques mais pour rechercher et affronter la mort (qui a dit "suicidaire"?).

Ma remarque n'a pas pour objectif de te faire dévier de ta réflexion, juste de te fournir un autre angle d'attaque: il faut se souvenir que les noms des capacités ou des voies sont "juste" des noms. On a une certaine souplesse dans l'explication des motivations qu'il y a derrière (ou la façon dont une capacité s'exprime).

En effet, ça parait compliqué de le justifier. Du coup la meilleur des solutions est sûrement d'appliquer la règles des sangs-mêlés tant que le PJ n'a pas dépasser le rang 3 dans la voie à remplacer.

C'est probablement la meilleure des options (ton personnage risque d'être plus puissant à bas niveau - du fait de l'obtention de plus de capacités de rang 1 et 2 - mais j'imagine qu'à terme ça devrait pouvoir s'équilibrer).