Faire long feu 11

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar

Bonjour,

Je viens de lire la règle pour le Long feu (page 125 de L'Art de l'escrime) et je suis un peu perplexe : rajouter deux lancés de dés pour au final avoir beaucoup de chance de faire juste échouer le tir me semble redonndant avec le jet de Tir (qui prend en compte déjà la qualité de l'arme puisqu'une arme de mauvaise qualité a -1). Même avec une arme de mauvaise qualité (1d6), il n'y a que 1 chance sur 3 de faire un effet intéressant (1 : arme endommagée ; 2 : Le coup ne part pas... tout de suite). Donc ça me semble ralentire le jeu pour pas grand chose (surtout si les PJ n'ont pas des armes de mauvaise qualité)... Ai-je raté quelque chose ?

Et vraie question maintenant : qu'est-ce qu'une arme "médiocre" ? Je ne me souviens pas avoir lu ça dans La révolte... Une arme de mauvaise qualité je vois très bien ce que c'est : impose -1 au test, mais médiocre je vois pas...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Notilus

Pour avoir mis en pratique ça ne ralentie pas du tout le jeu, et ça rajoute une petite tension chez le joueur qui est assez sympa.

Le truc c'est de lancer le dé de long feu en même temps que le dé de compétence, et de lancer le dé suivant uniquement en cas de long, ce qui reste très rare. Mais ça rajoute toujours un petit truc quand ça arrive.

avatar

Ca reste de l'optionnel, tout comme les regles d'escrime. On peut effectivement jouer sans, mais ca ne demande qu'un dé en plus, donc pas trés lourd, comme le dit Ombreloup.

Normalement, tu commences par calculer le seuil du PJ - donc s'il a 3 en tir et une arme avec bonus, il fera pas long feu dans des circonstances normales. Ca devrait arriver assez vite.

Moi perso, je ne fais le test que si ca peut apporter quelque chose (pluie, passage d'une riviere, se trimballer l'arme depuis le matin chargé, la récuperer sur le pont ensanglanté d'un bateau, apres avoir fracassé a coup de crosse le crane du mec de devant etc.). Autrement, ca ne fait que rallonger pour pas grand chose effectivement.

Pour l'arme médiocre, c'est p129 de l'Art de l'Escrime content

avatar

Merci pour vos réponses.

Par contre je ne suis pas sûr de comprendre l'arme médiocre. Page 129 de L'Art de l'Escrime il me semble que la seule indication qui différencie l'arme de mauvaise qualité de l'arme médiocre c'est que l'arme médiocre est encore plus facile à trouver. Mais ça me semble en contradiction avec le tableau page 128 qui indique que l'arme médiocre résiste mieux au long feu (D10 à lancer en cas de long feu contre D6 pour une arme de mauvaise qualité).

avatar

Bizarre. Je me demande effectivement si il n'y a pas inversion. Il me semblait que le niveau médiocre était sous le niveau mauvais. Donc à savoir un cumul des malus/désavantages, une plus grande trouvabilité et effectivement plus de chances de peter...
Je pense que ca fait une coquille de plus 😁

avatar

Je ne vois rien de choquant là dedans. En effet une arme mauvaise est moins bonne qu'une arme médiocre, cela n'implique pas qu'on en trouve plus souvent.

Un artisan peu doué fabriquera en boucle des armes médiocres, alors que pour fabriquer une arme de mauvaise qualité il faut soit commettre une erreur, soit être tellement nul dans son métier qu'on finira par se faire virer. Je pense qu'on produit ainsi bien plus d'armes médiocres que d'armes de mauvaises qualités.

avatar

Pas faux. Le problème si je ne me plante c'est que médiocre semble avoir remplacé le Mauvais de la Révolte ? Du coup ça porte à confusion. Mais j'achète l'explication sur la fréquence.

avatar

Bonjour à tous.

Je n'ai pas encore poussé le détail jusqu'à m'intéresser à la qualité des armes, mais si j'en juge d'un point de vue purement ethymologique, "médiocre" tient sa racine de "moyen". Je dirais donc qu'une arme "médiocre" est de qualité moyenne, donc légèrement meilleure qu'une arme "mauvaise".

Si ça peut faire avancer le schmilblick...

avatar

Oui, c'est ce qu'indiquait Ombreloup également, et ca me va comme explication, Par contre, ca veut dire si je ne me plante pas que les malus associés a Mauvaise dans la Révolte sont dorénavant les malus de Médiocre, et que Mauvaise doit etre encore dégradé du coup.

Mais ca se tien effectivement si on accepte le glissement de Mauvaise, et l'insertion de Mediocre dans la liste.

avatar

Alors j'ai cherché pendant un bon moment d'où sort le malus avec une arme de mauvaise qualité, j'ai fini par trouver : c'est indiqué page 31 au paragraphe relatif à l'équipement de départ du personnage. Il n'aurait pas été superflu de rappeler ça dans le chapitre sur le combat.

Par ailleurs, ça ne veut pas dire qu'une arme "médiocre" devrait infliger ce malus à son utilisateur. A mon humble avis, l'éventuel malus au tir pour une arme "mauvaise" ne doit pas être aggravé en considérant qu'il existe aussi des armes "médiocres" qui devraient aussi infliger un malus.

Le passage sur les armes de mauvaise qualité et médiocres à la page 129 de l'art de l'escrime n'est pas très cohérent avec les développements sur le long feu aux pages 125 à 128. D'un côté on suggère de doubler éventuellement le risque de long feu, donner un malus à l'attaque et diminuer les dégâts de l'arme, de l'autre côté il ne s'agit que d'un modificateur de +1 au risque de faire long feu et d'un risque d'accident plus grand.

S'il faut trancher (on en revient aux coups de sabre), je dirais donc : arme médiocre aucun malus d'attaque mais risque de long feu accru, arme de mauvaise qualité malus à l'attaque et risque de long feu encore accru.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • WolfRider4594
avatar
Sneak

Médiocre n'est pas synonyme de moyen, même si leur étymologie est vient d ela même source. Médiocre est moins bien que moyen et mieux que mauvais. Donc la proposition de Sneak me smeble la plus cohérente.