La voie de la glace 9

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Terres d'Arran (Chroniques Oubliées)

avatar

Avant propos : de ce que j'ai compris un tour vaut 10 secondes. Dans la voie de prestige la voie de la glace (p153) on a la description suivante :

2. C½ur de glace (L)
Le PJ divise par deux tous les DM de froid et d’électricité subis pour le reste du combat (10 tours hors combat).

Est-ce que ça veut dire que l'enchantement dure 100 secondes en dehors d'un combat ? Une minute quarante est difficile à tenir en compte lorsque ça se passe en dehors d'un combat.
Comment vous gérer la gestion des tours en dehors d'un combat ?

Vrai propos : Parce que cette voie m'intéresse tout particulièrement. J'aimerais offrir cette voie à un joueur après une quête épique à venir dans le genre rituel magique farfelue, touché par les dieux et autres grandes destinées... Blablabla...
Sachant que mes joueurs dépassent rarement le niveau 5 car on aime pas trop les hauts levels est-ce que accorder cette voie au niveau 3 de mes joueurs ça vous semble disproportionné ou non ?
Autre question est-ce qu'offrir des rangs de voie à un joueur c'est disproportionné également ? Quand c'est ponctuel pour 1 ou 2 points de capacité maximum (sur une voie de prestige chaque rang coûte 2) et que le scénario l'explique facilement. En fait je voudrais exprimer un gain de puissance évident, mais j'ai pas envie que ça casse tout l'équilibre du jeu (les voies de prestige ne se développe qu'après le rang cool.

avatar

Quand il est précisé X tours hors combat, c'est la durée totale s'il n'y a pas de combat engagé au moment où le sort est lancé (mettons que le PJ se prépare à une attaque), ce n'est pas à rajouter en plus du combat. Si le sort est lancé alors que le combat est commencé, le sort dure bien tout le temps du combat puis s'arrête dès la fin.

pour le reste, tu fais comme tu veux à ta table. Juste à bien faire attention à l'équilibrage pour que le jeu ne devienne pas trop facile. Et tu parles d'"offrir", donc j'imagine donner gratuitement, ce n'est pas la règle mais tout est possible, cela peut être une bonne idée dans un scénario personnalisé à mon avis, par contre si tu offres, fais-le pour tous les PJ, pas seulement un.

Les voies de prestige, c'est pas après le niveau 8 ? (et tu utilises le terme Rang à la place de niveau, ce qui perturbe un peu car le rang désigne le "niveau" mort de rire acquis dans une voie - comment les rolistes sont devenus super fort en synonynme mais pas tout à fait !).

avatar

Les voies de prestige, c'est pas après le niveau 8 ? (et tu utilises le terme Rang à la place de niveau, ce qui perturbe un peu car le rang désigne le "niveau" mort de rire acquis dans une voie - comment les rolistes sont devenus super fort en synonynme mais pas tout à fait !).

Oui je voulais dire niveau. Je vais corriger. content

avatar

Vrai propos : Parce que cette voie m'intéresse tout particulièrement. J'aimerais offrir cette voie à un joueur après une quête épique à venir dans le genre rituel magique farfelue, touché par les dieux et autres grandes destinées... Blablabla... [...]

Le soucis c'est que tu joues avec un équilibre de jeu qui t'est propre et on va avoir du mal à te conseiller, considérant qu'on manque de recul sur cette "règle maison".

Tu touches du doigt un "problème" de vos choix de jeu: CO étant un jeu qui exprime une large partie de sa saveur de jeu dans le combo des capacités et la recherche de l'acquisition de tel ou tel rang, limiter au niveau 5 max signifie qu'un même personnage ne va pas avoir la possibilité d'explorer beaucoup les voies et peut donc créer des frustrations, notamment vis à vis des voies de prestige.

Et en même temps, offrir plus de voies et de capacités risque de vous entraîner vers les travers qui font que vous n'appréciez pas le jeu à haut niveau (d'ailleurs - hormis la durée des combats - quels sont les éléments que vous n'appréciez pas à haut niveau?).

Certaines voies de prestige à TA sont très "fortes" au niveau thématique et peuvent faire l'objet d'une campagne ou d'une révélation majeure sur le background d'un personnage, il y a moyen de s'amuser avec. Etant donné que vous jouez sans connexion avec la progression classique de CO, je t'encourage fortement à piocher dans ces thématiques et offrir des voies de prestige comme récompense/moteur/rebondissement de campagne.

D'un point de vue équilibrage, les voies de prestige sont en général plus puissantes que les voies de profil mais ce n'est pas toujours évident (cette puissance peut s'exprimer par des combos destructeurs plus que par une efficacité "intrinsèque").

avatar

Vrai propos : Parce que cette voie m'intéresse tout particulièrement. J'aimerais offrir cette voie à un joueur après une quête épique à venir dans le genre rituel magique farfelue, touché par les dieux et autres grandes destinées... Blablabla... [...]

Le soucis c'est que tu joues avec un équilibre de jeu qui t'est propre et on va avoir du mal à te conseiller, considérant qu'on manque de recul sur cette "règle maison".

C'était plus pour voir si quelqu'un ici l'avait déjà fait et d'avoir un retour de son expérience avant de me lancer.

... limiter au niveau 5 max signifie qu'un même personnage ne va pas avoir la possibilité d'explorer beaucoup les voies et peut donc créer des frustrations, notamment vis à vis des voies de prestige...

Ah non c'est pas le cas mais tout dépend de ton équipe j'imagine. Mes joueurs abordent le sujet comme des dilemmes et apprécient le phénomène. Ils sont beaucoup plus adepte des jeux où les personnages n'ont pas de niveaux et développent des compétences directement en dépensant de l'expérience pour chaque compétence (vampire, L5r, prohpecy). Leur jeu préféré c'est Numenera. Parfois on a des crises d'héroïques fantasy chronique et on se replonge dans D&D, pathfinder, CO...

Et en même temps, offrir plus de voies et de capacités risque de vous entraîner vers les travers qui font que vous n'appréciez pas le jeu à haut niveau (d'ailleurs - hormis la durée des combats - quels sont les éléments que vous n'appréciez pas à haut niveau?).

Ah mais ce qui nous embête dans les hauts niveau n'est pas le cumul des capacités trop forte. D'ailleurs dans CO on trouve pas qu'il y ait de capacités vraiment disproportionnées. Le problème c'est l'harmonie mathématique qui régit les règles pour nous.
Quand tu passes niveau max (20 je crois). Tu as +20 à ton attaque, en moyenne 130 point de vie pour un guerrier (avec un bonus de +0 en CON). C'est à un stade où c'est disproportionné. Les joueurs qui ont voulut optimisé la CA ont l'impression d'avoir perdu des aptitudes, pire les joueurs qui l'ont pas fait ils ont un CA de 16 environ et leurs adversaires attaque à plus de +20 (eux compris). Pour nous on aime bien avoir un risque sur notre dé : là j'ai 3 chances sur 4, ici j'ai qu'une chance sur 2. Avec Pathfinder et CO on arrive dans des situations genre là j'ai 7 chances sur 5 troublé. Ce truc là ils aiment pas et j'aime pas non plus. Donc on dépasse pas le niveau où on estime que le dé ne sert plus à rien.

Certaines voies de prestige à TA sont très "fortes" au niveau thématique et peuvent faire l'objet d'une campagne ou d'une révélation majeure sur le background d'un personnage, il y a moyen de s'amuser avec. Etant donné que vous jouez sans connexion avec la progression classique de CO, je t'encourage fortement à piocher dans ces thématiques et offrir des voies de prestige comme récompense/moteur/rebondissement de campagne.

Ok donc toi tu donnerais plutôt une voie de prestige en récompense mais sans nécessairement faire d'entorse aux règles. Genre "comme tu as trouvé le coeur de glace, tu pourras développer la voie de la glace au rang 8".

D'un point de vue équilibrage, les voies de prestige sont en général plus puissantes que les voies de profil mais ce n'est pas toujours évident (cette puissance peut s'exprimer par des combos destructeurs plus que par une efficacité "intrinsèque").

Ok je vais garder ça en tête, merci. Et du coup plus personnellement est-ce que tu trouves la voie de la glace très forte ou moyennement forte (par rapport aux autres voies de prestige) ?

avatar

Vrai propos : Parce que cette voie m'intéresse tout particulièrement. J'aimerais offrir cette voie à un joueur après une quête épique à venir dans le genre rituel magique farfelue, touché par les dieux et autres grandes destinées... Blablabla... [...]

Le soucis c'est que tu joues avec un équilibre de jeu qui t'est propre et on va avoir du mal à te conseiller, considérant qu'on manque de recul sur cette "règle maison".

Ok je vais garder ça en tête, merci. Et du coup plus personnellement est-ce que tu trouves la voie de la glace très forte ou moyennement forte (par rapport aux autres voies de prestige) ?

Lucas Cahouette

La voie de la glace est équilibrée avec les autres voies de prestige ... clin d'oeil C'est une voie à majorité offensive, c'est tout. A mon avis, elle permet d'être super efficace en froid mais ne semble pas "cheater".

Si la progression en niveau ne vous satisfait pas entièrement, tu peux lisser celle-ci en accordant progressivement le niveau : par exemple le DV d'abord, puis 1 point de capacité, puis le dernier (ou les pts de capa d'abord etc.). La montée est progressive et plus longue, ce qui permet de jouer plus longtemps à faible niveau sans lassser des joueurs qui tiennent à voir leurs "chiffres augmentés".

Et au lieu de donner +1 par niveau à tous les scores d'attaque, pourquoi pas ne donner qu'un +1 à placer dans un des 3 scores d'attaque, en tout et pour tout ? (système de COC) Ce qui permettra aux DEF de rester efficcaces si tu encadres la montée en puissance du score de DEF, mais COTA semble très bien gérer la DEF par ailleurs.

avatar

Et au lieu de donner +1 par niveau à tous les scores d'attaque, pourquoi pas ne donner qu'un +1 à placer dans un des 3 scores d'attaque, en tout et pour tout ? (système de COC) Ce qui permettra aux DEF de rester efficcaces si tu encadres la montée en puissance du score de DEF, mais COTA semble très bien gérer la DEF par ailleurs.

En fait j'ai pas envi de rééditer tous les monstres tout simplement content.
On est tous bon avec notre manière de jouer dans mon équipe.

Plus personnellement j'observe une forme d'harmonie mathématique autour du niveau 5. Quand tu prends des capacités qui augmentent le résultat de tes jets de compétence, tu observes que les jets de compétences ne suivent pas la règle de niveau+mod.carac+1d20, on a à la place 5+mod.carac+1d20 (ou juste mod.carac+1d20 si tu n'as pas de talent qui t'y aide [j'exclu le cumule des talent pour passer à +10 ou +15, mes joueurs ne s'y intéresse pas du tout :
- Moi : Tu veux pas avoir +10 ?
- PJ : Ça sert à rien j'ai déjà +5.]

Donc personnellement je me dis que ce "5" n'a pas était pris au hasard. Et j'aime donc l'idée de progresser jusqu'à +5 en attaque (+7 pour combattant et +6 pour aventurier ici). Il y a largement suffisamment de bestiaules à affronter d'ici le niveau 5.

avatar

En fait j'ai pas envi de rééditer tous les monstres tout simplement content.

En fait, réédiiter les monstres est très simple, mais avec COF seulement (p.174-175) en prenant les scores d'attaque différenciés selon les profils de créatures (prédateur, nuisible, proie) (j'ai testé ça fonctionne très bien à petit niveau, avec des ajustement mineurs à plus haut niveau sur les gros monstres).

Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ton 2e paragraphe, mais les bonus aux tests (de "compétences") induits sont effectivement très élevés selon le rang dans la voie. Ce n'était pas une critique de limiter les niveaux. Je trouve que au delà des niveau 8-10, les PJs deviennent très (trop) puissants, mais ce n'est pas l'avis de tous mes joueurs. Jouer à petit niveau est vraiment sympa. *j'aimerais bien au prochain cycle de jeu limiter la campagne au niveau 9 max*

avatar
En fait, réédiiter les monstres est très simple, mais avec COF seulement (p.174-175) en prenant les scores d'attaque différenciés selon les profils de créatures (prédateur, nuisible, proie) (j'ai testé ça fonctionne très bien à petit niveau, avec des ajustement mineurs à plus haut niveau sur les gros monstres).

En fait je trouve le bestiaire assez fourni pour ce dont j'ai besoin et la très longue liste d'archétype de PNJ est vraiment très très bien et super complète !

Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ton 2e paragraphe, mais les bonus aux tests (de "compétences") induits sont effectivement très élevés selon le rang dans la voie.

Les bonus de compétence n'évolue pas en fonction de ton niveau. Ils évoluent en fonction des capacités que tu as prise. Par exemple le rang 1 de la voie de la fourberie te donne "+5 pour tous les tests de DEX liés à la précision : crocheter une serrure, désamorcer un piège, faire les poches de quelqu’un...". Donc avec ça lorsque tu dois jouer un jet de crochetage tu joues 5+Dex contre difficulté et tu ne joues pas niveau+5+Dex contre difficulté.

Ça correspond au niveau 5 si tu devais jouer un jet d'attaque. Du coup comme dans mon équipe on considère que jouer une attaque c'est comme une compétence on joue jusqu'au niveau 5. C'est aussi le moment où on trouve que mathématiquement c'est le plus agréable.

Ce n'était pas une critique de limiter les niveaux.

Je l'ai pas du tout pris comme ça t'inquiète.

Je trouve que au delà des niveau 8-10, les PJs deviennent très (trop) puissants, mais ce n'est pas l'avis de tous mes joueurs.

Ouais moi c'est l'inverse. Dès qu'ils deviennent trop puissant ou qu'ils ont l'impression que le dé ne leur sert plus à rien ils veulent explorer de nouveaux thèmes.

Jouer à petit niveau est vraiment sympa. *j'aimerais bien au prochain cycle de jeu limiter la campagne au niveau 9 max*

Ah bin je te confirme c'est vraiment très cool content.

Bref en somme et après tout ça, je pense que je vais peut-être éviter de prendre des capacités de voie de prestige gratos à mes joueurs. J'aurais surement d'autres idées bien sympa d'ici là, et ma campagne actuelle est pas finie.