Entre Ciel et Terre - Comment gèreriez-vous un PJ kabbaliste ? 9

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar

Salut à tous !

Je suis en train de bucher Entre Ciel et Terre, et je me trouve face à une colle sur la Kabbale…
Je viens donc chercher vos précieux conseil content

Voilà ce que j’ai compris :
La Kabbale comporte deux types de pouvoirs, « l’Arbre de Vie » (petit arbre et grand arbre), et « l’Arbre Renversé » (ou arbre de mort, petit arbre et grand arbre).
Ces deux arbres se déclinent, en termes de jeu, en :

  • voie des Séphiroth, pour l’Arbre de Vie
  • voie des Qlipoth, pour l’Arbre de mort

La kabbaliste, en termes de jeu, est limité à l’acte sacré de type « rituel ».
Le rituel et donc de puissance niveau 1 ("foi/connaissance des mystères"), les niveau suppérieurs ne permettant que d'accéder à des pouvoirs plus puissants dans les voies d'illumination précédemment citées toujours dans le cadre d'un rituel.
Sachant que les deux voies ne sont pas forcément de même niveau (le joueur peut choisir d'en développer une plus que l'autre).

Pour utiliser ses pouvoirs, il procède à un rituel par lequel il formule un souhait (comme pour tout rituel).
Si le fonctionnement est bien le même que pour tout autre rituel des autres voies d’illumination des autres religions, le souhait – s’il se réalise – se manifestera sous une forme ou une autre d’ici à 24 heures.

Cependant lorsque l’on regarde les voies des Sephiroth et des Qlipoth...il y a, pour chaque pouvoir, une ligne « heure » comportant des créneaux horaires comme 6h00 à 6h20, 18h20 à 18h40, etc…il s’agit systématiquement de plages horaires de 20 minutes.

Sachant cela, je suppose que le joueur d’un Kabbaliste doit respecter ces plages horaires dans le jeu, afin de voir son souhait réalisé (et qu’il doit donc toujours anticiper ses rituels) ?
Admettons que oui, pour une plage horaire de 3h00 à 3h20, le joueur peut dire au MJ qu’il se lève la nuit pour faire son rituel et on peut considérer qu’il a bien respecté lesdits horaires…
Mais en pleine journée – genre de 15h00 à 15h20 – notamment sur un navire navigant (ses matelots à la man½uvre et les officiers à leur poste…) ça me semble assez compliqué (surtout si le kabbaliste est pris en flagrant délit, je suppose qu’ils ne sont pas très appréciés quelle que soit la voie qu’ils arpentent mais cela dit je n’en suis pas sûr).

Tout cela sans compter qu’il y a des dates précises à respecter (elles aussi indiquées pour chaque pouvoir de ces deux voies, à la ligne « jour »)…

En tant que MJ gérer les dates s’arrête pour moi au plus précis...au mois et à l’année en cours (sauf pour des évènements particuliers où les dates précises sont annoncées, telles que la bataille de Marignan, la prise de la Bastille, etc…le décès d’un personnage historique (pirate ou non), ou encore fictif pour qu’il coïncide avec le déroulement d’un scénario, etc…), sinon je n’imagine pas la machine infernale à mettre en place si on doit tout le temps gérer la date pile pile et l’heure…
De plus si le créneau pour l’utilisation d’un pouvoir est passé, l’attente pour le créneau suivant est j’imagine assez lourde pour le joueur, et question immersion et dynamisme dans le jeu je pense que c’est pas terrible, voir frustrant pour le joueur…
Je me demande donc s'il ne sera pas mieux de se passer au moins des dates, voire des heures...

Par ailleurs, pour ce qui est de la découverte d’un nouveau pouvoir pour le kabbaliste, il est indiqué qu’il faut méditer et lire pendant une semaine pour la découverte d’un nouveau pouvoir.
Il n’est donc pas nécessaire de tirer les cartes lors d’un rituel et de tomber sur le Mat ?
Même si on réparti cette semaine de lecture en petits morceaux sur les moments de repos des PJ dans le jeu, n’est-ce pas un peu facile de découvrir de nouveaux pouvoir (qu’on ne pourrait contradictoirement utiliser que sur des heures et dates précises ? - nous renvoyant à la machine infernale de tout à l’heure…) ?

Pour ce qui est du niveau de « foi/connaissance des mystères », si j’ai bien suivi – quelle que soit la voie d’illumination arpentée – il faut faire des quêtes physiques ou spirituelles pour l’augmenter.
Les quêtes spirituelles n’étant accessibles qu’en transe (une fois en transe il faut tirer 1D6 nous donnant le nombre de lames droites supplémentaires nécessaires à tirer pour que ladite quête débute), j’imagine qu’elles excluent les kabbalistes ?

En somme comment gérez-vous un PJ kabbaliste ?

PS : à propos de ce niveau de « foi/connaissance des mystères » (pour toute religion et toute voie d’illumination, et pas seulement la kabbale) comment gérez-vous son évolution ?
Je pense avoir loupé la règle le mentionnant, et j’imagine que ça fonctionne un peu comme pour les points d’expérience dans La Révolte – que le PJ aurait acquis pendant les quêtes physiques / spirituelles y contribuant ?
Ou c’est au feeling ?

Merci à tous et à bientôt content
Nico

avatar

J'avoue avoir laissé tomber la kabale... déjà que la cartomancie est chaude à gérer, au bout d'un moment je me suis imposé des limites à ce que je pouvais gérer à ma table.

avatar

PS : à propos de ce niveau de « foi/connaissance des mystères » (pour toute religion et toute voie d’illumination, et pas seulement la kabbale) comment gérez-vous son évolution ?
Je pense avoir loupé la règle le mentionnant, et j’imagine que ça fonctionne un peu comme pour les points d’expérience dans La Révolte – que le PJ aurait acquis pendant les quêtes physiques / spirituelles y contribuant ?
Ou c’est au feeling ?

Page 90 en haut de la première colonne c'est indiqué que la foi/connaissance des mystères peut progresser lors de la découvert d'un nouveau Pouvoir, lors d'un Rituel et d'une Transe.

Page 142 en bas de la première colonne c'est indiqué comment ça marche pour le nouveau Pouvoir

Pour le reste je peux pas t'aider...

avatar

Alors, a prendre avec des pincettes, parce que c'est ma compréhension, et que je n'ai pas eu de Kabbaliste, donc je peux dire d'énormes c#nneries, mais:

Voilà ce que j’ai compris :
La Kabbale comporte deux types de pouvoirs, « l’Arbre de Vie » (petit arbre et grand arbre), et « l’Arbre Renversé » (ou arbre de mort, petit arbre et grand arbre).

Alors le Kabbaliste a accés a 3 voies, la voie de Dieu (et ce qui n'est pas clair c'est si c'est toute la voie, ou juste la voie du judaisme; pour moi c'est toute la voie comme je crois qu'il est mentionné que la Kabbale emprunte au christianisme), ainsi effectivement que les deux voies de l'arbre. Donc 3 voies au total.

La kabbaliste, en termes de jeu, est limité à l’acte sacré de type « rituel ».

Hum, disons que le Kabbaliste ne peut pas entrer en transe, donc il ne va pouvoir utiliser effectivement que le Rituel comme systeme de jeu.

Le rituel et donc de puissance niveau 1 ("foi/connaissance des mystères"), les niveau suppérieurs ne permettant que d'accéder à des pouvoirs plus puissants dans les voies d'illumination précédemment citées toujours dans le cadre d'un rituel.

Je ne suis pas sur de comprendre... Theoriquement, le Kabbaliste dit ce qu'il veut faire comme une priere; genre: j'aimerai que notre bateau aille plus vite. Le MJ determine quel est le pouvoir qui y correspond. Si le Kabbaliste connait ce pouvoir, il a un bonus de facilité. Mais il peut en theorie taper dans n'importe quel pouvoir, qu'il le connaisse ou pas, meme jusqu'au niveau 10... le probleme ca va etre la difficulté, qu'il ne connait pas (sauf a connaitre le pouvoir), et les mechants effets s'il se fait rejeter...

Sachant que les deux voies ne sont pas forcément de même niveau (le joueur peut choisir d'en développer une plus que l'autre).

C'est pas tellement qu'il va choisir d'en développer une plus que l'autre... elles vont finir par avoir des scores differents, mais c'est en grande partie du a la chance, qui va dependre aussi de la frequence d'utilisation.

Pour utiliser ses pouvoirs, il procède à un rituel par lequel il formule un souhait (comme pour tout rituel).

C'est ca (Voir plus haut).

Si le fonctionnement est bien le même que pour tout autre rituel des autres voies d’illumination des autres religions, le souhait – s’il se réalise – se manifestera sous une forme ou une autre d’ici à 24 heures.

C'est ce que j'en comprends effectivement.

Cependant lorsque l’on regarde les voies des Sephiroth et des Qlipoth...il y a, pour chaque pouvoir, une ligne « heure » comportant des créneaux horaires comme 6h00 à 6h20, 18h20 à 18h40, etc…il s’agit systématiquement de plages horaires de 20 minutes.

Il y a aussi des couleurs etc. Ce sont des facteurs qui vont "faciliter" le rituel (ou tout au moins empecher les malus) d'apres ce que j'en comprends (voir description des actes sacrés Vaudou p115 qui semblent supporter cette these). Si tu fais ton rituel en portant la bonne couleur, en prononcant la bonne formule incantatoire, a la bonne heure etc., tu auras des rites plus favorables (en gros c'est le systeme de bonus/malus de la page 94).

Sachant cela, je suppose que le joueur d’un Kabbaliste doit respecter ces plages horaires dans le jeu, afin de voir son souhait réalisé (et qu’il doit donc toujours anticiper ses rituels) ?

Pas du tout ma compréhension - pour moi il peut le faire quand il veut, mais dans ce cas, c'est un peut comme vouloir faire un rituel sans avoir fait des rites/actes de foi corrects.


Admettons que oui, pour une plage horaire de 3h00 à 3h20, le joueur peut dire au MJ qu’il se lève la nuit pour faire son rituel et on peut considérer qu’il a bien respecté lesdits horaires…

Mais en pleine journée – genre de 15h00 à 15h20 – notamment sur un navire navigant (ses matelots à la man½uvre et les officiers à leur poste…) ça me semble assez compliqué (surtout si le kabbaliste est pris en flagrant délit, je suppose qu’ils ne sont pas très appréciés quelle que soit la voie qu’ils arpentent mais cela dit je n’en suis pas sûr).

Alors deja, pour faire de la Kabbale, si tu ne veux pas prendre justement des malus de folie, il faut avoir un lieu d'invocation qui met deux heures a etre installé... Donc ton Kabbaliste sur le bateau, il risque de se retrouver souvent avec -4 a -6 en auspice...Donc si tu as disons 3 en connaissance des mysteres, et 3 en faveur (ce qui fait 8 en pouvoir), ca te fait en gros 0 en rejet... la moindre lame inversée et tu ramasses...

De plus, trimballer tous ses bouquins, ses objets... c'est pas discret. En gros, un bateau n'est pas fait pour un Kabbaliste... Sauf a avoir tout l'équipage qui te supporte, mais bon la, c'est plus tres réaliste (mais apres tout, on est dans un jeu, pourquoi pas).

Pour ce qui est d'etre pris en flag', ton Kabbaliste est juif, donc deja il ne sera pas accepté a bord... le moindre marin qui se coupe avec son couteau en épluchant une pomme ira croire que c'est la faute du Kabbaliste et demandera a ce qu'il soit passé par dessus bord content

Tout cela sans compter qu’il y a des dates précises à respecter (elles aussi indiquées pour chaque pouvoir de ces deux voies, à la ligne « jour »)…

Comme ci-dessus, pour moi, ca fait juste partie de la mécanique bonus/malus, pas de quand tu peux utiliser le pouvoir.

En tant que MJ gérer les dates s’arrête pour moi au plus précis...au mois et à l’année en cours (sauf pour des évènements particuliers où les dates précises sont annoncées, telles que la bataille de Marignan, la prise de la Bastille, etc…le décès d’un personnage historique (pirate ou non), ou encore fictif pour qu’il coïncide avec le déroulement d’un scénario, etc…), sinon je n’imagine pas la machine infernale à mettre en place si on doit tout le temps gérer la date pile pile et l’heure…
De plus si le créneau pour l’utilisation d’un pouvoir est passé, l’attente pour le créneau suivant est j’imagine assez lourde pour le joueur, et question immersion et dynamisme dans le jeu je pense que c’est pas terrible, voir frustrant pour le joueur…
Je me demande donc s'il ne sera pas mieux de se passer au moins des dates, voire des heures...

Comme dit précédemment, je ne pense pas que ce soit le sens de ces indications dans les pouvoirs. Du coup ca te laisse un peu de marge pour dire a ton PJ que s'il attend deux jours, trouve un endroit ou préparer le materiel d'invocation etc., il aura plus de chance. C'est comme ca que je l'interprete perso. J'ai une idée du mois et de la date a une semaine prés, generalement, mais je pense pas que ce soit tres important... Ca permet juste pour moi au joueur de plannifier son rituel s'il veut vraiment que ca reussisse.

Par ailleurs, pour ce qui est de la découverte d’un nouveau pouvoir pour le kabbaliste, il est indiqué qu’il faut méditer et lire pendant une semaine pour la découverte d’un nouveau pouvoir.
Il n’est donc pas nécessaire de tirer les cartes lors d’un rituel et de tomber sur le Mat ?
Même si on réparti cette semaine de lecture en petits morceaux sur les moments de repos des PJ dans le jeu, n’est-ce pas un peu facile de découvrir de nouveaux pouvoir (qu’on ne pourrait contradictoirement utiliser que sur des heures et dates précises ? - nous renvoyant à la machine infernale de tout à l’heure…) ?

Non, la maniere dont je le lis, c'est que quand tu découvres un pouvoir, au lieu d'assouvir une compulsion, tu dois passer une semaine a lire. Mais ce n'est pas passer une semaine a lire qui te fait gagner le pouvoir, il faut que tu l'ais découvert avant. En fait, c'est plus tu as touché quelque chose du doigt, tu as une nouvelle compréhension, et tu files étudier ca, et tu le comprends enfin et le gagne (voir p142).

Pour ce qui est du niveau de « foi/connaissance des mystères », si j’ai bien suivi – quelle que soit la voie d’illumination arpentée – il faut faire des quêtes physiques ou spirituelles pour l’augmenter.
Les quêtes spirituelles n’étant accessibles qu’en transe (une fois en transe il faut tirer 1D6 nous donnant le nombre de lames droites supplémentaires nécessaires à tirer pour que ladite quête débute), j’imagine qu’elles excluent les kabbalistes ?

Non, pour découvrir un nouveau pouvoir, tu peux

- utiliser effectivement une quete mais comme les Kabbalistes ne peuvent pas aller en transe, c'est mort,

- avoir de la chance lors d'un rituel (tirer le mat, n'avoir que des lames droites).

Si ce nouveau pouvoir est supérieur a ton score de foi/mystere, celui-ci progresse de 1. Donc en fait il n'y a que le mat tiré apres un nombre de lames droites au moins égal a ton score de foi/mystere qui marche.

En somme comment gérez-vous un PJ kabbaliste ?

J'en ai pas, mais je les gererai comme les autres, avec encore plus d'ostracisme (sachant que de toute facon, tout ce qui a trait de pres ou de loin au surnaturel est deja bien frappé d'ostracisme a la base).

PS : à propos de ce niveau de « foi/connaissance des mystères » (pour toute religion et toute voie d’illumination, et pas seulement la kabbale) comment gérez-vous son évolution ?

Comme expliqué ci-dessus, mais du coup, c'est pas rapide. Apres, c'est également extrement puissant. Mais ca doit rester un truc anecdotique a mon sens, pas vraiment pour les joueurs.


Je pense avoir loupé la règle le mentionnant, et j’imagine que ça fonctionne un peu comme pour les points d’expérience dans La Révolte – que le PJ aurait acquis pendant les quêtes physiques / spirituelles y contribuant ?
Ou c’est au feeling ?

Et non content

avatar

Merci à tous pour vos retours joyeux

En effet l'info m'était passée sous le nez pour les gains de points de "foi/connaissance des mystères", ça va bien me débloquer content

Et pour ce qui est de la Kabbale ça a l'air d'être en effet bien plus jouable comme ça !
Je n'aurai pas le temps de m'y atteler avant lundi, mais je vais me faire une synthèse de tout ça sous word et si j'ai une autre galère je relancerai ce post content
PS : si certains d'entre vous veulent ladite synthèse par mail y a pas de souci !

avatar

N'hésite pas si tu as des questions.
Le système n'est pas très compliqué une fois qu'on a capté la logique. Par contre le vrai problème, c'est qu'il va falloir que tu t'enfiles 3 voies pour que quand ton PJ fasse un rituel tu saches plus ou moins quel pouvoir va être activé. Donc planche également la dessus (lis les une fois, pense à comment ils pourraient être utilisés), avant la partie.

avatar

Me revoilà content

Pour ce qui est de la voie de Dieu, étant donné qu’elle est accessible au kabbaliste, qu’il soit juif ou chrétien ne change rien à mon sens, puisque certains pouvoirs sont marqués (entre parenthèses) réservés aux chrétiens et d’autres sont réservés aux juifs (et certains accessibles aux deux).

S’il veut formuler un souhait à bord d’un navire il aura en toute logique plus tendance à utiliser la voie de Dieu, pour éviter trop de malus de part le manque des bonnes conditions pour la pratique de la Kabbale.

Par contre dans le cas où il préparerait tout ce qui est nécessaire au bon déroulement d’un rituel kabbaliste (à terre donc, et dans un lieu adapté), lorsque le joueur ne connait pas les pouvoirs auxquels il pourrait faire appel, comme pour tout rituel c’est au MJ de décider lequel sélectionner (si le souhait se réalise).
Mais comment déterminer si ce sera la voie des Séphirtoh ou des Qlipoth qui sera empruntée dans le cas où deux pouvoirs appartenant à l’une et l’autre voie sont possibles ?
J’imagine que c’est le joueur qui doit explicitement dire la voie qu’il choisit (étant donné qu’un fidèle d’un culte ou d’un autre est sensé connaitre les divinités qu’il vénère), non ?
Ou c’est au role play que ça se joue ?
Bien sûr s’il décide de faire appel à un servant ou un familier lors dudit rite le choix est évident, ou tout du moins orienté (même chose lorsque qu'il n'y a qu'une possibilité dans une seule voie).
Et selon ce qui se développe l’une des deux voies sera en effet forcément plus développée que l’autre.

Je suppose aussi qu’il ne peut pas faire un souhait qui taperait dans les trois voies à la fois (puisqu’entre la voie de Dieu et celle des Sephiroth/Qlipoth les rites sont différents et qu’il sait à qui il adresse la demande) ?

Heu…j’avais pas fait gaffe aux couleurs, mais j’imagine qu’il s’agit des couleurs de l’environnement du kabbaliste au moment du rituel ?
Et pour les cristaux, je suppose qu’ils font partie des rites kabbalistes ?

Pour les heures et les dates c’est beaucoup plus cohérent qu’elles correspondent au système de bonus-malus en effet content
Cela dit, j’ai choppé un D30 et un D24 pour simplifier le truc.
Ainsi le D12 symboliserait un mois, le D30 un jour (pour les mois à 31 jours je réfléchis à un truc équilibré !), le D24 une heure, et à la rigueur le D6 diviserait une heure en 6 x 10 minutes…
Le joueur lance le tout, et on voit ce que ça donne en accordant des bonus si seulement certains dés donnent un bon score (s'ils donnent tous le bon c'est jackpot).
Ouais c’est un peu une méthode de b******* et c’est pas histo, mais c’est beaucoup plus rapide à gérer et ça rajoute le stress de jeter des dés inhabituels joyeux

PS : si le kabbaliste est chrétien mais pris en flagrant délit à bord d'une navire, il ne se ferait donc pas jeter ?
Je ne savais pas que les juifs n’étaient pas admis à bord, il y avait bien des juifs en mer sur des bateaux marchands pourtant mais qui du coup je suppose restaient entre eux (sur des navires de guerre ou pirates je ne m’étais pas posé la question par contre).

Merci encore content

avatar

Pour ce qui est de la voie de Dieu, étant donné qu’elle est accessible au kabbaliste, qu’il soit juif ou chrétien ne change rien à mon sens, puisque certains pouvoirs sont marqués (entre parenthèses) réservés aux chrétiens et d’autres sont réservés aux juifs (et certains accessibles aux deux).

Alors, la voie de Dieu est accessible aux juifs et chretiens (c'est le meme Dieu), mais comme les pouvoirs sont basés sur des miracles ou interventions divines mis en avant par chaque religion, il y a quelques petites differences parfois. Pour la Kabbale, c'est normalement Juif (et le fait que le kabbaliste en religion n'ait que judaisme et pas chretienne semble le supporter)... Si tu prends d'ailleurs le titre de la p59, c'est clairement indiqué. Je ne vois pas un chrétien pouvant faire de la Kabbale... C'est plus une branche secrete et divergente du judaisme. Maintenant, ta table et tes envies, mais c'est sensé etre ultra confidentiel.

S’il veut formuler un souhait à bord d’un navire il aura en toute logique plus tendance à utiliser la voie de Dieu, pour éviter trop de malus de part le manque des bonnes conditions pour la pratique de la Kabbale.

Tout a fait. Mais meme la, si tu veux pas manger les malus, il faut quand meme faire des rites etc. Juste que c'est plus discret et moins lourd que d'avoir un cercle d'invocation content

Par contre dans le cas où il préparerait tout ce qui est nécessaire au bon déroulement d’un rituel kabbaliste (à terre donc, et dans un lieu adapté), lorsque le joueur ne connait pas les pouvoirs auxquels il pourrait faire appel, comme pour tout rituel c’est au MJ de décider lequel sélectionner (si le souhait se réalise).

Avant qu'il ne se réalise. Ou le joueur sait ce qu'il fait (il connait le pouvoir et souhaite l'activer via un rituel), ou alors effectivement, il emet un souhait/priere, le MJ trouve a quoi ca correspond, et ensuite on tente de tirer ce qu'il faut en lames droites pour que ca se réalise.


Mais comment déterminer si ce sera la voie des Séphirtoh ou des Qlipoth qui sera empruntée dans le cas où deux pouvoirs appartenant à l’une et l’autre voie sont possibles ?

Je laisserai le joueur choisir... au pire, le MJ peut aider en suggérant que ca serait plutot tel arbre, et ensuite ca donne le coté RP/ambiance correspondant a la voie...


J’imagine que c’est le joueur qui doit explicitement dire la voie qu’il choisit (étant donné qu’un fidèle d’un culte ou d’un autre est sensé connaitre les divinités qu’il vénère), non ?
Ou c’est au role play que ça se joue ?

Je pense que les deux sont possibles, et que ca dépend également de l'expérience du joueur. Parce que le joueur n'a pas la liste des pouvoirs donc ca peut etre cotton pour lui de savoir vers quoi s'orienter. Perso, je pense que j'assisterai le joueur... Mais l'exemple p103 semble indiquer que le joueur choisit la voie...


Bien sûr s’il décide de faire appel à un servant ou un familier lors dudit rite le choix est évident, ou tout du moins orienté (même chose lorsque qu'il n'y a qu'une possibilité dans une seule voie).
Et selon ce qui se développe l’une des deux voies sera en effet forcément plus développée que l’autre.

Le probleme étant de savoir ce qu'il y a dans une voie pour le joueur (pas exactement la liste des pouvoirs, mais d'avoir une idée). Autrement ca va etre compliqué. Donc il va falloir que tu fasses passer un minimum de lecture a ton joueur. La p93 de plus semble clairement indiquer que le joueur ne sait pas si le miracle est réalisable ou pas... donc si tu joues vraiment by the book, le joueur choisit sa voie, la priere, tu regardes si tu trouves un pouvoir ,et si y a rien, ben sa divinité peut pas l'aider.

Je suppose aussi qu’il ne peut pas faire un souhait qui taperait dans les trois voies à la fois (puisqu’entre la voie de Dieu et celle des Sephiroth/Qlipoth les rites sont différents et qu’il sait à qui il adresse la demande) ?

Non, il doit choisir quelle voie. Ce ne sont pas les memes logiques, et on peut pas mixer...

Heu…j’avais pas fait gaffe aux couleurs, mais j’imagine qu’il s’agit des couleurs de l’environnement du kabbaliste au moment du rituel ?

Si comme en Vaudou, oui, tu devras porter un vetement de la couleur par exemple.


Et pour les cristaux, je suppose qu’ils font partie des rites kabbalistes ?

Je pense oui.

Pour les heures et les dates c’est beaucoup plus cohérent qu’elles correspondent au système de bonus-malus en effet content

C'est a mon avis hein, mais je vois pas trop effectivement comment l'utiliser autrement.


Cela dit, j’ai choppé un D30 et un D24 pour simplifier le truc.
Ainsi le D12 symboliserait un mois, le D30 un jour (pour les mois à 31 jours je réfléchis à un truc équilibré !), le D24 une heure, et à la rigueur le D6 diviserait une heure en 6 x 10 minutes…
Le joueur lance le tout, et on voit ce que ça donne en accordant des bonus si seulement certains dés donnent un bon score (s'ils donnent tous le bon c'est jackpot).
Ouais c’est un peu une méthode de b******* et c’est pas histo, mais c’est beaucoup plus rapide à gérer et ça rajoute le stress de jeter des dés inhabituels joyeux

Ca peut marcher aussi effectivement - c'est moins "orthodoxe" mais tant que ca te donne un parametre qu'on ne peut t'accuser d'avoir pipé, ca va.

PS : si le kabbaliste est chrétien mais pris en flagrant délit à bord d'une navire, il ne se ferait donc pas jeter ?

J'ai du mal m'exprimer. Donc outre le fait que je pense pas que tu puisses avoir un kabbaliste chrétien, je disais juste que toute tentative surnaturelle risque de faire tache. SI juste la messe, ca passe. Mais tout ce qui pourrait etre bizarre ou diverger, engendrera automatiquement de la réticence et une bonne dose de réactions superstiteuse... est-ce dieu ou le diable qui parle par la bouche de ce frere au comportement ma foi pas toujours irréprochable?

Pour moi, ton pretre dit "un éclair va tomber" et l'éclair tombe, l'équipage va le craindre, mais également chercher a s'en débarasser des que possible, quelque soit sa religion.


Je ne savais pas que les juifs n’étaient pas admis à bord, il y avait bien des juifs en mer sur des bateaux marchands pourtant mais qui du coup je suppose restaient entre eux (sur des navires de guerre ou pirates je ne m’étais pas posé la question par contre).

Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Un, physiquement, rien ne te permet de savoir qu'une personne est juive, enfin sauf a faire une examination dans les détails ce qui n'était pas le cas a mon sens. Du coup, il y a le vestimentaire, mais si le PJ s'en sépare, c'est passe-partout.

Pour ce qui est d'un juif, quand tu prends la Marque Tres Infamante a +4pc (p51 la Revolte), je pense que ca dit bien ce que ca veut dire. Je ne sais pas si le droit d'aubaine existait encore au 17eme, mais oui, les juifs avaient mauvaise presse et étaient accusé de tous les maux (la raison étant que "ils ont tué notre seigneur christ"... personne ne se posait trop de savoir si Jesus était juif... apres tout il etait blond et aux yeux bleus... je l'ai vu sur un vitrail).

avatar

Il y a des juifs, principalement maranes, dans toutes les colonies espagnoles du nouveau monde. Il y a aussi des juifs, principalement non maranes cette fois, dans les colonies des autres nations européennes. New York à même une importante population juive des le 17e siècle. Donc logiquement ils ont bien pu embarquer sur des navires pour faire la traversée.

Par contre vu les préjugés anti-juif ( ou anti-judaïque mais pas anti-sémites ce serait anachronique) il est très improbable qu'un juif puissent faire parti d'un équipage. Mais s'il se converti, donc abandone la religion juive pour une religion chrétienne, alors il cesse d'être vu comme un juif. Sauf par l'inquisition espagnole mais elle voit des hérétiques partout. Donc des juifs convertis qui ne travaillent pas le samedi c'est très suspect. Alors qu'en fait ce sont des précurseurs qui en faisant shabat le samedi et en pratiquant le repos dominical chrétien, ont inventé la semaine de 5 jours.

Et comme de nombreux juifs maranes ont fui l'inquisition espagnole en France ou au Pays-bas, ça en fait de bon candidat pour avoir un PJ Kabaliste qui ne soit pas discriminé comme juif. Et qui connaît ou même pratique les deux religions, juive et chrétienne.