Des infos sur les Canaries? 7

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar

Bonjour aux forbans de tout poil!

La suite de ma campagne emmène les perso en Martinique, via les Canaries.

En creusant un peu sur les Canaries, j'ai trouvé des pistes qui pourraient être intéressantes pour développer un scénario sur place:

- présence des Guanches un siècle plus tôt, décimés et exilés par les espagnols

- Maria de Léon dite la Siervita, oracle est considérée comme une sainte au couvent santa Catalina de Siena à San Cristobal de la Laguna

- lieu de vilégiature d'Amaro Pargo, redoutable corsaire espagnol et riche armateur.

L'un d'entre vous aurait-il développé des trames, des intrigues, ou aurait des infos plus précises?

Merci d'avance!

avatar

Désolé, on a passé les Canaries (Espagnoles - et du coup un bateau anglais en 1705 ca passe mal)) pour faire Madeire et Cap Vert (Sans s'attarder trop non plus pour pas rajouter a la campagne).

Je poste juste pour qu tu ais un petit up

avatar

C'est gentil, merci! clin d'oeil

avatar

Il y a quelques trucs dans "un flibustier français dans la mer des Antilles" (Payot et Rivages, 2016), mais c'est vers 1620.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Bitume
avatar

Juste si je peux me permettre : n'hésite pas à t'affranchir de l'histoire à un moment (si c'est le sens de ton propos). Dans ma campagne PN (en cours de 6eme version d'écriture), j'ai eu tendance à vouloir trop coller au récit historique (qui est de toute façon pour l'époque relativement approximatif - les vainqueurs écrivent l'histoire comme on dit). Je suis personnellement passé d'un respect de tel événement à tel date avec tel PNJ à tel PNJ s'il est important tentera de faire X aux alentours de Y. Ça permet plus de flexibilité, et empêche d'avoir une campagne ou un scenar trop sur des rails. Au final, le travail de recherche historique, c'est beaucoup de boulot pour le MJ, mais sans méchanceté aucune, ça passe au dessus des joueurs qui sont là... pour jouer et pouvoir écrire l'histoire. Je referme cette parenthèse personnelle.
Sers toi des lieux communs, des mix de populations, de certains personnages hauts en couleurs, mais si tu lis l'histoire de moines qui enlèvent une belle danseuse (Garneray) et que tu trouves ça sympa, mets le aux Canaries et invente un monastère s'il n'y en a pas.
Je n'ai pas lu le très recommandé Jouer avec l'Histoire, et ça m'aurait certainement fait gagner du temps dans ma réflexion (désolé mes joueurs mais j'aime apprendre tout seul), mais il faut garder à l'esprit que c'est un jeu, et que les joueurs souhaitent être mis en avant. Donc fais toi plaisir, pour une fois que je suis d'accord avec Dumas (non pas Mireille) et ses propos sur l'histoire fiction.
Fais aussi attention à ne pas introduire des trucs qui pourraient nuire à la suite de ta campagne en la parasitant/polluant. Si tu as une aventure aux Canaries, il faut que ce soit bien clair dans la tête des joueurs que ce n'est pas relié à l'arc principal, mais juste une sorte de one shot dans la campagne. La tentation est grande de vouloir partager des anecdotes et un savoir historique, mais comme je l'ai appris à mes dépends (dans ma campagne les joueurs commencent terriens et ne voulaient plus aller en mer à moment donné 😂), il faut savoir se limiter et ne pas coller toutes ses bonnes idées dans une campagne.
Apres, pour les Canaries, à toi de voir, mais de tête c'est un gros lieu de passage et de commerce. Donc les aventures peuvent aller de rencontrer des PNJs importants pour la suite de ta campagne, à laisser traîner des rumeurs, jusqu'à aider un marchand qui souhaiterait faire passer des biens à la Martinique/éliminer un rival, au transport de passagers etc etc.
C'était pas tout à fait l'objet de ton message original, mais bon, mes pensées ont digressees... 😁

avatar

Ne t'inquiètes pas pour tes digressions, c'est EXACTEMENT ce que je cherche: de l'inspiration, des conseils, de l'échange, des pistes!

Un grand merci pour ton retour, c'est vrai qu'avec la pression de la partie approchante, j'ai tendance à me perdre dans les détails historiques en finissant par oublier les ressorts scénaristiques (bravo, Dumas!).

Ca m'aura au moins permis de me recentrer content

avatar
Mathieu

Merci pour la piste!