Point de chance, question 32

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Terres d'Arran (Chroniques Oubliées)

avatar

Bonjour, je met ça ici car j'ai des questions concernant les points de chance.

Que se passe-t-il lorsqu'un personnage a 5 ou moins en charisme ? Car son modificateur devient -3 et le calcul des points de chance est de 2+Mod. CHA, ça fait donc -1... Comment gère-t-on le fait d'avoir -1 point de chance, qu'est-ce que ça implique concrêtement ?

avatar

En tant que joueur et en tant que MJ, je te conseil de refuser d'avoir des caractéristiques aussi basses. En termes de RP, cela revient à créer un personnage chétif ou gravement malade, assez loin des héros nécessaires aux quêtes que vous allez vivre. La méthode par distribution proposé p42 évite d'avoir de trop écarts entre les caractéristiques et est vivement recommandé.

Mais pourquoi pas, tu as une idée très précises de ton personnage et il doit avoir le charisme d'une huître avarié portant un étron en chapeau. Et bien pour moi, ses points de chance ne peuvent pas être négatifs. Il aura 0 tout simplement content

avatar

Pas mieux que ph0k, se mettre une carac aussi basse pour son perso sent le min-max abusif / caractéristique poubelle. Ou alors le joueur s'est fait un vrai RP qu'il assume mais dans ce cas en tant que MJ je lui fais payer et je le préviens qu'un fois par partie je lui ferai subir un coup de malchance.

EDIT : oups ! L'habitude de ne plus faire de génération de persos en aléatoire, pourtant c'est la méthode de base dans le système CO.

avatar

Pas mieux que ph0k, se mettre une carac aussi basse pour son perso sent le min-max abusif.

Damon

Après dans TA, pour avoir de tels scores c'est pas forcément volontaire: le seul moyen étant d'avoir vraiment pas de bol au tirage aux dés :p

Pour répondre au sujet initial: les règles ne prévoient pas la gestion de cas avec des caracs aussi faibles. Pour ma part - et ça n'engage que moi - je ferais retirer le personnage.

Sinon, pour un malus de CON trop important je partirais du principe que le personnage ne gagne jamais moins de 1 PV par niveau.

Et pour un malus de CHA trop important, bah il n'a tout simplement pas de PC.

avatar

Mon joueur joue un orc (-2 charisme et -2 intelligence). Il a tiré : 17, 15, 13, 13, 12 et 7.

Il a choisit des voies guerrières pour correspondre à son idée de personnage ainsi que la voie de la chasse pour se donner un côté utile et pas complètement orienté guerrier (il a d'ailleurs utiliser 1 point de talent pour développer la voie de la chasse dès le début du jeu). Les caractéristiques qu'il utilise pour son personnage sont donc la force, la dextérité, la constitution et la sagesse. Ainsi il a réparti ses meilleurs stats là dedans.

Du coup il s'est retrouvé à choisir un 5 (-2 en intelligence et en charisme transforme le 7 en 5) entre son intelligence ou son charisme, il a pris charisme et a déclaré que son personnage était particulièrement laid, même pour un orc, qu'il avait du mal à parler correctement et qu'il grognait souvent pour répondre. C'est une représentation qu'on a tous (joueurs et MJ) bien compris de son personnage et qui rentre bien dans l'idée du barbare orc.

Je n'ai pas de problème avec les valeurs basses de caractéristique, je trouve d'ailleurs bien qu'un joueur ait une faiblesse, c'est toujours un défi cool à prendre. Mon seul soucis c'est que les points de chance sont liés à la dite caractéristique et rien ne dit dans le livre que faire lorsque ça arrive.

Si vous lisez la bande dessinée "orc et gobelin" vous arriverez à les trouver cool et à créer des aventures pour des joueurs qui incarnes des peaux-vertes. Mais ici on a des gros malus sur les caractéristiques sociales et mentales donc c'est pas rare que le cas se présente.
Dans donjon et dragon ils expliquent que faire avec un score de constitution négatif et que faire avec des scores négatifs globalement. Je trouve dommage qu'il n'y ait pas de réponse concrête des auteurs ici.

Bref si je dois inventer la solution je vais effectivement prendre le système DD pour gérer les points de santé acquis par niveau avec une constitution négative et je pense que mon joueur non-charismatique aura "1pt de malchance" par niveau que j'affecterais à un de ses lancé de dés durant la partie.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Griffesapin
  • et
  • Damon
avatar

Bonjour, je met ça ici car j'ai des questions concernant les points de chance.

Que se passe-t-il lorsqu'un personnage a 5 ou moins en charisme ? Car son modificateur devient -3 et le calcul des points de chance est de 2+Mod. CHA, ça fait donc -1... Comment gère-t-on le fait d'avoir -1 point de chance, qu'est-ce que ça implique concrêtement ?

Lucas-5616597

Je n'ai pas le jeu, mais n'y a-t-il pas une valeur minimale à ce nombre de points de chance ? S'il s'agit d'une réserve, la logique voudrait que la valeur minimale soit zéro.

avatar
Lucas Cahouette

"C'est une représentation qu'on a tous (joueurs et MJ) bien compris de son personnage et qui rentre bien dans l'idée du barbare orc."

mort de rire et le fait que ton barbare orc soit moins intimidant (bas charisme) que ma petite nièce de 3 ans , cela ne te choque pas ?

car vue ses caract, même avec le rang 1 de la voie de la puissance: il fait ses jets d'intimidation à +1 (17 force+2 orc= 19 donc +4 bonus qui s'ajoute à son -3 de charisme pour l'intimidation grace au rg 1 de puissance).

donc sans le rg 1 de cette voie, ton barbare orc tout vert et baleze fait moins peur que ma grand mère : test à -3

et avec le rg 1 , il fait ses tests à +1 donc il intimide autant que ma petite nièce de 3 ans...

c'est une facon de voir le barbare orc...

il me fait plus penser à Hagrid dans Harry Potter qu'à un barbare orc:

il est grand , fort et robuste mais il ne fait peur à personne moqueur

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lucas Cahouette
avatar
Lucas Cahouette

Mon joueur joue un orc (-2 charisme et -2 intelligence). Il a tiré : 17, 15, 13, 13, 12 et 7.

C'est pas du CO traditionnel à Arran ? Si on fait le tirage par jets de dés à CO, la somme de chaque "paire" de carac est 25 (un jet de 2D6, la 1ère carac = 6 + ce jet, 2ème carac = 19 - ce jet).

Avec un 17, 15, 13 en valeurs "hautes", les 3 autres carac devraient être 12, 10 et 8.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar

Si vous lisez la bande dessinée "orc et gobelin" vous arriverez à les trouver cool et à créer des aventures pour des joueurs qui incarnes des peaux-vertes. Mais ici on a des gros malus sur les caractéristiques sociales et mentales donc c'est pas rare que le cas se présente.

C'est vrai et ça fait parti du sel de ces peuples. Et quand on tire les caracs aux dés, c'est encore plus probable de se retrouver avec des caracs très faibles. Dans le cas présent, ça a été un choix de ton joueur de mettre une valeur aussi faible en charisme. Il aurait pu choisir de le mettre en Sagesse pour représenter un personnage impulsif ou tête en l'air aussi.

Je trouve dommage qu'il n'y ait pas de réponse concrête des auteurs ici.

Et bien je suis auteur et je me suis exprimé sur le sujet pour te donner une réponse concrète. Je peux la formaliser sous forme de règles plus "officielle" si tu préfères content :

Faible constitution: un Mod. de CON négatif peut lourdement impacter les PV et l'efficacité des PR d'un personnage. Quel que soit la malus imposé par le modificateur, la valeur d'un DV ne peut jamais être inférieure à 1.

Poissard: quel que soit le Mod. de CHA d'un PJ, le nombre de PC ne peut être inférieur à 0.

Personnellement, je trouve qu'un malus aux tests sociaux et une absence de PC sont des handicaps bien suffisants pour un personnage (il suffit de voir l'actual play sur les Terres d'Arran pour se rendre compte de l'importance des PC dans certains cas de figure). Surtout si le joueur est d'un naturel malchanceux aux dés. Maintenant si tu préfères renforcer encore plus cet aspect, tu peux imaginer un "point de chance de vilain" que tu pourrais utiliser toi pour les actions de tes PNJ contre ce PJ spécifiquement oui.

avatar
Damon

Non les méthodes de création sont au nombre de 2:

1°) Aléatoire traditionnel de CO (donc tu tires 4d6 et tu gardes les 3 meilleurs résultats)

2°) Distrution de score (tu répartis des scores définis et ensuite tu appliques les modificateurs des peuples)

Bien entendu les autres méthodes optionnelles de création de personnage présentées dans CO sont applicables ici mais pour des raisons de simplicité, ce sont ces deux méthodes qui ont été officiellement retenues.

avatar

et le fait que ton barbare orc soit moins intimidant (bas charisme) que ma petite nièce de 3 ans , cela ne te choque pas ?

La question sera de savoir: est-ce que l'intimidation se fait avec du charisme ou avec de la force? :p

Dans DD, on choisit classiquement le CHA pour toutes ces actions. C'est aussi le cas à CO ou à TA.

Perso, un PJ qui cherche à intimider par le regard, le "magnétisme" personnel, en discutant ou en menaçant verbalement, oui je choisis clairement le charisme.

Un PJ qui choisit d'intimider en serrant fortement une main au point de menacer de la briser, en cassant du mobilier ou en faisant la démonstration d'actes de sauvagerie, je pense que je retiendrais plutôt la force.

avatar
Griffesapin

ça me gêne pas du tout que son barbare orc ait 5 de charisme. Par contre citer ta nièce et ta grand-mère ça peut me gêner un peu et du coup j'ai envie de te recommander à toi, ta nièce et ta grand-mère de relire les règles de l'intimidation page 99 qui précise sur le côté que les jets d'intimidation se joue sur la meilleure valeur de "force" ou "charisme".

avatar

Si vous lisez la bande dessinée "orc et gobelin" vous arriverez à les trouver cool et à créer des aventures pour des joueurs qui incarnes des peaux-vertes. Mais ici on a des gros malus sur les caractéristiques sociales et mentales donc c'est pas rare que le cas se présente.

C'est vrai et ça fait parti du sel de ces peuples. Et quand on tire les caracs aux dés, c'est encore plus probable de se retrouver avec des caracs très faibles. Dans le cas présent, ça a été un choix de ton joueur de mettre une valeur aussi faible en charisme. Il aurait pu choisir de le mettre en Sagesse pour représenter un personnage impulsif ou tête en l'air aussi.

Je trouve dommage qu'il n'y ait pas de réponse concrête des auteurs ici.

Et bien je suis auteur et je me suis exprimé sur le sujet pour te donner une réponse concrète. Je peux la formaliser sous forme de règles plus "officielle" si tu préfères content :

Faible constitution: un Mod. de CON négatif peut lourdement impacter les PV et l'efficacité des PR d'un personnage. Quel que soit la malus imposé par le modificateur, la valeur d'un DV ne peut jamais être inférieure à 1.

Poissard: quel que soit le Mod. de CHA d'un PJ, le nombre de PC ne peut être inférieur à 0.

Personnellement, je trouve qu'un malus aux tests sociaux et une absence de PC sont des handicaps bien suffisants pour un personnage (il suffit de voir l'actual play sur les Terres d'Arran pour se rendre compte de l'importance des PC dans certains cas de figure). Surtout si le joueur est d'un naturel malchanceux aux dés. Maintenant si tu préfères renforcer encore plus cet aspect, tu peux imaginer un "point de chance de vilain" que tu pourrais utiliser toi pour les actions de tes PNJ contre ce PJ spécifiquement oui.

LeoDanto

Merci de ta réponse LeoDanto. Je préfère vraiment d'abord m'approprier les règles imaginées par les auteurs avant de me lancer sur du changement maison. Donc je vais faire le 0 point de chance au minimum.

avatar

Du coup j'ai partagé ta réponse sur les commentaires de la vente du jeu : https://www.gameontabletop.com/cf369/elfes-terres-d-arran-jeu-de-role.html.

avatar

Bonjour, je met ça ici car j'ai des questions concernant les points de chance.

Que se passe-t-il lorsqu'un personnage a 5 ou moins en charisme ? Car son modificateur devient -3 et le calcul des points de chance est de 2+Mod. CHA, ça fait donc -1... Comment gère-t-on le fait d'avoir -1 point de chance, qu'est-ce que ça implique concrêtement ?

Lucas5616597

Dans Chroniques Oubliées, c'est 3+Mod. CHA ?!

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Sykes

Dans Chroniques oubliées oui mais pas à Terres d'Arran.

Edit: je développe un peu:

Je suis sur smartphone donc je vais galérer à pointer la preview qui avait été faite sur le système de création de personnage lors de la PP mais en gros il faut savoir que les profils sont classés en 3 familles - combattantS, aventuriers et mystiques.

Chaque profil donne accès à des avantages particuliers. Un des avantages des aventuriers est d'avoir plus de PC que les autres. Donc pour tous les profils, le nombre de PC est égal à 2 + Mod. CHA sauf pour les aventuriers où c'est 4 + Mod. CHA.

avatar

Bonjour, je met ça ici car j'ai des questions concernant les points de chance.

Que se passe-t-il lorsqu'un personnage a 5 ou moins en charisme ? Car son modificateur devient -3 et le calcul des points de chance est de 2+Mod. CHA, ça fait donc -1... Comment gère-t-on le fait d'avoir -1 point de chance, qu'est-ce que ça implique concrêtement ?

Lucas5616597

Dans Chroniques Oubliées, c'est 3+Mod. CHA ?!

Sykes

Les autres ont d'autres avantages / désavantages, je t'en fais la liste :

  • Combattant : (avantage) 3 points de formation martial, 1d10dv, +2 attaque au corps à corps et à distance. (désavantage) brûlure de magie doublée.
  • Aventurier : (avantage) 2 points de formation martial, 1d8dv, +1 attaque au corps à corps et à distance, +2pts de chance. (pas de désavantage)
  • Mystique : (avantage) 1 point de formation martial, 1d6dv, +2 attaque magique, points de magie doublés, un talent magique offert parmi une liste de 5 pouvoirs : flamme, détection de la magie, inspiration, lumière dansante et projectile de force.
avatar

ça me gêne pas du tout que son barbare orc ait 5 de charisme. Par contre citer ta nièce et ta grand-mère ça peut me gêner un peu et du coup j'ai envie de te recommander à toi, ta nièce et ta grand-mère de relire les règles de l'intimidation page 99 qui précise sur le côté que les jets d'intimidation se joue sur la meilleure valeur de "force" ou "charisme".

Lucas5616597

la p99 ce n'est pas les règles de l'initmidation: halte à la désinformation, c'est, dans une colonne, une suite d'exemple de tests de compétences.

tu as le droit de citer une page qui semble aller dans ton sens, je vais citer des pages qui vont dans le mien:

p41 - définition du Charisme :Le Charisme (CHA) traduit la force de persuasion, la présence et la capacité à commander. Bluffer, mentir, négocier, séduire, intimider, convaincre.

bref voilà tout ce que ton barbare orc est incapable de réussir statistiquement.

avec 5, il ne persuade personne, il n'a aucune présence, il ne pourra jamais donner des ordres, ni mentir, ni négocier, ni intimider qui que ce soit (même pas ma grand mère^^) ...

p125 - voie barbare de la puissance: Voie de la puissance rang 1. Argument de taille. Le PJ ajoute son Mod. de FOR à son score de PV maximal ainsi qu’à ses tests de CHA et à ceux de ses alliés au contact pour les tests de
négociation, de persuasion ou d’intimidation.

ca veut bien dire que les tests de négo, persuasion , intimidation se font avec CHA.

conclusion: c'est bien Hagrid mort de rire

je plaisante parce que le sujet du bas charisme revient souvent, il y a même eu plusieurs articles très interessants et très bien fait dans casus belli à ce sujet , au final à chacun ses règles, sa vision du jeu et il est tout à fait respectable de penser qu'un orc barbare avec le charisme d'une huitre c'est jouable.

(toutes mes excuses aux huitres charismatiques que je pourrais avoir offensé)

avatar

ça me gêne pas du tout que son barbare orc ait 5 de charisme. Par contre citer ta nièce et ta grand-mère ça peut me gêner un peu et du coup j'ai envie de te recommander à toi, ta nièce et ta grand-mère de relire les règles de l'intimidation page 99 qui précise sur le côté que les jets d'intimidation se joue sur la meilleure valeur de "force" ou "charisme".

Lucas5616597

la p99 ce n'est pas les règles de l'initmidation: halte à la désinformation, c'est, dans une colonne, une suite d'exemple de tests de compétences.

tu as le droit de citer une page qui semble aller dans ton sens, je vais citer des pages qui vont dans le mien:

p41 - définition du Charisme :Le Charisme (CHA) traduit la force de persuasion, la présence et la capacité à commander. Bluffer, mentir, négocier, séduire, intimider, convaincre.

bref voilà tout ce que ton barbare orc est incapable de réussir statistiquement.

avec 5, il ne persuade personne, il n'a aucune présence, il ne pourra jamais donner des ordres, ni mentir, ni négocier, ni intimider qui que ce soit (même pas ma grand mère^^) ...

p125 - voie barbare de la puissance: Voie de la puissance rang 1. Argument de taille. Le PJ ajoute son Mod. de FOR à son score de PV maximal ainsi qu’à ses tests de CHA et à ceux de ses alliés au contact pour les tests de
négociation, de persuasion ou d’intimidation.

ca veut bien dire que les tests de négo, persuasion , intimidation se font avec CHA.

conclusion: c'est bien Hagrid mort de rire

je plaisante parce que le sujet du bas charisme revient souvent, il y a même eu plusieurs articles très interessants et très bien fait dans casus belli à ce sujet , au final à chacun ses règles, sa vision du jeu et il est tout à fait respectable de penser qu'un orc barbare avec le charisme d'une huitre c'est jouable.

(toutes mes excuses aux huitres charismatiques que je pourrais avoir offensé)

Griffesapin

C'est un peu chiant parce que j'ai la sensation que tu vas aller chercher toutes les petites descriptions de toutes les pages possibles pour justifier que tu as raison. Ecoute le but c'est pas d'avoir raison c'est de comprendre qu'est-ce que les règles disent. Déjà tu peux montrer un peu de respect envers tes interlocuteurs. On est entre adulte et critiquer les choix des gens en impliquant ta grand-mère ça sonne très espiègle.

Ensuite la page 41 donne une définition vaste et vague de ce que peux faire la caractéristique, c'est plus pour donner un avis global que pour en détailler l'utilisation. Tu décides d'ignorer la règle décrite en page 99 "et" la réponse de Leodanto (auteur).

Maintenant vis à vis des règles. Les orcs et ogres subissent -2 en charisme à la création, mais +2 en force. Ils n'ont pas de bonus racial d'intimidation. Les orcs ont un +5 sur les jets de FOR cependant sur la voie des orcs [force de la nature]. Ce bonus s'applique également aux jets d'intimidation basés sur la force (à priori). Sans ça ça voudrait dire que les elfes (+2 en charisme) sont les êtres les plus intimidants. Je pense que j'ai notion d'être plus intimidé par un elfe que par un humain si je devais en croiser (basé sur le charisme donc). Mais je serais aussi plus intimidé par un orc que par un humain et c'est cool que : choisir charisme ou force puisse exprimer ça à travers les règles.

Tous les orcs auront au mieux +3 de MOD de CHA avec la voie de puissance ça donne +8 (+5 FOR). Les humains peuvent augmenter une stat de leur choix de +2 et deux peuples sur 4 l'augmentent de +2 (Terres orientales et Mitan), donc ils auront toujours 1 voir 2 de plus que les orcs. Donc si tu prends un orc qui n'a pas choisi la voie de la puissance il est naturellement moins impressionnant qu'un humain simple sans garder la règle de l'intimidation basé sur le charisme ou la force. Tu voulais faire la comparaison avec Agrid (d'ailleurs je trouve que c'est une très bonne comparaison, c'est vrai qu'il est fort mais pas impressionnant), ça veut dire que sans compter sur la force les orcs sont naturellement moins intimidant que les humains ou que les elfes (on parle de gens du peuple, pas de héros ici).

Par la même je t'invite à la page 218-219 où se trouve Orgoth le guerrier tribal. Orgoth à 9 de charisme. Je ne sais pas dans ton échelle grand-mère / nièce / Agrid où il se situe mais ça doit pas voler haut non plus. Je te donne ici la description de Orgoth dans la rubrique Apparence : "Orgoth est un puissant Orc tout en muscle de presque deux mètres de haut. Son corps a souffert pendant ses années de captivité et il est couvert de cicatrices et balafres qui lui donnent un air effrayant. Ses cheveux sont blancs et longs, attachés en queue de cheval avec le tendon séché d’un adversaire, et il lui manque une partie de l’oreille gauche.
Ses canines inférieures sont moins proéminentes que la moyenne, ce qui n’ôte en rien ses capacités d’intimidation."

Bref, le sujet c'était comment gérer les points de chance négatif. Je suis pas contre les digressions mais compte tenu que l'auteur t'a répondu et que le livre donne un exemple et que tu n'es pas super respectueux dans ta façon de communiquer je ne sais pas si ça vaut le coup d'en parler plus. En ce qui me concerne c'est mon dernier message sur le sujet.

Bonne journée.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar

ça me gêne pas du tout que son barbare orc ait 5 de charisme. Par contre citer ta nièce et ta grand-mère ça peut me gêner un peu et du coup j'ai envie de te recommander à toi, ta nièce et ta grand-mère de relire les règles de l'intimidation page 99 qui précise sur le côté que les jets d'intimidation se joue sur la meilleure valeur de "force" ou "charisme".

Lucas5616597

la p99 ce n'est pas les règles de l'initmidation: halte à la désinformation, c'est, dans une colonne, une suite d'exemple de tests de compétences.

tu as le droit de citer une page qui semble aller dans ton sens, je vais citer des pages qui vont dans le mien:

p41 - définition du Charisme :Le Charisme (CHA) traduit la force de persuasion, la présence et la capacité à commander. Bluffer, mentir, négocier, séduire, intimider, convaincre.

bref voilà tout ce que ton barbare orc est incapable de réussir statistiquement.

avec 5, il ne persuade personne, il n'a aucune présence, il ne pourra jamais donner des ordres, ni mentir, ni négocier, ni intimider qui que ce soit (même pas ma grand mère^^) ...

p125 - voie barbare de la puissance: Voie de la puissance rang 1. Argument de taille. Le PJ ajoute son Mod. de FOR à son score de PV maximal ainsi qu’à ses tests de CHA et à ceux de ses alliés au contact pour les tests de
négociation, de persuasion ou d’intimidation.

ca veut bien dire que les tests de négo, persuasion , intimidation se font avec CHA.

conclusion: c'est bien Hagrid mort de rire

je plaisante parce que le sujet du bas charisme revient souvent, il y a même eu plusieurs articles très interessants et très bien fait dans casus belli à ce sujet , au final à chacun ses règles, sa vision du jeu et il est tout à fait respectable de penser qu'un orc barbare avec le charisme d'une huitre c'est jouable.

(toutes mes excuses aux huitres charismatiques que je pourrais avoir offensé)

Griffesapin

C'est un peu chiant parce que j'ai la sensation que tu vas aller chercher toutes les petites descriptions de toutes les pages possibles pour justifier que tu as raison. Ecoute le but c'est pas d'avoir raison c'est de comprendre qu'est-ce que les règles disent. Déjà tu peux montrer un peu de respect envers tes interlocuteurs. On est entre adulte et critiquer les choix des gens en impliquant ta grand-mère ça sonne très espiègle.

Ensuite la page 41 donne une définition vaste et vague de ce que peux faire la caractéristique, c'est plus pour donner un avis global que pour en détailler l'utilisation. Tu décides d'ignorer la règle décrite en page 99 "et" la réponse de Leodanto (auteur).

Maintenant vis à vis des règles. Les orcs et ogres subissent -2 en charisme à la création, mais +2 en force. Ils n'ont pas de bonus racial d'intimidation. Les orcs ont un +5 sur les jets de FOR cependant sur la voie des orcs [force de la nature]. Ce bonus s'applique également aux jets d'intimidation basés sur la force (à priori). Sans ça ça voudrait dire que les elfes (+2 en charisme) sont les êtres les plus intimidants. Je pense que j'ai notion d'être plus intimidé par un elfe que par un humain si je devais en croiser (basé sur le charisme donc). Mais je serais aussi plus intimidé par un orc que par un humain et c'est cool que : choisir charisme ou force puisse exprimer ça à travers les règles.

Tous les orcs auront au mieux +3 de MOD de CHA avec la voie de puissance ça donne +8 (+5 FOR). Les humains peuvent augmenter une stat de leur choix de +2 et deux peuples sur 4 l'augmentent de +2 (Terres orientales et Mitan), donc ils auront toujours 1 voir 2 de plus que les orcs. Donc si tu prends un orc qui n'a pas choisi la voie de la puissance il est naturellement moins impressionnant qu'un humain simple sans garder la règle de l'intimidation basé sur le charisme ou la force. Tu voulais faire la comparaison avec Agrid (d'ailleurs je trouve que c'est une très bonne comparaison, c'est vrai qu'il est fort mais pas impressionnant), ça veut dire que sans compter sur la force les orcs sont naturellement moins intimidant que les humains ou que les elfes (on parle de gens du peuple, pas de héros ici).

Par la même je t'invite à la page 218-219 où se trouve Orgoth le guerrier tribal. Orgoth à 9 de charisme. Je ne sais pas dans ton échelle grand-mère / nièce / Agrid où il se situe mais ça doit pas voler haut non plus. Je te donne ici la description de Orgoth dans la rubrique Apparence : "Orgoth est un puissant Orc tout en muscle de presque deux mètres de haut. Son corps a souffert pendant ses années de captivité et il est couvert de cicatrices et balafres qui lui donnent un air effrayant. Ses cheveux sont blancs et longs, attachés en queue de cheval avec le tendon séché d’un adversaire, et il lui manque une partie de l’oreille gauche.
Ses canines inférieures sont moins proéminentes que la moyenne, ce qui n’ôte en rien ses capacités d’intimidation."

Bref, le sujet c'était comment gérer les points de chance négatif. Je suis pas contre les digressions mais compte tenu que l'auteur t'a répondu et que le livre donne un exemple et que tu n'es pas super respectueux dans ta façon de communiquer je ne sais pas si ça vaut le coup d'en parler plus. En ce qui me concerne c'est mon dernier message sur le sujet.

Bonne journée.

Lucas5616597

Enfin page 36-37, numéro 44 tu as exemple concrêt de l'utilisation de l'intimidation. Débat clos.
Et c'est cool d'avoir une exemple concrêt de [force de la nature] appliqué dans un jet de dé social.