Règles sur la consommation de nourriture 24

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Tu veux rajouter un peu de fun dans tes parties ? Les règles sur les boissons alcoolisées de la boite des Accesoires du MJ ne t'ont pas suffit ? Tu souhaites jouer la super saga « 20 000 lieues sur Dère », mais tu es bloqué à la première scène dans laquelle se déroule un concours de tourtes et que tu n'as pas les règles v5 pour la faire jouer ? Alors les prochaines lignes sont pour toi !

RÈGLES SUR LA CONSOMMATION DE NOURRITURE (par Calenloth)

Pour une bonne partie des héros, après un voyage éprouvant, il n’y a rien de plus agréable qu’une soirée conviviale dans un bar et un bon repas.

Un joueur peut librement décider si son héros souhaite manger plus que de raison. Cependant, pour les jeux à manger et les limites d’un héros à la consommation, il doit passer des épreuves.

La méthode simple - une épreuve

Pour établir l’état d’un héros gavé par une grande quantité de nourriture, par exemple lors d’un jeu à manger, le meneur détermine en fonction du type et de la quantité, le nombre de niveaux d’étourdissement que subit le héros.

Le joueur passe une épreuve de maîtrise de soi (tenir bon). Pour chaque tranche de 2 NR, on annule un niveau d’étourdissement. Si un héros atteint le niveau IV, chaque niveau au-dessus double la période normale de suppression d’un niveau d’étourdissement. Pour rappel, chaque niveau disparaît, si rien d’autre n’est indiqué, après une phase de repos de 3 heures. Pour plus de détails sur les jeux à manger voir page plus bas.

Exemple : Tjalva a relevé un défi lancé par un client du bar pour participer à un concours de dégustation de tourtes. Elle doit théoriquement enregistrer 6 niveaux d’étourdissement. Elle obtient un NR de 4 à son épreuve de maîtrise corporelle (tenir bon). Elle ne reçoit donc que 4 (6 – 2) niveaux d’étourdissement. Le lendemain matin se passera presque sans souci pour Tjalva car le dernier niveau d’étourdissement aura disparu au bout de 12 heures (4 niveaux × 3 heures). Elle sera en incapacité d’agir pendant 3 heures le temps de perdre un niveau d’étourdissement.

Son opposant n’a pas eu cette chance en ratant son épreuve. Son dernier niveau d’étourdissement n’aura disparu qu’au bout de 48 heures (4 niveaux × 3 heures × 4) plus tard et restera incapable d’agir pendant 12 heures, le temps de perdre un niveau et redescendre au niveau III.

Nourriture

Quand elle est absorbée en grande quantité, la nourriture peut causer des nausées, des ballonnements et couper le souffle

Niveau : 4.

Type : poison à ingestion, animal ou végétal.

Résistance : ténacité physique.

Effet : suivant la nourriture/ suivant la nourriture.

Début : après la consommation d’une unité de base de nourriture.

Durée : jusqu’à ce que l’étourdissement et / ou l’indigestion aient disparu.

Coût : variable.

La méthode complexe - règles détaillées sur les aliments

Règle détaillée

Les points suivants sont des règles détaillées de niveau I pour la prise rapide et anormalement élevée d’aliments :

  • Chaque fois qu’un héros a mangé une certaine quantité d’aliments, le joueur doit passer une épreuve de maîtrise de soi (tenir bon). La quantité correspond à une unité de base selon le moment de la journée : petit-déjeuner pour le matin, collation pour le milieu de l’après-midi, repas pour le midi et pour le soir.
    Les niveaux de réussite de l’épreuve indiquent le nombre de points bonus dont le héros bénéficiera pour sa ténacité physique lors de l’épreuve de poison (voir
    Livre des règles page 341) de nourriture. Chaque NR correspond donc à un point de ténacité physique supplémentaire. Une épreuve de maîtrise de soi (tenir bon) manquée signifie qu’il subit un malus de –1 pour sa ténacité physique lors de l’épreuve.
  • Après l’épreuve de maîtrise de soi, le meneur de jeu doit passer une épreuve de poison pour la nourriture consommée. Le degré de chaque type de nourriture provoque des effets différents que vous pouvez consulter dans le tableau ci-dessous. Le héros n’obtient pas, comme pour un cas d’empoisonnement classique, le statut empoisonné à cause de la nourriture et peut donc régénérer normalement.
  • Si un héros accumule plus de 4 niveaux d’étourdissement à cause de la nourriture, chaque niveau supplémentaire double la période normale de suppression d’un niveau d’étourdissement. Si le héros gavé subit plus de 4 niveaux d’indigestion (voir plus bas), chaque tranche de 4 niveaux est transformée en 1 niveau d’étourdissement, les niveaux restants demeurant des niveaux d’indigestion.
  • Si un héros mange de la nourriture dans des unités inadéquates de celles utilisées comme référence selon le moment de la journée (par exemple : repas à la place d’une collation ou d’un petit-déjeuner), alors qu’il mange normalement aux autres moments de la journée, il doit passer plus d’épreuves de maîtrise de soi et de poison que prévues, pour un repas à la place d’un petit-déjeuner, 2 épreuves, pour un petit-déjeuner à la place d’une collation, 4 épreuves et pour un repas à la place d’une collation, 8. Pour les repas spéciaux (type festin ou banquet), le nombre d’épreuves est doublé.

Indigestion

Afin qu’un héros ne reçoive pas tout de suite des niveaux d’étourdissement suite à la consommation d’un repas, nous avons créé l’état indigestion. C’est habituellement les niveaux de cet état qu’un héros enregistre après l’échec d’une épreuve de poison par la nourriture, mais cela varie d’un type à un autre. Si le niveau IV (ou plus) d’indigestion est atteint, le héros reçoit un niveau d’étourdissement et supprime 4 niveaux d’indigestion. Les niveaux restants continuent à être des niveaux d’indigestion. Un héros peut supprimer un niveau d’indigestion toutes les 2 heures, à supposer qu’il ne mange pas entre-temps encore de la nourriture.

Indigestion

Niveau d’indigestion Effets

Niveau I Les épreuves de maîtrise de soi subissent un malus de –1.

Niveau II Les épreuves de maîtrise de soi subissent un malus de –2.

Niveau III Les épreuves de maîtrise de soi subissent un malus de –3.

Niveau IV Le héros subit un niveau d’étourdissement, supprime 4 niveaux

d’indigestion, les niveaux restants continuent à être des niveaux d’indigestion

Exemple : Géron est déjà au niveau III de l’état indigestion et reçoit 2 niveaux supplémentaires. Cela en fait donc 5 au total. À partir du niveau IV, 4 sont transformés en 1 niveau d’indigestion. Il subit donc désormais l’état étourdissement au niveau I et l’état indigestion au niveau I.

Repas standards

Nom Effets (échec/réussite)

Collation +1 in / -

Petit-déjeuner +2 in / +1 in

Repas (midi ou soir) +3 in / +1 in

Modificateurs (cumulatifs) suivant le type de nourriture :

Ail/oignon +2 in / +1 in

Charcuterie +1 in / +1 in

Épices +1 in / -

Fritures +2 in / +1 in

Sucrerie +1 in / +1 in

Capacité spéciale générale

Estomac sans fond I-IV

Celui qui s’est entraîné à manger résiste beaucoup mieux aux indigestions que les autres.

Règle : un héros avec cette capacité spéciale ne doit pas passer d’épreuve de maîtrise de soi tant qu’il n’a pas consommé une quantité de nourriture équivalente à l’unité de base multipliée par son niveau dans la capacité spéciale. Par conséquent, il ne passe aucune épreuve de poison liée à la nourriture, jusqu’à ce que cette quantité soit dépassée.

Par exemple, un estomac sans fond II peut ignorer les conséquences de l’absorption de 2 repas le soir ou de 2 petits déjeuners le matin. Ce n’est qu’à partir de la prochaine unité consommée qu’il devra passer les épreuves.

Conditions : pas de désavantage intestins fragiles

Coût : 1 point d’aventure par niveau

Avantage

Bon transit

Certains mangeurs sont capables de récupérer des effets de la consommation de nourriture après une période très courte et ont besoin de peu de temps pour être frais et disponibles.

Règle : avec cet avantage, un héros n’a besoin que de la moitié du temps normal pour supprimer un niveau de

l’état indigestion ou étourdissement causé par la nourriture.

Condition : aucune

Coût : 1 point d’aventure

Désavantage

Intestins fragiles

Certaines personnes ne supportent tout simplement pas certains types de nourritures ou d’en consommer une trop grande quantité et digèrent plus difficilement que les autres.

Règle : un héros qui dispose de ce désavantage voit doubler les effets d’un échec de l’épreuve de poison liée à la consommation de nourriture. Par exemple, s’il doit subir 1 niveau d’indigestion, il en reçoit 2 à la place.

Condition : pas de capacité spéciale estomac sans fond

Coût : –2 points d’aventure

Jeux à manger

Le but de la plupart des jeux à manger consiste, sans surprise, à s’empiffrer de la plus divertissante des manières. Il existe en conséquence des variantes innombrables, pendant lesquelles il faut manger sans jamais s’arrêter. Il existe des concours du plus gros mangeur de boudins, de saucisses, de tartes, de tourtes, etc.

Le Concours annuel de mangeurs de tourtes à Gareth est peut-être le jeu à manger le plus connu. L’inscription est gratuite mais le nombre de place est limité, même si on compte plus d’une centaine de participants.

L’Odyssée de Pélasgos se pratique dans l’Archipel des Cyclopes. Les concurrents doivent dévorer des galettes de pain garnies de viande d’agneau marinée grillée et d’une salade de concombre.

Le Baptême du Feu est un jeu assez simple dont le but est de manger une grande quantité de piments.

Les Mets de l’Empereur Valpo est déjà plus élaboré et est censé avoir été inventé par l’Empereur Bardo lors de son exil. On place une rangée de 13 plats tout le long du bord d’une table ronde et un autre plats, généralement plus grand, au centre du cercle. Les petits plats au bord symbolisent les 13 provinces de l’Empire de jadis. Pour commencer, il faut manger le plat du milieu, ce que l’on appelle « l’avènement », puis faire « le tour » des 13 petits correspondant à chaque province. La liste originelle des mets n’est pas toujours respectée car certaines sont très coûteuses. À la place, on peut utiliser des plats semblables ou régionaux. Cependant, le courageux mangeur paye généralement 50 thalers d’argent pour un plaisir que seul un petit nombre peut tenir jusqu’à la fin. En effet, peu d’empereurs nouvellement intronisés atteignent l’ultime destination de leur voyage.

Règles pour les jeux à manger

Les règles suivantes sont des règles détaillées de niveau I pour les jeux à manger. Elles se basent sur les règles détaillées

de niveau I pour la consommation de nourriture (voir plus haut) :

Les participants au Concours annuel de mangeurs de tourtes à Gareth et à l’Odyssée de Pélasgos doivent, pour chaque tourte/galette mangée, passer une épreuve de maîtrise de soi (tenir bon) avec un malus de –1, car ils doivent manger rapidement.

Après chaque tourte/galette, une épreuve de poison liée à la nourriture est passée. Au total, si deux des épreuves de maîtrise de soi sont ratées, le participant abandonne ou ne peut pas continuer à cause des nausées.

Pour le Baptême du Feu, tout le monde mange jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Après l’absorption d’un

piment, on doit systématiquement passer une épreuve de maîtrise de soi (tenir bon) et ensuite une épreuve de poison. Si les derniers participants échouent lors du même tour, il y a match nul.

Les Mets de l’Empereur Valpo se jouent généralement à plusieurs. Mais la nourriture en est le principal adversaire. On sert exactement les mêmes plats à tous les participants qui, après chaque mets, doivent passer une épreuve de maîtrise de soi (tenir bon) et une épreuve de poison. Selon la boisson, les conséquences des épreuves de poison peuvent varier. À noter qu’au début, « l’avènement » consiste à manger un plat particulièrement riche. Cela signifie qu’un héros doit passer quatre (!) épreuves. Les gagnants sont ceux qui parviennent à vider tous leurs plats. Si un participant échoue avant, il a perdu.

Merci pour les retours !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Capitaine Caverne
avatar

Calenloth se lâche ! mort de rire

Je n'ai jamais utilisé les règles détaillés pour la boisson, donc laisse tomber pour les concours de bouffe... Mais ça doit être une première du JdR cool !

avatar

Une première ? Je le prend comme un compliment ! mort de rire

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar

Arf excellent, en même temps je n'ose imaginer le groupe de joueurs que tu dois avoir pour en venir à imaginer ce type de règles plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
romgam

Elle est bonne content. Mais plus sérieusement de ce que je comprends c'est pour pouvoir jouer avec la v5 le premier scénario de la campagne de Calenloth « 20 000 lieues sur Dère » (initialement écrit pour de la v1 de mémoire)... Tout commence par le "fameux" Concours annuel de mangeurs de tourtes à Gareth.

Joli boulot sinon Calenloth oui

avatar
Calenloth

C'est l'idée! cool

avatar

Ah oui j'avais oublié ce concours plaisantin je l'avais croisé lors de mes recherches pour me "mettre à jour" (quête illusoire, ou alors gérable en 1D100 années) plaisantin

avatar
Calenloth

Il ne te reste plus qu'à mettre cette jolie règle en forme version V5 (et la traduire en Allemand tant qu'à faire clin d'oeil) avec une petite illustration et de poster le tout sur le scriptorium pour te faire la main. content

avatar

Il ne te reste plus qu'à mettre cette jolie règle en forme version V5 (et la traduire en Allemand tant qu'à faire clin d'oeil) avec une petite illustration et de poster le tout sur le scriptorium pour te faire la main. content

Capitaine Caverne

Exact, je vais peut-être tenter de le faire. Traduire par contre, j'ai pas le niveau ^^'

Pour l'évocation de ma saga, c'était plus un clin d'oeil qu'une véritable raison pour laquelle j'ai écris ces règles. En fait, je suis en train d'imaginer un scénar d'initiation et j'ai imaginé démarrer sur un concours de mangeur de tourtes (comme ma saga). Très vite, j'ai vu un parallèle facile avec les concours de boisson. Le reste à quasi couler de source.

avatar

Sympa. content

Attention, dans ton texte, il reste quelques mentions "jeux à boire" à la place de "jeux à manger"...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Calenloth
avatar
Javal

Corrigé, merci ! content

avatar

ça y est j'ai mis un (relativement beau) fichier à disposition sur Scriptorium Aventuris.

Je l'ai fait moi-même ça se voit mais j'espère que ce n'est pas trop moche quand même ^^'

https://www.drivethrurpg.com/product/305684/Regles-sur-la-consommation-de-nourriture

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Capitaine Caverne
avatar
Calenloth

Vérifie ton lien Calen, il ne me semble pas bon.

avatar

Et là c'est bon ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Capitaine Caverne
avatar
Calenloth

Nickel oui

Tu es preneur de quelques améliorations ... gêné

avatar

Oui

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Capitaine Caverne
avatar

Je suis curieux mais est ce qu'il y a aussi des règles avancées pour les conséquences "normales" de l'absorbtion de nourriture solide et liquide (en clair des règles de pipi + popo) et des conséquences en cas d'échec critique (gastro, vomito ......Pas de bol, échec critique , tu dois changer de slip !) ?moqueur

Parce que là côté simulation ça va loin .......

avatar

avatar

Calenloth se lâche ! mort de rire

Je n'ai jamais utilisé les règles détaillés pour la boisson, donc laisse tomber pour les concours de bouffe... Mais ça doit être une première du JdR cool !

Oog des Meesters

En fait, je crois me souvenir d'une règle de eating contest dans Tournaments, Fairs & Taverns d20.

avatar
Calenloth

C'est juste des petites broutilles Calen :

  • le 1er petit ½il rouge dans la méthode complexe, il y a un léger décalage avec les autres (on remarque cela quand on compare l'alignement des paragraphes)
  • Au début, je pense que tu as utilisé le justifié mais après non ???
  • le 4ième de couverture, juste l'alignement de la dernière phrase

Je vais direct imprimer cette règle et je la mettrai dans ma boite "Accessoires du MJ" content