[CO:Co] Die Glocke Laüten - Conseils (avec spoilers) 6

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Salut à tous !

J'ai des amis qui viennent bientôt, et j'ai beaucoup aimé le scénar Die Glocken Lauten de Casus Belli. Pour ceux qui l'ont joué, en combien de temps / séances ?

Ce sera le second scénar que je mène, si vous avez quelques tips pour que tout se passe bien et que mes joueurs restent excités.

Pour ceux qui ne l'ont pas lu, en très résumé ça donne :

  1. Les PJ sont invités sur un Zeppelin et se retrouvent emmêlés dans une affaire de braquage. Mais l'orage éclate, touche le ballon qui chute. Les PJ tombent dans la neige et s'évanouissent sur le coup ou à cause du froid.
  2. L'histoire précédente est violemment avortée. L'ambiance change du tout au tout. Les PJ se réveillent dans un monastère investi par des infirmières. Les infirmières sont en fait alliés de nazis qui mènent des expériences occultes en ces lieux. Les rescapés doivent servir de chair sacrificielle. Ils passent quelques jours, sonnés, sous morphine, et quelques événements étranges adviennent. Ils sont rarement seuls, en présence de l'équipe médicale.
  3. Les PJ se réveillent comme chaque matin, sauf que cette fois-ci, personne d'autre n'est là. Ils vont être directement confrontés aux forces occultes nazies du lieu et les déjouer.

Je pense faire jouer le premier point en une seule séance, le second en deux, le troisième en une. Un peu par défaut. Je ne veux pas passer deux séances sur une "fausse" introduction, je ne veux pas couper l'action de la troisième partie, et du coup je dois rallonger la seconde.

Pendant la convalescence des joueurs dans le monastère, je ne vois pas comment laisser de la liberté et une marge de manoeuvre à mes joueurs, à moins de les laisser se soustraire aux infirmiers pour explorer le monastère, ce qui risque d'éveiller les soupçons de l'équipe. Je pourrais sans partir sur des micro événements comme une dispute avec un PNJ dans le réfectoire etc, qui vont rallonger la campagne sans pour autant développer l'intrigue, et je ne dispose que de 4 ou 5 sessions. Comment maintenir l'intrigue ? Comment mettre des enjeux dans cette phase ? Rendre mes joueurs proactifs ?

Merci d'avance, et merci pour tout !

avatar

Pense à l'ambiance des films d'horreur en fait. Ils ne sont pas attachés, ils sont juste allités. On a tous vu des scènes entière se passer dans les hopitaux où les personnages principaux explorent l'hôpital en voyant juste au loin les infirmiers et les médecins passer dans les couloirs. C'est un peu la même. Il n'y a pas tant de monde que ça, ils ne sont pas surveillés 24/24... tu peux aussi profiter de les faire sortir pour une promenade quotidienne avec un événement qui éloigne quelques instants les PJ.

Je l'ai écrit il y a longtemps donc je n'ai plus tous les PNJ en tête, mais il y a normalement de quoi obtenir cette ambiance film d'horreur avec un monastère presque vide dont on ne voit que rarement les habitants et les PJ laissés à eux-mêmes. (mais avec des pointes de stress quand d'un coup il faut rentrer dans la chambre en vitesse pour ne pas se faire chopper).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Vermeille
avatar
Julien Dutel

Une réponse de l'auteur, que ce forum est fantastique !

Effectivement, je voyais les choses trop fermées, entre les précisions que les joueurs sont surveillés et les précisions comme "toutes les portes sont fermées à clé", je voyais trop verrouillé. En fait, il faut créer des opportunités.

Je visualise le genre d'ambiance je pense, avec American Horror Story : Asylum, la saison 2. Avec des personnages qui deviennent fous, d'autres qui essaient de dire la vérité mais l'équipe médicale qui dément en disant que le perso affabule. Des opportunités ouvertes par un patient qui perd les pédales et qui accapare l'équipe médicale en urgence, une altercation, une porte mal fermée, un réveil en pleine nuit, etc.

Merci beaucoup, auteur Julien !

avatar

Ce scénario a été publié dans quel numéro de Casus ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Renfield

Le N°10 je crois.

avatar

Ok. Merci.oui