Y'a pas de bons ou mauvais JDR, y'a que des bons ou mauvais MJ et PJ? 150

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

Salut à tous,

Derrière cette question un brin provocatrice, c'est une réelle interrogation. Après plusieurs parties, je me rends compte que ce qui fait tout le sel d'une partie c'est la qualité du MJ, sa façon de mettre en scène et de poser le cadre, et l'imagination/prise d'initiative des joueurs. J'ai testé plusieurs jeu, et si le système peut avoir son importance pour gérer les combats, l'enquête etc... et autres, jamais je n'ai trouvé qu'il était responsable de la réussite ou de l'échec d'une partie.

En revanche un mauvais MJ peut très bien rendre une partie insupportable, quelque soit le jeu. Idem pour les joueurs.

Vous me direz dans un jeu de plateau c'est pareil, si les joueurs sont execrables on ne passera pas un bon moment. Oui sauf qu'on parle plus de l'ambiance autour de la table, le jeu suivra quand même son déroulé. En jdr si le mj est mauvais ou si les joueurs ne sont pas volontaires, ça rend la partie presque impossible, quelque soit les mérite du jeu par ailleurs.

C'est vraiment une particularité de notre loisir d'être au final si dépendant des joueurs qui y jouent pour passer un bon moment.

Qu'en pensez-vous?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jay
avatar

Il n'y a pas de bon jdr mais il y a des mauvais jdr. Par exemple FATAL rpg fait consensus comme étant le pire jdr jamais crée. Il combine système inutilisable du fait de la complexité et incroyablement frustrant avec un ton extrêmement misogyne et raciste.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zarovitch
avatar
Slimouze

Je dirais plutôt que pire est le JdR, meilleur doit être le MJ pour que la partie soit de qualité. Conséquemment, faire une excellente partie avec le pire JdR du monde n'est pas impossible, il suffit de trouver le meilleur MJ du monde.

En revanche, je suis quand même assez d'accord avec toi : le JdR (tel qu'il est écrit) est un outil à la disposition de celui qui mène, le MJ. En cela, ce dernier est dépositaire de la qualité des parties proposées. Or la qualité de l'ouvrier (celui qui oeuvre) se mesure aussi à la qualité des outils dont il se dote.

avatar

Pour moi il faut surtout que les attentes des PJ et du MJ soient relativement proches.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Renfield
avatar
Gobo

Comme en amour finalement... mort de rire

avatar

Il y a quand même des JDR ou même si ton MJ est trés bon, c'est pas facile pour lui.

Ensuite , un MJ peut être excellent dans un jeu et mauvais dans l'autre, difficile de dire qu'un MJ est mauvais.

avatar
difficile de dire qu'un MJ est mauvais.
Zarovitch

Euh... j'ai connu des MJ très mauvais (moi, par exemple). Mais c'est pas grave, c'est en forgeant, etc.

avatar

Moi je trouve ça limite de qualifier un MJ (ou un PJ d'ailleurs) de Mauvais...
Déjà parce qu'on a tous droit à l'échec (c'est comme ça qu'on progresse), puis parceque tout le monde n'est pas apte à prendre les rênes...

Qu'est-ce qui définit un bon MJ ? Qu'est-ce qui différencie un bon d'un mauvais ?

Sans me lancer dans un parodie d'Otis le Scirbe, je ne crois pas qu'il y ait de bon ou de mauvais MJ (je généralise hein), je pense qu'il y a surtout des façons de jouer ou de mener qui sont plus ou moins compatibles selon qui est à la table. Tous les joueurs n'ont pas les mêmes attentes, et les MJ n'ont pas tous la même capacité d'improvisation ou la même verve.

Un bon MJ c'est quoi au final ? Un MJ qui anime sa soirée entre potes où tout le monde passe un bon moment (quelle que soit sa méthode) ? Ou un qui sait s'adapter à tout type de groupe ? Ou qui sait les contraindre sans heurt à sa vision du jeu ?

Quelques éléments de réponse à mes yeux :

En premier lieu, pour qu'une partie se déroule bien, il faut que le MJ soit à l'aise avec l'univers, qu'il l'aime et ait envie de le partager, d'y faire vivre des histoires. Je pense que c'est le principal. Un MJ qui kiff fera forcément passer un bon moment car les joueurs y seront naturellement plus réceptifs. Et si un joueur reste imperméable, c'est que c'est lui qui n'est pas à sa place.

Ensuite il faut qu'il soit à l'aise avec l'histoire qu'il souhaite partager, l'historique, les desseins des différents protagonistes, l'objectif général, afin de pouvoir réagir au mieux aux propositions des PJs qui ne manqueront pas de le désarçonner.

Enfin, si le MJ est à l'aise avec le système de règle, c'est encore mieux, ça réduit les temps mort, les règles sur le pouce déséquilibrées, etc. Si au moins un des joueurs l'est aussi c'est le top.

avatar

C'est avant tout une question d'adéquation MJ / Joueurs. Ca rejoint une discussion que l'on a eu il y a quelques semaines sur le forum. Un joueur joue avec un MJ et n'apprécie pas sa manière de mener la partie : est-ce que ça en fait un mauvais meneur ? Non, pas forcement, ils ont juste une vision différente de "comment jouer".

Après le MJ se rend-t-il compte que les joueurs ne s'amusent pas ? Je pense qu'un MJ devrait être attentif à ça et savoir adapter son jeu pour que les joueurs s'amusent car c'est là l'essentiel. Pour moi un MJ a un rôle assez similaire de celui d'un DJ : il tient un rôle particulier dans l'animation et la réussite de la soirée et doit comme objectif premier le soucis que tout le monde passe la meilleur des soirée.

Par contre le MJ est aussi un joueur, à ce titre il est aussi là pour prendre du plaisir, donc si pour satisfaire les attentes des joueurs il en sacrifie trop des siennes et ne s'y retrouve plus, et bien... je pense qu'il doit malgré tout prendre sur lui pour terminer la soirée du mieux possible... mais qu’ensuite il faut changer de groupe de joueurs…

(et ou de jeu)

avatar

Il n'y a pas de bon jdr mais il y a des mauvais jdr.

S'il y a de mauvais JDR, il y en a donc de bons. En fait l'un de va pas sans l'autre. Même si tous les autres JDR sont bon à plus ou moins divers degrés et qu'il n'y a qu'un mauvais JDR.

Après, dire qu'il n'y a pas de bons JDR, c'est juste un truc pour ne pas vexer les gens qui pourraient prendre à coeur l'idée que leur JDR n'est pas "bon". Comme si porter un jugement sur un jeu était aussi porter un jugement sur les joueurs. Mais on peut pourtant trouver des critères, hors de nos goûts personnels, pour savoir si le jeu est bon. Et ceci indépendamment du fait que certains s'éclatent avec ou pas (parce qu'on peut s'éclater avec un truc pas top au départ en fait)

Par exemple FATAL rpg fait consensus comme étant le pire jdr jamais crée. Il combine système inutilisable du fait de la complexité et incroyablement frustrant avec un ton extrêmement misogyne et raciste.

Derle

Et ce qui est marrant c'est que c'est toujours ce jeu qui revient en exemple et qu'au final, on retient plus l'aspect immoral du jeu dans la composante "mauvais" que l'aspect ludique.

avatar

Par exemple FATAL rpg fait consensus comme étant le pire jdr jamais crée. Il combine système inutilisable du fait de la complexité et incroyablement frustrant avec un ton extrêmement misogyne et raciste.

Derle

Et ce qui est marrant c'est que c'est toujours ce jeu qui revient en exemple et qu'au final, on retient plus l'aspect immoral du jeu dans la composante "mauvais" que l'aspect ludique.

Julien Dutel

C'est dommage, l'aspect ludique du jeu combine un peu près toutes les erreurs qu'il est possible de faire quand on crée un jdr. Ce jeu est un cas d'école.

avatar
Derle

Je ne connaissais pas ce jeu... Je ne savais pas que l'on pouvait écrire une merde pareil...

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Dyvim
  • et
  • Renfield
avatar
Zarovitch

Quand j'ai lu des choses sur ce jeu, la première fois j'ai cru que c'était une blague, un canular content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zarovitch
avatar
Zarovitch

Le monde du JDR a son lot de malades et de frustrés... (comme partout hein, mais là on a u loisir qui permet « tout » d’une certaine manière) il n'est pas difficile de trouver des témoignages en ce sens. Du coup : je n’arrive même pas à être surpris de l’existence d’un tel jeu…

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar

Un petit element sur la discussion (c'est pas de moi) :http://suckmydic3.over-blog.com/2017/10/le-jeu-de-role-c-est-comme-la-baise.html

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Darky
  • ,
  • Renfield
  • et
  • Julien Dutel
avatar
Dyvim

Merci pour l'article, c'est raccord avec une citation d'André Breton, applicable mutando mutandis au bon...et au mauvais...

" la pornograhie, c'est l'érotisme des autres"

avatar
Dyvim

J'aurais pas dit mieux. content

avatar

Perso j'ai découvert les mauvais MJ avec Youtube (et découvert de très talentueux aussi)

Avant je n'en avais jamais croisé.

Evidemment il y a differentes façons de Masteriser, mais faut pas se leurrer il y a des gens pas très doué pour être meneur, tout comme il y a des joueurs pas très bon.

avatar
Dyvim

C'est tout le soucis de ne pas faire de différence entre les goûts et les compétences, en fait. C'est très rôliste : les compétences sont une question de goût. Et on peut totalement remettre ça en question. (comme pour la baise)

avatar
Dyvim

J'ai cru aussi et j'ai lu cet article qui m'a fait bien rire : http://www.nioutaik.fr/index.php/2012/09/29/623-fatal-le-jeu-de-role-le-plus-moisi-du-monde
J'ai pleuré de rire et je me suis demandé quel taré peut écrire un truc pareil.