Conjuration, Invocation et Création 33

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Dans le livre des règles de bases, il y a dans le chapitre sur la magie qui traite des règles concernants la conjuration de démons ainsi que l'invocation d'élémentaires. Aucune mention de la création de monstre.

Dans le Bestiaire, nous retrouvons toutefois dans la structure de presentation de certains monstres sousla catégorie "Difficulté d'appel / de création" les termes "Conjuration" ou "Création" mais aucune mention du terme "Invocation".

Mes questions sont donc :

  • Pourquoi aucun monstre n'a t-il pas la mention "Invocation" ? Même les "Esprits mineurs" de la page 28 qui sont pourtant décrits comme des élémentaires n'ont aucune mention d'une difficulté reliée à leurs invocation.
  • Allons-nous retrouver des monstres de type élémentaire dans un futur supplément comme le Bestiaire 2 ?
  • Dans qu'elle supplément allons nous retrouver les règles régissant la création de créatures ? Encore une fois, dans le Bestiaire ont retrouve plusieurs monstres (momie, zombie et... guetteur des neiges ?!?!) ayant une information reliée à la difficulté de création.
  • La conjuration elle me semble être assez "strait forward" et sans ambiguïté remarqué.


En fait, j'essaie de comprendre les termes utilisés dans le bestiaire pour pouvoir les relier à leurs règles correspondantes...

avatar

Il y a des règles dont on ne dispose pas encore :

  • la nécromancie qui est dans Magie I (ça fonctionne grosso modo comme les invocations mais ça crée des morts vivants dont la difficulté de création apparait dans le bestiaire). C'est le sort Skelettarius en page 146 (dans la VA).
  • la création de chimères qui est je ne sais dans quel supplément (je pense que c'est ça qui apparait pour le guetteur des neiges mais c'est à confirmer). C'est lié à la magie de transformation mais je n'ai pas encore vu le sort qui fait ça.
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar

Tu parles de la VF j'imagine pour le bestiaire ?

En VA, cela me semble assez clair : 'Ghosts, demons, and elementals have a summoning difficulty, while undead, golems, chimeras, and daimonids have a creation difficulty'

avatar

Tu parles de la VF j'imagine pour le bestiaire ?

En VA, cela me semble assez clair : 'Ghosts, demons, and elementals have a summoning difficulty, while undead, golems, chimeras, and daimonids have a creation difficulty'

Nostros

Dans le livre des règles de bases, il y des portions de textes qui établissent clairement une différenciation de termes entre Conjuration et Invocation bien que la règle du rituel régissant les 2 termes soit techniquement la même. En fait ce sont les rituels utilisés qui diffèrent. Toutefois, il n'est fait aucune mention dans le livre de base de Création et des rituels qui y sont rattachés.

Et sur ce point, Dyvim à répondu à certaines questions...

avatar
Dyvim

Est-ce que les termes utilisés dans le Bestiaire et le LdB ne devraient-ils pas alors être "standardisés" ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar

Pour info

Skelettarius
Using one of the simplest forms of necromancy, this spell fills a dead body with undead life for a short time.
Check: COU/SGC/CHA
Effect: You raise the physical remains of a deceased creature for a short time as an undead. You can raise simple mummies, skeletons, and zombies with this spell; however, your targets may not be larger than size category medium.
Raising the undead uses the same mechanics as summoning. The undead creature carries out QL + 1 orders and you can use improvements with it just like demons and elementals (see Core Rules, page 263).
Casting Time: 2 actions
AE Cost: 8 AE
Range: 8 yards
Duration: QL x 2 combat rounds
Target Category: Intelligent Creatures (deceased)
Property: Demons
Tradition: Guild Mage
Improvement Cost: B
Spell Enhancements
More Orders (SR 8, 2 AP): The creature performs QL + 2 orders.
Longer Duration (SR 12, 4 AP): The duration changes to QL x 5 combat rounds.
Powerful Being (SR 16, 6 AP): When summoning the creature, you can give it the same improvements twice.

Les squelettes ont une difficulté de création de 0.

Les momies -4

Les zombies +1

A priori l'invocation de fantômes ne dépend pas de ce sort mais d'un autre...

avatar
Docdemers

Sans doute que si... Mais c'est plutôt avec Calenloth qu'il faut voir ça. Et peut être le mentionner pour les errata.

avatar

La création de monstres est expliquée dans le supplément Magie 3. Ci-contre un extrait de l'explication disponible sur le wiki

Pour la création de chimères, de golems et de morts-vivants, il existe différentes formules. Contrairement aux incantations, les rituels utilisés pour créer des monstres ne se construisent pas les uns sur les autres. Un nécromancien n'a pas besoin d'apprendre d'abord à remplir de vie de petites parties d'un corps, mais peut faire d'un cadavre entier un mort vivant. Cependant, il y a des monstres dont la création est beaucoup plus difficile que d'autres êtres. Un golem en terre cuite est un golem classique que tout fabricant de golem peut fabriquer. Un golem d'Arcanium, par contre, n'est pas facile à créer. C'est pourquoi les monstres sont divisées en trois niveaux de complexité: primitif, simple et complexe.

#Les monstres primitifs peuvent facilement être créés en utilisant les rituels Chimaeroform, Stein wandle ou Totes handle.

# Pour créer des monstres simples, le magicien a aussi besoin d'une compétence spéciale : Chimera Master (pour les chimères), Golembauer (pour les golems), ou Necromancer (pour les morts-vivants).

# Les monstres complexes ont besoin en plus des compétences spéciales d'un secret commercial, qui doit être acheté avec des PdA.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Docdemers
  • et
  • Dany40
avatar
Nostros

Merci Nostros, ça continu de répondre à mes questionnements... oui

avatar

Il est possible qu'on ait raté un truc à uniformiser. N'hésitez pas à faire remonter via les erratas, j'étudierai ça.

avatar
Nostros

En fait ces règles reprennent totalement la logique des règles d'artisanat du Compendium content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Dany40

Tu peux développer ? Je ne vois pas le lien à première vue...

avatar

Il est possible qu'on ait raté un truc à uniformiser. N'hésitez pas à faire remonter via les erratas, j'étudierai ça.

Calenloth

Justement, je ne suis pas certain qu'il y ait quelque chose à uniformiser. Le LdB semble clair sur le fait qu'il y ait une différence entre les termes Conjuration et Invocation puisque des paragraphes séparés leurs sont dédiés. Et selon Dyvim et Nostros les règles régissant la Création seraient expliquées dans le supplément Magie 3.

Donc jusqu'à la preuve du contraire, les termes Conjuration et Création utilisés dans le Bestiaire seraient exacts. Cependant, est-ce que la mention Conjuration du Bestiaire serait aussi sensé inclure le terme Invocation ? Le fait qu'il n'y ait aucun monstres ayant spécifiquement la mention Invocation me fait douter (surtout les Esprits mineurs !!!). Advenant le cas que le terme Conjuration utilisé dans le Bestiaire inclurait aussi le terme Invocation, il serait peut-être bon de clarifier la chose.

avatar

Tu peux développer ? Je ne vois pas le lien à première vue...

Dyvim

Et bien là création d'objet (artisanat) répond exactement aux mêmes règles ... il y a la meme échelle primitif / simple / complexe .. comme en artisanat le Talent de base (ici le sort) suffit pour du primitif , il faut une CS particulière pour aller sur une création simple ... et pour le complexe ce sont les Secrets professionnels qui entrent en jeu

avatar

Pour info, la "vraie" invocation de mort vivant c'est le rituel Totes Handle (je traduirais par "animation des morts" mais à confirmer). Elle est dans le Magie III

Le sort Skeletarius de Magie I c'est plus un sort pour les cas d'urgence en combat.

Petite trad à l'arrache

Animation des morts

Contrairement aux formes de nécromancie à court terme ce rituel permet une réanimation de longue durée d'êtres décédés.

Épreuve: CO/IN/CH

Effet : Le sorcier réanime les restes physiques d'un être vivant décédé pour le faire revenir à la vie à long terme. L'épreuve de rituel est compliquée par la difficulté de créer les morts-vivants. Des détails sur le sujet des morts-vivants se trouvent à la page 58.

Durée du rituel : 8 heures

Coûts en PA : 4/8/16/16/32/64 AsP pour la catégorie de taille minuscule/petit/moyen/large/géant, 0/1/2/2/4/8 PA permanent (les coûts ne peuvent être modifiés)

Portée : 4 pas

Durée de l'effet : NR semaines

Catégorie de destinataires : êtres vivants (décédés)

Domaine: Démoniaque

Difusion: Magicien de guilde

Coût d'augmentation : C

Extensions de sort :

# Durée plus longue de l'effet 1 (VC 8, 3 PAV) : La durée de l'effet est NR mois.

# Durée plus longue de l'effet 2 (VC 12, 6 PAV) : La durée de l'effet est NR années . Condition préalable : Extension magique Durée de l'effet plus longue 1.

# Etre puissant (VC 16, 9 PAV) : L'être peut recevoir les mêmes améliorations deux fois lors de l'invocation.

Tiens c'est marrant ils ne parlent pas des services... Ah Ok c'est expliqué page 58 et après.

Les golems, chimères et morts-vivants disposent d'une compétence de loyauté qui doit être testée quand tu veux qu'ils fassent quelque chose. La valeur dépend du NR du sort (enfin ce que tu n'as pas dépensé pour améliorer le mort vivant ou le golem) et elle peut varier dans le temps si tu fais des échecs ou des réussites critiques. La VC max est de 20.

Vous noterez que ce rituel coute des PA permanents...

avatar

Stein Wandle ("déambulation de la pierre"? "pierre qui marche"?) le rituel pour créer des golems.

Chimaeroform le rituel pour créer des chimères (et sans-doute aussi des daimonides, vu que le daimonide est une chimère semi-démoniaque)

Geisterruf ("appel du fantôme" ?) le rituel qui permet d'invoquer un fantôme et de lui demander de te rendre des services (il n'aura pas le choix)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Dyvim

Merci pour les jnfos Dyvim. Dans toutes tes recherches tu n'as rien vu à propos de monstres avec un facteur de difficulté ayant le terme Invocation ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Docdemers

En vérifiant dans le livre des règles VO, je trouve deux termes "Beschwörung" (pour les démons) et "Herbeirufung" (pour les élémentaires) qui sont traduites en français par conjuration (pour les démons) et par invocation (pour les élémentaires). La distinction semble donc logique en VF.

Dans le bestiaire I en VO:

  • les démons ont une "Anrufungsschwierigkeit:"
  • le fantôme (âme enchaînée) a une "Anrufungsschwierigkeit:" aussi
  • les chimères ont une "Erschaffungsschwierigkeit:"
  • les démonides ont une "Erschaffungsschwierigkeit:" aussi
  • les morts vivants ont une "Erschaffungsschwierigkeit:" aussi
  • pas d"élémentaires dans le bestiaire

Dans le livre des règles en VO les démons et les élémentaires ont tous une "Anrufungsschwierigkeit:". Dans le livre des règles VF et dans le bestaire c'est traduit en difficulté d'appel

Pour le bestiaire VF, il y a aussi la difficulté de création pour la Erschaffungsschwierigkeit même si on ne sait pas avec juste les règles et le bestiaire pourquoi celle-ci existe content (bon il y a 2 lignes en page 6 qui disent que c'est pour créer des morts-vivants ou des golems)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
  • Allons-nous retrouver des monstres de type élémentaire dans un futur supplément comme le Bestiaire 2 ?
Docdemers

Non il n'y en a pas dans le bestiaire II. Peut-être dans le III...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar
Dyvim

Dans le livre des règles que ce soit pour les démons ou pour les élémentaires, le terme utilisé dans la description des monstres est "Difficulté d'appel". Tandis que dans le Bestiaire il est question pour les démons de "Difficulté de conjuration". Le terme utilisé pour les démons est différent malgré que ce soit la même chose.

Toutefois, dans le livre des règles aux pages suivantes pour les démons :

  • L'art de la conjuration des démons p.262
  • le sort "Invocatio minima" p.292
  • les rituals "Invocatio minor" et "Invocatio major" p.300
  • De la nature des démons p.355

Dans ces pages le termes utilisé est toujours le même : Conjuration.

Tandis qu'aux pages suivante concernant les élémentaires :

  • L'art de l'invocation des élémentaires p.263
  • le sort "Manifesto" p.292
  • le rituel "Appel de Djinn" p.300
  • De la nature des élémentaires p. 358

Dans ces descriptions, encore une fois le même terme est constamment utilisé : Invocation.

Alors, pourquoi "oublier" le terme Invocation dans les descriptions des monstres concernés sous la catégorie difficulté ? Pour moi le "mélange" des termes portes à confusion même s'il est plutôt facile de démêler les démons des élémentaires. C'est peut-être juste moi qui pousse un peu trop la note, mais il me semble que d'utiliser le terme approprié pour cette catégorie "difficulté" serait un plus pour clarifier ce point de règle.

Enfin, si la VO utilise les mêmes termes que nous présentement en français (et anglais), j'imagine que je vais devoir accepter ce petit irritant... clin d'oeil