Manifestation céleste - combat final et questions diverses (spoilers) 57

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Vu que je vais faire jouer ce scénario pour une partie découverte, je voudrais rendre le final le plus dynamique possible. Et ce ne sera pas une mince affaire pour le néophyte que je suis... Mais heureusement, il y a des MJs de haute volée sur ce forum qui sauront peut-être me conseiller.

Donc sans vouloir trop spoiler la fin, les difficultés pour ce combat sont de plusieurs ordres :

  • le nombre d'intervenants (5 joueurs dans mon cas et 13 cultistes + leur leader)
  • la timeline du sacrifice, les héros ont 20 rounds pour réussir le sauvetage
  • l'espace relativement clos avec une seule entrée; donc une fuite de cultistes est relativement difficile vu que les héros sont dans le passage
  • l'arrivée probable de loup-rats en renfort, prenant les héros en sandwichs

Voilà comment j'imagine rendre la scène aussi fluide que possible et en faire un feu d'artifice (et donner l'envie de participer à d'autres parties ON au club) :

  1. préparer une feuille de combat avec les caractéristiques des 5 PJs et 13 PNJs, y compris les x rats supplémentaires qui viendront en renfort. Je vais prendre l'excellente aide de jeu "feuille de combat" de ce forum. Et il me faudra au moins du A3 !
  2. visualiser la ligne de temps pour augmenter le stress. Le scénario propose un D20 que l'on décrémente à chaque round, c'est une bonne idée mais je trouve cela trop petit. Je vais utiliser un grand "time timer" (sans les piles) et réduire le disque rouge à chaque round.Je veillerai à ce qu'un héros ait l'avantage 'inner time' pour rendre cela plus plausible dans le jeu.
  3. inclure des éléments tactiques pour offrir aux joueurs des possibilités d'interaction avec l'environnement. Je pense par exemple à de gros rochers disséminés dans la grotte, de longs bancs, des tapis, des candélabres.
  4. dessiner à l'avance une grande map quadrillée du lieu, afin de donner aux joueurs la notion des distances et des positionnements des PNJs en lien avec les éléments du décor.
  5. considérer des événements qui renforcent la proximité et le stress des combattants en influencant les états : éboulement d'une partie du plafond si un sort de type ignifaxius est raté (cramped), fumée/flammes par des candélabres tombés sur les tapis (burning, visibilité réduite).
  6. finir avec l'appel par le leader d'une horde de loup-rats, poussant les héros à lui régler son compte...

Si vous avez d'autres idées ou des retours d'expérience sur cette finale, je suis preneur, of course... Merci d'avance !

avatar

Je ne l'ai pas encore fait joué, et je ne me souviens pas trop de ma lecture de la scène finale, mais il y a une chose qui est certaine, le groupe de joueurs ne doit absolument pas affronter tous les cultistes ainsi que les rats. Sinon, même si la majorité de ceux-ci ne sont pas de vrais combattants, ils vont passer un mauvais moment...

Les joueurs devraient normalement réaliser que de bloquer la sortie est une mauvaise idée. Cependant, surtout si tes joueurs sont des débutants, ils possible qu'ils tente cette tactique. Alors, tu auras la possibilité de leur donner des indices pour les dissuader ou bien, encore mieux, jouer la scène de façon à ce que de nombreux adeptes du Sans-Nom prennent la fuites. Par exemple une cohue durant laquelle les personnages bloquants le passage se font bousculer par les fuyards (provoquant des malus au jets AT/PRD aux combattants) pour finalement laisser un nombre d'adversaires proportionnel aux nombres de personnages.

Je ne sais pas si tu es un débutant ou pas, mais si oui, garde les choses simples. Va y plutôt pour l'ambiance avec des répliques caustiques des adversaires, des descriptions plus imagées de leurs attaques, etc... Et non de mettre pleins de choses plus accessoires qui risque d'alourdir le rythme du combat.

avatar

Merci Doc ! Le scénario précise un max par round de 3 adversaires par héros. Et je souhaite en effet renforcer les aspects scenaristiques et narratifs, surtout pas m’embourber dans des règles que je ne maîtrise pas malade... par contre les états et conditions, c’est assez visuel avec les cartes de jeu et chaque joueur peut se gérer seul. Je veux leur montrer ce qu’est un héros dans l’ON : pas un groupe de super-héros ; c’est le collectif qui gagne !

Sinon, le seul débutant c’est moi, les joueurs sont des vétérans, presque tous quinquas !

avatar

Merci Doc ! Le scénario précise un max par round de 3 adversaires par héros.

Nostros

Justement, 3 adversaires par héros c'est beaucoup ! Certains ne s'en sortiront probablement pas vivant.

par contre les états et conditions, c’est assez visuel avec les cartes de jeu et chaque joueur peut se gérer seul. Je veux leur montrer ce qu’est un héros dans l’ON : pas un groupe de super-héros ; c’est le collectif qui gagne !

Ça c'est à mon avis une bonne chose. Personnellement, les États je les avaient laissés de côté pour les 3 première parties avec mes joueurs pour leur laisser le temps d'assimiler les règles que je considères plus basic. Mais lorsque je les ai finalement insérés, mes joueurs ont soudainement réalisé la fragilité humaine de leur personnage.

Ce que voulais surtout dire en mentionnant les "accessoires" durant ton combat final, ces les rochers qui s'éboulent (ajoute de l'action mais tes joueurs seront déjà débordés. À moins que le dit effondrement leur donne un coup de mains en éliminant des adversaires !), du décor pour leurs donner des possibilités (c'est très bien, mais il y a probablement un tas de règles que tu devras normalement appliquer comme peut-être l'espace restreint, le "high ground" si un joueur décide de grimper sur une table ou sur l'un des rocher entre autres.) C'est évidemment intéressant de les ajouter, mais garde à l'esprit que ce sont des choses supplémentaires à gérer et qu'elles risquent d'alourdir et de ralentir le rythme du combats si tous le monde débute avec L'Oeil Noir. En gardant les choses plus simples, le rythme sera meilleur et la finale n'en sera que plus palpitante.

avatar

La plupart des cultistes sont des non-combattants donc ne doivent pas nécessairement prendre part au combat. Cumulé au fait que tes joueurs ont un peu de bouteille, ils vont probablement ne pas attaquer bille en tête et vouloir gérer leur position pour n'avoir à combattre qu'un nombre limité d'adversaires.

Pour le côté épique, le feu s'est toujours bien, surtout pour barrer la route aux araignéeset/ou rats et si tu veux gérer aussi l'histoire des rochers, alors tu peux carrément faire s'effondrer la grotte petit à petit suite à une réaction en chaîne (deuxième compteur pour signifier la nouvelle urgence ?). L'avantage c'est que les rochers qui tombent de manière innoportune peuvent tirer miraculeusement d'une situation délicate des héros mal engagés (au prix d'un point de destin ?) et transporter la prêtresse tout en gérant l'évacuation des villageois innocents (car juste envoûtés) sous la pression peut être un sacré challenge stressant mais épique.

avatar

Merci à vous, Doc et Calen, pour les précieux conseils...

avatar

Petite question pour Calen (ou autre qui a fait jouer ce scénario)

(Spoilers)

Quelle option avez-vous prise pour la sorcière dans le combat final ? Elle semble assez puissante et le scénario ne mentionne pas son rôle dans ce final. Ce serait dommage de le minimiser...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Calenloth
avatar
Nostros

À toi de voir je pense. Je pense que c'est une villageoise comme les autres et à ce titre, défend le Sans-Nom à cause de l'influence des ratilles mais ne le ferait pas en temps normal. Elle peut-être aussi présente mais, suivant les affinités liées avec les PJ (notamment la chasse), peut devenir un allié de poids s'ils arrivent à la convaincre de lutter contre l'influence des ratilles. La corde la plus sensible est sans doute son indépendance et l'influence néfaste du Sans-Nom sur la nature (avec, par exemple, les rats et les araignées envahisseurs qui sont nuisibles à la nature et aux animaux). En revanche, les héros seront nettement moins convaincants s'ils l'exhortent à lutter contre le boss des sectateurs pour sauver des vies (surtout celle de Praïonde).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nostros
avatar
Calenloth

Merci ! j’aviserai donc en fonction du déroulement de la rencontre avec les PJs.

avatar

J'arrive en cours de discussion.... je ne parlerais pas du scénario que je n'ai pas fait jouer ... mais mon expérience du jeu me fait dire par contre qu'une fiche de PNJs qui tient la route est vitale ... les encadrés des scénarios (stats blocs) ne suffisent pas.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nostros
avatar
Dany40

Dany, tu veux évoquer une fiche individuelle ? En quoi l'encadré ne suffit pas ? En partie, cela me semble difficile de lire davantage d'information sur un PNJ...

avatar

Dany, tu veux évoquer une fiche individuelle ? En quoi l'encadré ne suffit pas ? En partie, cela me semble difficile de lire davantage d'information sur un PNJ...

Nostros

Ce qu'il faut c'est une feuille permettant de suivre les états et les PV des PNJs ... De plus les encadrés ne donnent pas les effets des CS possédées par les PNJs par exemple.... l'idée c'est de n'avoir aucune référence à aller chercher ou aucune note à prendre ailleurs que sur la feuille de PNJ

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nostros
avatar
Dany40

Pour cela nous avons la feuille de combat disponible sur ce forum. Je pensais d'ailleurs que c'était toi qui l'avais fourni: donc oui, en effet surtout sur ce scénario, c'est essentiel ! On arrive à 15+ PNJs potentiellement impliqués dans le combat final, plus les monstres...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Nostros

C'est moi qu'il ait fait la feuille de combat. J'espère que tu vas l'apprécier. Si jamais il à quelque chose que tu remarques et que tu penses qu'il serait bien d'améliorer, laisse-le moi savoir et je verrai ce que je peut faire.

avatar

Je suis à relire le scénario (puisque dans l'histoire en cours avec mes joueurs nous sommes à la fin du mois de Raïa, je me suis dis que le timing était bon !) et j'ai remarqué que parmis les liturgies des pages 61-62, aucunes n'indiquent qu'elles sont modifiées par la Ténacité Mentale ou la Ténacité Physique. Ça me surprends étant donné les effets de ces liturgies.

Suis je le seul à trouver cela un peu... étrange sinon puissant ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Nostros
  • et
  • Nostros
avatar
Docdemers

C'est bien d'avoir rendu à César ce qui est à César et déjà merci, je vais juste ajouter quelques cases de plus pour les PNJs et les 20 rounds fatidiques spécifiques à ce scénario...

Pour ta remarque, c'est une erreur du scénario qui a été corrigée dans le regelwiki et le livre sur les Dieux:

pas de modification pour les deux premiers:

mais bien une modification par la ténacité mentale pour les 2 suivants :

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Nostros

Bienvenu !

Merci pour tes liens. Pourtant, j'ai téléchargé la dernière version du scénario. Est-ce que l'erreur à été notée par les correcteurs ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nostros
avatar
Docdemers

Il faudrait que Calenloth réponde pour la VF - moi je n'ai que la VA qui incorpore les errata de la VO mais sans correction pour les liturgies.

avatar

Non et ce changement n'était pas indiqué dans la liste d'erratas qu'ils nous ont filée confus

C'est pas la première fois en plus ce genre de trucs. Ils changent des trucs mais ne nous l'indiquent pas forcément et nous on doit jongler avec tout ça confus

avatar
Docdemers

A ce sujet, Doc, j’ai préparé un recap en Excel avec une ligne du temps car je trouve que le scénario part dans tous les sens et qu’il manque de clarté... surtout pour garder le fil en partie. Je le fais jouer dans un mois donc j’y travaille encore. Il y a beaucoup de richesse dans le matériel du scénario mais je trouve les plans peu pratiques (a cause des légendes et l’absence de quadrillage) et aussi dommage qu’on n’ait pas davantage d’éléments contextuels sur le rôle du prêtre et la collecte des taxes dans les villages. La cérémonie du serment n’est pas bien expliquée et je m’y perds par rapport à la dîme ecclésiastique et celle du comtė. De ce que je comprends, les deux sont collectées au même moment.