Différence Oeil noir / D&D 75

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Bonjour! Je viens vers vous car je suis intéressé par l'Oeil Noir, il m'a tapé dans l'oeil haha...

Je suis plutôt D&D et cie et malgré mes recherches qui sont très fouillis et dans lesquelles je me perds, quelles sont les différences entre ces deux jeux? Il semblerait aussi qu'il s'agit de 5ème édition de l'Oeil noir, quelle est la différence avec les versions précédentes?

Désolé pour les questions mais j'avais besoin d'avoir des éclaircissements car je lorgne dessus depuis quelques semaines déjà! content

Cdt.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dude
avatar

Très vaste question .... pour faire une première réponse courte sur une différence fondamentale je dirais :

D&D est un jeu à niveau donc d’essence originelle très héroïque.

Oeil Noir V5 est un jeu sans niveau , donc essence originelle plus réaliste et moins héroïque.

D&D plutôt High Fantasy

Oeil Noir plutôt Realistic Fantasy

avatar

D&D est issu de la culture américaine, l'ON est issu de la culture européenne

D&D est plus orienté ludisme, lOeil noir est plus simulationniste.

D&D n'a pas d'univers dédié, l'ON se passe en Aventurie

D&D il faut faire de haut scores au D20, L'ON de petits scores

D&D la magie est de type vancienne (sorts, niveau, etc) et puissante, l'ON magie moins orientée combat

D&D 1 jet pour une compétence, ON 3 jets

D&D l'ensemble du triptyque VF est d'ores et déjà disponible, ON cela arrive progressivement en VF

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Tharabbor

Une petite correction si tu me permets :
Quand tu dis que D&D n'a pas d'univers dédié, en l'espère ce n'est pas tout à fait exact. Il y a justement un univers principalement dédié pour la 5e édition à savoir les Royaumes Oubliés (qui sont certes bcp moins développés que dans les éditions précédentes).
Potentiellement, D&D 5 (et équivalent comme H&D ou AIME) possède une grande variété d'univers.
L'Oeil Noir lui possède un seul univers dédié qui est développé depuis quelques dizaines d'années et qui donc est forcément cohérent (comme Shadowrun par exemple).

avatar

Hello,

En effet, difficile à donner toutes les différences. Les deux sont de même âge à peu près, et en effet cette 5ème version diffère légèrement des 4 précédentes: c'est une mise à jour à la fois selon les goûts du jour.

(Pour dire: la v4 étant extrêmement simulationniste avec des règles parfois très très complexes pour le combat, tandis que la on revient sur la squelette des v1-3 mais alors avec une richesse de détail très riche et large dans les options, mais alors plutôt gérés dans un système qui se veut un peu plus léger et surtout plus cohérent).

La plus grande différence se trouve dans le fait que l'ON réflète le jeu dans un univers très cohérent et très détaillé, où toute action (ou quasi) a lieu dans un seul continent, dont on suit l'évolution depuis 35 ans. La base de joueurs étant très massive en allemagne, cela implique une cohérence dans le background assez impressionant et fourni. Tout a sa place; et de fait c'est un monde à magie plutôt basse. Les effets magiques dans le quotidien sont en fait très restreints, et les magiciens doivent en général être économe avec leurs pouvoirs (même si les effets sont là s'il le faut!).

Je dirais même: dans D&D le monde existe en fonction des personnages - dans l'ON les personnages évoluent dans un monde qui existait déjà avant eux et existera encore après (ce n'est donc pas du goût de chacun, car il faut en effet s'adapter au monde!).

Deuxième grande différence: c'est un jeu européen, basé sur les contes et le folklore européen. Cela se réflète dans le type d'histoires qu'on raconte (rares sont les portes-trésors-monstres), ainsi que dans l'anthropologie des personnages, qui se réflète dans la fiche des PJ's: il y a de l'espace pour toute une série de compétences (en particulier sociales ou de savoirs) qui ne sont pas liés au combat/vol/assassinat. En particulier, les magiciens viennent dans une gamme large de spécialisations, dont nombreux sont bien autre que des lanceurs de boules de feu. Oui, il est possible de jouer un vendeur de melons sur un souk "arabe". Cette anthropologie large cause de fait que le jeu gagne en complexité dans la création et dans le développement des persos, mais évite ainsi des stéréotypes et permet de jouer de véritables cultures.

Je laisse la parole aux autres...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hyeronius
avatar

L'Oeil Noir a beaucoup souffert et souffre encore à cause de D&D.

Je me refuse à toute comparaison.

Est-ce qu'un modo pourrait fermer voir détruire ce thread ?

avatar

Plus sérieusement je plussoie Oog.

J'insiste même sur la magie. Pas d'arrêt du temps, de déclencheur de sort d'invocation en pagaille, de boule de feu infini. La magie a autant d'importance que les capas de combat et la stratégie.

J'en viens au système de combat qui m'a toujours paru plus juste dans l'ON puisque face à une attaque réussie, le défenseur peut lancer un D pour la contrer, contrairement à D&D.

Perso, j'aime bien aussi qu'un PJ puisse devenir une légende pour son monde mais pas un dieu non plus.

PS : mon post précédent était une blague, allons... Les pouces vers le bas, tout de suite...

avatar
Oog des Meesters

Je pense que la différence est là :

L'ON est un jeu qui a son essence dans le folklore Européen, et Nordique. Ce la donne une profondeur à l'univers et aux histoires vécues par les pjs. Le poids du passé est important Je dirais un univers plus "gris" aussi. Moins manichéen, comme les amerloques aiment bien. Et ecris PAR des Européens, des Allemands, nourris de cette culture historique et mythique de notre vieille Europe.

C'est à mon sens ce qui fait le sel de l'ON.

avatar

L'Oeil Noir lui possède un seul univers dédié qui est développé depuis quelques dizaines d'années et qui donc est forcément cohérent (comme Shadowrun par exemple).

En quoi le fait qu'il est développé depuis des années le rend forcément cohérent ?

En règle générale, la multiplicité des auteurs tout au long d'un processus de développement étalé nuit plutôt à la cohérence justement.

Après je n'en sais rien, je ne connais pas, et visiblement la gamme ne nous donnera pas en français beaucoup de choses sur le cadre (en dehors du fait qu'elle livre énormément de règles) avant un bon moment car les premiers livres sont plus crunchy que fluffy, ... alors je suis pas prêt de savoir. Mais tout les fans "vantent" ce monde d'Aventurie si détaillé et profond, je ne demande qu'à voir (ou lire en fait).

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Dyvim
  • et
  • Oog des Meesters
avatar
jtrthehobbit

Tu peux toujours aller faire un tour sur le wiki Aventurica. Si tu lis l'anglais le traducteur automatique de page web de Google fonctionne bien de l'allemand vers l'anglais (je ne le recommande pas trop de l'allemand vers le français par contre).

Tu y trouveras plein de choses comme tous les événements importants classés par année ou une description de chaque pays, ville ou PNJ remarquable.

avatar

Il y a un peu de matos (en français) sur aventurie.com aussi.

avatar

Vous la sentez l’urgence de l’Almanach version FR là ???? content

avatar

Vous la sentez l’urgence de l’Almanach version FR là ???? content

avatar
Rhim

Ta question me fait revenir une trentaine d'années en arrière, lorsque dans les clubs et les boutiques, certains se posaient la même question.

Faut dire qu'à l'époque (on va dire vers 1985), ces deux jeux pouvaient se comparer. D'un côté, D&D étaient connu pour être l'aîné des jdr, mais il existait essentiellement en anglais. Seul la boite rouge d'initiation et une poignée de modules (donjons) étaient traduits. Mais pour ceux qui maîtrisaient l'anglais, il y avait déjà plusieurs dizaines de suppléments. De l'autre, l'ON est arrivé directement en VF et dans les grandes surfaces. Le jeu était complet et s'accompagnait de plusieurs scénarios dont certains étaient vraiment originaux comparés à aux modules officiels de D&D. Ceux qui jouaient à D&D mettaient en avant le côté boite à outils du jeu permettant d'envisager tous les mondes et tous les scénarios possibles. Ceux qui jouaient à l'ON mettaient en avant le côté construit du monde et de ses scénarios et l'aspect plus "logique" des règles comparé à l'ancêtre qui avait conservé trop d'archaïsmes issus du wargames.

Aujourd'hui, je pense que chercher des différences entre ces deux jdr revient à essayer de lister des différences entre Rêve de Dragon et Warhammer ou L'Anneau Unique et Runequest... Ce sont tous des JdR de type médiéval fantastique, mais ils ont tous une saveur très particulière.

Personnellement, j'étais à l'époque plus D&D que ON, ce qui ne m'a pas empecher de trouver beaucoup d'inspiration dans certains scénarios ON tels que le tournoi des félons ou la rivière sans retour (j'ai un doute sur le nom de ce dernier scénar ; c'était une aventure centrée sur un voyage en bateau marqué par une série de meutres et d'enquêtes à la manière de mort sur le Nil d'Agatha Christie... C'était en tout cas révolutionnaire à l'époque.)

Là, j'ai hate de redécouvrir ce jeu, mais bien plus pour ses scénarios que pour son univers ou ses règles.

avatar

Bon alors comme je connais bien D&D, mais que je ne connais pas l'Oeil Noir autrement que de nom, je suis venu lire ici par curiosité pour en savoir plus sur l'ON.

Cette comparaison est très intéressante, ça permet de se faire une bonne idée. (et aussi des contre-arguments pour ceux qui se plaignent que D&D serait trop simulationniste)

Par contre j'ai une petite correction à apporter sur ce point :

... Les deux sont de même âge à peu près...
...Oog des Meesters

D&D date de 1974 (première publication en Anglais), alors que l'ON date de 1984 (première publication en Allemand), donc il y a quand même 10 ans d'écart ! plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar

[...] la rivière sans retour (j'ai un doute sur le nom de ce dernier scénar ; [...]

Dude

Tu n'étais pas loin, c'était Le Fleuve du désastre moqueur

Mais pour ta défense il extiste aussi La Forêt sans retour content

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Federico67
  • et
  • Dude
avatar
Calenloth

La Rivière Sans Retour est un film avec Marilyn Monroe et Robert Mitchum content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Senrad
avatar
Federico67

D'Otto Preminger. Et Marilyn chante (One silver dollar...)

avatar
Calenloth

Merci ! Je savais qu'à 3 ou 4 mots près, je n'étais pas loin.

Mais j'ai des bons souvenirs de ce scénario, et je pense savoir dans quel carton il se trouve dans ma cave... Cela m'a donné envie de le relire.

D'ailleurs, tu sais quel genre de scénario accompagneront cette nouvelle édition ?

avatar

Je ne connais pas réellemnt l ON, j ai eu la boite dinitiation d origine et j ai trois scénarios: un en livre et deux parus dans des mag d'époque, en revanche je connais bien ADD1 et ses autres éditions.

DD est pour moi incomplet, les scénarios sont basés sur du combat (comme le système) et pas assez approfondis. Les univers sont survolés pas assez décortiqués.

Ce qui m'attire chez l ON est l'aspect détaillé.

La création de personnage me fait penser à celle de SR. Elle n'est pas liée à la classe, et il est très facile de faire un truc "hors classe" sans se limiter autre part.

De ce que j'ai lu les livres sont très précis et complet sur le sujet en question, y compris l'aventurie. Il n ' y a pas uniquement les régions ou l'histoire de décrite dasn les grandes lignes mais tout, de la flore à la faune, jusqu au nom des plantes et à quoi elle peuvent servir. Il n'y aps besoin d'un autre livre pour avoir une info sur un sujet (pays, région, histoire, dieu ou autre), après il y a les volumes 2 ou 3.

Les scénarios et le jeu en lui même sont moins dans le style américain (moins basé sur les combats, il y a quand même des livres sur le combat ou l'armurie).

J'ai le sentiment que les livres font moins doublons.

Curiosité du système.

Un dernier truc, qui ne plaira pas au puriste désolé d'avance, me reservir de ce que contient l'ON pour étayer les univers des autres jeux medfan comme ceux de DD (ou H&D en attendant les compléments d'univers).