Druide : masque du prédateur et transformation animale 21

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour,

ma fille joue un druide à une de mes tables et nous avons bossé cet aprèm sur son druide (niveau 9).

Question sur la transformation animale (et changeur de forme en prestige) :
Est-ce que le terme animal est à prendre au sens bestiaire du terme (et donc pas insecte par exemple) ? J'ai toujours autorisé les insectes (pour une voie rang 5 cela ne me semble pas déséquilibré de l'autoriser à faire de l'espionnage sous forme de coccinelle) mais en relisant je me demande l'esprit des règles (même si je pense continuer à autoriser).

Est-ce qu'il est possible de cumuler un "masque du prédateur" avec une transformation ? Je pense que non (et elle n'a jamais demandé donc nous n'avons pas réfléchi). Du coup je trouve que la voie 5, et même la voie 1 de prestige (animal de taille moyenne) n'est pas très performante en combat. Avec le masque du prédateur l'ATT est à +11 (pas de bonus de force), les DM à 1D6+2 avec un bâton ferré. Un animal de taille moyenne comme l'ours noir est à +6/1D6+5 ce n'est pas franchement mieux et surtout pour une voie 5 (obligatoire pour la prestige) plus un rang en prestige (10 points de capacité).
Dans un autre fil j'ai vue que Kegron précise que les voies des créatures font partie de l'acquis, donc certains poisons par exemple peuvent être intéressant à la limite, encore faut-il toucher en perdant autant.
Ou alors nous n'avons pas compris et il faut recalculer l'ATT avec le niveau du druide et les carac de la créature ? (Genre +12 pour l'ours et un druide 9)

Dernière question : pour les créatures fantastiques/non réelles (cockatrice, pégase, dragon, etc...) est-ce que vous autorisez (par exemple avec changeur de forme rang 5) ou jamais car trop déséquilibré ?

Merci

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg
avatar
Ethariel

Bonjour Ethariel,

Pour la "Voie des animaux" et le rang 5 "Forme animale" il faut surtout voir ça comme une forme de voyage et non de combat car effectivement le druide sera bien plus fort à taille humaine avec le masque du prédateur. Pour le masque du prédateur d'ailleur je ne pense pas qu'il soit possible de lancer en forme animal, c'est à dire sans mains pour les gestes et sans l'usage de la parole. Forme animal est un très bon sort, pouvoir voler nager tout en restant discret c'est vraiment un must have.

Pour la "Voie du changeur de forme" ce coup-ci on passe sur une voie de forme combat, cela donne accès à des créatures comme griffon, pégase pour prendre un passager en vol, licorne pour soigner, loup arctique pour obtenir une attaque de souffle et le Gorille géant NC10 au rang 5 qui est à ma connaissance la forme animal énorme la plus puissante disponible dans le bestiaire.
Il faut bien noter que c'est une transformation "animal" et que cela ne donne normalement pas l'accès au dragon. Après le Dragon jeune est NC10 comme le Gorille géant. Si je devait faire plaisir à ma fille je lui donnerai accès à (Dragon Jeune, Tyrannosaure et Gorille Géant) NC10.

Pouvoir se transformer jusqu'en créature NC10 au niveau 12 je ne trouve pas cela faible du tout, surtout que cela donne accès à des capacités de "voie de créature" vraiment puissante et normallement inacessibles aux joueurs.

Dernière question : pour les créatures fantastiques/non réelles (cockatrice, pégase, dragon, etc...) est-ce que vous autorisez (par exemple avec changeur de forme rang 5) ou jamais car trop déséquilibré ?

Les règles c'est surtout un guide d'équilibrage, si dans un livre de campagne on te dit que les joueurs trouve un bâton de sorcier +2 mais que tu n'a pas de lanceur de sort dans l'équipe il faut surtout lire que le groupe trouve un objet magique +2 au choix du MJ.
Dans le cas du druide si celui-ci peut en suivant les règles se transformer en créature jusque NC10, rien n'empêche de lui donner accès à d'autres créatures de ton choix jusque NC10.

Pour comparer un Chevalier avec la "voie du cavalier" et la capacité épique "montures épique" peut avoir un dragon NC11 au niveau 12 mais avec bien moins d'option et de polyvalence que le druide, et pourtant c'est déja une des options les plus badass au niveau 12.
Ta fille fait un très bon choix et devrait avoir un panel de possibilité solo et groupe immense avec son druide changeur de forme et ce même si au niveau 9 ça sera moins puissant qu'au niveau 12 content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ethariel
avatar
Nidhogg

Merci.

Du coup j'ai du rater un truc parce que je ne vois que des notions de taille et pas de NC dans la voie du changeur de forme. C'est ce qui entraine ma question sur les animaux fantastiques.

Pour le masque du prédateur c'était en le lançant avant, pas ensuite puisque la forme animale n'autorise pas le lancer de sort. Je vois deux possibilités RP : soit le masque te donne l'énergie (ATT/DM/Init) d'un fauve, et c'est cumulable avec la forme animale, soit la forme animal te transforme purement à 100% et tu perds l'énergie du masque. J'hésite encore.

Pour les OM j'adapte tout le temps pas de soucis content Comme je ne joue pas de druide et que du coup je n'ai pas de retour sur ces niveaux de capacités en expérience personnelle je voulais éviter de déséquilibrer avec un pégase par exemple (ou une licorne). Le dragon était exclu à la base car trop de capacités content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg
avatar
Ethariel

Voie du changeur de forme
Rang 1: Animal de taille moyenne (Mac NC3) Sanglier, loup, panthère, ours noir...
Rang 3:Animal de taille grande (Max NC6, 7 si on inclu le tigre à dents de sabre) Licorne, griffon, pégase, gorille, serpent géant, loup arctique, lion, ours brun, ours polaire, rhinocéros, taureau, tigre à dents de sabre, aigle géant...
Rang 5: Animal de taille énorme (Max NC10) Mammouth, gorille géant, éléphant, ours préhistorique...

Le NC n'est pas indiqué vu que les rangs se base sur la taille des créatures, mais en regardant à quoi il est possible d'accèder à chaque rang on peut voir jusqu'ou va la NC pour chacun d'eux.

avatar

Et du coup pour la question du calcul de l'ATT. Vous faites comment ?

Vous prenez l'ATT de la créature ou bien celle du druide avec le mod de For de la créature ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg
avatar
Ethariel

- Pour la forme animal le joueur prend toutes les caractéristiques de l'animal en question sauf pour le score de PV.
- Pour le changeur de forme on prend les caractéristiques de la forme animal en gardant les PV du personnage. En revanche il peut utiliser sa DEF et/ou son attaque si celle-ci est supérieur à l'animal (Voir Errata page 68 du compagnon).

Donc dans le cas du druide niveau 9 de votre fille elle peut par exemple se transformer en panthère en gardant ses PV et si elle le souhaite conserver son score de DEF et/ou d'attaque.

avatar

Merci Nidhogg,

ok c'était ma deuxième supposition et nous n'avions pas fait cela (j'ai une table d'habitués du coup je ne revérifie pas avec eux, erreur de ma part).

Elle récupère donc la FOR de l'animal qui vient juste modifer son ATT à elle.

avatar

Autre possibilité que mon fils utilise : son elfe des bois se transforme en humain de sa taille pour passer inaperçu ou passer à nouveau à un endroit sans que ce soit louche.

Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherai pas. Mais, si on peut faire ça, on peut-on choisir exactement la forme de l'humain choisi : se transformer pour se faire passer pour une personne précise ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ethariel
  • et
  • JyP
avatar
Troumad

Le sort parle d'animaux et je pense que même si l'humain est un mammifère (les autres races jouables aussi), l'esprit du sort n'est pas de copier des hunamoïdes. Quant au fait de copier une personne précise cela deviendrait beaucoup trop puissant à mon avis.

avatar

Je suis tout à fait du même avis que Ethariel. Je ne compte pas les race humanoide dans les "animaux" sinon ça devient un sort de "transformation en être vivant", et à fortiori si il s'agit d'imiter un être precis...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Renfield

Troumad ne parle pas d'imiter un être précis. Moi je trouve ça une utilisation ingénieuse du sort.

avatar

Je suis d'accord avec Ulti.

L'humain est un animal. L'idée est ingénieuse.

Donc cela fait 2 raisons pour qu'un MJ puisse autoriser ça, s'il en a envie.

Sylvain D.

avatar

Moui... si tu vas par là alors tu autorises aussi communication animale avec tous les humanoïdes ?

avatar

On est devant un cas typique de "glissement" d'une capacité... Même si l'idée est ingénieuse ça en fait une capacité hyper puissante...

avatar

Perso je trouve que ça ne colle pas avec la philosophie du druide.

Le terme "animal" a un large champ d'application et en fonction de la définition retenue, on peut y glisser tous les organismes hétérotrophes (se nourissant d'autres substances organiques) ce qui tape très très large.

Je pense que le terme animal à COF est utilisé dans le sens du langage courant, qui permet de faire la distinction dans le royaume animal entre les humains et le reste des animaux (ou "bêtes").

Comme COF est un univers où les humains ne sont pas les seules créatures pensantes, je pense qu'il faut utiliser le terme animal pour faire la différence entre les humanoïdes et les "bêtes".

Si on veut se changer en elfe, halfelin, etc. il y a des sorts dédiés à CO.

(Ce n'est que mon avis, chaque MJ fait ce qu'il veut)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
LeoDanto

Exactement.. pour moi non.. clairement.. tu sais, une boule de feu, c'est lumineux non? Donc ça repousse les morts-vivants, drows tout ça? Niet voor mij, natuurlijk..

avatar

Moui... si tu vas par là alors tu autorises aussi communication animale avec tous les humanoïdes ?

Laurent Kegron Bernasconi

C'est bien ce qui est indiqué dans un rang 2 d'une Voie de prestige : "Les races pensantes ne sont jamais que des animaux évolués, le druide peut communiquer avec eux [...]". moqueur

Blague à part, autant je vois une différence, à la fois en terme de complexité et d'avantage en jeu, entre language animal et language humanoïde, autant je ne vois pas bien en quoi c'est si fort de se transformer en halfelin. On limite de toutes façons au animaux de taille petite, normalement, non ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jay
avatar
Ulti

En revanche, il sera à poil. Et à poils, aussi d'ailleurs.

avatar

Pour ma part, j'interdirais la copie conforme d'un autre être vivant. S'il choisit une autre race humanoïde, il ne pourra pas choisir exactement les traits du visage. Pour moi, ce sera au choix entre des traits semblables aux lanceurs du sort ou un être quelconque de la race choisie.

Il faudrait aussi savoir s'il se transforme plusieurs fois en une même bête, le reconnait-on obligatoirement ? Peut-il choisir d'être différent ? Peut-il choisir d'être semblable à une fois précédente ?

Je pense qu'il faudrait qu'il prenne toujours la même transformation ou qu'il puisse choisir une des anciennes formes qu'il a déjà prises. Je pense que c'est important au niveau des légendes.

Je reconnais cet oiseau qui arrive, c'est notre druide ! Il vient encore nous sauver.

Pour le moment, je n'ai encore eu affaire à cette problématique. je préfère prendre les devants en posant la question ici.

avatar
Troumad

De mon point de vue, se transformer en une autre créature humanoïde sociale, c'est l'objet du sort de Déguisement du barde. Et à D&D 3.5, il y a effectivement des sorts distincts pour ce faire.

Mais si le druide n'usurpe pas le rôle d'un autre PJ du groupe avec sa transformation, ça ne me gène pas - autant ne pas décourager un joueur inventif.