Le JDR s'ouvre au grand public ? 8

Forums > Communauté

avatar

Il y a quelque temps de cela, comme je vais souvent à Cultura effectuer mes achats, j'ai eu droit à un questionnaire satisfaction avec la traditionnelle question " comment nous améliorer ? ".

Je leur ai répondu que tout était parfait sauf qu'il manquait une allée jeux de roles...

Aujourd'hui, j'y vais pour mes achats de Noël et voilà sur quoi je tombe, bien mis en évidence au plus haut d'une gondole

Il y a deux éditions, celle-ci qui mélange archéologie de l'époque de Cthulhu et héroic fantasy et une autre uniquement consacrée à de l'héroic fantasy.

Le prix est tout petit et visiblement déjà en rupture dans des boutiques tel La Fnac (et il y a déjà des petits escrocs malins qui le revendent au prix x2). Donc soit les tirages furent petits soit c'est un vrai succès.

Et le plus beau, c'est que c'est une grande Maison telle Larousse qui s'y lance ! Ca me rappelle un peu le temps de Gallimard et de l'oeil Noir (toute proportion gardée).

In fine, je pense que plus le temps passe, plus le JDR revient à la mode et qu'il y a une vraie volonté d'élargir son public et ce, vers un loisir de grande consommation, bien plus encore que ce qu'il était dans les années 70 et 80. Le public va-t-il y répondre ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar

Moi j'avoue avoir été "scotché" de voir une de ces boites dans mon petit supermarché de campagne (environs 2000 habitants), au niveau du rayon "librairie" surpris

avatar

Je suis président d’une ludothèque, et on a des demandes de parties d’initiation.

Le jdr a une meilleure image dans le grand public qu’il y a quelques années où Mireille Dumas avait fait passer le jdr pour une pratique sectaire. Les rolistes de ma génération on connu le regard inquiet de leurs parents chaque week-end à l´idee de voir leur enfant sombrer dans une secte.

Les jeux aussi font pour beaucoup la part belle aux débutants avec pour certains des systèmes plus simple que le légendaire Rolemaster ( meme si j’ai connu de très bons moments !!).

Tout ceci est de très bonne augure à mon avis !!!

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar
Edwin

Il y a déjà un fil ouvert sur le sujet ici

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar
Frisco

Oui, j'ai connu cette époque aussi, mon cousin avec interdiction d'en faire et un de mes meilleurs amis aussi. Enfin, dans mon école privée, les religieux enseignants nous mettaient en garde disant que c'était diabolique...
Cette époque complètement folle où des gens mettaient au pilori ce qu'il ne connaissait pas est, heureusement, dépassée... mais bigre, près de 30 ans de traversé du désert à cause de gens qui racontaient n'importe quoi...

avatar

De mon coté (30 ans, geek, mais roliste depuis moins d'1 an et demi (même si c'est devenu une passion dévorante...), je constate que mon entourage s'intéresse au JDR.

Ceux qui sont intéressés sont, pour la grande majorité, des gens de 25-30 ans avec un long passé de joueur. Au bout de plusieurs dizaines d'années derrière un clavier ou une manette, j'ai l'impression qu'ils ont envie d'essayer quelque chose qui leur permet d'aller plus loin qu'un jeu-vidéo, tout en ayant du "contact humain".

Cette dernière notion est importante je pense, car il y'a 10-15 ans, nous passions notre temps à jouer en ligne avec des inconnus qui sont, pour certains, devenus des amis. Moi, perso, quand je joue en ligne à un jeu-vidéo, je ne sympathise plus avec personne. Hé bien j'ai l'impression que le JDR vient combler un peu tout ça.

Également des gens qui aiment les jeux de société et sont curieux d'essayer le JDR.

avatar
Dohnar

Ok, merci. Il est possible de fusionner ? Sinon, on peut fermer ici et on contiuera là-bas, j'avais pas vu qu'un autre fil en parlait déjà. Sorry.

avatar

Non pas de possibilité de fusion, du coup on ferme ici et vous continuez là-bas content

Communauté

Le rôliste reconnaîtra les siens