Barde et arc 18

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Un barde de base peut-il utiliser un arc court ou long ? Et si ce n'est pas le cas, quels sont ces possibilités à distance (à part : arbalète de poing, dague, hachette, javelot et fronde - Rien de très réjouissant...) ?

Et faut-il perdre un tour pour recharger une arbalète de poing ?

(j'exclus les armes à poudre ; et je sais que "lanceur de couteaux" dans la "voie du saltimbanque" permet de lancer des dagues avec une action gratuite)

Merci de votre aide.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
FredDeLyon

Le barde est formé au maniement des armes à une main uniquement, ce qui exclut les arcs et ne permet le maniement que des armes que tu as cité (j'ajouterai également les Couteaux de lancer, p. 163).

S'il est vrai que - de base - le barde ne tire pas un grand bénéfice de ces options de combat, ça ne veut pas dire qu'il n'a pas d'option à distance: outre le Lanceur de Couteau, il ne faut surtout pas oublier l'Attaque Sonore, qui reste quand même une attaque à distance (et de zone) puissante pour son niveau (encore plus si elle est couplée avec les Règles de la Tempête de Mana du Compagnon).

Dommage que tu ne retiennes pas les armes à feu qui sont très intéressantes, même sans spécialisation.

Si malgré tout, tu veux avoir un barde capable d'utiliser une arme à distance, tu peux acquérir le maniement d'une arme via les règles "A la Carte" (p. 140). Mais sans voie dédiée au perfectionnement de ce genre d'arme, ça me semble gâché d'investir des points de capacités dans ce genre d'option. Il faudra alors soit t'orienter sur un profil hybride, soit sur une Voie de Prestige dédiée. J'ai du mal à imaginer que la capacité "Touche à tout" soit suffisante à elle seule pour développer un style de combat à distance compétitif.

PS: recharger une arbalète de poing nécessite une action simple.

avatar

Okay. Merci pour l’info.

Pour le rechargement de l’arbalète de poing, tu es sûr de toi ?

Cela m’arrangerait et paraîtrait logique. Surtout que cela fonctionne comme cela dans d’autres jeux.

Mais dans le livre de règles de COF (pages équipement), il est indiqué avec un note de bas de tableau, que cela nécessite une action de combat.

Il y a eu un errata ou bien.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
FredDeLyon

Pardon c'est action de combat - l'action simple n'existe pas à COF mais correspond à l'action de combat : en gros si tu recharges ton arbalète, il te restera une action de mouvement.

Pour recharger plus vite, il te faut une capacité de l'arquebusier.

avatar

Oui. Voilà. Donc on ne peut pas recharger et attaquer dans le même tour ?

C’est ça ?

Si oui, l’arbalete de poing est bof, non ?...

Et sinon, l’action simple correspond à l’action limitée, à COF :

« A son tour de jeu, un personnage
peut effectuer :
• 1 action limitée ;
• OU 1 action de mouvement et
1 action d’attaque ;
• OU 2 actions de mouvement. »

avatar

Dans mon bouquin il y a écrit qu'il faut une "action simple" pour recharger une arbalète... Je traduis ça par le fait que soit tu utilises ton action de mouvement et tu peux attaquer, soit tu utilises ton action de combat et tu peux bouger, cela me paraît légitime.

A noter que dans la nouvelle boite d'initiation, recharger une arbalète nécessite une action de mouvement.

avatar

Dans le PDF du « Hors série Casus Belli N.1 (3eme impression - Janvier 2017), il est écrit page 63 :

« 1. Nécessite une action d'attaque pour être rechargée. »

Donc quel est la bonne règle ?

C’est embêtant... 😊

Et dans ma version, il n’y a plus d’action simple, mais des actions limitées, j’ai l’impression. Aurais-tu une ancienne version des règles ?

avatar

En fait c'est une erreur qu'on retrouve quelques fois dans le livre et qui est héritée des précédents éditions de DD. En effet, COF est un cousin de DD3 et dans DD3 (et les autres éditions de DD), l'action d'attaque s'appelle action simple.

Donc des fois, pour COF on se trompe et on parle d'une action simple au lieu de l'action d'attaque, mais ça veut dire la même chose.

Et donc oui, en traduction, les arbalètes (quel que soit leurs modèles), mais également les armes à feu, sont d'un intérêt relativement limité si on est pas un Arquebusier: on les utilisera pour ouvrir un combat à distance avant d'enchaîner au contact.

Le Barde - hormis par la magie - est un profil d'épéiste, pas de combattant à distance de base.

avatar

Et dans ma version, il n’y a plus d’action simple, mais des actions limitées, j’ai l’impression. Aurais-tu une ancienne version des règles ?

FredDeLyon

Très possible, j'ai la version de 2014. Aprés, une arbalète de poing, c'est facile à recharger, une main suffit. Du coup je trouve ça très pénalisant de devoir recharger par une action attaque, mais 1d6 de DM c'est beaucoup (1d4 sur Pathfinder avec action de mouvement pour recharger) alors les auteurs ont peut être augmenter les dégâts pour compenser...

Difficile à dire en fait, mais la question m'intéresse, il doit y avoir un errata quelque part content

avatar

La bonne version est celle de la dernière édition clin d'oeil

1d6 DM, action d'attaque pour recharger.

avatar

Okay. Donc je tire à l'arbalète pour ouvrir un combat, puis je passe à la rapière.

Et d’accord : action simple = action de combat. Le terme était trompeur, je croyais que cela correspondait à l’action limitée.

avatar

Oui. Voilà. Donc on ne peut pas recharger et attaquer dans le même tour ?

C’est ça ?

Si oui, l’arbalete de poing est bof, non ?..

Ben elle est surtout faite pour être une arbalète que l'on peut dissimuler. Il faut se spécialiser dans les arbalètes via l'arquebusier pour que ça soit une arme qui le fait sévère (Tu peux le faire en prenant la voie qui va bien en voie de prestige)

avatar

Rien n'empêche de préparer plusieurs arbalètes en prévisions d'un combat, en appliquant les mêmes limites que pour les armes à feu.

Apparement une arbalète moderne peut tenir toute une journée tendu sans trop d'usure ( http://arbaletesdiscount.com/blog/actualites-et-conseils/chasser-a-l-arbalete ). Pour les arbalètes médiévales, si on laisse les arbalètes chargés longtemps, peut-être rajouter un dé d'usure comme pour le dé de poudre.

avatar

Je rebondis sur ce fil pour parler des Arbalètes à répétition.

Il s'agit d'une arbalète avec un chargeur de carreaux, qu'on peut recharger d'un mouvement très rapide (un peu comme un fusil à pompe).

Elle n'existent pas telle quelles dans CO:F, mais quand on convertis des aventures D&D 3.X ou Pathfinder.

Personnellement je trouve dommage de les remplacer par de simple arbalètes ordinaires. Dans une de mes parties, j'ai considéré que c'était une arbalète très rare et très chère (très peu de personnes savent en fabriquer), un peu comme un objet magique. Les personnages niveau 1 à 5 n'en trouvent jamais, mais après, ça permet de donner une option d'attaque à distance correcte pour les personnage qui n'ont pas d'autres armes.

En l'occurence l'arbalète à répétition que j'ai utilisé dans mes parties a des chargeurs de 5 carreaux, elle permet donc de tirer 5 fois avant de demander une action limitée pour être rechargée.

J'ai donné une arbalète lourde à répétition +1 à une voleuse naine niveau 14 récemment, car ce personnage était vraiment à la ramasse au niveau dégâts quand il s'agissait d'attaque à distance.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar
MRick

Arbalète à répétition : COF P163.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar

Oui comme dit Selfedrick, il y a bien une arbalète à répétition (p165 dans mon bouquin de 2014) qui ressemble beaucoup à la tienne mais avec une action limité PAR carreaux pour recharger.

Je trouve malin de la rendre rare et chère, c'est en effet une arme qui peut nuire à l'équilibrage... je n'ose pas imaginer les ravages qu'elle pourrait faire entre les mains d'un arquebusier/arbalétrier.

avatar
Selfedrick

Ah ! Bien vu je l'avais raté celle-ci...

avatar

Vous avez essayé ces options ? coolmort de rire