Courageux Game Fu 112

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar
SmirnovV

Non, pas de souci, puisque le sujet est clos me concernant plaisantin

avatar

....
Mais je serais curieux de lire une critique objective de l'ouvrage ...

alanthyr

Est-ce que c'est possible de faire une critique objective ?

J'ai tendance à penser que toute critique, par essence est nécessairement subjective, surtout si elle est écrite par un seul auteur.

À la limite si plusieurs personnes écrivent de concert après discussion ça pourrait peut-être être objectif et encore ? Est-ce que le compromis de plusieurs subjectivités est objectif ?

N'est pas tout simplement le plus petit dénominateur commun de toutes ces subjectivités ? (ouaih on dirait un sujet de bac de philo, mais c'est une vrai question !)

Ce message a reçu 2 réponses de
  • alanthyr
  • et
  • Zemb
avatar
MRick

oui tu as raison. Objective n'est pas le bon terme.
Je corrige donc : je serai curieux de lire une critique empirique de l'ouvrage clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lord Musashi
avatar
MRick

Je te donne mon opinion. Warning : j'ai vraiment beaucoup aimé la série SOA.

Je n'ai vraiment pas été choqué par le bouquin et encore moins par les suppléments de scénario / background de type bac à sable. Les méchants y sont bien décris comme des ordures. J'ai joué 4 scénars (certains perso), je n'ai jamais eu un joueur dépassant les bornes (j'ai juste précisé avant le scénar, lors de convention, ce que pouvait contenir le scénar histoire d'être sur que ça ne mette personne dans l'embarras). Les seuls neo nazis étaient le MC concurrent.

avatar
alanthyr

C'est plutot pas mal, et si tu joues en mode HF ou Pathfinder (j'ai une arme, je m'en sers) tu as vite fait de finir en cadavre ou en prison pour 257ans, plus vite que dans stormbringer. Pareil pour la délinquance si tu jouesaux braqueurs, tu vends de la drogue hop---->prison, et avec les lois RICO hop tout le MC en prison.

C'est plus un jeu de "négociation" et "enquête" sur le fond. Si tu fais le débile, tu as vite fait de mourir socialement ou physiquement.

Après en terme de "cadre" tu es dans un gang de motard dans un univers qui est le notre, les gang de motard sont donc machos et sexiste, il y a un dogme et un code à suivre. Ca ressemble plus à du L5R ou du Mafia version "le parrain" qu'autres choses. Si tu es idiot, tu meurs vite.

Au dela de l'aspect motard, c'est un jeu qui est structuré pour jouer un gang avec une hiérarchie, un dogme, des règles et un code et qui doit survivre envers et contre tout dans un univers hostile ou l'état est ton ennemi, le système est ton ennemi et te montrer à quel point c'est galère de survivre avec cet environement et ces contraintes.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • alanthyr
  • et
  • nerghull G
avatar
Lord Musashi

Merci content

avatar

Au vu de ce que je lis je dirai que chacun est libre de choisir d'acheter ou pas.

Mais certain raisonnement me donne a penser qu' il faudrait mettre au tribunal les acteurs qui ont joué les pires salopards du monde ou écrivains scenaristes...

on peu rire de tous et certain comme cabu et les autres le faisaient. Et certain rieront des autres mais seront choqués que l ont rient d eux.

Bref il y aura toujours un con plus con qu' un autre.

avatar
Lord Musashi

Ce pitch là me parle : le problème, c'est que ça ne suit pas derrière en jeu, notamment grosse déception sur les ressources permettant de faire sérieusement de la criminalité (je me rabat plutôt sur le très bon, même si pas dénué de défauts, Cartel, qui n'informe pas bien plus mais génère plus de situation criminelles foireuses).

Niveau sexisme, racisme, violence, s'pareil, on se contente de le montrer en illustration (et encore, les illustrations représentent moins "une société de motards sexiste" que "des nanas qui se cassent les vertèbres en petite tenues"), sans s'attarder sur les conflits et les situations explosives que ces pulsions peuvent générer (et bon sang y en a).

sarroyan : je ne pense pas que qui que ce soit ici n'appelle au retrait de One% des rayonnages, même ironiquement (et heureusement !). Pour les auteurs, je ne pensent pas qu'ils aient enfreint la loi (contrairement à, par exemple, l'auteur de Racial Holy War).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV
avatar
nerghull G

le révérend Molyneaux n'est pas un auteur de JDR c'est une Grande salope.

avatar

Mais certain raisonnement me donne a penser qu' il faudrait mettre au tribunal les acteurs qui ont joué les pires salopards du monde ou écrivains scenaristes...

tss tss tss. Ce n'est pas ce qui est dit.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ours
avatar
Julien Dutel

non, mais il faut savoir lire, et c'est pas forcément facile.

avatar

Au vu de ce que je lis je dirai que chacun est libre de choisir d'acheter ou pas.

Mais certain raisonnement me donne a penser qu' il faudrait mettre au tribunal les acteurs qui ont joué les pires salopards du monde ou écrivains scenaristes...

on peu rire de tous et certain comme cabu et les autres le faisaient. Et certain rieront des autres mais seront choqués que l ont rient d eux.

Bref il y aura toujours un con plus con qu' un autre.

sarroyan

Ce n'est pas ce qui a été dit et puis pour cabu... je rappelle que même à Charlie Hebdo il y a eu des soucis avec Siné...